AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782205059328
64 pages
Éditeur : Dargaud (09/01/2009)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 55 notes)
Résumé :
Deux jeunes hommes désœuvrés découvrent l'Amérique des années 1930. Un destin qui les lie de façon indéfectible à un détail près : l'un est blanc, l'autre est noir... Ensemble, ils vont accomplir un fabuleux périple qui deviendra un véritable apprentissage de la vie... Un récit puissant qui restitue l'ambiance des États-Unis des années 30 (celle de Mark Twain, Steinbeck ou Jack London) dans le Sud du pays. Les dialogues claquants de Philippe Thirault et le dessin so... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
umezzu
  27 janvier 2019
Cette BD adapte Les aventures d'Huckberry Finn de Mark Twain. Un personnage et un livre que je connaissais pas. Je ne ferai donc aucune comparaison entre le roman, qui est aujourd'hui salué par la critique littéraire américaine, et la BD. On notera juste que les auteurs ont choisi de le moderniser un peu, en plaçant l'intrigue dans les années 30. Plus d'esclavage, mais toujours cet ostracisme contre les noirs qui perdurait sur les terres du Sud.
Autre changement, Huck Finn devient complice avec un ouvrier agricole de la propriété agricole de ses parents adoptif : Charley Williams. Et ce dernier adore le jazz, l'emmène dans des bouges écouter cette musique et goûter les affreux tords boyaux qui y sont servis, avant de pousser la chansonnette. Mais n'est pas blues man qui veut. Charley n'a aucun talent.
Pour le reste Huck reste un gamin élevé à la dure avec son frère. Deux complices face aux coups d'un père dont la priorité est la boisson. Huck finit par être adopté par un couple bourgeois, qui croit pouvoir l'éduquer. Peine perdue, Huck a toujours été libre, il ne respecte pas les règles.
Il va finir par partir sur le Mississipi avec Charley. A la dérive, les deux fuyards partent à l'aventure.
Le dessin est réussi. On devine que l'adaptation du roman est très libre. Par contre, le personnage de Huck, malgré les malheurs qui le frappent, ne suscite pas une vraie compassion. C'est un gamin élevé à la dure (ou plutôt pas élevé), qui s'affranchit des règles, sans autre objectif que de continuer sa vie de bohème. Son association avec Charley est le fruit du hasard, pas d'un regard plus ouvert sur le monde noir. Huck est avec Charley parce qu'il y trouve un intérêt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
tynn
  11 mai 2015
Un air de banjo, la chaleur moite des bayous et les swamps, la brutalité sociale des années 30 aux États Unis, entre crise économique et ségrégation du Vieux Sud.
Comment imaginer une amitié entre un petit Blanc de 10 ans et un grand Nègre un brin simplet, en road-trip pour échapper à une justice expéditive et à une misère noire de laissés-pour-compte?
Huck Finn aime son frère et le blues, déteste son esclavagiste de père, et va être livré à lui même suite à une ronde macabre familiale. L'entraide viendra avec Charley, un grand échalas musicien, bête noire d'un shérif expéditif pour casser du nègre.
On est immédiatement immergé sur les rives du grand fleuve, par un graphisme d'une telle minutie dans les détails, d'une telle précision dans la documentation historique que des images cinématographiques se substituent aux magnifiques planches colorées.
C'est une aventure, pleine de rebondissements, de violence et de capacité d'adaptation des individus en milieu hostile. de barques pourries dans les crues du Mississippi, en trains de Hobos, société migratoire de vagabonds ferroviaires, la poisse et les embrouilles vont être le quotidien des deux lascars dans le premier tome d'une série de trois.
Ambiance à la Steinbeck ou à la Twain garantie et pour un peu, on croiserait Jack London ou Jack Kerouac...
Dépaysement assuré.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Erik_
  30 novembre 2020
On ne peut que tomber sous le charme de cette série qui nous plonge dans l'Amérique désoeuvrée des années 30 à travers le destin de deux jeunes que la couleur de peau sépare mais certainement pas l'amitié. Huck Finn est fils d'ivrogne et subit la violence d'un père teigneux. Charley, travailleur noir, rêve de percer dans la musique blues. Leurs routes vont se croiser aux abords du fleuve Mississippi dans un Etat clairement ségrégationniste.
On a droit à un excellent récit inspiré de l'oeuvre de Mark Twain avec une ambiance du Sud très bien rendue grâce à la patte d'un bon dessinateur. La mise en couleur est des plus réussie. La couverture très accrocheuse rappelle la teinte de l'affiche du film "autant en emporte le vent". Il y a une restitution réellement impressionnante au niveau des visages des personnages. On ressent beaucoup de tendresse... et également du professionnalisme. L'auteur de Blackjack nous revient en forme !
On ne pourra que conseiller de lire cette série qui débute car on se prendra vite au jeu d'une amitié presque improbable qui débute. le scénario bien que classique n'en reste pas moins très efficace. Bref, un bon road-movie initiatique ! Il est cependant dommage que la suite ne soit pas à la même hauteur qu'un démarrage tonitruant. Je suis malheureusement obligé de baisser ma note pour tenir compte de l'ensemble.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Yvan_T
  20 novembre 2020
"Le Sang du Mississippi" est le premier volet d'une trilogie imaginée par Philippe Thirault ("Mille Visages", "Lucy") et Steve Cuzor ("Black Jack", "Quintett").
Proposant bien plus qu'une simple mise en place, ce premier tome invite à suivre les péripéties de deux personnages à qui la vie n'a pas fait de cadeaux : Huck, un jeune garçon qui doit subir la violence d'un père alcoolique, et Charley, un noir qui subit les injustices quotidiennes d'un Etat du Sud ségrégationniste. Deux personnages que tout oppose, mais que la musique va rapprocher pour nous livrer une belle histoire d'amitié.
Situé dans les Etats-Unis des années 30, "O'Boys" est un road-movie qui s'inspire de l'univers de Mark Twain et de ses célèbres «Aventures de Huckleberry Finn». Cette quête initiatique de deux personnages qui fuient la misère baigne dans le blues et ne manque pas d'exploiter la légende de ce bluesman qui vendit son âme au diable afin de devenir le cultissime Robert Johnson.
Au dessin, Steve Cuzor restitue parfaitement l'ambiance poussiéreuse de cette Amérique sudiste bercée par l'alcool, la musique et le racisme.
Une grande aventure qui s'annonce très prometteuse !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
the_bill
  02 décembre 2019
BD assez curieuse finalement. Cela va un peu dans tous les sens mais le rythme est agréable.
La narration est un peu aléatoire. le scénario, au fil des retournements de situations, en devient un peu alambiqué et le lecteur n'est pas toujours très rassuré. Mais peu à peu on se laisse prendre au jeu.
Le vrai intérêt du livre, c'est le contexte historique, le mississipi des années 30 et la ségrégation raciale vue par un gamin blanc miséreux. le propos évite les caricatures ou les lourdeurs mais au détriment, parfois, de la lisibilité.
Le dessin est agréable sans être impressionnant.
Agréable mais sans vrai coup de coeur.
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
Culturebox   16 avril 2012
Avec une richesse de détails, un souci de précision quasi naturaliste, les auteurs de « O'Boys » signent une série poignante et rythmée.
Lire la critique sur le site : Culturebox
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
issablagaissablaga   20 mai 2014
- Dis, t'as une idée de comment on se rend jusqu'en Californie ?
- En brûlant le dur !
- En brûlant Tape-Dur ?
- Hein ?... Non !! "Brûler le dur", "Faire le trimard", c'est des expressions qu'emploient les Hobos, les vagabonds du rail quand ils prennent le train sans payer ! Ils voyagent sur le toit des wagons quand il fait beau et dessous quand il pleut.
Commenter  J’apprécie          10
Erik_Erik_   30 novembre 2020
Il est très agréable de vivre sur un radeau. Nous avons eu le ciel là-haut, tout mouchetée avec des étoiles, et nous avons l’habitude de poser sur le dos et lever les yeux vers eux, et de discuter de savoir si elles ont été faites ou que vient de se passer.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Philippe Thirault (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Thirault
La Règle du jeu publie tout le long du Festival, une série de vidéos avec des comédiens, metteurs en scène et auteurs rencontrés à Avignon. Retrouvez aujourd'hui les réponses de Nora Krief, comédienne, actuellement à l'affiche dans le Off avec le spectacle "Revue rouge". Elle confie à Charly Clovis et à Christine Angot ce que représente pour elle monter sur scène.
REVUE ROUGE Chant : Norah Krief Mise en scène : Éric Lacascade Conception et direction musicale : David Lescot Chant, trompette et guitare électrique : David Lescot Basse, contrebasse : Philippe Thibault Batterie : Flavien Gaudon Son : Oliver Gascoin Avec l'aide d'Alain Lewkowicz Production Théâtre National de Bretagne/Rennes
Avignon Off 2017 Gilgamesh Belleville – du 6 au 28 juillet www.11avignon.com – Réservations : 04 90 89 82 6319h40 (1h15) – spectacle musical à partir de 12 ans – relâches 11, 18, 28 juillet.
+ Lire la suite
autres livres classés : mississippiVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3894 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

.. ..