AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2919750690
Éditeur : Éditions Tensing (16/11/2015)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Une boîte en carton est abandonnée dans un aéroport européen. Son couvercle évoque un appareil multimédia. S'agit-il d'un banal lecteur enregistreur ? Ceci n'est pas exclu? Mais peut-être est-ce moins anodin. Il n'est pas impossible que son contenu soit de nature à bousculer bien des esprits, bien des vies, voire à faire vaciller des équilibres géopolitiques.
La mystérieuse boîte va voyager. Elle va passer de mains en mains, traverser les continents, susciter ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
gruz
  14 décembre 2015
L'art de la nouvelle est un exercice à part. En 10 histoires, Jean-François Thiery nous propose un Décollage immédiat qui nous fait suivre les pérégrinations d'une «simple» boite renfermant un «anodin» appareil multimédia. Un appareil qui va passer de main en main, de Mulhouse aux États-Unis.
C'est la belle et astucieuse idée de l'auteur qui ne propose pas qu'un banal recueil d'histoires disparates. Elles sont toutes différentes, mais ont un fil conducteur qui est ce passage de témoin.
Une séduisante manière de montrer que nous sommes tous liés les uns aux autres, blancs ou noirs, riches ou pauvres. Un lien entre les personnes, matérialisé par cette boite voyageuse.
Cette escapade permet à Thiery de délaisser pour un temps les thrillers psychologiques qui sont sa marque de fabrique habituelle. Ce n'est pourtant pas la première fois qu'il démontre que les incursions dans son univers littéraires sont pleines de surprises. D'ailleurs, l'écrivain utilise son talent reconnu à travers ses romans à suspense pour insuffler une certaine tension dans ses dures histoires de vie.
Des récits qui nous emmènent à la rencontre de personnages différents, chaque nouvelle ayant sa propre atmosphère. L'auteur sait se fondre dans l'ambiance et modeler son style pour coller à ses personnages.
La vraie plus-value de ce recueil est clairement que cette accumulation de tranches de vie n'est pas faite au hasard. Je ne saurais donc trop vous inciter à embarquer avec Jean-François Thiery et à vous laisser guider par le commandant de bord. Mais attention à l'atterrissage qui vous réservera une sacrée surprise, avec une dernière historiette qui révélera le sens de ce périple en dix étapes.
Ludique, humaine et habile, cette balade en dix escales et en 150 petites pages vaut la peine de prendre son billet.
Lien : https://gruznamur.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
lizzouille
  01 février 2016
Je ne suis en général pas vraiment fan de nouvelles, mais le concept de ce recueil m'a attiré. D'ailleurs il se présente plus comme un roman dans lequel le personnage principal serait cette boite abandonnée dans un aéroport et que l'on suit alors qu'elle voyage de mains en mains. On découvre à travers elle, différentes tranches de vies plus ou moins tragique. le postulat de départ laisse entendre la perspective d'un attentat et c'est donc avec angoisse que l'on suit ses périgrinations.
Je me suis donc laissée porter par les histoires des différents personnages que l'on croise pour quelques pages seulement, mais qui nous interrogent à chaque fois.

J'ai donc pris beaucoup de plaisir à découvrir ce petit livre et je remercie Babelio pour cet envoi.
Commenter  J’apprécie          110
katell
  12 février 2016
l n'est jamais aisé de chroniquer un recueil de nouvelles sans en déflorer la teneur, sans tomber dans le laconisme ou la plate écriture. « Décollage immédiat » entre dans la catégorie des recueils de nouvelles ardus à résumer ou décortiquer.
Il y a deux fils conducteurs à suivre : le monde des aéroports et un objet, insolite, une boîte en carton blanc.
De nouvelle en nouvelle, le lecteur suit le parcours de la fameuse boîte blanche qui passe de mains en mains jusqu'au surprenant dénouement final.
De la banquette arrière d'un taxi parisien, garé devant un terminal à Roissy-Charles de Gaule, jusqu'au bureau directorial d'une multinationale américaine, sis au quatre-vingt-dix-neuvième étage d'une tour de Manhattan, à New-York, la boîte provoquera des situations des plus cocasses aux plus dramatiques.
Un grand blond avec un pistolet noir, un tantinet gaffeur mais pas assez, une sublime Eva, décidée à faire plaisir à Celui qu'elle vénère, offrant la boîte blanche à ce dernier qui ne sait pas quoi en faire, qui sera le parfait passager incapable de gérer son angoisse au cours du vol : 6000 mais 6000 quoi ? Mètres d'altitude, octets ?
Un brancardier collectionneur de sourires entraînera le lecteur dans un épisode sombre où suinte les miasmes d'un tueur en série. Et la boîte dans tout cela ? Elle poursuit son voyage dans les bagages de la colocataire d'une jeune médecin urgentiste. le dernier sourire du brancardier ?
La boîte blanche atterrit aux Etats-Unis, emportant dans son sillage un lecteur intrigué, accroché au fil ténu d'un voyage de tous les dangers.
Il croise, en même temps que la boîte, un vieux maquereau en fin de parcours dans un hôtel chic, puis il suivra un vieil espion marocain, dissimulant sa concupiscence derrière un voile de vertu coranique. Ensuite il subira des sueurs froides en compagnie d'un livreur pas comme les autres aux prises avec des gangsters sans pitié... un certain « american way » bien moins classieux que celui de la vieille Mafia new-yorkaise à l'accent italien. Plus tard, il sera dans l'intimité d'un jeune homme d'affaire dont l'intérieur est entretenu par des jeunes femmes immigrées venant de l'Est : en quelques phrases concises, la réalité des vies dévastées des femmes violées en temps de guerre, esclaves modernes des Barbe Bleue modernes, lui saute au visage, la jeune employée ne s'excusera plus jamais d'exister en choisissant l'envol vers l'autre côté, celui qui nous attend tous, un jour.
La boîte se retrouve, après, la possession d'un jeune Noir embauché dans une multinationale américaine Saxo and Co. Il est voisin avec une jeune femme bosniaque qui la lui a donnée. Il tient un journal sous forme de selfie. Il nous fait entrer dans l'univers impitoyable des grands groupes, dévoreurs de jeunes talents. « L'american dream » est-il en route pour ce jeune des banlieues défavorisées, diplômé d'Harvard ? La faim de briller, de grimper au sommet de la « chaîne alimentaire » rend les dents longues et brise les tabous... ce qu'il apprendra à ses dépends.
Enfin, notre boîte gravit l'échelle professionnelle au point de se retrouver au sommet d'un tour de bureaux, vitrée de toute part, avec vue imprenable sur la mégapole. La jeune concurrente de notre diplômé d'Harvard a gagné le cocotier... seulement, on ne bénéficie que peu de temps du coin de ciel bleu arraché en éliminant l'autre.
Quand enfin, on apprend ce que renferme la mystérieuse boîte blanche, le temps imparti est passé.
BANG ! BANG !
L'auteur, Jean-François Thiery, parvient à surprendre le lecteur, à maintenir le suspense jusqu'au bout, jouant sur les émotions les plus diverses, croquant, en quelques mots bien trouvés, les travers et la perversité de notre société.
Un recueil qui se laisse lire, sans prétention mais doté de belles trouvailles et d'un rythme qui maintient en alerte le lecteur ce qui est efficace et essentiel.
Lien : http://chatperlipopette.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
BlackKat
  01 mars 2016
Décollage immédiat est un recueil de nouvelles… 10 petites histoires, pour être exact…
Pour ceux qui connaissent un poil le BlackKat, ce n'est pas un secret: je n'aime pas le format « nouvelle ». Et pourtant, je persévère, j'en lis de temps en temps. Surtout quand j'apprécie l'auteur. Et pour ce recueil, c'est une agréable surprise car la dynamique du genre est chamboulée par un fil conducteur: une petite boîte.
Une petite boîte qui va voyager de mains en mains, d'un continent à l'autre. La première nouvelle nous laisse supposer qu'elle porteuse de mort, la suite nous en dissuade, et la fin nous laisse scotché!
La succession de ces petites tranches de vie greffées autour de cette petite boîte mystérieuse créé un rythme soutenu, accentué par les taxis, les avions, les voyages, les lieux de transit. Ce recueil se lit donc quasiment d'une traite… surtout que je suis curieuse et que cette boîte m'intriguait réellement.
J'aurais souhaité faire un petit bout de chemin avec certains protagonistes mais le perso principal reste cette étrange boîte… qui n'arrête pas de bouger, de voyager!
C'est fou l'effet d'une petite boîte fermée sur les êtres humains: leur préhension du monde, leur inconscient, leur morale. Dis-moi ce que tu fais avec cet objet et je te dirai qui tu es…
J'ai adoré la 2ème nouvelle et la folle course d'Eva dans « Je ne veux pas aller en taule »! Moment jouissif et bluffant: j'ai cru jusqu'au dernier moment qu'Eva était… ah non, chuuuttt, je ne dis rien!
Le maître à bord est bien cet être inanimé qui se fait ballotter de vie en vie, d'atmosphère en situation presque légère. C'est bien cette petite boîte qui décide du destin des uns et des autres…
Et si vous tentiez de faire connaissance avec cette boîte? Je vous dispense des formalités d'enregistrement et du passage au portique de sécurité: c'est décollage immédiat!
Lien : http://livrenvieblackkatsblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
AnneClaire29
  09 février 2016
"Décollage immédiat" est un recueil de nouvelles où l'on suit les aventures d'une mystérieuse boîte qui va passer de main en main sans que l'on sache ce quelle contient avant la fin.
L'intrigue en elle-même est intéressante et la narration en chapitre court donne du rythme au récit. Cependant, le fait que l'on ne sache pas ce qui arrive à chacun des personnages m'a laissé sur ma faim. J'aurai aimé savoir ce qu'il arrive à certains d'entre eux (qu'arrive t-il au chien ? et son propriétaire ? le serial killer va t-il être arrêté ? etc.).
Je lis plus de romans que de nouvelles peut être est ce pour cela que je n'arrive pas à apprécier pleinement ce style de lecture qui, comme ici, laisse plus de questions que de réponses dans les intrigues secondaires.
Malgré une fin que l'on ne peut deviner à l'avance et qui conclut bien l'histoire, je n'ai pas vraiment apprécier cette lecture.
Commenter  J’apprécie          50
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
BlackKatBlackKat   01 mars 2016
Tous les moniteurs palpitent sur le même rythme. (...) On dirait les adorateurs d'une secte satanique, des prêtres psychopathes en prière devant un dieu noir qui leur dicte leur conduite.
Commenter  J’apprécie          40
EJLEJL   25 novembre 2015
Ces dix nouvelles se lisent d'une seule traite comme un roman, car la fameuse boîte que l'on suit d'une nouvelle à l'autre en est le fil directeur plein de suspens
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : boiteVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Littérature et politique

"Famille, je vous aime : Politique et vie privée à l'âge de la mondialisation". Qui est l'auteur de ce livre?

Michel Onfray
Bernard-Henri Lévy
Luc Ferry
Franz-Olivier Giesbert

10 questions
166 lecteurs ont répondu
Thèmes : politique , écrits politiquesCréer un quiz sur ce livre