AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Paola Appelius Roy (Traducteur)
ISBN : 2362310078
Éditeur : Castelmore (03/12/2010)

Note moyenne : 2.16/5 (sur 58 notes)
Résumé :
Quand Belle arrive dans son nouveau lycée, elle croise Edwart, un geek super sexy. Après avoir été témoin de différents phénomènes (Edwart ne touche pas à ses patates à la cantine, il la sauve d une boule de neige qui fond sur lui !), elle est persuadée d une chose : Edwart est un vampire. Comment faire pour le convaincre de la mordre et de faire d elle son amour éternel ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (28) Voir plus Ajouter une critique
Wazlib
  19 août 2016
La parodie littéraire est un genre qui pourrait bien être délicieux si on se décidait à le prendre au sérieux. Et c'est bien pour cela que j'étais heureux de la publication d'Harvard Lampoon, puisque ce collectif, en plus d'être plutôt connu dans le milieu, se veut construit de personnes plutôt intelligentes (rappelons que ce fut au départ un magazine, rédigé par des étudiants d'Harvard, quand même...), ce qui laissait supposer une grande finesse et une malice bienvenues sur le point de l'humour. Mais non, « Imitation : Une parodie » ira puiser dans l'humour le plus lourd et le plus agaçant connu à ce jour.
Tout n'est pas à blâmer dans ce livre pour autant. Twilight est un sujet plutôt aisé à parodier, qui, bien involontairement, tend en permanence des perches pour les fouteurs de gueule, pour notre plus grand plaisir, au fond. Il est vrai que j'attendais une sortie littéraire de ce type-là, puisque cela semblait couler de source que des personnes avisées allaient jouer sur ce terrain. Mais il y a là un challenge en plus, si je puis dire : le sujet étant tellement facile à dépasser et à tourner en ridicule, mes attentes étaient tout de même un peu élevées. En tous les cas, bien plus élevées que ce que me servit ce bouquin à la lecture au final peu agréable.
Ce qui m'a le plus marqué, je crois, c'est cet oubli au fur et à mesure des pages. le contexte de l'intrigue, bien que peu existant, n'a pris aucune place dans mon esprit. Les péripéties absurdes (au sens dépréciatif) de Belle et Ebouard s'effaçaient de mon esprit alors même qu'elles venaient d'y rentrer. La faute à aucune scène marquante, et un humour semblable sur 150 pages. J'ai donc bien de la peine à critiquer ce livre. Même s'il m'a fait sourire plusieurs fois, il se révèle insipide et bien creux. On se surprend même à la fin de le lire par grande session, pour s'en être débarassé un peu plus vite.
Si l'on tente la comparaison à l'oeuvre originale,les similitudes sont là, de même que les points importants du livre (car cela parodie en majorité le premier tome, « Fascination »). On se plaira donc à recevoir subitement des références drôlement ridicules sur le bouquin de Meyer. Etrangement, c'est quand les attaques sont les plus directes qu'elles font le plus sourire. Et c'est bien dommage, car pour trouver ce genre d'humour et donc les rires qu'il déclenche, il suffit d'aller voir les critiques les plus acerbes sur SensCritique. Et bien souvent, c'est plus drôle que dans « Imitation ».
L'humour dans le livre est bien souvent d'un niveau plutôt bas, bien qu'il y ait une sorte de tendance à vouloir jouer et surjouer de l'absurde. On a donc des scènes complètement improbables, tellement improbables que ce n'en est carrément pas (plus?) drôle. On reste souvent assis sur sa chaise, bien seul, à se demander comment c'est parti jusque là, et à se désespérer du pauvre niveau de notre lecture. Si l'absurde et le burlesque sont très plaisants habituellement, il n'y a dans ce petit roman aucune place à ceux-ci.
Quelques scènes sont tout de même drôles, comme celle où Ebouard joue de la musique pour Belle. le piano est remplacé par un triangle, et c'est très con, mais j'ai trouvé ça très marrant. de même, si la plupart du temps, la bêtise ultra-supra-caricaturée de Belle agace (parce qu'à un moment, ok, on caricature Bella comme étant une idiote, mais ça devient lourd quand c'est toutes les deux lignes), il y a quelques perles ici et là qui ne manqueront pas de surprendre. Sa relation avec les garçons en tous genres est plutôt amusante, dans l'ensemble.
En conclusion, il y a peu à écrire sur « Imitation : une parodie » car cela se révèle bien vide, bien dépourvu de sens et surtout bien dépourvu d'humour. On part dans tous les sens, alors que Meyer semblait dans ses romans donner un fil d'Ariane pour une désopilante parodie. On sourit quelques fois, mais c'est en majorité le désespoir qui nous étreint lorsque l'on lit Harvard Lampoon. C'est pour moi un lourd échec, qui ne me fera jamais retenter l'expérience avec ce collectif d'auteurs huppés plutôt à la mode. Parce que là, c'était absolument pas bon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
florianb
  17 juin 2013
Ce livre tourne en dérision toutes les choses qui m'ont déplu dans Twilight (et dieu sait s'il y en a beaucoup = le manque évident d'action, le fait que Bella attire tous les regards alors qu'elle est fade, la perfection des vampires...).
Et l'auteur utilise le genre d'humour que j'apprécie, reprenant les situations de l'original avec un humour décomplexé qui m'a fait rire à de nombreux passages. Il y a de très bonnes idées (d'autres aussi moins bonnes quand l'auteur part sur des délires ou donne des allusions que le lecteur ne comprend pas) et, pour le coup, j'ai préféré lire la parodie à l'original.
Je pense que la bit-lit n'est pas fait pour moi, mais j'aime beaucoup ce genre léger qu'est la light fantasy.
Il me tarde maintenant de lire Hamburgers Games, également paru chez Castelmore (filiale de Bragelonne).
Commenter  J’apprécie          50
Melanie_F
  08 décembre 2010
Je regrette un peu d'avoir utilisé de l'argent pour ça. Dans l'ensemble je dirai que c'était une lecture agréable qui m'a fait sourire mais je n'étais pas non plus plié en deux. Les allusions a Twilight sont présentes mais je trouve que les évènements et comme ceux-ci sont introduits ne sont pas vraiment super. Il manque des personnages et je pense qu'introduire certains (comme Jacob) aurait pu être drôle. Je trouve qu'en fait ce livre pourrai être l'opinion de lecteur qui n'apprécie pas forcément Twilight (notamment la critique profonde de Bella qui est décrit comme imbus de sa personne, et plutôt chiante !!!) Y'a des passages sympa et la lecture se fait rapidement mais je me suis ennuyée et je trouve que tout ce qui se dit ou se passe est prévisible. de plus je pense que c'est plus une critique du couple Bella/Edward que plutôt une parodie, y'a même pas les passages clés ou alors quelques allusions (comme à l'exemple lorsque Bella se retrouve dans son ancienne salle de danse). Même pour une lecture jeunesse je la trouve lassante, sympa malgré tout mais je ne la conseille pas forcément.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Pommesucre
  14 novembre 2011
Pour faire simple, je n'ai pas aimé. Je me suis battue pour arriver à la dernière page. Et je me félicite d'être arrivée à la fin. Oui c'est à ce point là.
L'écriture était simple voir niaise. A part deux-trois phrases, je suis me suis demandée où se cachait la parodie. L'histoire était presque inexistant, je n'en ai d'ailleurs pas compris l'intérêt. L'histoire était lourde.
Les personnages ? N'en parlons pas. Autant Bella est maladroite et "à part" dans la saga, autant ici ils ont vraiment trop exploités sa maladresse en la transformant aussi en jeune fille niaise. Quand à Ebouard (cette déformation de nom m'a fait penser à un éboueur), ils l'ont carrément écorché. Edouard n'a plus rien de sexy et d'attirant. Il est bête comme ses pieds.
Cette lecture est pour moi une grosse déception. Je m'attendais à un humour plus fin et je me suis retrouvée devant une histoire bien grasse et sans grand intérêt. J'avais vu le film et j'avais passé un meilleur moment que la lecture du livre. Pourtant, j'ai pris la lecture au dernier des degrés et elle ne m'a pas touchée.
Je trouve que la maison d'édition n'a pas eu peur de se mouiller, car c'est le genre de livre qui passe ou qui casse...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Analire
  01 septembre 2012
Cette parodie de Twilight m'a parue interminable... je me suis forcé à la lire jusqu'à la fin, mais je n'y ai pris aucun plaisir ! Ce livre est pleins de passages drôles, humoristiques, qui ne m'ont pas fait rire du tout, au contraire, j'ai trouvé que ça faisait un peu pitié. Les personnages ne sont pas attachants du tout, ils sont complètement ridicules, sans intelligence. Pour ma part, j'ai été très déçue, je m'attendais à beaucoup mieux, plus d'actions et un sens de la répartie plus prononcé chez les héros. Ce livre est vraiment original, il faut aimé, quoi... et je n'ai malheureusement pas accroché !
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
Claire-una-voltaClaire-una-volta   19 janvier 2013
Quand la sonnerie annonça la fin du cours, mon voisin se pencha évidemment vers moi pour me parler.
-Excuse-moi, dit-il, espérant sans doute que j’allais tomber raide dingue de lui. Ton sac m’empêche de passer
Je l’aurai juré. C’était exactement le genre de type à engager la conversation en prétextant qu’un sac lui bloquait le passage
-Je m’appelle Belle, répondis-je. (Je me demandais ce qui était le plus étonnant chez moi, mes coudes naturellement pointus ou mon comportement, si éloigné de celui des filles populaires, même si j’avais potassé tous les manuels de popularité pour pouvoir être populaire si je l’avais voulu.) Je t’autorise à m’accompagner jusqu’à mon cours suivant.
-Oh, bien sûr, répondit-il, fou d’amour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
AnalireAnalire   29 août 2012
Je songeai à l'expression "beau à en mourir". Il était si beau que je l'aurais en effet volontiers mis à mort, vidé, empaillé, et accroché au-dessus de ma cheminée comme un trophée.
Commenter  J’apprécie          140
florianbflorianb   17 juin 2013
" Nom d'une pipe, Belle. Quand on te demande : "Quoi de neuf ? ", tu dois répondre : "Rien que du vieux." Et puis, tu ne trouves pas que tu es encore un peu jeune pour t'isoler de tes semblables et compter sur un amoureux pour satisfaire tes besoins sociaux au lieu de te faire des amis ? Imagine un peu ce qui se passerait si ce garçon était obligé de te quitter ! Je vois d'ici de pleines pages blanches avec seulement le nom des mois qui défilent."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
AnalireAnalire   30 août 2012
Et si je te disais que tu es seulement la deuxième fille a me tenir la main et que la première était ma mère ?
Commenter  J’apprécie          100
florianbflorianb   17 juin 2013
"Je commençai à m'impatienter. Allions-nous devoir attendre quatre tomes et des milliers de pages avant qu'il se passe quelque chose?"
Commenter  J’apprécie          80
autres livres classés : parodieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14784 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre
.. ..