AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

The Fan Brothers (Autre)
EAN : 9782374083438
72 pages
Éditeur : Little Urban (09/10/2020)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Dans le sous-sol secret d'un laboratoire de Parfaites Créatures, Barnabus, mi-éléphant-mi-souris, est un projet raté... Enfermé sous une cloche de verre, il rêve de liberté.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Ileauxtresors
  16 octobre 2020
Voilà un objet-livre précieux : généreux format carré, épaisse couverture qu'on ouvre comme un dossier secret avec sur le dessus, cette poignante créature sous cloche, mi-souris, mi-éléphant...
Les premières pages nous l'apprennent, ce fameux projet Barnabus n'en est qu'un parmi beaucoup d'autres. le « génie génétique » permet en effet de proposer à la vente toute une panoplie de créatures parfaitement parfaites. Vous vous en doutez, l'attrayante vitrine masque des coulisses moins reluisantes. Puisque, fatalement, l'entreprise implique un certain nombre de créatures « ratées » qui se voient placées sous cloche en attendant d'être recyclées en quelque chose correspondant mieux aux normes de perfection. Barnabus ne peut s'y résoudre. Non seulement il s'aime bien comme il est, mais figurez-vous qu'il rêve de voir les étoiles !
« Il n'était peut-être pas parfait… Mais il était libre ! »
Quel talent pour évoquer à hauteur d'enfant des sujets sombres et complexes – l'arbitraire des normes, l'eugénisme et les pires dérives du consumérisme auxquelles sont opposées de belles valeurs de liberté, de diversité et de solidarité. le texte est prolongé par les illustrations extraordinaires qui sont la marque de fabrique des Fan Brothers : à la fois élégantes, très expressives et d'une précision méticuleuse, baignées dans une lumière bleutée un peu magique, elles fourmillent de détails réjouissants et d'intrigues secondaires qui se révèlent au fil des relectures (extraits accessibles via le lien ci-dessous). Et ce final jubilatoire, digne de Godzilla qui voit les « ratés » faire voler en éclats le sinistre laboratoire !
Il faudrait avoir plus d'albums pour « grands » enfants. Celui-ci a ravi les pupilles et l'imaginaire de mon fils de 9 ans qui s'est réjoui des étrangetés, des aventures et de l'énergie subversive des « ratés ».
Un livre coup de coeur qui captive, enchante et réconforte.
Lien : http://ileauxtresors.blog/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          392
Shaynning
  11 novembre 2020
Comment ne pas tomber sous le charme de Barnabé, adorable sourie-éléphant qui rêve d'étoiles et de liberté, piégé sous sa cloche de verre? C'est que, voyez-vous, Barnabé et les autres habitants de cloches de verres sont en réalité des expériences de laboratoire secret. Ce laboratoire terré loin sous terre cré des animaux "idéaux" revendus ensuite aux enfants. Barnabé et ses voisins sont des cas ratés. Pattes trop longues, imperfections, manque de couleurs, tous les excuses y passent. Et un jour, alors que son amie la coquerelle, Dita, lui annonce qu'on leur réserve une transformation susceptible d'ajouter le "plus" qu'il leur faut pour être digne de devenir une marchandise, Barnabé souhaite s'échapper et atteindre le monde du dessus . Un monde que Dita lui a décrit et qui semble merveilleux.
Barnabé aura réussi à s'échapper avec toute la bande de "ratés" et aura rejoint un parc humain, non sans quelques péripéties, bien sur. L'entraide est au coeur de l'histoire, car il aura fallut la collaboration de tous les petits animaux étranges pour réussir leur fuite.
Néanmoins, un autre thème plus subtile occupe la tribune: la différence. Barbabé n'est pas la jolie sourie au poil bouffant et à la couleur chatoyante des Barnabo ( ses alter ego magnifiés). On peut donc faire un parallèle sur l'imperfection physique ou le fait d'être "pas comme les autres" auprès des enfants. Être différent, moins beau ou moins attractif n'empêche pas d'être doté de qualités. D'une certaine manière, on pourrait extrapoler en disant que Barnabe est libre parce qu'il n'est pas "mignon" et échappe donc aux standards subjectifs en matière de beauté physique.
Les créatures en présence sont réellement adorables, surtout le cas "ratés". Les petits molletons gris flottants, l'oiseau à grande patte, le paresseux à champignons et tous les autres. Barnabe lui même est vraiment mignon et le fait d'être une sourie-éléphant quand on connait la crainte des souries par les éléphants est assez comique. le visuel est vraiment bien, en contraste avec le sous-sol dans les tons gris et en tons vifs pour le magasin.
"Projet Barnabe" pose finalement une certaine question éthique, en ce sens où dans cette histoire, les petites animaux "mignons" sont carrément produit à la chaine, puis vendus dans des boites en carton. Ils sont bien vivants cependant, ce qui rend l'histoire un brin sinistre.
J'ai donc beaucoup aimé, même si je conçois qu'aucun enfant ne poussera aussi loin la réflexion que je l'ai faite. J'espère qu'ils en tireront au moins la notion d'entraide et que la beauté ne fait pas le bonheur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Tachan
  21 octobre 2020
Je tiens tout d'abord à remercier Little Urban pour cet envoi et leur confiance.
Le projet Barnabus, c'est une couverture qui oscille entre grosse dose de mignonnitude avec cette petite souris-éléphant et un sentiment de malaise quand on la voit sous cloche. Elle annonce direct la couleur d'une histoire qui ne se contente pas de nous caresser dans le sens du poil et de faire plaisir aux enfants.
Dans ce nouveau projet, les frères Fan, s'embarque dans une histoire avec de nombreux niveaux de lectures, une histoire engagée. C'était déjà un peu leur credo dans leurs précédents titres : le Jardinier de la nuit, le fabuleux voyage du bateau-cerf, L'Épouvantail au coeur de paille, Où l'océan rencontre le ciel, où le voyage et l'étrangeté était souvent le prétexte pour offrir un message plus profond comme ici.
Dans cette nouvelle histoire, nous allons à la rencontre de Barnabus, mi-éléphant-mi-souris, un projet raté du laboratoire de Parfaites Créatures. Enfermé au sous-sol, sous une cloche de verre, il rêve de liberté pour lui et ses amis projets ratés comme lui.
J'ai beaucoup aimé la plongée dans l'univers que les auteurs nous proposent. Tel un film d'explorateur, on part avec eux dans les profondeurs toujours plus sombres de cette boutique de jouets qui a l'air si gaie et attrayante au premier regard, mais qui cache une vraie noirceur dans ses sous-sols. On plonge littéralement dans les profondeurs de la terre pour découvrir ce que cela cache. Les auteurs jouent avec les codes des projets gouvernementaux secrets tels qu'on en trouve dans les films pour adultes et adolescents. On ressent la même ambiance pourrie et mystérieuse quand on découvre ce qui se cache là-dessous.
Mais la petite touche lumineuse qui vient raviver cela, c'est le héros, Barnabus. Mi-souris mi-éléphant, projet raté, comme d'autres chimères près de lui, il vit sous une cloche, dont il va littéralement briser le plafond de verre pour sortir et goûter à cette liberté dont on lui a si souvent parlé. Une expédition se monte alors avec ses camarades d'infortune et cela devient une belle histoire d'entraide et d'amitié qui se noue sous nos yeux. Encore une fois, les lecteurs adultes penseront peut-être alors à des aventures comme celles des Goomies, où l'on suit un groupe d'amis qui se serre les coudes dans l'adversité. Ce sont des images passées désormais dans la culture commune dont les auteurs se servent ici pour mettre en scène cette très belle histoire.
L'aventure se lit donc avec un bon allant, soutenue par les dessins très doux et pourtant dynamiques du trio qui sont emplies de belles couleurs et qui ont une vraie originalité dans les formes chimériques proposées. Il est très amusant de voir la corrélation entre les créatures mises au rebut et celles sur les étalages de ce magasin de jouets, dénonciation manifeste de notre société de consommation et de notre exclusion de tout ce qui ne rentre pas dans la norme établie. Les auteurs jouent sans cesse, dans leurs dessins aussi, entre tonalités enfantines et plus adultes, décors et personnages mignons contre d'autres bien plus réalistes et urbains. J'ai beaucoup aimé et cela n'a pas été sans me rappeler le travail d'Anthony Browne dans les teintes, les ambiances et les intentions.
Ainsi le récit qu'on pourrait croire léger et mignon quand on regarde rapidement la créature en couverture, telle la créature du Dr. Frankenstein de Mary Shelley, se révèle en fait plus sombre et complexe. Les auteurs proposent une belle ode à l'amitié mais également une dénonciation à peine couvert de la privation de liberté et du rejet dont souffre les gens différents.
J'ai beaucoup aimé. Ce fut une belle surprise et un joli petit coup de coeur !
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          22
izabulle
  02 octobre 2020
L'arrivée d'un ouvrage des frères Fan dans notre boîte aux lettres, est toujours un événement. D'autant que cette fois-ci ce ne sont pas deux frères Fan mais trois, qui se sont associés pour nous offrir cette merveille.
Comme vous pouvez le constater sur la jolie couverture, Barnabus est une créature hybride entre un éléphant et une souris. Si de notre côté nous l'avons immédiatement trouvée irrésistible, il n'en est pas de même de ses créateurs, qui la considérent comme ratée et ne pouvant être vendue dans leur magasin des "parfaites créatures". Elle n'est point seule à être enfermée dans un laboratoire dans l'attente d'être recyclée et peut-être bien que d'autres hybrides ratés comme elle, pourront l'aider à rejoindre le monde extérieur.
Que de beauté et d'émotion dans un même ouvrage. Les petits yeux de mon fils Minibulle furetaient partout, afin de découvrir ces étranges créatures hybrides et n'en perdre aucun détail. A peine la page de couverture tournée, nous sommes aux anges, avec la découverte d'un ex-libris des créatures ratées, que nous allons suivre dans le livre. Aussi, nous n'avions pas encore démarré la lecture de cette histoire que nous étions déjà sous le charme.
Les frères Fan restent fidèles à leurs codes couleurs remplis de vert, bleu, blanc et gris. Les illustrations sont tellement belles, rondes et riches en pigments et petits détails.
Comme souvent leurs ouvrages ne sont pas dépourvus de message et ici les créatures qui ne sont pas parfaites doivent être cachées, voir éliminées. Il est facile en tant que parent de faire le lien avec la notion de handicap et d'arriver à faire se questionner son enfant sur ce qu'est la différence. L'enfant peut en tout cas, avec ce livre, aisément comparer les créatures parfaites et celles ratées et en tirer ses propres conclusions. Minibulle de son côté avait bien vite réfléchi et était prêt à adopter immédiatement Barnabus !
Ce livre jeunesse est une vraie pépite de beauté, de créativité et d'espoir. Un livre pour toute la famille, qui vous fera couiner d'émotion !
Coup de coeur de la Izabulle family 💙💙💙
Lien : http://evenusia.canalblog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Seguret
  08 novembre 2020
Le projet barnabus, Les Fan Brothers, Little urban, 2020, 15€90
Dans un laboratoire souterrain et secret sont fabriquées des créatures parfaites.
Mais Barnabus, lui, est un échec. Il ne correspond pas aux normes de beautés établies et se retrouve donc sous une cloche, sur une étagère, aux côtés d'autres créatures imparfaites.
Lien : https://www.litterature-enfa..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
IleauxtresorsIleauxtresors   16 octobre 2020
Tu avais raison, déclara Pip. Rien n'est impossible.
Commenter  J’apprécie          60
ClioInoClioIno   11 octobre 2020
Il n'était peut-être pas parfait...
Mais il était libre !
Commenter  J’apprécie          00

Videos de The Fan Brothers (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  The Fan Brothers
Libraire au Rayon Jeunesse, Jérémy vous présente trois idées d'albums pour les très jeunes lecteurs !
Voici les livres qu'il vous invite à découvrir :
Pour les tout petits : "Fais coucou !" de Giuliano Ferri, aux éditions Minedition : https://www.librairiedialogues.fr/livre/17013934-fais-coucou--ferri-giuliano-minedition À partir de 3 ans : "La Course au chocolat" d'Astrid Desbordes et Pauline Martin, aux éditions Nathan : https://www.librairiedialogues.fr/livre/17305864-la-course-au-chocolat-max-et-lapin-grand-alb--astrid-desbordes-nathan À partir de 5 ans : "Le Projet Barnabus" de The Fan Brothers, aux éditions Little Urban : https://www.librairiedialogues.fr/livre/17375729-le-projet-barnabus-the-fan-brothers-little-urban
Et pour nous suivre, c'est là : INSTA : https://www.instagram.com/librairiedialogues/?hl=fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/librairie.dialogues/ TWITTER : https://twitter.com/Dialogues
À bientôt !
+ Lire la suite
autres livres classés : manipulation génétiqueVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de The Fan Brothers (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Charade-constat

Première saison d'une épopée

Iliade
Bible
Saga
Genji

6 questions
46 lecteurs ont répondu
Thèmes : sociologie , météorologie , vacancesCréer un quiz sur ce livre