AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Dossier-de-l-Art


Dossier-de-l-Art
  22 décembre 2015
La modification profonde de l'île de la Cité, le percement de l'Avenue de l'Opéra, l'aménagement du Bois de Boulogne, voilà autant d'exemples des mutations mises en oeuvre par le baron Haussmann sous la houlette de Napoléon III et qui transformèrent radicalement le visage de Paris au XIXe siècle. Au moyen de son objectif, Marville documenta sans relâche cette transition. Dans les années 1850, il captura les vues romantiques et pittoresques du Paris médiéval destiné à disparaître ; à partir de 1865, ce sont cette fois les perspectives vertigineuses d'une ville moderne désormais découpée en vingt arrondissements qu'il immortalisa. On est frappé par ses premiers calotypes représentant Notre-Dame de Paris avant sa restauration par Viollet-le-Duc, les images d'étroites rues pavées aujourd'hui disparues ou encore les vues de l'École des beaux-arts sous la neige ; mais ses photographies de bâtiments récemment construits tels que les Halles de Baltard ou encore les très nombreux clichés figurant le nouveau mobilier urbain (réverbères, kiosques ou vespasiennes) sont tout aussi fascinants. Ainsi, Marville ne fut pas seulement le photographe de ce qui était voué à disparaître ; il était également le témoin éclairé d'un âge de transformations urbaines. C'est avec un véritable regard d'artiste qu'il captura les différentes étapes de l'élaboration du projet monumental d'un empereur qui avait à coeur d'améliorer la qualité de vie des Parisiens. Cet ouvrage, très riche, redonne son heure de gloire à un artiste trop longtemps oublié et qui s'impose aujourd'hui comme un véritable maître.

Par Anna Urien, critique parue dans L'Objet d'Art 511, avril 2015
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus