AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782755689532
652 pages
Éditeur : Hugo Poche (09/09/2021)
4.55/5   28 notes
Résumé :
Annabelle MacKenzie vit une existence protégée à Eilean Donan, le château de son Clan. Prunelle des yeux de ses parents, elle a été éduquée pour exceller dans tous les domaines qu'une future épouse de haut rang doit maîtriser. Et son fiancé est choisi : Darren Campbell, le fils d'Henry Campbell dont la main s'étend peu à peu sur toute l'Ecosse.
Mais Annabelle ignore que son Clan est allé trop loin dans sa soif de vengeance face aux MacCoy : les MacKenzie ont ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
4,55

sur 28 notes
5
9 avis
4
1 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

Tachan
  06 octobre 2021
Soyons honnête quand j'ai vu que ce tome sera consacrée à la frêle et fragile Annabelle MacKenzie, je n'étais pas hyper emballée. J'y allais même à reculons même si l'histoire principale, elle, continue à beaucoup me plaire malgré les tours et détours de l'autrice. Or, j'ai découvert une très aventure où romance, politique et droit des femmes se mêlent à merveille.
L'histoire commence d'un côté avec l'enlèvement du fils de Caleb et Phèdre, et de l'autre avec la vie particulièrement morose de la jeune Annabelle, seule fille du clan des MacKenzie. J'ai beaucoup aimé découvrir à travers elle, la vie des femmes dans ces clans archaïques. C'était à la fois terrifiant et scandaleux. On aurait alors pu sombrer dans quelque chose de larmoyant et mélodramatique mais ce serait mal connaître l'autrice. En effet, elle passe le premier quart déjà à dénoncer la vie d'Annabelle et à rendre celle-ci de plus en plus, la poussant à se dresser contre sa famille. Qu'est-ce qui l'y pousse ? le fils de Caleb et Phèdre pour qui elle a un coup de foudre et qui la pousse à le protéger.
Cependant, comme souvent dans la saga, cela ne s'arrête pas là. S'ajoute ensuite une très belle et douce romance entre un Roméo et une Juliette des temps modernes, mais loin d'une romance pleine de passion et de piquant, c'est une romance bien plus lente et complexe qui va naitre. Les protagonistes de celle-ci : Annabelle du clan des MacKenzie et Dyclan, le limier des MacCoy. Ils vont se rencontrer lorsque ce premier s'introduit dans le clan adverse et enlève la belle. Nous allons ensuite les suivre à travers un épisode de survit fondateur dans lequel des liens solides vont se tisser entre eux. J'ai beaucoup aimé car c'est lent et profond, sans esbroufe et qu'on va au plus profond de chacun d'eux. On découvre ainsi une Annabelle bien moins fragile que prévue et un Dyclan, loin de l'image du tombeur qu'on lui connaissait. Et alors que je n'aurais pas misé un kopec sur eux, j'ai adoré leur couple.
L'aventure proposée par l'autrice mêle ainsi de nombreux fils. Elle offre d'abord des enlèvements, des courses-poursuites, des emprisonnements et des batailles. Elle aborde aussi plusieurs thèmes comme le mariage forcé, la maltraitance dans le cercle familial, l'émancipation des femmes, l'aide envers les femmes battues... C'est très riche et tout sauf artificiel ici. Alors que le cadre un peu archaïque de ces clans me pesaient depuis le début, ici, l'autrice en fait enfin quelque chose que j'aime beaucoup. Elle montre tout en dénonçant et en agissant enfin. J'adore !
Pour ce qui concerne la trame de fond, la guerre entre les MacCoy et les MacKenzie est à son comble. Ça parle beaucoup du code, de la façon de le déjouer et de l'importance de le respecter. le conflit ne fait plus que couver, il bouillonne. J'ai adoré les nombreuses scènes d'action parsemant le tome, que ce soit l'enlèvement du début, l'échange au milieu ou la bataille à la fin. La politique est au coeur de toute cette histoire, tout comme les rancoeurs claniques et tout s'ajoute et se mélange à merveille que ce soit dans la grande histoire des clans entre eux, mais aussi dans leur propre vie quotidienne.
Cela donne lieu à de très belles évolutions chez les personnages. J'ai aimé voir les MacCoy réfléchir sur la façon dont ils devaient traiter leurs prisonniers de guerre avec Annabelle. J'ai aimé voir les frères d'Annabelle l'aider dans sa révolte et remettre en cause la façon de faire horrible de leurs parents tous puissants. de plus en plus de personnage en viennent à s'interroger sur les règles des clans mais également sur leur propre appartenance à ces organes de pouvoir. C'est beau de voir de telles remises en question.
Ainsi, ce nouveau tome des MacCoy m'a offert tout ce que je pouvais désirer dans la série : une romance lente, profonde et touchante entre deux héros qui se révèlent totalement ici, une aventure dynamique qui se relance sans cesse, des réflexions sur les fondements des clans et leurs relations mais aussi une passerelle avec notre présent sur la questions des femmes battues/maltraitées. J'ai adoré !
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Beli_LivreSaVie
  04 octobre 2021
Je ne sais pas comment exprimer ma passion dévorante pour cette série, c'est un ENORME coup de coeur depuis le premier tome alors qu'il n'était sorti qu'en numérique ! Alors à chaque annonce de sortie d'un nouveau tome, vous savez d'emblée que j'en suis très très heureuse. J'ai attendu le bon moment pour me plonger dans celui-ci car le mois de septembre a été plus que chaotique niveau lecture, et je déteste mal lire un livre que j'attends plus que tout. Mais ça y est, j'ai eu le temps, et j'ai prévenu : celui qui me dérange, attention. On semble avoir compris ma passion pour les MacCoy car j'ai pu le lire comme je le souhaitais, un vrai bonheur.
Quel plaisir de retrouver cet univers bien à elle d'Alexiane Thill, un univers original, maitrisé, passionnant à lire et qui nous offre des histoires tellement captivantes à découvrir. le roman se compose de plusieurs parties, qui vont nous permettre de bien appréhender l'histoire de chacun pour ensuite bien comprendre l'évolution de cette histoire. Il y a la première partie qui va se concentrer sur Annabelle, et la vie qu'elle mène à Eilean Donan, le château de son clan, les MacKenzie. Puis nous découvrirons son enlèvement et la fuite pour rejoindre le clan des MacCoy. Alexiane Thill conclura son histoire avec la troisième partie, qui nous offre un final époustouflant, digne de ces grands combats du temps des Highlanders. Un ensemble bien équilibré et qui n'oublie personne, et que j'ai trouvé très approfondi, une véritable épopée.
Annabelle MacKenzie a connu une vie recluse à l'intérieur des terres de son clan, préservée de toute influence extérieure et de toute intervention visant à l'atteindre. Elle n'a jamais été libre et elle n'a connu que la vie imposée par sa famille. Régie comme un clan, la femme n'y a pas sa place, si ce n'est que de répondre aux ordres du patriarche qui décide qui elle épousera, ce qu'elle peut faire et plus encore. La femme n'a pas le droit de s'exprimer sur les affaires de politique et doit se soumettre. Telle a été la vie d'Annabelle, et si on peut s'imaginer qu'elle est toutefois bien entourée, ce n'est pas vraiment le cas. Son père est despotique avec ces enfants de sexe masculin, et sa mère règne en matriarche sur leur unique fille, n'hésitant pas à la malmener dès qu'elle fait quelque chose de travers. Annabelle est en âge de convoler, et elle est promise au fils du clan Campbell et elle se devra d'être à la hauteur, l'avenir de sa famille en dépend.
Toute la première partie du roman lui est consacrée, et j'ai été complètement fascinée par l'impact que l'organisation clanique a eu sur la vie de cette famille. Chacun a été formaté pour répondre à des exigences dues à leur rang, et cela a créé une sorte de fossé entre certains membres de la famille. Ainsi Annabelle est-elle proche de l'un de ses frères, tandis qu'elle maintient une relation plus stricte avec les autres. Elle se soumet alors à ce que l'on lui demande d'être, sans réellement s'imaginer qu'elle pourrait aussi être quelqu'un d'autre, l'idée même ne l'a jamais traversée. C'est quand elle se rend compte que son clan a enlevé le bébé de Caleb et Phèdre que sa façon de percevoir les choses change, par quelle ignominie, et au nom de quelle revendication, a-t-on le droit de se servir d'un enfant pour arriver à ses fins ? Cela sonnera le début d'un changement chez la jeune femme, qui décidera de s'opposer au patriarcat.
Le reste du récit nous permettra de découvrir Annabelle, prise dans la tourmente de cette guerre que mènent les clans les uns contre les autres. Pour plaire aux Campbell, les MacKenzie sont prêt à tout et ils se doivent d'écraser les MacCoy et par extension les MacLeod. C'est ainsi qu'en enlevant Xander, ils ont semé la colère qui grondait déjà contre les MacKenzie. le Laird des MacCoy a chargé son Limier, Dyclan d'enlever la fille de son ennemi, pour procéder à un échange et retrouver son fils. Nous poursuivrons l'aventure avec cette fuite d'Annabelle, auprès de Dyclan pour rejoindre les terres du clan du Limier. Un temps durant lequel nous aurons l'occasion de faire plus ample connaissance encore avec Annabelle et Dyclan, qui verront leurs idées changer l'un et l'autre, et envisager les choses différemment. Leur aventure car cela va vraiment tourner en une sorte de périple de survie, va leur octroyer une sorte de tête à tête où ils n'auront que la possibilité de ne compter que l'un sur l'autre.
Alexiane Thill utilise la double narration tout au long de son récit, nous permettant ainsi de bien comprendre ce que ressent les deux personnages. Si ce ne sont les dialogues qu'ils échangent tous deux, et en dehors de leur duo avec d'autres, leurs pensées nous sont accessibles et elles permettent alors de comprendre leurs façons de réagir et de réfléchir. Ce sont des personnages que nous avons déjà croisé, mais ici ils nous sont entièrement dévoilés. Si Grant a causé quelques soucis au clan durant ces jeunes années, il a aussi retenu la leçon, et aujourd'hui il est beaucoup plus posé, mais il reste aussi profondément marqué par la culpabilité vis à vis de la mort de Marlène (Cf personnage dans le premier tome). Cela sera pour lui un frein, lui rappelant que les clans ont un code d'honneur et que les femmes doivent le respecter et ne pas faire ce bon lui semble, au péril de leur vie. Cette expérience malheureuse avec Marlène et maintenant cette rencontre avec Annaelle rappellent aussi que ces règles ne sont pas normales et acceptables de leur temps, et il en a bien conscience.
Au delà de la perspective d'assouvir un quelconque fantasme sur la présence des clans de notre temps, j'ai beaucoup aimé l'idée qu'Alexiane Thill évoque et revendique les conditions de la femme dans ses romans. du temps des Highlanders, les femmes n'avaient pas les droits que nous avons aujourd'hui, et si en partant du principe que les clans existent aujourd'hui, tels qu'ils étaient avant, forcément les droits de femmes de notre temps sont bafoués. A travers ses personnages féminins, elle les aborde et elle les pousse à revendiquer certains droits en totale contradiction avec le code, et cela replace bien l'histoire dans le contexte actuel. Dès le premier tome, nous abordions cette idée et ici, elle se développe d'autant plus et j'aime la perspective que cela offre au récit que propose Alexiane Thill dans son univers.
J'adore cette série et j'arrive encore à être surprise de tant l'aimer à chaque tome ! Encore une fois, c'est une réussite, du début à la fin, ce tome est superbe. Il nous conte l'histoire de ces clans qui sont en guerre, ses menaces, ces dangers et continue de suivre une ligne de conduite qui oeuvre depuis le premier tome. Les histoires de tous se poursuivent, chaque personnage est toujours présent et évolue dans le récit. Dans ce tome, nous nous intéresserons à Annabelle et Dyclan, de clans opposés qui vont mener leur propre combat dans celui qui anime cette histoire. J'ai été très heureuse de constater à quel point l'histoire est bien développée, complète et très bien menée. Rien n'est précipité, ni exagéré, tout y est parfaitement bien équilibré. Je continue d'aimer la plume et l'univers d'Alexiane Thill que je remercie de nous permettre de continuer à la lire dans cette série, qui est à coups sur dans mes coups de coeur préférés.
Je finirai en parlant de cette couverture, je m'arrête dessus quelques minutes : déjà elle est juste magnifique, l'harmonie des couleurs est superbe. Ensuite j'ai trouvé qu'elle cadrait très bien avec le personnage d'Annabelle, si douce, innocente, pure et si elle a été vécue protégée de l'extérieur tant de temps, elle véhicule une image d'elle très apaisante. Une série superbe accompagnée de bien jolies couvertures.
On se donne rendez-vous au prochain tome, pour continuer l'aventure auprès de ces personnages auxquels on est attaché et d'un univers que l'on adore !
Lien : http://www.livresavie.com/le..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Kimysmile
  17 septembre 2021
J'ai adoré ce quatrième opus. Alexiane Thill est parvenue, comme avec les 3 tomes précédents, à m'emporter et à provoquer en moi le même état d'addiction de lecture. Quand j'y plongeais, c'était pour ne plus pouvoir relever la tête avant un bon moment. J'aime sa plume et sa manière de raconter les histoires et vraiment, c'est toujours un vrai plaisir de la lire.
Dans cet opus, nouveaux points de vue, avec ceux d'Annabelle McKenzie et Dyclan McCoy. Je n'ai pas envie de révéler ce qui va lier ces deux-là alors qu'ils proviennent de deux clans opposés, deux clans qui n'hésitent pas à se mettre à feu et à sang… J'ai aimé la dualité de ces personnages. D'un côté, ce qui les rallie à leurs clans respectifs, et de l'autre, la façon de mettre en exergue ce en quoi ils croient, de ce qui est juste pour les êtres humains qu'ils sont. J'ai aimé qu'ils n'agissent pas sans se remettre en question, et la manière dont ils réfléchissent aux agissement des leurs. Et j'ai également adoré le côté féministe, la façon dont l'autrice nous rappelle que nous sommes les décideurs de notre vie ! 💪⠀
Annabelle est très différente des héroïnes précédentes, et au départ, c'est plutôt déstabilisant. Elle paraît plus faible, et à davantage de caractéristiques de la demoiselle en détresse. Mais elle se révèle au fil des pages (surtout dans le dernier tiers) et elle m'a beaucoup émue, tant dans ses décisions, que dans la romance développée. Côté romance justement, c'est, comme toujours, hyper sloooooow burn. Et moi, j'adore ça ! La relation se construit, n'est pas simple, et s'affirme avec le temps. Et j'ai adoré son évolution et ce qu'elle a provoqué en moi.
Vraiment, ce tome 4 m'a énormément plu, j'ai adoré !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Kalacatlove
  06 octobre 2021
On ne présente plus la saga des MacCoy, cet univers clanique d'Ecosse transposé à notre époque actuelle.

Dans ce tome nous suivons Annabelle MacKenzie et Dyclan MacCoy. Je ne vous révèle rien de l'intrigue pour ne pas vous spoiler les tomes précédents.

Malheureusement, je suis passée à côté de ce tome 4 que j'ai trouvé plutôt lent puisque je n'ai vraiment accroché à l'histoire qu'à partir de la page 400… je n'ai réellement apprécié que les 250 dernières pages. J'aurai aimé que certaines parties soient plus courtes tandis que d'autres nécessitaient, selon moi, d'être plus développées.

L'héroïne ne m'a pas convaincue, bien que son tempérament corresponde bien à l'éducation qu'elle a reçu, je n'ai malheureusement pas réussi à m'attacher à elle et j'ai trouvé ses réactions parfois incohérentes face aux situations auxquelles elle devait faire face.

Bien entendu, cela reste purement subjectif et propre à moi-même.
En revanche, j'ai aimé le personnage de Dyclan. Il a des principes qui m'ont beaucoup plu et fait preuve de beaucoup de détermination. La romance prend tout son temps, et cela m'a beaucoup plu également.
Dans le dernier quart, l'action s'installe, tout s'emballe et devient très addictif. J'ai été tenue en haleine sur la fin.

La toute fin nous annonce (j'espère ne pas me tromper) un tome 5 sur un personnage dont j'attendais l'histoire depuis longtemps, je serai donc au rendez-vous à sa sortie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
leslecturesdunepinup
  21 septembre 2021
Je suis heureuse de retrouver la saga MacCoy.
Dans ce quatrième tome, nous suivons un personnage du clan Mackenzie, la très douce et introvertie Annabelle. Elle va partager ce roman avec Dyclan dit le limier du clan MacCoy.
Annabelle, est utilisée, réduite à simple objet aux yeux de son clan et de sa famille. Élevée comme un joyau, protégée mais éduquée avec poigne et fermeté, entre les murs d'Elein Donnan elle n'est que l'ombre d'elle-même. Forcée, de se mariée au duc d'Argyle, Darren Campbell, Annabelle s'efforce d'être une bonne fiancée et une future épouse exemplaire, sous le regard perçant de sa mère. Toutes ses années, elle a accepté chaque remontrance, restant muette et aveugle face aux actes barbares commis par sa famille. Le dernier impair commis le clan Mackenzie sera celui de trop à ses yeux, cette acte va la mettre en danger. Le clan Maccoy et Macleod décident de la kidnapper, pour qu'elle deviennent une monnaie d'échange.
Dyclan est chargé de ramener la fille du laird Mackenzie à Inchkeith. Sa mission ne va pas se dérouler comme prévue, il se retrouvera à traverser l'écosse avec la Mackenzie sur les bras. Cette aventure va les rapprocher, ils vont créer des liens, faisant remonter les souvenirs douloureux du Limier. D'ennemis, la confiance et le respect vont s'installer petit à petit… Laissant place à l'amour et au désir.
Encore une fois, j'ai été bluffée par cet univers ! J'avais l'impression de voyager dans le temps et d'être en l'an 1750 de l'ancienne Écosse, tout en étant dans le présent en l'an 2000. Je suis toujours autant impressionnée par le talent d'Alexiane Thill, elle mélange le passé avec le présent. Comme toujours, j'adore sa manière de décrire les paysages, j'avais l'impression d'accompagner Dyclan et Annabelle pendant leur périple à travers les forêts et la lande.
Dans les tomes précédant lorsque j'ai rencontré la biche, au premier abord, je la trouvais trop transparente, elle me faisait penser à un fantôme qui errait dans le château d'Eilean Donan. En découvrant ses pensées, j'ai été bouleversée, dès les premières pages, Annabelle ma émue. Bridée, muselée, elle n'a pas la possibilité d'être elle même, elle ne connaît même pas sa vraie personnalitée qui n'a jamais eu la permission de se révéler. Elle se soumet à sa famille acceptant sans rien dire les brimades, les remontrances, se laissant dictées sa vie tout entière. Délicate et candide, voilà comment je pourrais décrire Annabelle. Elle va montrer un autre visage, plus combatif au fil des pages. Dyclan va briser les chaînes qui la privent de ses ailes, son kidnapping va lui permettre de s'envoler et d'apprendre à se connaître.
Dyclan, le limier. Un don juan, sarcastique et charmeur, prêt à mourir pour son clan, il porte les stigmates de ses erreurs et des lois archaïques des clans. Il se lance dans cette mission suicide sans réfléchir à deux fois, son but ramener son ennemie à Inchkeith. Mais dès le départ, la jolie blondinette va réveiller ses tourments qu'il pensait éteint. Elle lui rappel sa faute, son impuissance, sa lâcheté. J'ai découvert un homme attachant, qui va se retrouver écartelé entre son clan et Annabelle.
Sans le savoir, ils vont guérir l'âme de l'un et de l'autre.
Entre eux, les étincelles pétille, joutes verbales et échanges musclés, Annabelle et Dyclan vont apprendre à s'apprivoiser au fil de leur randonnée forcé. Leur psychologie est profonde et bien construite.
La plume de l'auteure est fabuleuse, poétique, sensuelle, poignante, déchirante et forte. Elle m'a fait passer par toutes les émotions et m'a arraché les larmes, sans aucune pitié ! Alexiane Thill écrit des scènes fabuleuses, que ce soit une rixe, un échange houleux, des instants érotique, elle donne du corps et de l'intensité à chacun de ces moments. Elle à écrit une romance slow-burn qui s'installe tranquillement avec un pincée de sensualité. La temporalité et le rythme du roman sont très bien dosés.
Des sujets forts sont abordés et mis en avant comme le mariage forcé, la place de la femme dans l'univers clanique.
Annabelle et Dyclan forment un couple magnifique, leur liaison est envoûtante. J'ai adoré ma lecture du début jusqu'à la fin, plus l'histoire avance plus je la trouve fantastique, la fin du tome 4 est dingue, le prochain tome sera une pépite, j'en suis sûr !
Je vous conseil ce roman, je vous invite à le lire ou à commencer la saga. Je referme ce livre le coeur gros.
Lien : https://www.instagram.com/le..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
JulitdelaromanceJulitdelaromance   01 octobre 2021
On m’associe à un titre, une filiation, des devoirs et des attentes, au point que j’en ai perdu de vue qui je suis au fond : juste Annabelle.
Commenter  J’apprécie          10
KimysmileKimysmile   15 septembre 2021
J’avais déjà eu un aperçu de la silhouette d’Annabelle dans sa robe de bal rapidement déchirée, mais maintenant qu’elle se présente à moi vêtue comme n’importe quelle femme, les joues encore rosées par la chaleur de la douche et les tempes humides, je ne peux que déglutir. Elle paraît soudain… accessible, comme si un voile venait de tomber devant mes yeux pour me la montrer telle qu’elle est. Humaine. Femme. L’ange abandonne ses ailes, mais garde sa beauté et sa pureté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
KimysmileKimysmile   16 septembre 2021
Nous croyons souvent à tort que nos actes passés n'auront aucun impact sur notre présent, mais c'est faux ; ils nous rattrapent toujours, d'une manière ou d'une autre.
Commenter  J’apprécie          30
GaudiumSemperGaudiumSemper   16 septembre 2021
Au nom d'un conflit, on tue, on pille, on vole, on arrache des enfants à leurs parents... Sommes-nous si peu évolués en dépit de tous les beaux discours pour en arriver encore à de telles extrémités quand l'homme est capable de voler et de marcher sur la lune ?
Commenter  J’apprécie          00
KimysmileKimysmile   16 septembre 2021
Ses larmes sont celles d’une mère qui retrouve enfin un morceau de son âme.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Alexiane Thill (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alexiane Thill
La très populaire saga des MacCoy de Alexiane Thill revient avec un quatrième tome : La biche et le limier ! Retrouvez l'ambiance unique de cette saga à la croisée de Game of Thrones et Outlander, mais à l'époque moderne ! http://www.hugonewromance.fr/lesmaccoy4/
autres livres classés : ecosseVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4209 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..