AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de deuxquatredeux


deuxquatredeux
  23 septembre 2020
[Reçu dans le cadre d'une masse critique]

Dans un des strips de le département des théories fumeuses de Tom Gauld, un scientifique lors d'une discussion avec un de ses assistants explique

« - Notre objectif pour la semaine prochaine sera de remanier l'expérience afin de créer du graphène sans convoquer Cthulu, seigneur-démon de R'-Lyeh. »

Même sans être un spécialiste de l'oeuvre de Howard Phillips Lovecraft, au hasard d'un livre, d'un film, d'une bande dessinée ou d'un jeu vidéo, les noms de Cthulu ou d'une autre des abominations inventées par Lovecraft ont du faire leur apparition.

Dans le guide Lovecraft, Christophe Thill fait le tour de l'oeuvre de Lovecraft en l'état des dernières connaissances connues et notamment sur l'auteur. Dans des chapitres courts dans lesquels les principales oeuvres à lire, le vocabulaire singulier utilisé par Lovecraft, les mythes et vérités autour de Lovecraft ou les oeuvres s'étant plus ou moins fidèlement inspirées de Lovecraft sont abordés. le guide a les défauts et qualités de ce genre d'ouvrage : beaucoup de thématiques sont au programme mais parfois trop rapidement traités - par exemple, les mangas de Gou Tanabe reprenant les grands oeuvres de Lovecraft, le Providence d'Alan Moore ou la série Hellboy et les autres séries de Mike Mignola sont certes cités mais ne sont pas davantage discutés. C'est une des limites du guide avec l'absence d'actualisation pour la version poche des dernières oeuvres ayant pris l'univers de Lovecraft comme cadre.

Bonne porte d'entrée dans le mythe de Cthulu et plus globalement l'univers de Lovecraft, la lecture de ce guide sera utilement complétée par celle de la monumentale biographie consacrée par S.T. Joshi à Lovecraft - à noter que la version française a été dirigée par Christophe Thill avec le concours d'une équipe de dix traducteurs.
Commenter  J’apprécie          80



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (8)voir plus