AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782344016619
64 pages
Éditeur : Glénat (24/10/2018)

Note moyenne : 3.55/5 (sur 19 notes)
Résumé :


Leur jeunesse est un crime. Leur beauté, une malédiction.

Un soir d'hiver, Benjamin et sa fiancée Hélène sont pris dans une tempête de neige et trouvent refuge dans un chalet où un avocat aux allures de vieux beau vit avec sa femme et un petit homme repoussant qui leur sert d’homme-à tout-faire. Ils sont bien accueillis, mais peu à peu, un poison se mêle au charme. Fasciné et épouvanté à la fois, Benjamin va découvrir par mégarde le se... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
garrytopper9
  22 mai 2019
« Les voleurs de beauté » est l'adaptation en bande dessinée du roman du même titre de Pascal Bruckner publié en 1997 aux éditions Grasset. Cette oeuvre a reçu le prix Renaudot la même année. C'est donc un scénario solide et très qualitatif qui est adapté ici par Philippe Thirault au scénario et Manuel Garcia aux dessins.
Je ne peux pas vraiment parler de cette adaptation car je n'ai pas eu l'occasion de lire le roman d'origine. Ce dont je peux vous parler en revanche, c'est de cet album de bande dessiné en lui-même et de sa très grande qualité.
Le scénario est terriblement bien ficelé et reste haletant jusqu'à la dernière seconde. On se croirait presque dans un épisode des très célèbres « Contes de la crypte ». L'ambiance est oppressante, angoissante, mais surtout captivante. Les personnages sont entourés d'une aura de mystère qui nous donne encore plus envi de connaitre le fin mot de l'histoire.
Les dessins sont très beaux et parfont magnifiquement cette ambiance sombre et inquiétante. le ton est donné dès la première planche qui fera forcément remonter un frisson glacé le long de votre épine dorsale ! Une attention toute particulière est apportée par le dessinateur au travail des visages des personnages et de leurs expressions faciales. Chaque émotion transparait parfaitement sur les traits des différents protagonistes du récit et cela est vraiment primordial pour la compréhension de l'intrigue.
J'ai vraiment adoré ma lecture des « Voleurs de beauté » que je recommande sans la moindre hésitation à tous les fans d'intrigues horrifiques plongeants dans le fantastique. Des « vampires » voleurs de jeunesse et de beauté plus que de force vitale sont une espèce rare que l'on croise rarement dans ce genre de récits. Il est donc très agréable d'en découvrir ici une version parfaitement imaginée et mise en scène avec brio !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          122
MelleFifi
  10 août 2019
Adaptation réussie du roman de Pascal Bruckner, un roman qui marque son lecteur pour longtemps. L'histoire est remise dans un contexte actuel.
Mathilde, infirmiere, termine une longue garde. Elle croise Benjamin, qui porte un masque et est plutôt agité. Il lui raconte son histoire...
Benjamin et Helene se retrouvent piégés dans un chalet de montagne en compagnie d'un couple et d'un assistant plutôt spéciaux. Ils découvrent qu'ils enlèvent des jeunes filles pour leur prendre leur Beauté. Pourquoi, comment en sont-ils arrivés là ?
Une superbe couverture et un dessin réussi.
Le scénario est vraiment bien écrit et retrace parfaitement l'histoire et l'angoisse du roman.
Commenter  J’apprécie          141
Arthore
  04 mars 2020
Adaptation du roman éponyme de Pascal Brucker, roman publié en 1997 et ayant reçu le prix Renaudot.
L'histoire est à la frontière entre le polar et le fantastique: un soir d'hiver, deux jeunes personnes, dans la pleine beauté de leur jeunesse, Benjamin et Hélène, pris dans une tempête de neige, vont trouver refuge dans un chalet où vit Steiner un avocat "aux allures de vieux beau", sa femme Francesca d'une beauté froide et leur domestique.
Bien accueillis, la soirée et la nuit seront un repos de bien courte durée au regard du cauchemar qui attend ces 2 égarés...
Entre Barbe-bleu et Frankenstein, nous allons suivre les expériences et enlèvements en série d'un couple diabolique. le but : la beauté éternelle.
Le dessin est aussi glaçant que le roman, il nous plonge rapidement dans l'atmosphère de tension et de suspens que l'on retrouve chez Bruckner.
Une adaptation fidèle au livre même si elle aurait pu mériter qq pages et planches supplémentaires.
Commenter  J’apprécie          60
culturevsnews
  09 novembre 2018
L'histoire se déroule dans un chalet retiré du monde dans la montagne. Un couple de soixantenaire y vit seul du moins presque... Ils kidnappent de belles jeunes filles magnifiques, belles, sportives et en bonne santé. Ils les retiennent captives pendant plusieurs années dans le noir pour se nourrir des effluves de leur jeunesse et ne les relâche au bord d'une route qu'une fois qu'elles ont perdu leur jeunesse et leur beauté. Une Bd merveilleusement bien écrit mais vous ne pouvez vous empêcher d'avoir des frissons dans le dos en lisant cet ouvrage. L'atmosphère y est très glauque et très pesante. Philippe Thirault et Manuel Garcia s'attaque ici à la beauté physique et la recherche de la jeunesse éternelle, on veut connaître ce qui est arrivé à Benjamin, pourquoi se cache-t-il le visage, quelle horrible traumatisme le hante. Cette bd n'est pas qu'un thriller. Il en a certains aspects: la montée en puissance du suspens et du danger une fois dans la maison des Steiner, la découverte des cellules, etc, mais il est plus que cela, il y a aussi toute une analyse de l'importance de l'apparence de nos jours, et de la lutte incessante que l'on cherche à porter contre la fuite du temps. Cette bd nous renvoie notre propre perception de la fuite du temps, notre propre peur des rides et autres indices du temps qui s'écoule, notre lutte futile contre l'irrémédiable. Les auteurs utilise ses personnages pour illustrer ce que deviennent les gens après avoir trop cogité sur la fuite du temps, et les danger de ne pas accepter la possibilité de sa propre mort. Thirault livre un scénario ciselé, alambiqué mais compréhensible et l'écriture est enlevée, caustique, riche en clins d'oeil. Manuel Garcia d'un trait léger et vivant inspiré par propose des pages pleines de lumières aux décors riches, sublime cette histoire par les couleurs magistrale.
Note : 9,5/10
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Erik_
  30 août 2020
Est-ce que la beauté peut se voler ? C'est impossible car c'est rattaché à chaque être humain. Il y a des moches et il y a des beaux. Les inégalités existent et elles commencent par là. Il est vrai que les tenants de l'égalité pourrait pousser le bouchon très loin et se venger de la sorte sur les gens beaux. C'est d'ailleurs cette pensée très gauchisante qui anime les méchants protagonistes de ce récit fantastique.
Je trouve que c'est plutôt bien habile de l'avoir inséré dans la France après les attentats du Bataclan. Cela sera d'ailleurs évoqué autour d'un dialogue entre une survivante de cet odieux attentat et l'héroïne psychologue. Bref, c'est enrobé dans un parfum de crédibilité.
Après, il y a de profondes réflexions sur la beauté qui disparaît avec les années. Mais bon, ici, il est plutôt question de la prendre aux autres pour être éternellement belle. C'est un peu comme le conte de Blanche-Neige mais dans une version plus moderne et sophistiqué. En tout cas, je ne me suis pas ennuyé à la lecture. C'est mon genre de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (2)
BoDoi   25 janvier 2019
Les Voleurs de beauté reste une BD originale par son scénario, tout à fait divertissante. Si l’on a déjà lu le roman, on la voit plutôt comme un prolongement pas désagréable, mais sans plus-value.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Sceneario   18 janvier 2019
Les voleurs de beauté est une excellente bande dessinée et donc un bel ambassadeur (pour celles et ceux qui ne l'ont pas lue) de la version romancée qui a, c'est à noter, reçu le prix Renaudot. Et pourquoi pas une attirante porte vers le reste de l’œuvre de Pascal Bruckner ?! Bonne lecture !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
MelleFifiMelleFifi   10 août 2019
Monica, elle est ici depuis un certain temps. Elle est presque mûre pour être relâchée.
Commenter  J’apprécie          20
Erik_Erik_   14 octobre 2020
Avant de disparaître totalement du monde, la beauté existera encore quelques instants, mais par erreur.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Philippe Thirault (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Thirault
La Règle du jeu publie tout le long du Festival, une série de vidéos avec des comédiens, metteurs en scène et auteurs rencontrés à Avignon. Retrouvez aujourd'hui les réponses de Nora Krief, comédienne, actuellement à l'affiche dans le Off avec le spectacle "Revue rouge". Elle confie à Charly Clovis et à Christine Angot ce que représente pour elle monter sur scène.
REVUE ROUGE Chant : Norah Krief Mise en scène : Éric Lacascade Conception et direction musicale : David Lescot Chant, trompette et guitare électrique : David Lescot Basse, contrebasse : Philippe Thibault Batterie : Flavien Gaudon Son : Oliver Gascoin Avec l'aide d'Alain Lewkowicz Production Théâtre National de Bretagne/Rennes
Avignon Off 2017 Gilgamesh Belleville – du 6 au 28 juillet www.11avignon.com – Réservations : 04 90 89 82 6319h40 (1h15) – spectacle musical à partir de 12 ans – relâches 11, 18, 28 juillet.
+ Lire la suite
autres livres classés : adaptationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1974 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre