AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070302407
Éditeur : Gallimard (01/02/2004)

Note moyenne : 3.11/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Haut dirigeant d'une chaîne de télévision, Jérôme est accablé de soucis : sa femme se dévergonde, sa maîtresse lui joue l'Arlésienne, son patron se méfie de lui et son rival cherche à le torpiller...
Loin de se laisser abattre, Jérôme décide de réagir. Première étape : éliminer le rival !
Mais au lieu d'engager un tueur professionnel, Jérôme charge un scénariste au chômage de la sale besogne... À vivre dans le monde de la fiction, on finit par perdre ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Franz
  05 avril 2018
L'éconduit en état d'ivresse.
Pascal Crépoil scénarise le pilote d'une nouvelle série policière pour TéléMax, la première chaîne télévisée française. Si le projet était accepté, Pascal pourrait entrevoir l'avenir en rose d'autant que sa compagne Sylvie accouchera bientôt d'une petite Zelda mais sur un simple coup de tête, Jérôme Thibault de Grangeneuve, directeur incompétent et omnipotent des programmes de la chaîne, remplace au pied levé Crépoil par un scénariste galonné, fauchant toutes velléités d'avenir de l'écrivain en herbe. Pour Crépoil débute une mise à mort fictive des employés de TéléMax responsables de sa mise au ban. le scénariste congédié va trouver dans la verbalisation de ses tourments un exutoire mais ses écrits vengeurs vont le vampiriser jusqu'à l'isoler complètement de son entourage, le faisant passer de la réalité au fantasme. Pour Grangeneuve, obsédé par l'audimat en berne de TéléMax et la crainte de représailles émanant de Matthieu Plessier, bras droit du big boss Herpin, il lui faut trouver une parade préventive. Il envisage alors de faire appel à Crépoil, obscur scénariste intraçable, pour imaginer une mise à mort de son ennemi supposé et faire glisser l'assassin par le verbe au meurtre pur et dur mais on ne s'improvise pas tueur à gages.
L'écrivain suisse francophone Pierre Colin-Thibert a exercé plusieurs métiers dont celui d'illustrateur de presse, scénariste de pièces radiophoniques et de téléfilms avant d'aborder, la cinquantaine venue, l'écriture de romans noirs. Barnum TV est une critique du monde factice de la télévision gangrenée par des affairistes ignares et d'autant jaloux de leurs prérogatives qu'ils pourraient se sentir imposteurs s'ils n'étaient aussi imbus d'eux-mêmes. L'histoire est menée tambour battant avec une charge vaudevillesque qui amène le lecteur dans l'expectative quant à la véracité de ce qui est rapporté. Il aimerait croire à un canular tant les protagonistes semblent mus par des pensées basiques et des instincts de bas étage. La morale n'est pas dans ce monde-là et la chute n'en est que plus rude. le ton enlevé, la multiplicité des dialogues entraînent immédiatement le lecteur dans une farandole désabusée, un carrousel cynique où la bêtise triomphe sans même s'en apercevoir, comme allant de soi. Quel cirque !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Axelinou
  14 octobre 2018
En préambule, n'oubliez pas ce que disait Charles Bukowski : « Pourquoi ouvrir la télé quand on peut ouvrir une bouteille ? »
Nous voici donc introduit dans la grande bourgeoisie où Jérôme, le numéro 3 de TéléMax, doit faire face à une baisse d'audience dont ses collègues haut-placés voudraient bien profiter pour l'éjecter, à une maîtresse qui ne l'est pas tout à fait, à une épouse qui lorgne ailleurs.
Il engage un scénariste, plus facile à trouver qu'un tueur professionnel, pour éliminer son rival. Obnubilés par la recherche du meilleur moyen de tuer, tant Jérôme que le scénariste se déconnecte de la réalité et tout va à vau-l'eau ou presque.
Une plaisante comédie humaine où tout le monde en prend pour son grade (surtout la télé).
Commenter  J’apprécie          20
belledeschamps
  06 juin 2008
Les programmes de fiction de Télémax ont une audimat de plus en plus faible. Jérôme, directeur de ces programmes doit trouver une solution. L'ambiance à Télémax est de plus en plus exécrable et Jérôme voue une haine sans borne pour Mathieu Plessier, conseiller du président de la chaîne. Jérôme envisage alors de faire liquider Plessier. Faute de mieux, il s'adresse à un scénariste récemment mis au chômage par Télémax pour réaliser le crime. Pascal, le scénariste, est contacté par ce mystérieux commanditaire, alors qu'il écrit « un roman » dans lequel il exécute tous les dirigeants de Télémax de façon sordide.
Commenter  J’apprécie          10
Kwol
  30 juin 2015
une vision acide de la société... un bon humour noir... et un final surprenant!
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
AxelinouAxelinou   14 octobre 2018
« Donc la fille court sur la plage, reprend un des créatifs. Avec la musique, on s’attend à la voir tomber dans les bras d’un homme…
- C’est là le trait de génie ! intervient François. Au lien d’un homme, c’est un téléviseur !
- Elle tombe dans les bras d’un téléviseur ?
- Elle ne tombe pas dans ses bras à proprement parler, évidemment !
- Attendez ! Je ne comprends pas : il y a un téléviseur sur la plage ?
- Voilà.
- Qu’est-ce qu’il fait là ce téléviseur ?
Les publicitaires échangent des regards accablés : quel blaireau ! Aucune imagination, aucune poésie ! François remonte au créneau :
- C’est purement emblématique, Jérôme. Ce téléviseur symbolise ‘la’ télévision. En l’occurrence TéléMax puisqu’il affiche votre logo plein écran. Ce sera un appareil seize-neuvième coins carrés. Mais pas de marque identifiable !
- Donc la fille le prend dans ses bras…
- Qui ça ?
- Le téléviseur ! Elle se serre contre lui sensuellement, amoureusement…
- Et elle dit : « TéléMax, la chaîne de ma vie !... »
- TéléMax, la chaîne de ma vie ?...
- Au niveau subconscient, c’est hyper-interpellant : les liens du mariage, les chaînes…
- La part d’affect dans le rapport du téléspectateur à la chaîne arrive en seconde position dans les sondages !
- Une étude américaine prouve que 64,5 % des femmes entre trente-cinq et soixante ans préféreraient être privées de mari que privées de télé. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
voiliervoilier   24 décembre 2013
Jocelyne allume une Gitane au mégot de la précédente, fixe son interlocuteur droit dans les yeux et lance :
- Allez-y ! Expliquez-moi comment vous comptez assassiner le charcutier ?
- Avec ses propres couteaux, répond Pascal sans se démonter.
- C'est abominable !
- Non, c'est commode ! Il y a tout ce qu'il faut sur place…
- Quand même…

- Vous ne m'avez jamais parlé d'esprit terroir !
- Aujourd'hui je vous en parle.
- Ça change tout !
- Vous exagérez !

Pascal explose :
- Pourquoi ne pas l'assassiner à coups de sabots ! Ou à coup de fourche ! L'écraser avec un tracteur ! Le faire passer dans la moissonneuse-batteuse et retrouver les morceaux liés en gerbe ! Ce serait assez terroir pour vous ça ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Video de Colin Thibert (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Colin Thibert
Suite Noire au Salon du livre
autres livres classés : télévisionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le bus 666 de Colin Thibert

Comment s'appelle le personnage principale ?

Chloé
Zorgo
Alice
Agathe

4 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Le bus 666 de Colin ThibertCréer un quiz sur ce livre