AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Pierre Demarty (Traducteur)
ISBN : 2246730716
Éditeur : Grasset (29/04/2009)

Note moyenne : 3.29/5 (sur 14 notes)
Résumé :

Le couple d'Américains en quête de sérénité ; un homme d'affaires cynique et blasé ; une étudiante naïve, avide d'exotisme et de sagesse orientale. Tous passeront à un moment ou un autre, sans jamais se croiser, dans la suite royale du même hôtel à Bombay, et tous connaîtront le même destin. L'Inde est pour eux promesse de fortune, de paix, de rédemption, ou d'amour, pourquoi pas. ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
5Arabella
  26 juillet 2016
Il s'agit de trois récits successifs, se passant en Inde, le lien commun entre les personnages étant censé être leur passage par la même suite d'un hôtel de luxe, même s'ils ne se rencontrent jamais. Les personnages au centre de chacun des trois récits sont des Américains, un couple de 50-60 ans, un cadre quadra, et une jeune femme encore étudiante.
Ce sont des récits cruels, dans lequel les personnages, dans un cadre différent de leur cadre habituel se révèlent d'une façon crue, dans leurs faiblesses et leurs manques. Ils pensent mener le jeu, mais très vite ils sont dépassés par ce qui leur arrive, et subissent. Leur regard sur l'Inde et les Indiens est condescendant, caractérisé par un sentiment de supériorité et une grande ignorance ; les différences culturelles paraissent difficiles à combler. Mais les Indiens ne sont pas non plus idéalisés : dans leurs rapports avec ces étrangers, ils essaient de tirer un profit maximum, quel qu'il soit, et comme malgré ce que s'imaginent les Américains, ils ont d'avantage de cartes en main chez eux, ils arrivent à leurs fins. Ils apparaissent surtout comme doués d'une grande volonté, et d'une claire conscience de là où ils veulent arriver, alors que les Occidentaux paraissent flottants, trop repus, insatisfait de leur vie et espérant que dans ce cadre différent ils trouveront des réponses à leur vide et manque. Et leurs hôtes en tirent parti.
Paul Theroux met l'accent sur le fait que voyager c'est se révéler à soi même, un véritable voyage questionne le voyageur sur sa propre substance en le confrontant à un cadre autre, dans lequel la rassurante routine de gestes, de paroles, d'actes accomplis sans y penser tellement ils sont répétés n'existe plus. Il faut se réinventer, donner une raison et un sens à chaque action. Les personnages de Suite indienne ne passent pas cet examen avec succès, ce que la confrontation avec l'Inde met en évidence n'est guerre très séduisant. le voyage aura été destructeur, et les laisse sans illusions sur eux-mêmes.
Paul Theroux a incontestablement du talent, même si ces récits sont peut être un peu systématiques et démonstratifs. Mais il s'en dégage quelque chose, par moments une vraie angoisse, et on a envie d'aller jusqu'au bout, même si on se doute un peu de l'échec final.
Cela me donne envie de continuer à lire cet auteur, peut être en poursuivant par les récits de voyage maintenant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BVIALLET
  19 mai 2012
Dans ce tryptique romanesque, se succèdent trois histoires indépendantes se déroulant dans l'Inde réelle d'aujourd'hui, toutes traitant du choc culturel entre l'Orient et l'Occident. Dans la première, « La colline des Singes », deux quinquagénaires américains, Audie et Beth Blunden, se prélassent dans un palace profitant des services et des soins attentionnés d'un personnel si courtois et si poli qu'Audie finit par s'intéresser un peu trop à une jeune masseuse et que Beth tombe amoureuse d'un charmant professeur de yoga. « La porte de l'Inde » voit Dwight, un riche homme d'affaires américain, délaisser la table des négociations en vue de délocaliser le maximum pour se laisser appâter par de toutes jeunes prostituées et finir par s'enfoncer de plus en plus dans les profondeurs peu reluisantes du tourisme sexuel. Dans la dernière histoire « Le Dieu Eléphant », le lecteur découvre Alice, une jeune étudiante américaine qui, après avoir quitté un ashram de la région de Bengalore, se retrouve pourchassée et harcelée sexuellement par un gros hindou dont elle avait fait la connaissance à l'aller. Parviendra-t-elle à lui échapper ?
Bien loin des paysages de cartes postales, des livres pour touristes et même du guide du routard, ce livre, écrit par un grand écrivain voyageur qui sait de quoi il parle, esquisse un tableau sans concession ni illusion sur cet immense sous-continent, grouillant d'humanité, crevant de misère et empêtré dans une religion et une tradition multi-séculaires. Ces histoires cruelles prennent à la gorge et humanisent tous ces personnages d'Occidentaux naïfs, repus ou corrompus, rêvant d'un paradis primitif, du bonheur retrouvé ou d'une spiritualité transcendant leur matérialisme. Tous croient être parvenus aux portes du paradis. Mais derrière le miroir aux alouettes, c'est une terrible descente aux enfers qui les attend. La description du calvaire judiciaire que doit subir Alice est particulièrement terrible et révélatrice. Au total, un grand livre ambigu, sensuel et inquiétant écrit à l'aide d'une plume agréable bien que parfois un peu ralentie par des descriptions pointillistes. A lire avant de partir là-bas la fleur au fusil.
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
BVIALLETBVIALLET   19 mai 2012
C'était une culture chicanière. Pas de justice, mais une lutte incessante et des confrontations de biais qui revenaient à fuir la réalité. L'aspect antique de l'Inde, ce côté décomposé, squelettique, était le résultat de cette tendance à tout remettre à plus tard. On pouvait mourir avant de voir la moindre promesse tenue, mais la dénégation était une autre manière de gérer les affaires. Le système judiciaire était basé sur l'accumulation d'obstacles. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ValCarValCar   16 août 2016
Comment les gens pouvaient-ils parler ainsi à n'en plus finir, au point d'en oublier la personne en face d'eux?
Commenter  J’apprécie          10
ValCarValCar   16 août 2016
Certains indiens, comme lui, n'écoutaient jamais. Ils se livraient à un monologue...
Commenter  J’apprécie          10
Video de Paul Theroux (1) Voir plusAjouter une vidéo

Paul Théroux : Voyage excentrique et ferroviaire autour du Royaume Uni
Olivier BARROT présente un livre de l'écrivain américainPaul THEROUX, "Voyage excentrique et ferroviaire autour du Royaume Uni", livre de bord de la vie en Grande Bretagne.
autres livres classés : indeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La littérature indienne : etes-vous intouchable ?

Quel est le nom de l'ancienne propriétaire de la maison qu'occupe le couple dans "Loin de Chandigarh" de Tarun Tejpal ?

Fizz
Karine
Catherine
Angela

10 questions
80 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature indienne , indeCréer un quiz sur ce livre