AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2205059327
Éditeur : Dargaud (09/01/2009)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 44 notes)
Résumé :
Deux jeunes hommes désœuvrés découvrent l'Amérique des années 1930. Un destin qui les lie de façon indéfectible à un détail près : l'un est blanc, l'autre est noir... Ensemble, ils vont accomplir un fabuleux périple qui deviendra un véritable apprentissage de la vie... Un récit puissant qui restitue l'ambiance des États-Unis des années 30 (celle de Mark Twain, Steinbeck ou Jack London) dans le Sud du pays. Les dialogues claquants de Philippe Thirault et le dessin so... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
umezzu
  27 janvier 2019
Cette BD adapte Les aventures d'Huckberry Finn de Mark Twain. Un personnage et un livre que je connaissais pas. Je ne ferai donc aucune comparaison entre le roman, qui est aujourd'hui salué par la critique littéraire américaine, et la BD. On notera juste que les auteurs ont choisi de le moderniser un peu, en plaçant l'intrigue dans les années 30. Plus d'esclavage, mais toujours cet ostracisme contre les noirs qui perdurait sur les terres du Sud.
Autre changement, Huck Finn devient complice avec un ouvrier agricole de la propriété agricole de ses parents adoptif : Charley Williams. Et ce dernier adore le jazz, l'emmène dans des bouges écouter cette musique et goûter les affreux tords boyaux qui y sont servis, avant de pousser la chansonnette. Mais n'est pas blues man qui veut. Charley n'a aucun talent.
Pour le reste Huck reste un gamin élevé à la dure avec son frère. Deux complices face aux coups d'un père dont la priorité est la boisson. Huck finit par être adopté par un couple bourgeois, qui croit pouvoir l'éduquer. Peine perdue, Huck a toujours été libre, il ne respecte pas les règles.
Il va finir par partir sur le Mississipi avec Charley. A la dérive, les deux fuyards partent à l'aventure.
Le dessin est réussi. On devine que l'adaptation du roman est très libre. Par contre, le personnage de Huck, malgré les malheurs qui le frappent, ne suscite pas une vraie compassion. C'est un gamin élevé à la dure (ou plutôt pas élevé), qui s'affranchit des règles, sans autre objectif que de continuer sa vie de bohème. Son association avec Charley est le fruit du hasard, pas d'un regard plus ouvert sur le monde noir. Huck est avec Charley parce qu'il y trouve un intérêt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
tynn
  11 mai 2015
Un air de banjo, la chaleur moite des bayous et les swamps, la brutalité sociale des années 30 aux États Unis, entre crise économique et ségrégation du Vieux Sud.
Comment imaginer une amitié entre un petit Blanc de 10 ans et un grand Nègre un brin simplet, en road-trip pour échapper à une justice expéditive et à une misère noire de laissés-pour-compte?
Huck Finn aime son frère et le blues, déteste son esclavagiste de père, et va être livré à lui même suite à une ronde macabre familiale. L'entraide viendra avec Charley, un grand échalas musicien, bête noire d'un shérif expéditif pour casser du nègre.
On est immédiatement immergé sur les rives du grand fleuve, par un graphisme d'une telle minutie dans les détails, d'une telle précision dans la documentation historique que des images cinématographiques se substituent aux magnifiques planches colorées.
C'est une aventure, pleine de rebondissements, de violence et de capacité d'adaptation des individus en milieu hostile. de barques pourries dans les crues du Mississippi, en trains de Hobos, société migratoire de vagabonds ferroviaires, la poisse et les embrouilles vont être le quotidien des deux lascars dans le premier tome d'une série de trois.
Ambiance à la Steinbeck ou à la Twain garantie et pour un peu, on croiserait Jack London ou Jack Kerouac...
Dépaysement assuré.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
chocobogirl
  13 septembre 2009
Mississipi, 1931. Huck Finn vit avec son grand frère, Tom, dans la terreur de leur père, alcoolique notoire qui les éduque à la force de ses poings. Une tragédie arrive et le père est mené en prison. Huck est alors placé chez un éleveur de poisson-chat. Faisant foin de l'éducation qu'on cherche à lui imposer, Huck préfère vagabonder et trainer dans les juke-joints, sorte de bar-cabaret où les noirs viennent y chanter le blues. Il y rencontrera Charley, jeune noir travaillant pour l'éleveur et avec qui il fuira, par suite d'une cascade de circonstances que je vous laisse découvrir !
Vous aurez bien sûr reconnu les personnages de Huckleberry Finn ! Ce 1er album d'une trilogie à venir est effectivement une libre inspiration du roman de Mark Twain.
Véritable récit d'aventures, nous allons suivre nos 2 compères dans leur péripéties à travers une Amérique raciste et bien-pensante. Cette histoire d'amitié improbable, lié par la passion du blues, est montré avec bcp de tendresse.
Car cet album est aussi un bel hommage au blues et la mention d'un guitariste prodige qui aurait vendu son âme au diable rappelle bien sûr la célèbre légende de Robert Johnson.
Le dessin, haut en couleurs, rend parfaitement bien l'ambiance d'une Amérique sudiste, dur dans sa nature comme chez ses hommes.
Un très bel album qui augure une suite de qualité qu'on attendra avec impatience !
Si la vie de Robert johnson vous intéresse, vous pouvez lire le manga "Me and the devil blues" chez kana, formidable récit qui retrace sa vie et sa légende !

Lien : http://legrenierdechoco.over..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
afterworkeuse3
  29 juillet 2018
Mississippi, 1935.
Huck Finn est un p'tit gars blanc qu'a pas eu la vie facile. Son père, "Tape-dur" porte bien son nom! Trafiquant, porté sur la boisson, il leur mène la vie dure à lui et son frère Tom.
Un jour, alors qu'il voulait s'enfuir avec sa petite amie Suzy, Tom et elle disparaissent dans les eaux profondes du fleuve sous les yeux de Huck. Dès lors, c'est une fuite en avant, pour échapper à son bourreau. Très vite, il est rejoint par Charley Williams, un "nègre" joueur de guitare avec le diable à ses trousses.
Commenter  J’apprécie          00
mikaelunvoas
  17 février 2018
Travail intéressant sur une histoire d'enfants et d'adultes sur fond de bayou. Une belle couverture, un récit qui commence de façon attrayante avec la vie de ce garçon et son père "tape-dur", mais un peu trop d'évènements se bousculent et créent une certaine confusion.
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
Culturebox   16 avril 2012
Avec une richesse de détails, un souci de précision quasi naturaliste, les auteurs de « O'Boys » signent une série poignante et rythmée.
Lire la critique sur le site : Culturebox
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
issablagaissablaga   20 mai 2014
- Dis, t'as une idée de comment on se rend jusqu'en Californie ?
- En brûlant le dur !
- En brûlant Tape-Dur ?
- Hein ?... Non !! "Brûler le dur", "Faire le trimard", c'est des expressions qu'emploient les Hobos, les vagabonds du rail quand ils prennent le train sans payer ! Ils voyagent sur le toit des wagons quand il fait beau et dessous quand il pleut.
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Philippe Thirault (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Thirault
Philippe Thirault et Jorge Miguel Berlin, 1938. Juifs tous les deux, Bernhard Illo subissent de plein fouet la violence nazie, qui les empêche de vivre de leur passion, le cinéma. Ils n?ont d?autre choix que de tout abandonner et prendre la route de l?exil. Inspirée de l?histoire vraie de l?exode de juifs vers des lieux parfois inattendus, à l?aube de la seconde guerre mondiale, une fable sur la force de l?amour entre deux êtres et un émouvant hommage au cinéma.
http://www.humano.com/@shanghai-dream EAN 9782731605945
autres livres classés : mississippiVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3517 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre