AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081421518
Éditeur : Flammarion (14/03/2018)

Note moyenne : 3.74/5 (sur 38 notes)
Résumé :
Une enquête du commissaire Edwige Marion.
Un inconnu suit une petite fille. Il l'observe comme un animal. Il la veut, il l'aura.
Des ossements sans têtes sont découverts au zoo de Vincennes dans l'enclos des lions. Des enfants. Alix de Clavery, la criminologue de l'OCRVP, fait immédiatement le lien avec la jeune Swan, dont la disparition au zoo de Thoiry six ans auparavant continue à l'obséder. S'agit-il du même prédateur ? Alors que les forces de l'Of... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
LePamplemousse
  11 juin 2018
Un polar qui se déroule en grande partie dans des zoos, voilà qui change un peu.
Tout commence au zoo de Vincennes où des ossements sont retrouvés enterrés sous l'ancien enclos désaffecté des lions, et on enchaîne ensuite avec une visite complète du parc zoologique de Thoiry, où une petite fille a disparu.
J'ai beaucoup aimé naviguer en eaux troubles, entre les réseaux de pédophiles et les bêtes sauvages des parcs zoologiques.
L'univers des parcs est abondamment décrit, que ce soit le travail des soigneurs ou celui des défenseurs de la cause animale, la vie des animaux en captivité ou le travail de réhabilitation des parcs pour offrir aux animaux des conditions de vie décentes.
Je n'ai jamais lu de romans de cet auteur mais tout est compréhensible facilement, les liens entre les différents personnages, leur parcours etc...
L'enquête est menée tambours battant, les indices s'accumulent et personne ne glande au bureau, mais parfois, les choses mettent du temps à se révéler.
J'ai dévoré ce roman captivant, tout comme les lions se jettent sur leurs quartiers de viande.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          311
Bazart
  12 avril 2018
Les ossements d'un cadavre d'enfants sont retrouvés dans les fouilles d'un chantier en plein zoo de Vincennes. Des os intacts près de la fausse aux lions, l'enfant n'a certainement pas été victime d'un fauve mais plutôt d'un prédateur humain des plus dangereux.
Tous les dossiers d'enfants disparus sont rouverts. Alix, criminologue à la PJ et spécialiste des crimes et atteintes graves aux enfants se souvient de Swann, une petite fille disparue six ans plus tôt dans le parc animalier de Thoiry.
Perché sur la branche d'un sequoia, Magnus observe Graziella dans sa chambre d'enfant. Magnus aime habiller les petites filles en femmes et les photographier. Il sait que Graziella sera la plus jolie petite fille de sa collection, de quoi satisfaire les clients pervers du site « PetitesMiss.com » Magnus doit enlever Graziella.
Première femme cadre supérieure dans l'histoire de la Police française, Danielle Thiéry à de la bouteille. Ecrivaine confirmée bardée de récompenses : Prix Polar à Cognac, Prix Exbrayat, Prix du Quai des Orfèvres. Danielle Thiéry sait de quoi elle parle, la violence faite aux enfants est son combat et de livres en livres elle ne cesse de la dénoncer.
Impossible de lâcher ce thriller rapide et fluide à l'architecture complexe. Cette nouvelle enquête de la commissaire Edwige Marion est aussi un polar choral très humain et élégamment gay friendly.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          322
gruz
  20 avril 2018
Un pavé de 540 pages qui se dévore : Féroce est une majestueuse réussite, à l'image de l'animal de la couverture.
L'homme est un loup pour l'homme. Sauf que sa monstrueuse part d'animalité s'entrechoque parfois avec l'innocence et la volonté de justice.
Le roman permet de retrouver l'équipe de flics chère à l'écrivaine, puisque cette enquête se place dans la lignée de celles menées par la commissaire Edwige Marion. Même si elle n'est pas tout à fait prête à passer le flambeau, elle se trouve plutôt en retrait pour laisser la lumière à d'autres, dont Alix de Clavery, jeune psycho criminologue.
Personnages récurrents ne veut pas dire qu'il faut hésiter à prendre le train en marche, je suis convaincu que ce roman peut se lire individuellement. Il en a la force et le mordant.
540 pages, donc. On pourrait imaginer que Danielle Thiéry prend tout son temps et fait traîner les choses. C'est tout le contraire ! Après l'inévitable mise en place où on s'acclimate aux personnages, le récit prend à la gorge et ne vous lâche plus.
Incisif, cruel, réaliste, rythmé. Des adjectifs qui résument bien cette prenante lecture. Pas de cassure dans la cadence, au point que ce polar lorgne vers le thriller (chapitres courts, tension de plus en plus forte…). de la belle ouvrage, on est tellement pris dans l'histoire qu'on vibre aux cotés des enquêteurs.
L'originalité de l'intrigue vient de cette idée de placer de nombreuses scènes au sein d'un zoo et d'une réserve animalière. On y côtoie les deux « parties », gardiens et fervents défenseurs de la cause animale.
L'autre thème principal tourne autour du kidnapping d'enfants, sujet difficile que l'auteure manie avec habileté, sans jamais tomber dans l'excès ou le gratuit.
Rien n'est injustifié dans cette intrigue. Encore moins les relations entre les enquêteurs. En tant qu'ancienne commissaire divisionnaire, Danielle Thiéry a toute la légitimité pour parler de la police. Encore faut-il savoir le faire. Et pour ça, elle a du talent. Précision, crédibilité, tout sonne particulièrement juste. Y compris dans les relations humaines, avec des protagonistes aux sacrés caractères, mais qui mettent l'esprit de corps au dessus. L'équipe avant tout.
Féroce est un formidable roman, dense et captivant. Il n'y a pas que les fauves qui sont en cage, Danielle Thiéry nous tient entre ses griffes du début à la fin sans jamais lâcher prise. Un polar, un thriller oppressant et cruellement réaliste.
Lien : https://gruznamur.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Sharon
  08 décembre 2018
J'aimerai vous dire que ce thriller est soft, doux, facile à lire. Pour la dernière caractéristique, c'est vrai, mais uniquement parce que le récit qui nous est raconté est prenant, comme tous les romans de Danièle Thiery que j'ai lu jusqu'à présent.
Ce roman, c'est l'histoire d'une enquête qui n'a jamais été vraiment refermée, puisque l'enfant disparu n'a pas été retrouvé. le fait qu'un corps, un squelette plutôt, soit retrouvé sur les lieux mêmes où l'enfant a été vu en vie pour la dernière fois n'est pas vécu comme une simple coïncidence - forcément - même si d'autres enfants ont disparu, aussi. Dans un récit qui se veut réaliste, tout n'est pas aussi simple que dans un épisode de séries télévisées.
Ajoutons à cela que la commissaire Marion subit, à nouveau, les conséquences d'une ancienne blessure, si bien qu'elle est contrainte, de s'écarter un peu de l'enquête. Bien sûr, ce n'est pas vraiment ce qu'elle fera, le mot "raisonnable" ne fait pas vraiment partie de son vocabulaire. Surtout, les mauvaises nouvelles s'accumulent : un de ses hommes est gravement blessé, une jeune recrue ne rejoint pas son poste, et une nouvelle affaire débute, puisqu'une petite fille est enlevée. Si vous ajoutez que des activistes anti-zoo manifestent ardemment, et que la brigade tente de démanteler un réseau de pédophilie, vous comprendrez qu'une jolie enquête linéaire ne sera pas de mise, maintes lignes vont s'entrecroiser puisque les enquêteurs devront mener de front toutes ses affaires, parfois de manière assez discrète - qui a bien pu s'attaquer à l'adjoint du commissaire ?
Ce que je vais dire n'est pas forcément très original : concilier des problèmes personnels lourds et enquêter n'est pas facile, c'est faisable à condition d'être constamment sur le pont, pour ne pas dire effectuer un vrai travail d'équilibriste. Mention spécial pour la criminologue Alix de Clavery, capable de garder son sang froid et son cap en toutes circonstances.
Nous plongeons aussi, il ne faut pas l'oublier, dans le monde des zoos, dans leur économie, leur fonctionnement. Nous sommes loin d'une image lisse et aseptisée de ce lieu dans lequel quasiment tous les enfants se sont rendus un jour.
Féroce, un roman policier très réussi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Analire
  28 avril 2018
J'ai été agréablement surprise et totalement conquise par ce polar français.
Des ossements humains ont été retrouvés enterré sous terre, dans une ancienne zone du zoo de Vincennes. Après analyse, les spécialistes se rendent compte qu'il s'agit d'os d'enfant, enterré dans l'ancien enclos des lion. Ni une ni deux, Alix de Clavery, criminologue, la commissaire et toute sa brigade, se plongent dans l'enquête. Ils font très rapidement le lien entre de mystérieuses disparitions d'enfants survenues plusieurs années auparavant. Mais un événement va chambouler toute leur enquête : une petite fille vient de disparaître. le compte a rebours est lancé !
Un roman haletant, additif et prenant. Nous faisons face à une véritable course poursuite contre le temps. Les actions s'enchaînent les unes après les autres, sans temps mort, ce qui donne un rythme effréné à toute l'histoire. C'est simple : vous serez littéralement plongé au coeur de l'enquête et n'arriverez plus à vous en défaire… avant d'avoir découvert le fin mot de l'histoire !
Car ce sont en fait plusieurs enquêtes qui sont menées simultanément. L'enquête centrale sur les ossements découverts au zoo, à laquelle Alix, la psychologue criminologue se dédie entièrement, mais aussi des enquêtes parallèles, comme le démantèlement d'un réseau pédopornographique qui exhibe des photos suggestives de jeunes filles, ou encore la disparition inquiétante d'un de leur collègue. Autant dire que vous ne vous ennuierez pas une seconde !
A travers cette histoire, Danielle Thiéry compare l'homme et le lion, deux êtres différents, qui comportent pourtant de nombreux points communs, dont l'un – et pas des moindres – est la férocité. Mais dans ce livre, on en vient réellement à se questionner : qui est le plus féroce des deux ? Si l'on se fie aux actes de l'homme présent dans cette histoire, mon choix est vite fait. En effet, si les lions sont dangereux pour l'homme, l'homme est quant à lui dangereux pour l'homme.
Un polar dense et captivant, qui vous fera rugir de plaisir !
Lien : https://analire.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
BazartBazart   09 avril 2018
La colère, professait Sénèque, est un acide qui peut faire plus de mal au récipient que ce sur quoi on le verse.
Commenter  J’apprécie          250
Mary63Mary63   22 novembre 2018
Zénard sentit la nausée lui retourner l'estomac. Il avait tellement mal que des vertiges incessants le sonnaient. Le sang battait dans sa main, jusqu'à l'extrémité de ses doigts qui lui paraissaient mener une vie indépendante en jouant de la baguette avec des fers chauffés à blanc.
Son cœur cognait trop vite, aussi, et son plexus semblait pris dans un étau.
Commenter  J’apprécie          30
Lilou08Lilou08   13 juillet 2018
- Mais il faut qu’il y ait de la chair, précisa-t-il et que l’enfouissement ne soit pas trop profond. C’est leur odorat qui les guide, et tant que ça sent… Et ici, en plus, on a toujours beaucoup bétonné la surface des enclos. On met des faux rochers, pas mal de ciment… Et les lions ne peuvent pas creuser un sol trop dur, quand même… surtout les vieux.
Comptant sur le recouvrement d’une grande partie des zones herbeuses par du ciment, comme ça se faisait dans le temps, le fossoyeur ne craignait pas que les lions déterrent les os. De savoir les corps dans leur tombe suffisait à le réjouir tant qu’il pouvait venir leur rendre visite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   23 mars 2018
Un parc animalier n’est pas un lieu comme les autres, dit-il. Les animaux sont tous conservés dans leur état sauvage, c’est un endroit dangereux. Ainsi, moi, voyez-vous… c’est un éléphant qui m’a bousillé les jambes. Les mâles sont très agressifs quand ils sont en phase d’activité sexuelle. Ils ne supportent rien et chargent le premier qui se trouve sur leur chemin. Même quelqu’un qu’ils connaissent. Pourtant c’est l’animal le plus intelligent et le plus attachant du monde. Il m’a mis en pièces mais j’ai pleuré quand il est mort quelques années plus tard, empoisonné par une salmonelle…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   23 mars 2018
Spécifiquement créé au sein de l’Office pour lutter contre les crimes et atteintes graves aux enfants, le groupe traquait au jour le jour les pédophiles qui, à l’abri derrière leurs écrans, matraquaient la Toile de photos immondes ou tentaient d’entrer en contact avec de jeunes victimes. Ses attributions s’étendaient aux enfants disparus enlevés, tués, enfouis quelque part, dans une forêt ou un lac. Des affaires complexes dont on savait qu’elles seraient longues à élucider, demanderaient un temps et un investissement que les services traditionnels ne pouvaient leur consacrer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Danielle Thiéry (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Danielle Thiéry
http://www.festival-sans-nom.fr/ https://www.facebook.com/LeFestivalSansNom/
6e Festival Sans Nom, le polar à Mulhouse. Témoignage des auteurs : Franck Thilliez parrain de l'édition 2018 du Festival, Michel Bussi invité d'honneur 2018, Maxime Gillio, Hervé Commère lauréat du prix littéraire du journal L'Alsace, Niko Tackian, Jean-Bernard Pouy, Mathieu Menegaux, Ian Manook, Roger Jon Ellory, René Manzor, Michaël Mention lauréat du Grand Prix du Festival Sans Nom, Benoît Philippon, Danielle Thiéry, Nicolas Beuglet, Barbara Abel
autres livres classés : zooVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Dérapages" de Danielle Thiéry.

Comment s'appelle le médecin légiste ?

Jean-charles Annoux
Olivier Martin
Jean Theuret

10 questions
13 lecteurs ont répondu
Thème : Dérapages de Danielle ThiéryCréer un quiz sur ce livre