AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : 12-21 (01/01/2017)

Note moyenne : 3.41/5 (sur 28 notes)
Résumé :
Ceci n’est pas la réalité...
Ceci n’est pas la...
Ceci...


Chaque année, c’est le même rituel. Le téléphone gris à gros boutons sonne, cela signifie qu’il doit s’absenter pour plusieurs mois. Sa destination ? Charybde, à l’Administration des rubriques inventives, terminal " Imaginaire ", aile " Départs et Retours ", département " Fiction ", catégorie " Thriller/policier ". John Doe à la ville, il est Ingénium de métier. Plus qu’un... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
lyoko
  12 août 2018
Une petite nouvelle qui a donné lieu a un concours sur les réseau sociaux.
L'idée de fond est franchement géniale. John Doe sur scylla, il part endosser le rôle d'Ulysse cornu flic au 36 quai des orfèvres sur Charybde… Et ce pour le plus grand plaisir des lecteur.
Evidemment cette nouvelle est courte , trop même. de ce fait j'ai trouvé qu'elle n'était pas suffisamment exploitée. Parce qu'il y a franchement matière a faire du long , voir du très long. D'autant que Thilliez, reprend la mythologie grecque pour mon plus grand plaisir.

Bref preuve est faite que l'auteur est également très bon dans ses nouvelles.
Commenter  J’apprécie          520
ange77
  28 juin 2018
« 
Ceci n'est pas là réalité...
Ceci n'est pas la...
Ceci... 
»

Cette (décidément trop!) courte nouvelle de Franck Thilliez a achevé de me convaincre de l'énormissime talent de son auteur - enfin... c'est pas comme si j'avais eu des doutes ^^

L'écrivain plante le décor d'uné île nommée Scylla, sur laquelle des « ingéniums » oeuvrent à notre seul plaisir à nous, les lecteurs. Ces derniers sont en fait tous les personnages que l'on retrouve dans nos lectures ; c'est leur boulot que d'endosser le rôle des protagonistes que nous chérissons tant. C'est là que vivent donc les incarnations de nos héros, tant qu'ils ne sont pas sollicités - réquisitionnés devrais-je dire - par un romancier ou l'autre.
John Doe est l'un d'entre eux, et c'est pour retrouver son « costume » de Ulysse Cornu, un commandant de police du 36, Quai des Orfèvres, que notre homme quitte sa vie sur Scylla pour Charybde, où tous les ingéniums intègrent leurs autres personnalités, leur seconde vie.
Là, il retrouve ses collègues et sa femme - dans l'esprit de l'auteur à succès Olivier Sacks du moins, pour vivre ce qui sera normalement la vingtième enquête du commandant Cornu...
« Depuis que je fais ce métier, je ne peux plus lire un seul livre. J'ai trop d'empathie pour les personnages, je sais ce qu'ils traversent, ce que leur créateur leur font subir. Mes rayonnages sont pleins de belles couvertures colorées, d'éditions limitées, d'histoires qui m'ont jadis fait rêver, mais quand je prends un livre au hasard et que je le feuillette, les pages sont toutes blanches. Je me laisse simplement l'illusion de pouvoir lire... »

L'idée de départ mériterait sûrement un roman, voire une série entière à elle seule, tant les options sont innombrables en réalité.
Thilliez réussi encore à me faire vibrer, malgré - et c'est bien là mon seul regret - la taille plus que restreinte du récit... mais bon, libre cours à notre imagination !
> ... Où à celle des autres.
En effet, cette petite incursion dans un genre auquel l'auteur ne nous avait pas forcément habitué, a fait des émules. Les plus curieux seront sans doute ravis d'apprendre que Charybde et Scylla a fait l'objet d'un concours d'écriture offrant la possibilité d'une suite, ou fin alternative selon.
Nombre de plumes se sont prêtées au jeu - avec plus ou moins de succès - et je ne résiste pas à l'envie de partager ici un lien qui vous mènera au texte soumis par l'excellent James Osmont - auteur de la trilogie psychiatrique : « Régis », « Sandrine » et « Dolores »
> de là, vous pourrez également si le coeur vous dit, accéder à l'entièreté des projets proposés par les lauréats du concours.

Ici donc, le début signé Thilliez :
http://www.12-21editions.fr/extraits/thilliez.pdf
Et la proposition de James Osmont :
https://www.concoursnouvelles.franckthilliez.fr/concours/la-nouvelle-inachevee/participations/161-circe-neuro-corp

« 
- On n'a peut-être pas une belle vie, mais au moins, on est libres.
- Si vous appelez ça la liberté... 
»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          233
jrm30
  22 août 2018
Ceci n'est pas la réalité.
Voilà ce que se dit John Doe quand il se rend à Charybde au département fiction. Son métier Ingénium, qui est une sorte d'acteur pour les écrivains . ça fait 30 ans qu'il fait le personnage vedette d'Olivier Sacks son auteur, et décide de cette ultime occasion pour mettre un terme à sa carrière.
Ceci n'est pas la réalité...
Qu'advient il des gens comme lui une fois que l'auteur décide de mettre fin à leurs ouvrages ?
Une nouvelle qui fait moins de 30 pages qui a tout d'un livre de 300 pages.
Commenter  J’apprécie          213
Chrichrilecture
  21 août 2018
Sans intérêt
Une petite nouvelle qui ne vaut pas le coup d'être téléchargée même gratuite elle est complètement insensée creuse, heureusement qu'il n'y a que 22 pages Une nouvelle bâclée a fuir
Commenter  J’apprécie          230
ValerieLacaille
  24 juillet 2018
Franck Thilliez revisite ici l'épopée antique d'Ulysse, passant dangereusement de Charybde en Scylla, monstres dans "L'Odyssée", mondes parallèles dans ce récit qui sert de base à un concours de nouvelles.
Point de monstres cependant, mais une uchronie qui vise l'univers de l'écriture: plus de page blanche dans le futur puisque les personnages sont des êtres humains projetés du monde réel au monde de papier au fur et à mesure des besoins de l'auteur.
Ainsi John Doe, le personnage principal, joue le personnage d'Ulysse Cornu dans les romans qu'écrit un certain Olivier Sacks…
Déconcertant, mais un peu trop léger à mon goût...
Commenter  J’apprécie          140
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
ChrichrilectureChrichrilecture   21 août 2018
Le téléphone se trouve à droite d’une bibliothèque. Depuis que je fais ce métier, je ne peux plus lire un seul livre. J’ai trop d’empathie pour les personnages, je sais ce qu’ils traversent, ce que leurs créateurs leur font subir. Mes rayonnages sont pleins de belles couvertures colorées, d’éditions limitées, d’histoires qui m’ont jadis fait rêver, mais quand je prends un livre au hasard et que je le feuillette, les pages sont toutes blanches. Je me laisse simplement l’illusion de pouvoir lire…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
ange77ange77   28 juin 2018
L’ARI (Administration des Rubriques Inventives) nous paye pour que les créateurs de l’Émergé puissent continuer à créer. Pour que les rêveurs puissent encore rêver. Sans nous, sans ceux du terminal « Imaginaire », il n’y aurait pas de romans. Quand vous regardez un film, il y a des acteurs, derrière ? De vrais acteurs de chair et d’os ? Et bien, dites-vous que lorsque vous rêvez ou que vous lisez un livre, c’est pareil, dans les coulisses il y a des ingéniums. Le Harry Potter de J. K. Rowing existe dans la réalité, il s’appelle Josh MacMahon, il habite une villa non loin de la mienne et sort ses poubelles le mardi matin, comme n’importe lequel d’entre nous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
rkhettaouirkhettaoui   07 juin 2018
Je pense au vieil homme – le véritable être de chair et de sang – qui a joué le rôle du marin, au début des années 1950. J’ignore sa réelle identité, ou à quel endroit de l’Île il habitait, mais il a vécu une sacrée belle aventure dans le livre, une lutte contre le poisson emplie de force et de symbolique. Hemingway savait sans doute comment allait se terminer sa vie rongée par la maladie, mais il a offert à son personnage un bel héritage. Le vieil homme, bien que fatigué par son combat en mer, est rentré à Scylla grandi, sans doute plus sage encore.
C’est ce qui différencie Hemingway de Sacks. Sacks est probablement lui aussi condamné, mais au lieu de nous sauver, de nous enrichir d’une quelconque morale ou sagesse, il va nous détruire les uns après les autres
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AmbereAmbere   20 avril 2018
J'aime regarder la mer, me perdre dans l’ondulation de ses vagues que je devine à peine, et imaginer que derrière l'horizon se répand la beauté chaque jour renouvelée de notre monde. Rien n'est plus vrai et intègre que ce mélange d'eau, d'air et de feu. La nature ne nous ment pas . Jamais.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   07 juin 2018
Le monde qui nous entoure, cet appartement, ces objets, ne sont que le fruit de son imagination et de l’univers que l’écrivain s’est créé depuis des années autour de nos aventures. Nos corps ne sont que des représentations de la façon dont il nous visualise. Regardez, il y a bien des livres dans une bibliothèque, avec des couvertures – Moby Dick, Croc Blanc, Le Vieil Homme et la Mer, qui n’était pas là dans l’aventure précédente… – mais si j’en ouvre un au hasard, il n’est composé que de pages blanches, comme dans ma propre bibliothèque, à Scylla. Ce n’est qu’un décor. La plupart des armoires sont vides, elles existent juste pour que l’écrivain puisse les décrire. Mon personnage mange des pommes à longueur de journée, alors la corbeille à fruits, devant moi, est pleine de belles pommes bien juteuses qui ne pourrissent pas. Si j’en prends une et que je la croque, elle n’aura aucun goût. Ici, on ne mange pas, on ne boit pas, on ne dort pas. On ne peut même pas mourir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Franck Thilliez (107) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Franck Thilliez
Franck Thilliez est engagé auprès de l'Institut Pasteur depuis quelques années. Au cours de son interrogatoire, il a tenu à nous parler du lien qui lit son roman Pandemia à son engagement.
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Franck Thilliez, auteur de polars (facile pour les fans)

Franck Thilliez est né...

à Lille
à Bruxelles
à Annecy
à Paris

15 questions
303 lecteurs ont répondu
Thème : Franck ThilliezCréer un quiz sur ce livre