AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749938767
Éditeur : Michel Lafon (14/02/2019)

Note moyenne : 4.31/5 (sur 40 notes)
Résumé :
Eté 1986. Au large de la baie des Anges. Le fils aîné des Lacassagne, une riche famille d’investisseurs niçois, se noie lors d’une virée en mer en compagnie de son frère et sa sœur.
Eté 2016. Chaleur sur Nice. Le patriarche des Lacassagne, à l’aube de ses quatre-vingt ans décide de transmettre les rênes de son empire à ses enfants. Dans le même temps, il contracte un journaliste - écrivain public pour lui écrire ses mémoires. Laisser une trace sur papier de ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
Lect71
  25 octobre 2017
Résumé : Eté 1986. Au large de la baie des Anges. le fils aîné des Lacassagne, une riche famille d'investisseurs niçois, se noie lors d'une virée en mer en compagnie de son frère et sa soeur. Été 2016. Chaleur sur Nice. le patriarche des Lacassagne, à l'aube de ses quatre-vingt ans décide de transmettre les rênes de son empire à ses enfants. Dans le même temps, il contracte un journaliste - écrivain public pour lui écrire ses mémoires. Laisser une trace sur papier de ses réussites. Mais les journalistes ont le fâcheux défaut d'être souvent trop curieux. le loup est entré dans la bergerie… 30 ans après le drame, les vérités éclatent… Les accidents sont-ils toujours fortuits ?
Un remerciement un peu particulier à l'auteur Sébastien Theveny car je suis un des privilégiés à avoir eu l'honneur de lire son roman avant son édition. C'est pourquoi je consacre une chronique, le jour de la sortie officielle de "Un frère de trop".

Le vent se lève et la tempête arrive sur le monde de l'auto édition avec cet ouvrage qui reste à flot sans montrer le moindre signe de perdition dans les profondeurs. Par contre si vous pensez faire en croisière tranquille, il va falloir changer de cap.
J'ai commencé cette chronique en employant un vocabulaire maritime parce que le destin ou autre intervention divine voire humaine amène une virée en mer à tourner à la tragédie.
Nous sommes donc partis pour 460 pages dans le milieu particulièrement fermé d'une famille très unie, comme se doit de l'être celle des Lacassagne: mais l'est-elle un peu, beaucoup ou pas du tout?
Il y a, certes, les liens du sang, de l'argent qui font que la réussite des uns dépend de celle des autres. Mais dans le milieu financier et des affaires il règne une omerta.
Lorsque le journalisme renforce ses investigations au delà des limites fixées par certains, il en résulte une enquête approfondie sur le passé et des anticipations sur le futur.
Dès lors, un jeu de masques fait des uns, d'éventuels suspects et des autres des témoins qui pourraient devenir eux-mêmes coupables.

Des personnages, Charles, Lucie, Edouard, Pierre-Hugues, Marie-Caroline........ évoluent dans le registre de la méfiance, de l'injustice, de l'immoralité, de la corruption, de l'amour, du silence mais chacun possède son léger secret ou lourd fardeau.
Il y a d'autres protagonistes qui par le seul fait d'exister sont une source de soucis et d'interrogations pour les autres concernés.
La persévérance de Jérôme et de Colombe sera t'elle souhaitée ou souhaitable?

Une alternance de reculs dans les souvenirs et de retours dans le présent nous fait revivre et vivre les scènes comme en direct mais en même temps que cette approche de la vérité semble se profiler, l'instant suivant nous en éloigne.

Des rebondissements ... Y en a t'il?....... Oui
Des gendarmes ... Oui ... mais
Des innocents? ... Oui ... mais
Des coupables? ... peut être ... mais qui sait ?
La faculté de l'auteur à faire douter le lecteur est indéniable.

L'écriture est, comme le mouvement des vagues, tantôt calme, tantôt houleuse mais jamais plate. Un bon développement. le style est sans écueil grâce au côté pointilleux de l'auteur.
Un fil conducteur qui tient en éveil. Une chute qui est la suivante ....... vous voyez un peu à quoi vous aurez droit.
J'ai aimé ce roman classé désormais dans la catégorie Thriller.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Ninis47
  06 mars 2019
Je remercie les éditions Michel Lafon et Camille en particulier pour ce partenariat.
J'avais déjà entendu parler de ce roman lors de sa première parution en auto-édité et lorsque j'ai appris sa parution chez Michel Lafon j'ai été ravie de pouvoir le découvrir.
Tout commence lors d'une sortie en mer pour trois des enfants Lacassagne, richissime famille de Nice. Pierre-Hugues, Edouard et Marie Caroline partent sur le voilier de leur père pour une sortie en mer, mais un drame survient et Pierre Hugues ne rentrera jamais victime d'une noyade.
Trente ans plus tard, Charles leur père décide à 80 ans de laisser les rênes de l'entreprise à ses enfants et de faire écrire sa biographie par un journaliste fraîchement débarqué de Paris, Jérôme Bastaro. Mais petit à petit, Jérôme se rend compte que cette famille a bien plus à cacher qu'il n'y paraît...
Je dois avouer que le pitch de départ me tentait assez cette disparition puis cette enquête trente ans plus tard avec un journaliste qui fouine là où il ne devrait pas et je n'ai absolument pas été déçue par ce récit, j'y ai trouvé tout ce que j'y cherchais, à savoir des révélations en veux tu en voilà, des retournements de situation et une famille pas si lisse que ça...
J'ai beaucoup aimé la manière dont l'auteur a décidé de construire son roman, en plusieurs parties, en alternant le présent en 2006 et le passé.
Il commence par nous exposer l'accident dans lequel périt Pierre Hugues en 1986, puis il enchaîne avec Jérôme qui doit écrire la biographie de Charles Lacassagne. A partir de ça, Jérôme rencontre plusieurs personnes de la famille Lacassagne et chacun replonge dans ses souvenirs pour lui exposer sa version des faits. Mais on se rend vite compte que derrière des apparences bien lisses tout n'est pas si simple.
Je me suis vraiment prise au jeu de l'enquête menée par Jérôme, personnage que j'ai apprécié. A la base il est embauché par Charles Lacassagne pour écrire sa biographie et quand il découvre tous les secrets qui entourent la mort de Pierre Hugues, son instinct de journaliste prend le dessus et il ne peut s'empêcher de creuser pour déterrer la vérité. Mais il a quand même une morale, ce n'est pas le journaliste prêt à tout pour parvenir à ses fins il a une grande intégrité que j'ai vraiment aimé.
Tous les autres personnages sont parfaitement bien construits à mon sens. Chacun a sa psychologie que l'auteur a su bien travaillé et développé. Aucun n'est tout blanc ou tout noir chacun a sa part d'ombre, son petit secret bien gardé, si bien que quand on doute que l'accident de Pierre Hugues soit bien un accident, on en vient à tous les suspecter...
L'auteur mène parfaitement sa barque d'un point A à un point B ne ménageant ni les révélations, ni les retournements de situation et jouant parfaitement avec le suspense. Tout au long de ce roman, on doute, on est perdu, on se pose mille questions, il a tous les ingrédients d'un excellent thriller. Thriller parfaitement abordable par un plus grand nombre car il n'est pas truffé de scènes sanglantes, c'est toujours bon de le souligner pour ceux qui appréhendent cela dans ce style de roman.
Sebastien Theveny ajoute même à son histoire une part de réalisme en évoquant l'attentat de Nice de Juillet 2016 qui nous a tous touché de près ou de loin. Cet événement évoqué amène encore plus de crédibilité à son roman, le tout porté par une plume extrêmement addictive tout en fluidité.
Ce roman aura été une excellente lecture que je vous recommande, que vous lisiez des thrillers (ou pas d'ailleurs!). C'est une récit addictif, plein de révélations, de twists, jusqu'à la révélation finale qui réserve elle aussi sa petite surprise! Bref, n'hésitez plus et lisez le!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Marie-Nel
  05 février 2018
Je me suis fait un petit plaisir ce week-end, j'avais acheté ce roman dès sa sortie en octobre 2017, et j'ai enfin pris le temps de le lire. C'est le deuxième roman de Sébastien Théveny, il se frotte ici au genre du thriller et c'est pour moi réussi. Quand une lecture arrive à me faire oublier l'heure, à m'empêcher de dormir ou à me dépêcher de faire quelque chose pour vite revenir dedans, c'est pour moi un roman réussi.
Un frère de trop a répondu à toutes mes attentes. L'intrigue est bien ficelée, les personnages sont bien travaillés, les lieux aussi, des descriptions précises comme si on y était, des concordances d'événements ayant eu lieu, ajouté à tout cela un style fluide, un bon vocabulaire et la maîtrise d'un suspense jusqu'à la dernière page, avec des retournements de dernière minute insoupçonnés, vous avez ici tous les bons ingrédients d'une lecture totalement addictive.
Il est en plus bien construit. J'aime, lorsque dans une histoire, il y ait des retours dans le passé, cela donne des infos supplémentaires, rajoute une dose de piquant au mystère et rend la lecture stressante.
La psychologie des différents personnages est vraiment finement travaillée. On retrouve ici avec justesse les difficultés que peuvent avoir les jeunes enfants de parents au pouvoir, certains acceptent, d'autres voudraient fuir, d'autres encore font des choses insensées pour se démarquer de ce père trop puissant. Jérôme est un jeune homme très perspicace, honnête et face à certaines révélations et secrets qu'il découvre, il se sent dans l'obligation de faire la lumière et de rendre public ce qu'il sait.
Comme je le disais plus haut, l'auteur a également respecté les dates de son récit. Et celle de juillet 2016 à Nice reste gravée dans nos mémoires à tous pour l'attentat terrible du 14 juillet sur la Promenade des Anglais. Sébastien Théveny a su faire évoluer ses personnages au moment de ses faits, retranscrivant bien les émotions et l'horreur de ces moments. Cela donne encore plus de réalisme et de profondeur au roman.
Pour ce qui est du suspense, j'ai été scotchée et suis allée de surprises en surprises en découvrant en même temps que Jérôme tous les secrets enfouis et les dégâts qu'ils peuvent faire lorsqu'ils sont révélés. N'est pas toujours méchant celui ou celle qu'on croyait, et une fois de plus, cette histoire, bien que fictive, me conforte dans l'idée qu'il faut être à l'écoute des autres et ne pas être dans le jugement.
J'aurais tellement de choses encore à vous dire, les références musicales, les touches d'humour et d'amour placées de ci de là, sans pour autant tomber dans la mièvrerie, tout est dosé avec finesse. Une lecture complète, enrichissante, émotionnellement forte, et surtout marquante.
Je vous recommande ce roman, une très bonne lecture pour moi, j'aime que l'on me surprenne et c'est ce qu'a fait Sébastien Théveny ici, qui est incontestablement un auteur à suivre.
Lien : http://marienel-lit.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Melvie77
  14 février 2019

Que voilà un suspense fort bien mené! Amateurs de secrets de famille et de suspense bien ficelé, ce roman est fait pour vous.
L'histoire commence en 1986, où le fils aîné d'un magnat de l'immobilier mondialement reconnu, meurt lors d'une virée en mer avec ses frère et soeur.
Puis, nous faisons un saut dans le temps en 2016, où Charles Lacassagne, au crépuscule de sa vie, charge un journaliste de lui rédiger son autobiographie.
Lors de ses recherches et entrevues, Jérôme Bastaro, le journaliste, va lever le voile sur de nombreux secrets familiaux enfouis depuis des années et qui montrent la famille Lacassagne sous un jour totalement différent de l'image glamour qu'elle renvoie depuis des années au monde...
Pour Jérôme, un terrible dilemme va s'offrir à lui: doit-il remplir sa mission pour laquelle il a été engagé : rédiger une autobiographie lisse à la gloire du magnat de l'immobilier ou écrire une vraie biographie sur l'homme d'affaires avec un réel travail d'enquête, quitte à égratigner la réputation de la famille Lacassagne ?
La plume de Sébastien Théveny est fluide et nous plonge dans son récit de façon totalement immersive. On s'attache à des personnages qui s'avèrent plus retors que ce qu'ils laissent paraître. Tout le monde a ses secrets et tous ont des conséquences plus ou moins significatives sur toute la famille.
J'ai adoré me plonger dans ce suspense familial qui m'a happé du début à la fin. J'avais deviné quelques secrets et d'autres m'ont totalement clouée sur place. L'auteur aime jouer avec les mots, les situations et ses lecteurs et il y arrive superbement.
Trahisons, mensonges, adultère, querelles fratricides, arnaques, enquêtes, dissimulations, secrets de famille et mystères sont les ingrédients de ce suspense pour un cocktail détonant.
Un frère de trop est un excellent moment de lecture que je vous recommande, particulièrement si vous n'êtes pas fans de thrillers sanglants mais aimez vous remuer les ménages jusqu'au dénouement final.

Lien : https://aufildesevasionslivr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Emeraldas
  30 septembre 2018
Je ne lis que peu de policier, thriller,… car souvent c'est glauque ou ça fait trop peur. Mais celui ci me semblait plutôt « soft » et aux vues des bonnes critiques je me suis laissée tenter tranquillement…
On démarre donc en 1986, avec la famille Lacassagne, parents, et leurs 4 enfants. Les 3 ainés font une virée en mer dont l'un d'entre eux ne reviendra jamais… de là nous sommes transportés en 2016, alors que le père Lacassagne bientôt octogénaire décide de faire écrire ses mémoires. Pour cela il fait appel à un journaliste. le problème étant que celui ci est fort curieux et que le passé de cette chère famille semble parsemé d'ombres plus ou moins importantes… Il est temps de faire fi des secrets et de sortir les cadavres des placards !
J'avoue je me suis bien amusée à jouer les détectives à l'aide du journaliste et de sa jeune assistante. Les personnages sont d'ailleurs fort bien construits, et il va vous falloir retenir qui est qui, ce qu'il fait ou a fait par le passé, bref un peu de gymnastique pour le cerveau, c'est parfait pour un mois de rentrée ! Cependant pas d'affolement non plus, si l'auteur aime faire douter ses lecteurs et cacher une vérité sous une autre, il n'est pas trop difficile de finir par faire la part des choses, et cela dans toutes les affaires que traînent la famille Lacassagne. A cela je dois dire que nous sommes bien aidés par des retours en arrière réguliers, nous permettant de revivre certains moments clés de l'histoire familiale.
La plume de l'auteur est douce… presque trop pour un trhiller. Parfait pour moi qui suis trouillarde mais pour quelqu'un qui cherche du pur et dur, il risque de rester sur sa fin… ça manque de rudesse, c'est presque trop beau, bref… c'est dommage pour la catégorie de roman dans laquelle il est censé se trouver. de mon coté j'ai trouvé trop d'indices, j'aurais aimé être davantage surprise par les révélations de l'auteur. Je n'ai pas trouvé le suspens vraiment poussé et du coup cela à un peu terni ma lecture. J'ai mis plus de temps à le lire que je n'aurais pensé. Il faut dire aussi que je n'ai pas réussi à m'attacher à un des protagoniste principaux. Ma préférence a été pour la plus jeune des Lacassagne qui n'a qu'un rôle très léger (mais néanmoins d'importance) au cours du roman. du coup, j'ai souvent été détective spectatrice, et… pas à fond dedans quoi.
Par contre, l'auteur respecte parfaitement la réalité des événements qui se produisent au moment de son histoire, qu'il s'agisse de 1986 ou de 2016, et cela donne une réalité unique à son récit, une force vivante. J'ai beaucoup apprécié cet aspect de ces écrits.
En résumé voici un roman que j'ai apprécié, tant par sa douceur que sa réalité, mais qui disparaîtra rapidement de ma mémoire je pense. Il y a vraiment des points forts indéniables, mais il m'a manqué certaines choses. Je m'intéresserai aux autres romans de cet auteur par contre, car j'ai aimé son écriture. Je vous le recommande si vous voulez réfléchir tranquillement en ce début d'automne sans trop vous prendre la tête !
Lien : https://refugelitteraire.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   08 février 2018
Les garçons lui tournent autour depuis que ses quinze ans lui ont donné un corps de femme. Mais elle les laisse tourner et, s’ils se font trop entreprenants, elle fuit. Marie-Caroline aime sa liberté, ses livres et le cinéma, surtout les films de Claude Lelouch, François Truffaut et Eric Rohmer, cette Nouvelle Vague qui n’est plus nouvelle mais qui sait filmer les femmes et l’Amour. Marie-Caroline est une romantique qui épousera un prince charmant, si tant est que le Vieux lui accorde sa bénédiction !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   08 février 2018
La nature a soif et les hommes qui assemblent les barres métalliques et les toiles du chapiteau, torse nu, boiraient bien eux aussi un petit verre. On commence à entendre :
— Si comincia a sentire la faticca…
— E la sete !
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   08 février 2018
Travailler ensemble s’avérait véritablement sympathique : j’étais heureux de mener cette mission avec un appui tel que le sien. Partager ses doutes et ses craintes, c’était déjà les résoudre pour moitié !
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   09 novembre 2017
Aux jours succèdent les semaines.
Aux espoirs succède le désespoir.
Aux doutes succède la certitude… que tout est fini.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   08 février 2018
Cynthia pouvait être adorable… quand elle n’était pas possessive et jalouse comme un tigre !
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : secrets de familleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1035 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre
.. ..