AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 978B009O2JQI2
Ulan Press (22/09/2012)
3/5   1 notes
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
La grande loi de l'Univers, autrement dit de la Machine-Dieu, c'est l'équilibre, l'équilibre dans l'Infini, l'équilibre dans l'Éternel.
Voilà ce qui fait que l'Être nécessaire s'alimente aux transformations perpétuelles des êtres contingents qui composent sa substance, transformations produites elles-mêmes par une rupture d'équilibre chez ces êtres. Que nous naissions ou que nous mourions, que nous enfantions ou que nous tuions, que nous jouissions ou que nous souffrions, que nous fassions ce qui nous paraît le bien ou que nous commettions ce qui nous paraît le mal, nous travaillons aveuglément au maintien forcé de cet équilibre suprême, en trouvant ou perdant le nôtre propre.
 la Machine-Dieu, dont nous déterminons pour une part le fonctionnement, nos vices sont aussi indispensables que nos vertus, et nos actions les plus odieuses, au point de vue humain, que nos plus nobles actions.
Mais il ne s'ensuit pas que nous soyons le moins du monde voués par prédestination à jouer un rôle jugé exécrable par les hommes plutôt qu'un rôle qu'ils s'accordent à dignifier.
Nous pouvons faire librement, jusqu'à un certain point, notre lot moral, durant cette vie éphémère, première et dernière vie de ce petit ensemble de molécules qui constitue notre personnalité, je dis : jusqu'à un certain point, car il faut tenir compte du naturel et de l'éducation ; nous pouvons même améliorer considérablement notre milieu, mais il ne saurait nous appartenir de faire disparaître de l'Univers ce qui nous semble le mal, car ce serait détraquer la Machine-Dieu qui a besoin de ce mal pour fonctionner. Tout ce que nous pouvons, c'est le déplacer en notre sphère.
Et, à ce propos, il faut remarquer que les idées spiritualistes sur la perfection divine sont entachées de l'anthropomorphisme le plus enfantin.
Les croyants en un Dieu personnel voient la perfection divine dans le rayonnement par ce Dieu de nos vertus poussées au-delà de toutes limites.
À nos yeux, au contraire, ce qui fait la perfection de la Machine-Dieu, c'est l'équilibre de toutes les forces manifestées dans l'Univers et, par exemple, de celles qui sont favorables à l'Humanité avec celles qui lui sont contraires ; c'est la neutralisation réciproque du mal et du bien, tels qu'ils apparaissent à nos sens.
Commenter  J’apprécie          30
L'Univers est un kaléidoscope éternel et infini qui s'agite spontanément en produisant des combinaisons innombrables et peut-être illimitées, dont les moindres sont les existences humaines, — et tout cela pour la récréation mutuelle des êtres éphémères qu'il porte en son sein.
Commenter  J’apprécie          162
Appelons, si vous voulez, Dieu la synthèse des forces cosmiques, et n'en parlons plus.
Commenter  J’apprécie          40
Nous ne faisons que camper quelque temps sur la terre, puis nous décampons dessous.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Edmond Thiaudière (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Edmond Thiaudière
*INTRODUCTION* : _« Mes chères petites bêtes,_
_Nombre de gens, qui s'attribuent une supériorité fort exagérée sur les chiens et s'imaginent même la prouver en les maltraitant, penseront que c'est une impardonnable bizarrerie de vous dédier ce livre philosophique, à vous cent fois plus friandes d'un os de poulet, comme dédicace, et, le jugeant là-dessus d'avance, ils seront capables de ne vouloir pas l'ouvrir._ _Ils auront, ma foi, grandement raison, car il n'est pas écrit pour eux._ _Il l'est un peu pour ces croyants au coeur tendre qui s'écrient avec le Jocelyn de Lamartine :_
_Ô mon chien ! Dieu seul sait la distance entre nous,_ _Seul, il sait quel degré de l'échelle de l'être_ _Sépare ton instinct de l'âme de ton maître…_
_Il l'est surtout pour ces rares sceptiques qui, sans espérer plus que vous une autre vie, dédaignent de profiter de celle-ci, la trouvant trop misérable et trop au-dessous de l'âme qu'ils se sont faite et qu'ils ont parée comme pour l'immortalité._ _Il l'est enfin pour ceux qui souffrent, à ma façon et peut-être à la vôtre, créatures si bonnes, de presque tout ce qu'il y a et aussi de tout ce qu'il n'y a pas dans ce monde, où notre quart d'heure de vie est un quart d'heure d'angoisse._ _[…]_
_Votre maître et ami,_
*Edmond Thiaudière* [1837-1930].
_Asnières, 30 septembre 1885. »_ _(À Léa & Mosès.)_

_« Qu'est-ce qu'un pessimiste ? C'est un homme absolument dégoûté, — en philosophie, de toutes les doctrines, — en politique, de tous les partis, — en littérature, de toutes les écoles, — en anthropologie, de tous les hommes et de lui-même, — en amour, de toutes les femmes, — en religion, de tous les Dieux. »_ *Edmond Thiaudière.*
*CHAPITRES* : _L'éternel_ : 0:02 — *1er extrait* ; 0:31 — _Introduction_ ; 0:56 — *2e* ; 1:08 — *3e* ; 1:22 — *4e* ; 1:47 — *5e* ; 2:11 — *6e* ; 2:28 — *7e* ; 2:45 — *8e* ;
_L'être éphémère_ : 3:02 — *1er extrait* ; 3:39 — *2e* ; 4:03 — *3e* ; 4:26 — *4e* ; 4:45 — *5e* ; 5:04 — *6e* ; 5:23 — *7e* ; 6:00 — *8e* ; 6:29 — *9e* ; 7:05 — *10e* ; 7:17 — *11e* ; 7:31 — *12e* ; 7:40 — *13e* ; 7:56 — *14e* ; 8:12 — *15e* ; 8:29 — *16e* ; 8:54 — *17e* ; 9:10 — *18e* ; 9:23 — *19e* ;
_La société_ : 9:41 — *1er extrait* ; 10:01 — *2e* ; 10:17 — *3e* ; 10:28 — *4e* ; 10:40 — *5e* ; 10:52 — *6e* ; 11:04 — *7e* ;
11:23 — _Générique_
*RÉFÉRENCE BIBLIOGRAPHIQUE* : Edmond Thiaudière, _La Proie du Néant (notes d'un pessimiste),_ Paris, Ollendorff, 1886, 248 p.
*IMAGE D'ILLUSTRATION* : https://fr.wikipedia.org/wiki/Edmond_Thiaudi%C3%A8re#/media/Fichier:Edmond_Thiaudiere.jpg
*BANDE SONORE ORIGINALE* : Liborio Conti — Harp Arpeggio With Piano Harp Arpeggio With Piano by Liborio Conti is licensed under an Attribution license (CC-BY-4.0). https://www.no-copyright-music.com/wp-content/uploads/2021/09/Storytelling-Essentials-Free-No-Copyright-Music-by-Liborio-Conti-13-Harp-Arpeggio-With-Piano.mp3
*LIVRES DU VEILLEUR DES LIVRES* :
_CE MONDE SIMIEN_ : https://youtu.be/REZ802zpqow
*VERSION PAPIER* _(Broché)_ : https://www.amazon.fr/dp/B0C6NCL9YH *VERSION NUMÉRIQUE* _(.pdf)_ : https://payhip.com/b/VNA9W
_VOYAGE À PLOUTOPIE_ : https://youtu.be/uUy7rRMyrHg
*VERSION PAPIER* _(Broché)_ : https://www.amazon.fr/dp/B0CB2FTQWF/ *VERSION NUMÉRIQUE* _(.pdf)_ : https://payhip.com/b/jZ7Ro
*SOUTENIR* « LE VEILLEUR DES LIVRES » : https://www.paypal.com/donate/?hosted_button_id=2ZDT3XZ49SNYA
*CONTENU SUGGÉRÉ* : https://youtu.be/ty_6Hz4IQM0 https://www.youtube.com/playlist?list=PLQQhGn9_3w8rkc-PKWlQjDkBnhnhLhAaX https://youtu.be/554XmLUXydU https://youtu.be/9x_1GBvQ1OE https://youtu.be/_31BTC56jlk https://youtu.be/D0bh4T8aEj0 https://youtu.be/coQoIwvu7Pw https://youtu.be/MT5tLkAd7kk https://youtu.be/J0qLEDekh9w https://youtu.be/0V41L-sJ5og https://youtu.be/NM9okrNZQxc https://youtu.be/PMmLvYjstRA
#EdmondThiaudière #LaProieDuNéant #LittératureFrançaise
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus


Lecteurs (5) Voir plus



Quiz Voir plus

Le joueur d'échec de Zweig

Quel est le nom du champion du monde d'échecs ?

Santovik
Czentovick
Czentovic
Zenovic

9 questions
1875 lecteurs ont répondu
Thème : Le Joueur d'échecs de Stefan ZweigCréer un quiz sur ce livre

{* *}