AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

The Fan Brothers (Autre)
EAN : 9782374083438
72 pages
Éditeur : Little Urban (09/10/2020)
4.52/5   47 notes
Résumé :
Dans le sous-sol secret d'un laboratoire de Parfaites Créatures, Barnabus, mi-éléphant-mi-souris, est un projet raté... Enfermé sous une cloche de verre, il rêve de liberté.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
4,52

sur 47 notes
5
14 avis
4
3 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

Ileauxtresors
  16 octobre 2020
Voilà un objet-livre précieux : généreux format carré, épaisse couverture qu'on ouvre comme un dossier secret avec sur le dessus, cette poignante créature sous cloche, mi-souris, mi-éléphant...
Les premières pages nous l'apprennent, ce fameux projet Barnabus n'en est qu'un parmi beaucoup d'autres. le « génie génétique » permet en effet de proposer à la vente toute une panoplie de créatures parfaitement parfaites. Vous vous en doutez, l'attrayante vitrine masque des coulisses moins reluisantes. Puisque, fatalement, l'entreprise implique un certain nombre de créatures « ratées » qui se voient placées sous cloche en attendant d'être recyclées en quelque chose correspondant mieux aux normes de perfection. Barnabus ne peut s'y résoudre. Non seulement il s'aime bien comme il est, mais figurez-vous qu'il rêve de voir les étoiles !
« Il n'était peut-être pas parfait… Mais il était libre ! »
Quel talent pour évoquer à hauteur d'enfant des sujets sombres et complexes – l'arbitraire des normes, l'eugénisme et les pires dérives du consumérisme auxquelles sont opposées de belles valeurs de liberté, de diversité et de solidarité. le texte est prolongé par les illustrations extraordinaires qui sont la marque de fabrique des Fan Brothers : à la fois élégantes, très expressives et d'une précision méticuleuse, baignées dans une lumière bleutée un peu magique, elles fourmillent de détails réjouissants et d'intrigues secondaires qui se révèlent au fil des relectures (extraits accessibles via le lien ci-dessous). Et ce final jubilatoire, digne de Godzilla qui voit les « ratés » faire voler en éclats le sinistre laboratoire !
Il faudrait avoir plus d'albums pour « grands » enfants. Celui-ci a ravi les pupilles et l'imaginaire de mon fils de 9 ans qui s'est réjoui des étrangetés, des aventures et de l'énergie subversive des « ratés ».
Un livre coup de coeur qui captive, enchante et réconforte.
Lien : http://ileauxtresors.blog/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          442
Cigale17
  09 mai 2021
Vous voyez le petit personnage sous cloche sur la couverture sombre de ce bel album carré ? Il ressemble à un éléphant, mais ses oreilles et sa queue sont celles d'une souris. Eh bien, c'est « normal », parce que le héros de ce conte en apparence assez noir, le Projet Barnabus, est le produit de manipulations génétiques, un être mi-souris, mi-éléphant. le projet est secret, mais ses résultats ont pourtant pignon sur rue : juste au-dessus du laboratoire souterrain, une belle boutique, Parfaites Créatures, vante le génie génétique et propose à la vente toutes sortes de jouets ou animaux de compagnie, on ne sait trop, dont un soldé… le problème avec Barnabus, c'est qu'il fait partie des créatures ratées, et il est loin d'être le seul ! Pip le cafard n'est pas issu des expériences du labo et peut circuler du monde souterrain au monde extérieur. Il révèle à ces créatures sous cloche les merveilles qu'il a vues, et Barnabus rêve d'échapper aux Combinaisons en Caoutchouc Vert pour voir les étoiles dont parle son copain. La menace d'un recyclage va le décider à tenter l'évasion avec toutes les autres expériences ratées…
***
The Fan Brothers (Terry, Eric et Devin Fan est-il précisé dans les dernières pages de cet album) ont dédicacé ce livre à deux petites filles « Et à toutes les créatures ratées, petites ou grandes, qui ont un jour rêvé de voir les étoiles ». Les illustrations sont superbes, qu'elles soient sur fond sombre ou sur fond blanc, elles fourmillent de détails : les paysages urbains, les boutiques de la rue et les passants, la luciole-grenouille, etc. Une mention spéciale pour les Combinaisons en Caoutchouc Vert : dans leurs combinaisons, les humains eux-mêmes ressemblent à des créatures génétiquement modifiées. Mention spéciale encore pour les pages de garde. Celles du début présentent des dossiers de travail où figure le dessin de la créature ratée ; sur celles de la fin, les petits personnages sont clairement des doudous destinés aux enfants, comme pouvait nous le laisser supposer la boutique du début. Mention spéciale encore, non. J'arrête. Ces illustrations sont de vrais plaisirs à savourer et à revoir. L'album plaira assurément aux petits grâce à la grande qualité des illustrations, mais il devrait enchanter les plus grands grâce à ses différents niveaux de lecture. Outre le thème des manipulations génétiques, ce bel album aborde celui de la différence, de la norme, du regard des autres, de la liberté, de l'entraide, etc. Un trio d'auteurs canadiens à suivre sans modération.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Shaynning
  11 novembre 2020
Comment ne pas tomber sous le charme de Barnabé, adorable sourie-éléphant qui rêve d'étoiles et de liberté, piégé sous sa cloche de verre? C'est que, voyez-vous, Barnabé et les autres habitants de cloches de verres sont en réalité des expériences de laboratoire secret. Ce laboratoire terré loin sous terre cré des animaux "idéaux" revendus ensuite aux enfants. Barnabé et ses voisins sont des cas ratés. Pattes trop longues, imperfections, manque de couleurs, tous les excuses y passent. Et un jour, alors que son amie la coquerelle, Dita, lui annonce qu'on leur réserve une transformation susceptible d'ajouter le "plus" qu'il leur faut pour être digne de devenir une marchandise, Barnabé souhaite s'échapper et atteindre le monde du dessus . Un monde que Dita lui a décrit et qui semble merveilleux.
Barnabé aura réussi à s'échapper avec toute la bande de "ratés" et aura rejoint un parc humain, non sans quelques péripéties, bien sur. L'entraide est au coeur de l'histoire, car il aura fallut la collaboration de tous les petits animaux étranges pour réussir leur fuite.
Néanmoins, un autre thème plus subtile occupe la tribune: la différence. Barbabé n'est pas la jolie sourie au poil bouffant et à la couleur chatoyante des Barnabo ( ses alter ego magnifiés). On peut donc faire un parallèle sur l'imperfection physique ou le fait d'être "pas comme les autres" auprès des enfants. Être différent, moins beau ou moins attractif n'empêche pas d'être doté de qualités. D'une certaine manière, on pourrait extrapoler en disant que Barnabe est libre parce qu'il n'est pas "mignon" et échappe donc aux standards subjectifs en matière de beauté physique.
Les créatures en présence sont réellement adorables, surtout le cas "ratés". Les petits molletons gris flottants, l'oiseau à grande patte, le paresseux à champignons et tous les autres. Barnabe lui même est vraiment mignon et le fait d'être une sourie-éléphant quand on connait la crainte des souries par les éléphants est assez comique. le visuel est vraiment bien, en contraste avec le sous-sol dans les tons gris et en tons vifs pour le magasin.
"Projet Barnabe" pose finalement une certaine question éthique, en ce sens où dans cette histoire, les petites animaux "mignons" sont carrément produit à la chaine, puis vendus dans des boites en carton. Ils sont bien vivants cependant, ce qui rend l'histoire un brin sinistre.
J'ai donc beaucoup aimé, même si je conçois qu'aucun enfant ne poussera aussi loin la réflexion que je l'ai faite. J'espère qu'ils en tireront au moins la notion d'entraide et que la beauté ne fait pas le bonheur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Tachan
  21 octobre 2020
Je tiens tout d'abord à remercier Little Urban pour cet envoi et leur confiance.
Le projet Barnabus, c'est une couverture qui oscille entre grosse dose de mignonnitude avec cette petite souris-éléphant et un sentiment de malaise quand on la voit sous cloche. Elle annonce direct la couleur d'une histoire qui ne se contente pas de nous caresser dans le sens du poil et de faire plaisir aux enfants.
Dans ce nouveau projet, les frères Fan, s'embarque dans une histoire avec de nombreux niveaux de lectures, une histoire engagée. C'était déjà un peu leur credo dans leurs précédents titres : le Jardinier de la nuit, le fabuleux voyage du bateau-cerf, L'Épouvantail au coeur de paille, Où l'océan rencontre le ciel, où le voyage et l'étrangeté était souvent le prétexte pour offrir un message plus profond comme ici.
Dans cette nouvelle histoire, nous allons à la rencontre de Barnabus, mi-éléphant-mi-souris, un projet raté du laboratoire de Parfaites Créatures. Enfermé au sous-sol, sous une cloche de verre, il rêve de liberté pour lui et ses amis projets ratés comme lui.
J'ai beaucoup aimé la plongée dans l'univers que les auteurs nous proposent. Tel un film d'explorateur, on part avec eux dans les profondeurs toujours plus sombres de cette boutique de jouets qui a l'air si gaie et attrayante au premier regard, mais qui cache une vraie noirceur dans ses sous-sols. On plonge littéralement dans les profondeurs de la terre pour découvrir ce que cela cache. Les auteurs jouent avec les codes des projets gouvernementaux secrets tels qu'on en trouve dans les films pour adultes et adolescents. On ressent la même ambiance pourrie et mystérieuse quand on découvre ce qui se cache là-dessous.
Mais la petite touche lumineuse qui vient raviver cela, c'est le héros, Barnabus. Mi-souris mi-éléphant, projet raté, comme d'autres chimères près de lui, il vit sous une cloche, dont il va littéralement briser le plafond de verre pour sortir et goûter à cette liberté dont on lui a si souvent parlé. Une expédition se monte alors avec ses camarades d'infortune et cela devient une belle histoire d'entraide et d'amitié qui se noue sous nos yeux. Encore une fois, les lecteurs adultes penseront peut-être alors à des aventures comme celles des Goomies, où l'on suit un groupe d'amis qui se serre les coudes dans l'adversité. Ce sont des images passées désormais dans la culture commune dont les auteurs se servent ici pour mettre en scène cette très belle histoire.
L'aventure se lit donc avec un bon allant, soutenue par les dessins très doux et pourtant dynamiques du trio qui sont emplies de belles couleurs et qui ont une vraie originalité dans les formes chimériques proposées. Il est très amusant de voir la corrélation entre les créatures mises au rebut et celles sur les étalages de ce magasin de jouets, dénonciation manifeste de notre société de consommation et de notre exclusion de tout ce qui ne rentre pas dans la norme établie. Les auteurs jouent sans cesse, dans leurs dessins aussi, entre tonalités enfantines et plus adultes, décors et personnages mignons contre d'autres bien plus réalistes et urbains. J'ai beaucoup aimé et cela n'a pas été sans me rappeler le travail d'Anthony Browne dans les teintes, les ambiances et les intentions.
Ainsi le récit qu'on pourrait croire léger et mignon quand on regarde rapidement la créature en couverture, telle la créature du Dr. Frankenstein de Mary Shelley, se révèle en fait plus sombre et complexe. Les auteurs proposent une belle ode à l'amitié mais également une dénonciation à peine couvert de la privation de liberté et du rejet dont souffre les gens différents.
J'ai beaucoup aimé. Ce fut une belle surprise et un joli petit coup de coeur !
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32
ghislainemota
  17 décembre 2020
Le problème de la manipulation génétique est un domaine difficile à aborder chez les enfants mais The Fan Brothers ont eu l'heureuse idée de parler des monstres sujets à la mode, pour aborder la différence.
C'est avec émotion que je me suis attachée à Barnabus une souris éléphant qui désire la liberté. Etre sous cloche n'est pas une vie ( on appelle ça le confinement !! ) et Barnabus va se rebeller pour sortir de cette condition étouffante.
Un album doudou qui fait la part belle à l'entraide.
Si nous aussi adultes on pourrait souffler sur notre cloche avant qu'une révolte se lève! mais là c'est une autre histoire.
Commenter  J’apprécie          90

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
ColibrilleColibrille   16 janvier 2021
- Peut-être que bientôt, je pourrai m'asseoir dans l'herbe et regarder les étoiles, dit un jour Barnabus.
En fermant les yeux, il avait déjà l'impression d'y être.
- Impossible, répondit Pip.
- Rien n'est impossible, déclara Barnabus.
Commenter  J’apprécie          30
IleauxtresorsIleauxtresors   16 octobre 2020
Tu avais raison, déclara Pip. Rien n'est impossible.
Commenter  J’apprécie          80
ColibrilleColibrille   16 janvier 2021
Ce n'était pas tous les jours facile...
Mais ils savaient qu'ils pourraient toujours compter les uns sur les autres.
Commenter  J’apprécie          10
ClioInoClioIno   11 octobre 2020
Il n'était peut-être pas parfait...
Mais il était libre !
Commenter  J’apprécie          10

Videos de The Fan Brothers (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  The Fan Brothers
Cette année encore, Gérard Collard et les libraires de la Griffe Noire vous proposent à l'approche des fêtes de fin d'année, plusieurs idées cadeaux sous forme de coffrets :
https://www.lagriffenoire.com/455-coffret.html

COFFRET POLAR GRAND FORMAT Avant les diamants (Dominique Maison) - La gestapo Sadorsky (Romain Slocombe) - Prendre un enfant par la main (François-Xavier Dillard) https://www.lagriffenoire.com/100777-coffret-polar-gf.html

COFFRET POLAR FORMAT POCHE de bonnes raisons de mourir (Morgan Audic) - Un autre jour (Valentin Musso) - 1793 (Niklos Natt Och Dag)
https://www.lagriffenoire.com/100778-coffret-polar-poche.html

COFFRET HISTOIRE GRAND FORMAT Churchill (Andrew Roberts) - L'aiglon (Laetitia de Witt) - J.E. Hoover confidentiel (Anthony Summers)
https://www.lagriffenoire.com/100771-coffret-histoire-gf.html

COFFRET HISTOIRE FORMAT POCHE La véritable histoire des 12 Césars (Virginie Girot) - La route de la soie (Peter Frankopan) - La goûteuse d'Hitler (Rosella Postorino) https://www.lagriffenoire.com/100772-coffret-histoire-poche.html •
COFFRET LITTÉRATURE FRANÇAISE GRAND FORMAT le tailleur de Relizane (Olivia Elkaim) - Ce qu'il faut de nuit - La Manufacture de livres - Laurent Petitmangin) - Rosa Dolorosa (Caroline Dorka-Fenech)
https://www.lagriffenoire.com/100773-coffret-litterature-francaise-gf.html •
COFFRET LITTÉRATURE FRANÇAISE POCHE Rien n'est noir (Claire Berest) - le baiser (Sophie Brocas) - Venise à double tour (Jean-Paul Kauffmann)
https://www.lagriffenoire.com/132522-coffret-litterature-francaise-poche.html

COFFRET LITTÉRATURE ÉTRANGÈRE GRAND FORMAT Les autres américains (Laila Lalami) - le rouge n'est plus une couleur (Rosie Price) - Walker (Robin Robertson
https://www.lagriffenoire.com/132720-coffret-coffret-litterature-etrangere-gf.html

COFFRET LITTÉRATURE ÉTRANGÈRE FORMAT POCHE Taxi Curaçao (Stefan Brijs) - Dévorer le ciel (Paolo Giordano) - Grace (Paul Lynch)
https://www.lagriffenoire.com/132538-coffret-litterature-etrangere-poche.html

COFFRET DÉTENTE GRAND FORMAT Les 7 ou 8 morts de Stella Fortuna (Juliet Grames) - Les corps conjugaux (Sophie de Baere) - Les 3 filles du Capitan (Maria Duenas)
+ Lire la suite
autres livres classés : manipulation génétiqueVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de The Fan Brothers (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1213 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre