AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2332815503
Éditeur : Edilivre-Aparis (22/09/2014)

Note moyenne : 3.53/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Quarante histoires courtes, quarante ambiances. Dans ses textes, Céline THIERY explore différents styles, du conte au thriller, en passant par le récit de vie sur des thèmes de société qu'il lui tenait à cœur de développer.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
gouelan
  29 avril 2019
Partir de petits riens et en faire des petites histoires, ça c'est quelque chose.
Cet ensemble de courtes nouvelles dessine un patchwork réalisé à partir de bribes d'idées qui semblent échappées de souvenirs, ou de mots entendus dans la rue, dans la famille, au boulot. de l'anecdote la plus drôle, enfantine, rêveuse, à la plus joyeusement sordide, décalée, épicée, on frissonne avec le sourire, ou on sourit sous le coup de la surprise, de la rêverie. C'est comme si ces histoires nous semblaient familières, qu'elles émergeaient tout à coup à la mémoire, toutes habillées de ruse et de clins d'oeil.
Une belle plume d'une riche simplicité et d'imaginaire. "La simplicité c'est l'intelligence de la vie" (Le kidnapping des simples). Une écriture qui aiguise les mots pour les ajuster, sans qu'on s'en rende compte. Ça glisse tout seul, comme un bonbon acidulé, ou un bonbon Harry Potter. de "Le champ d'honneur" à "L'histoire tragique d'un petit pois", à chacun sa surprise, son émotion.

Commenter  J’apprécie          541
Tostaky61
  13 janvier 2015
"Une mienne amie "Babéliote", au hasard d'une conversation me glissait un mot sur un ouvrage dont elle était l'auteur. Intrigué, je me mis donc en quête du dit ouvrage.
Lorsqu'en fin, l'ayant en main, je le feuilletais, et ma curiosité de décuplées devant cet OLNI (Objet Littéraire Non Identifié).
Comment Céline Thiery pensait-elle capter mon attention avec ces 40 Histoires courtes ?
parce que pour être courtes,elles le sont...
Bref, j'attaque, les lectures s'enchainent, je ne lâche plus.
Moi qui suis gourmand, j'ai ouvert la boîte des chocolats chère à Forrest Gump, je déguste ces friandises que dis-je, je les dévore, tiens, une sucrerie, que c'est drôle, la un acidulé, ça pique, ou cette histoire ci, au goût amer, on tombe dans le grave...
Parce qu'il y a tout ça chez Céline, du rire, de l'étrange,du fantastique, du sordide, de la lucidité, de la gravité.
Elle nous parle d'elle, de nous, de petits morceaux de vie, elle glisse même un peu de langue régionale.
Il faudrait que je m'attarde sur plus d'une de ces historiettes pour vous faire ressentir le bonheur de leur lecture, mais là, c'est mon discours qui serait trop long...
J'ai aimé, ou plutôt, j'ai adoré, et comme tous les gourmands... j'en redemande"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          397
1967fleurs
  03 mai 2016
Quels premiers mots me sont venus pour tenter de "qualifier" l'écriture de Céline Thiery : délicieuse, truculente, aiguisée, corrosive, drôle, vraiiiiiie....
Cette auteur m'a étonnée par sa façon habile de mettre en mots son sens de l'observation pour nous embarquer et jongler avec finesse, intelligence, humour, dans des histoires improbables, pour certaines fictives, meurtres, chagrins d'enfants, d'amour, rêves....histoires de vies inachevées....courtes mais qui en disent long.
A quelques ajustements près, certaines reunies pourraient-elles se transformant en un puzzle bien assemblé......former celui de notre vie....
Ce livre a pour moi...."un goût de trop peu"....
A mon réveil ce matin, je suis restée sur ma faim....fin romantique et poétique.....
C'est pour quand votre suite....une histoire de dégustation qui n'aurait pas de faim...de fin.....
Commenter  J’apprécie          335
Ydamelc
  22 décembre 2015
J'ai dégusté chacunes de ces 40 petites histoires avec plaisir !
Tantôt drôles, voir ironiques, parfois touchantes, dérangeantes, surprenantes ou encore caustiques et surréalistes....
L'auteure, Céline Thiery, nous offre des petits bouts de vie sur divers sujets de société. On s'y retrouve, on s'y identifie. Il peut s'agir de nos voisins, notre meilleur ami, notre soeur, l'héroïne de notre série télé préférée ou ces gens que l'on croise en se rendant au travail. Ce recueil est très bien écrit. J'ai aimé... tout en fait. le style, les tons employés, la diversité des thèmes, les ambiances rencontrées, cette façon d'en dire autant en si peu de phrases... Un vrai régal !
Merci Céline. Merci papa Noël, pour ce cadeau deballé et dévoré avant l'heure.
(Aussi impatient et gourmand que moi ce père Noël !)
Commenter  J’apprécie          259
Roggy
  10 novembre 2015
J'ai des livres du matin… ces quelques pages que je déguste avec mon café et mes tartines… ces petits moments que je soutire au train-train quotidien… avant que la journée ne débute et que je sois obligée de me comporter en être social et sortir la tête de mes bouquins.
J'apporte donc un soin particulier au choix de ces livres.
Les histoires courtes de Céline se sont imposées comme une évidence, car une ou deux petites histoires par jour, dégustées, appréciées, lues avec attention et qui laissent une pointe de parfum et un goût de « reviens » c'est du bonheur pur pour un lecteur.
Ses histoires sont simplement construites en apparence, mais la difficulté de l'exercice apparaît bien assez tôt lorsqu'on se prend à espérer une suite pour certaines histoires… mains non… ce n'est pas le concept !
Elle fait un tour d'horizon de situations incongrues, vraies, vécues ou imaginées et on la suit, on attend, on s'arrête, on reprend, on est dedans… Les personnages sont exceptionnels, ou au contraire banals comme toi ou moi, qu'on croise sans voir, sans savoir la vie qu'ils cachent, les drames vécus, les espoirs attelés…
Jolis réveils pour moi, merci Céline !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          166
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
CelineTH7854CelineTH7854   19 décembre 2014
Dans l'ordre du recueil :

- Chroniques martiennes du métro
- L'homme ordinaire
- Le kidnapping des simples
- La petite maison dans la prairie de l'espace
- Cunégonde
- Un homme, une femme
- Le voyage des morts
- Dans ma boîte crânienne
- Cancrelats et Boule de Poil
- Pub en or
- Le vol des pigeons
- Les joueurs
- Le chemin des illettrés
- Le parcours du combattant
- La chieuse
- Remise de prix
- Le revers de la médaille
- Repas de famille et compagnie
- Le roi, la reine et le chevalier
- Le champ d'honneur
- La bête à concours
- Au fond du trou
- Mes vacances de chômeuse
- Rouge
- Anorexique tu meurs
- Ecolo business
- Le voyageur
- Le baptême de ma cousine
- L'héritage
- Histoire tragique d'un petit pois
- Chauffard, moi ?
- Petite fenêtre sur mon patois lorrain
- Mon père, ce prisonnier
- Maman voulait un garçon
- Violences ordinaires
- Une envie pressante
- Le ménage de printemps
- Les vieux cons
- L'écorcheuse
- Réveils
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
gouelangouelan   29 avril 2019
Le champ d'honneur

Pouvait-on mourir à 17 ans, sans avoir vécu en homme ?
[...]
Elle le déposa dans une clairière au milieu des fleurs sauvages. L’endroit avait échappé aux bombes. Cette beauté naturelle contrastait avec l’horreur de cette guerre qui détruisait tout sur son passage. Sur son lit de verdure, Jean souriait
Commenter  J’apprécie          220
YdamelcYdamelc   22 décembre 2015
Martine, ne trépigne pas d'impatience, voilà ton tour. Toi la secrétaire au tailleur bien strict, fourrée à l'église tous les quatre matins, je plains ton mari mille fois cocufié avec des dieux pourtant bien vivants. Toi qui croyais passer inaperçue, on peut dire que ta discrétion n'a d'égale que ta ferveur en l'homme, le vrai, le mâle.
Commenter  J’apprécie          160
YdamelcYdamelc   20 décembre 2015
La vraie rencontre, c'est celle qui se passe de commentaires, celle qu'on attendait plus, qui vous tombe dessus sans que, pour une fois, vous n'ayez rien demandé, Rien cherché. C'est rare. Celle où vous vous jetez la tête la première, et qui, bien ou mal, vous fait enfin vous sentir vivant.
Commenter  J’apprécie          110
gouelangouelan   30 avril 2019
Mon père, ce prisonnier

Une chose est certaine : le jugement des hommes n’est pas toujours celui dont l’humanité a besoin.
Commenter  J’apprécie          170
autres livres classés : histoires courtesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
405 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre