AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782360120949
Éditeur : Ville Brule (02/11/2017)

Note moyenne : 4.61/5 (sur 41 notes)
Résumé :
Quatrième de couverture :
Si tu fais partie de l'espace humaine et que tu as un utérus, tu auras un jour tes règles, comme 3,5 milliards de personnes dans le monde. C'est normal, avoir ses règles est une chose naturelle et un signe de bonne santé ! Pourtant, tu entendras peut-être dire que c'est sale et que tu ne dois surtout pas en parler.
Les tabous, la peur, la honte... il est temps d'en finir avec tout ça et de faire enfin tes propres règles !
>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
pilyen
  12 février 2018

Il existe un pan de la production littéraire destinée aux adolescents qui mériterait que les adultes y jettent plus qu'un oeil. Les thèmes développés, les histoires proposées n'ont qu'une frontière ténue entre les romans dits pour adultes et souvent obtiennent un succès grand public ( pour rappel Harry Potter, Hunger Games ou Twilight étaient destinés à un public ado).
"Les règles... quelle aventures" , qui se classe plutôt dans les livres pratiques, s'adresse principalement aux jeunes filles qui se trouvent fort dépourvues lorsque du sang se met à couler entre leurs jambes. Mais dès la couverture, avec sa guerrière franchement conquérante, le ton donné à ce petit guide d'une soixantaine de pages laisse présager que l'on a affaire à quelque chose qui devrait défriser un peu...
Au milieu des considérations scientifiques, techniques ou résolument pratiques inhérentes à ce type d'ouvrage, le propos n'hésite pas à aller scruter dans L Histoire, la religion, la sociologie, la mythologie, pour traquer ce qui reste encore même de nos jours un tabou. La jeune fille qui lira avec gourmandise ( car oui, c'est extrêmement plaisant à lire ) ces pages teintées d'un militantisme réjouissant, se verra répéter comme un mantra ;: " Non, les règles ne sont ni sales, ni dangereuses !" Et de déglinguer au fil des pages des idées reçues souvent promulguées par les religions et les mâles, histoire de reléguer la femme au second plan et de promouvoir à tout jamais un patriarcat tellement pratique. Non une femme ayant ses règles ne rate pas plus la mayonnaise qu'un homme ! Non les règles ne dessèchent pas les récoltes ou ne tuent pas les limaces dans les champs ! Ces superstitions, avec tout un tas de diktats religieux autour des menstrues, ont donné naissance dans les sociétés à un modèle qui n'existe pas : la faible femme. Dès lors du fait de cette place subalterne , en lisant ce qui est en fait un remarquable petit essai, on s'apercevra que la médecine s'est intéressée très tardivement à la compréhension de l'ovulation chez la femme ( en 1924 par le bon docteur Ogino et après guerre pour s'intéresser aux règles douloureuses), signe d'inintérêt d'un monde essentiellement masculin pour ce qui est de la moitié de notre humanité.
Les auteures nous rappellent également que parler des règles reste un tabou ! Beaucoup de femmes restent très discrètes sur cet état pourtant naturel, redoutant les réflexions désobligeantes de leur entourage ( et pas forcément que masculin). Là aussi, elle martèlent un " on doit parler des règles, librement, et sans honte, aux filles comme aux garçons." même si le fait d'avoir ses ragnagnas " ne regarde personne et ne doit pas être utilisé contre toi". Ce ne sont pas les publicitaires qui vont aider à ce mouvement de libération puisque, rappelons-le, à l'écran, le sang menstruel est bleu ! ( A croire qu'il ferait encore plus peur que n'importe lequel des films gores ou que les femmes sont des clones de la schtrompfette !).
Dans une bibliographie à faire lire aux jeunes filles, il est certain que "Les règles... quelle aventure !" devrait y être d'office intégré. C'est exactement le genre d'ouvrage qui donne de l'élan aux jeunes filles pour qu'elles croquent la vie à pleines dents. Jamais prêchi-prêcha, formidablement documenté, n'hésitant pas à élever le débat avec humour , il peut être lu par tout le monde, les garçons comme les filles et quelque soit son âge, on y apprendra des choses.

Lien : http://sansconnivence.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
ivre_de_livres
  08 novembre 2017
Elise Thiébaut est journaliste et oeuvre à l'émancipation de la femme, en participant notamment à Clara Magazine qui couvre l'actualité féministe. Elle n'en est d'ailleurs pas à son coup d'essai avec le guide Les règles… quelle aventure ! puisqu'elle publiait déjà en janvier dernier Ceci est mon sang, petit histoire des règles, de celles qui les ont et de ceux qui les font (éditions La découverte). Dans ce documentaire, elle présentait les menstrues sous différents axes, aussi bien social, religieux qu'historique. Forte du succès et de l'accueil réservés à cet ouvrage, elle décide de rendre ces informations accessibles au plus grand nombre en s'adressant cette fois aux adolescent·e·s de 10 à 13 ans.
Pour cela, elle décide de s'entourer de Mirion Malle, dessinatrice de BD qui parle bien souvent féminisme sur son blog Commande Culotte. Elle est également l'autrice d'un ouvrage sur Les dessous du genre de la pop culture, où elle décrypte la place et l'image réservées aux femmes dans les séries TV et films.
Les règles… Quelle aventure !
Elles concernent la moitié de la population, reviennent chaque mois et durent en moyenne 40 années et pourtant elles sont entourées de mystères (au mieux), de non-dits et restent bien souvent tabou.
Il n'y a qu'à se pencher sur l'actualité pour s'en rendre compte. Il aura en effet fallu attendre 2016 et 2017 pour qu'une publicité britannique pour des protections hygiéniques montre la vraie couleur du sang des règles qui est bien – attention, spoiler alert – rouge (et non bleue).
Pourtant, avoir ses règles n'est ni sale, ni honteux, ni dangereux. Au contraire, il n'est rien de plus naturel et gage de bonne santé. Elles sont certes contraignantes, parfois douloureuses et demandent un minimum de préparation, mais rien d'insurmontable ! Et c'est ce que cherchent à démontrer les autrices, en dédramatisant le tout.
Je me rappelle très bien le jour où j'ai eu mes règles et la honte qui en a découlé. Par pudeur, il m'était impossible de l'annoncer à ma mère et j'avais chargé ma grande soeur de le faire à ma place. Je me souviens également des souvenirs que ma mère m'a rapportés qui elle, avait été amenée chez un gynécologue qui lui a expliqué ce que sont les règles. Nous ne sommes pas loin de la scène où Carrie découvre sous la douche, mortifiée, qu'elle perd du sang…
Les règles… Quelle aventure ! se veut décomplexant et informatif, le tout sur un ton léger et teinté d'humour. de nombreuses notions sont à découvrir au fil des pages, dans des encadrés, à travers les illustrations et sont classées par chapitres. Voici un aperçu des titres de ces derniers afin de vous donner une idée des sujets abordés : Les règles du jeu, du game et des gamettes / Des superstitions bien saignantes / L'endométriose / Les Anglais débarquent ! Choisis ta protection rapprochée / Gynéco : les règles du jeu.
Pour en finir avec le manque d'informations, les tabous, les dissimulations, Les règles… Quelle aventure ! est un ouvrage nécessaire à offrir aux adolescent·e·s se posant des questions sur cette époque charnière. Jamais infantilisant, il aborde le coeur du sujet, prône l'ouverture d'esprit et l'acceptation de soi. À offrir, prêter, recommander, avoir dans sa bibliothèque de toute urgence !
Lien : http://ivredelivres.com/les-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
PetiteLune
  28 décembre 2017
Excellente synthèse à partir de 10 ans et pour tous les âges. Humour et science viennent revisiter l'histoire de l'espèce humaine au travers de ce tabou stupide qui entâche les menstruations, et nous parlent de ce sang qui n'est pourtant rien moins que la clef de la survie de l'espèce.
Un regard juste, documenté et complet sur les règles, d'un point de vue biologique mais également sociologique, illustré de dessins à la fois drôles et à double tranchant.
Informer, dédramatiser, déculpabiliser, faire avancer l'"Homme" sur le sujet de sa reproduction et de sa propre survie, sans oublier d'en rire ou d'en sourire (parfois jaune), tels semblent être les objectifs de ce petit bouquin malin.
Le patriarcat et les coincé.é.s de toutes sortes en prennent forcément pour leur grade, mais n'est il pas grand temps? Le sang des femmes nous fait naître et donner vie, il n'est pas sale, et l'on découvre seulement... qu'il peut soigner.
À faire passer de toute urgence!
Commenter  J’apprécie          50
Prudence
  04 mars 2018
Génial! J'aurai aimé avoir ce livre il y a un peu plus de 20 ans, il aborde plein de sujets: les règles, le tabou, la sexualité, le gynéco, les pertes, la flore, les protections... En très peu de pages (70 environ), beaucoup de choses sont vues de manière claire, concises et efficace. le livre et les paragraphes sont bien structurés et accompagné de jolies illustrations.
Je l'avais emprunté à la bibliothèque pour voir s'il était bien, je vais l'acheter pour l'offrir à ma nièce.
Commenter  J’apprécie          70
Deslivresetlesmots
  15 octobre 2018
J'avais vu passer la sortie de ce livre parce que je suis le travail à la fois d'Élise Thiébaut (Ceci est mon sang) et de Mirion Malle (Commando Culotte), mais en plus il avait fait partie de la sélection du club de lecture « Une chambre à nous » si je ne me trompe pas. Après l'avoir réservé dans ma bibliothèque, finalement le livre avait disparu, et à l'occasion d'une autre visite, je n'ai pas hésité quand j'ai vu qu'il était revenu sur les rayons (classés dans la catégorie « grossesse » quand même donc bon, je vous félicite pas la BMVR de Marseille…).
Le livre est à la fois très explicatif tout en restant simple et parfaitement abordable : les autrices ne cachent rien à leur lectorat, sans dramatiser la situation ou prendre des pincettes. Les sujets d'ordinaire « tabous » (malheureusement) sont abordés sans sourciller et j'ai trouvé avec pas mal d'exhaustivité. Par exemple, sur le chapitre des différentes protections qui existent elles ne se contentent bien sûr pas de la serviette et du tampon jetable : elles parlent aussi de la cup, des serviettes lavables, des éponges, des culottes de règles et même du flux instinctif libre.
Les illustrations de Mirion Malle permettent aussi d'aérer le texte et, j'imagine, de visualiser certaines choses quand on ne les connaît pas déjà.
Un gros point positif sur le fait que la transidentité soit mentionnée dans le livre (mais pas sur la quatrième de couverture de toutes évidences), où les autrices expliquent bien que des garçons transgenres peuvent avoir leurs règles et qu'à l'inverse, des filles trans ne les auront pas. La diversité ne s'arrête pas là puisque, comme à son habitude, Mirion Malle ne montre pas que des corps minces et blancs dans ces illustrations, au contraire !
Beaucoup de sujets sont abordés et pas simplement le côté anatomique des règles comme c'est habituellement le cas (et encore, quand on en parle…). le livre présente un chapitre sur les expressions liées aux règles, les superstitions (dont le fameux « ça fait tourner la mayonnaise »), la religion, les douleurs et particulièrement l'endométriose. Je pense que ce dernier point est assez important pour être mentionné : beaucoup de femmes adultes ne savent pas ce qu'est l'endométriose, si on commence à l'expliquer aux plus jeunes, il y a peut-être des chances que cela soit pris au sérieux plus tard et que les personnes concernées puissent être diagnostiquées…
Enfin, le livre aborde également des sujets plus larges tel que le sexe, comment se déroule une consultation chez un·e gynécologue, ce qu'iel peut faire ou non, mais aussi la ménopause. le livre se termine sur un petit quizz pour vérifier qu'on a bien compris ce qu'on a lu.
À offrir à tous les enfants, qu'iels aient leurs règles ou non d'ailleurs !
Lien : https://deslivresetlesmots.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Artemis17Artemis17   26 décembre 2017
Quand une jeune fille a ses règles pour la première fois, on lui dit souvent "qu'elle est devenue une femme". Heu, c'est gentil, mais c'est un peu idiot. Parce que cette jeune fille n'était pas un singe avant, ni un objet ! Le fait d'être réglée signifie que la puberté est achevée et qu'à partir de là, elle peut tomber enceinte, donc devenir mère. Or être une femme ne se résume pas à être mère, et les nombreuse femmes qui n'ont pas d'enfants ne sont ni des crapauds, ni des dragons (pour ne citer que les exemples les plus courants).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
PetiteLunePetiteLune   28 décembre 2017
Les scientifiques se sont aperçus récemment que le sang menstruel avait un superpouvoir! il contient des cellules souches, c'est à dire des supercellules qui aident à réparer les organes en cas de blessure ou d'infection.
Il y a même des recherches médicales pour essayer d'utiliser ces supercellules menstruelles afin de fabriquer des traitements et guérir des maladies graves du cœur, du cerveau, ou de l'utérus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
TakalirsaTakalirsa   08 avril 2018
Les préjugés sur les règles et les injustices qui les accompagnent sont la source du sexisme : ils contribuent à faire croire que les femmes et les hommes sont si différents qu'ils ne peuvent avoir les mêmes droits et jouer le même rôle dans la société.
Commenter  J’apprécie          30
Artemis17Artemis17   26 décembre 2017
Pour briser les tabous, on peut et on DOIT parler des règles, librement et SANS HONTE, aux filles comme aux garçons !
Commenter  J’apprécie          60
TakalirsaTakalirsa   08 avril 2018
En mettant les femmes à l'écart à cause de leurs règles, les religions ont permis aux hommes de ne pas leur faire une place égale dans la société.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Elise Thiébaut (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Elise Thiébaut
« le Grand Remplacement est à nos portes ! », « La civilisation européenne est menacée ! », « le féminisme a proclamé la fin des hommes ! », « Les valeurs de la nation sont bafouées ! »? Ce bref florilège serait risible par son absurdité s?il ne cachait pas des croyances bien réelles et une percée idéologique virulente, appelant à un nécessaire retour aux sources du « roman national ». C?est donc à déjouer les pièges de cette fiction que s?emploie Élise Thiébaut. Elle s?interroge d?abord sur sa propre « identité » : qu?est-ce que l?histoire de cette Française dite « de souche » a-t-elle à nous dire de l?histoire de France ? En se livrant à des tests ADN, à des recherches généalogiques et archivistiques, elle pose des questions qui révèlent des tabous et impensés de la mémoire collective. Que nous apprend la génétique ? Quels sont les liens entre généalogie et patriarcat ? Quel impact la traite négrière et la colonisation ont-elles eu sur sa famille et plus largement sur son pays ? Quel rôle les cocottes et courtisanes du XIXe siècle ont-elles joué dans le mythe de la séduction à la française ? Avec un plaisir aigu et une vivacité pugnace, l?autrice livre une autobiographie de la France singulière comme antidote au roman national.
Journaliste et féministe, Élise Thiébaut a publié « Ceci est mon sang. Petite histoire des règles, de celles qui les ont et de ceux qui les font » (2017) et « Les règles? quelle aventure ! » (Éd. La ville brûle, 2017). Elle est aussi l?autrice des « Fantômes de l?Internationale » (2019). Elle a publié des livres destinés au jeune public sur les droits des femmes avec Agnès Boussuge (Éd. Syros) et un recueil de nouvelles, le Guide pratique de l?apocalypse (Éd. Quintette, 2000). Elle est aussi l'autrice de textes décalés qui, dans le métro parisien, racontent l?histoire des stations et a publié deux livres sur les feux d?artifice (Éd. Actes Sud).
A lire l'essai d'Elise Thiébaut « Mes ancêtres les gauloises. Une autobiographie de la France » ? https://bit.ly/2MG23dn Parution 5 septembre 2019 - Editions La Découverte
+ Lire la suite
autres livres classés : féminismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
519 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre

.. ..