AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Marc Cholodenko (Traducteur)
EAN : 9782020787475
288 pages
Seuil (14/01/2005)
2.85/5   39 notes
Résumé :

Politique explore les problèmes cruciaux de l’étiquette sexuelle. Comment doit-on dormir à trois dans un lit ? Est-il poli de lire pendant que deux personnes s’accouplent à côté de vous ? Est-il permis d’être jaloux ? Politique est une comédie sur la bonté. En même temps, le livre aborde des sujets tels que : Milan Kundera, l’hygiène du président Mao, le shopping, l’é... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
brigittelascombe
  15 janvier 2013
"Dans ce livre mes personnages baisent, mes personnages font tout, pour des raisons morales" confie le narrateur de Politique qui n'est autre que Adam Thirlwell, à l'humour parfois déroutant.
Ils font tout et rien à la fois, car s'ils font l'amour à tout va, par excès de bonté en interprétant souvent à contresens les désirs de leur(s) partenaire(s), cet amour s'enlise et se noie dans le trop plein de positions,de perversions et de gadgets.
Politique, n'a rien de subversif (style La vie sexuelle de Catherine M, le célèbre roman pornographique et autobiographique de Catherine Millet), car si l'auteur décrit par le menu l'amour sexuel d'un acteur Moshe et de sa copine Nana, étudiante en architecture, auxquels se joindra Anjali, comédienne et meilleure amie du premier, il ne s'implique pas, mais analyse,décortique,commente,critique...ce qui transforme le récit en un cours de sciences caricatural.Rien de politique non plus dans Politique, si ce n'est les références politiques cocasses et cyniques évoquées (ex:Mao qui "se lavait dans le corps des femmes" pour rester fidèle au taoïsme). le côté théâtral contribue au comique de ce roman, entre jeux de rôles et références littéraires (parfois surréalistes!!) à l'appui (ex: on y apprend qu'André Breton et Jacques Prévert réunis avec d'autres surréalistes conversaient tranquillement de leurs piètres performances au lit vu leurs éjaculations précoces).
Moshe, le charmant "demi-Juif" qui "n'est pas un Juif sérieux" et se prend pour un "virtuose sexuel", Nana "la petite princesse à son papa", la "bûcheuse"qui "prend le sexe au sérieux", Anjali la métis homosexuelle qui "a du style" en deviennent pitoyables.
Et c'est sans doute ce message là que veut faire passer l'auteur, en amour il faut rester soi-même, ne pas jouer le rôle que l'on croit interpréter pour faire plaisir à l'autre sous peine d'y perdre son propre plaisir et ses propres désirs.
Ce roman,qui traine parfois en longueur car trop c'est trop, est pourtant une sorte de fable moderne à méditer, un conte sur l'amour qui n'a rien de respectueux ni rien de politique sauf son côté surréaliste copié sur le groupe d'André Breton qui disait que "le fait de parler franchement du sexe était un début nécessaire à la création d'une société juste et parfaite.Ils pensaient que c'était un premier pas politique".
Adam Thirlwell qui est rédacteur en chef adjoint d'All South Collège et de la revue littéraire Areté, oscille avec brio entre érotisme forcé et chirurgie réparatrice. le sujet est original et audacieux même s'il n'est pas évident. La libération sexuelle et l'émancipation de la femme l'ont-elle métamorphosée en un objet sexuel? A moins que ce ne soit l'homme?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
YvesParis
  12 février 2013
J'ai détesté chaque page de ce livre
Au risque d'avoir l'air d'un vieux con haineux, son auteur m'a tout l'air d'un jeune con prétentieux
Commenter  J’apprécie          182
JimmyCz
  15 novembre 2016

Enfin ! Enfin je pouvais lire un livre de cet auteur qui est jugé si talentueux, si prometteur, si novateur outre manche. Enfin la médiathèque me permettait de lire un ouvrage de celui qu'on apprécie tant chez nos amis britanniques.
Je dois demeurer trop français et trop hermétique à un degré auquel je n'accède finalement pas.
L'histoire est peu présente, elle sert de mis en récit pour articuler des propos et des idées disparates sur des sujets tout aussi divers qui intéressent l'auteur.
De fait les personnages semblent superficiels et le narrateur prend trop de place.
Le style a pour but d'être original, en nous interpellant directement, en décrivant des choses et des anecdotes hors récit sur les personnages comme un metteur en scène décrirait des personnages de théâtre. Cela aurait pu être bien mais du coup l'histoire a un aspect carton-pâte, factice, les décors également.
Et on a l'impression que cela répond à un carnet de commande : style original ok, un peu de sexe ok, un peu de choquant ok, un peu d'intellectuel ok etc.
L'auteur londonien finalement le plus germanopratin que j'ai pu lire. Distrayant mais pas marquant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Charybde2
  10 juin 2014
La bienveillance et le sexe, inscriptions politiques de l'altruisme et de l'égoïsme ?
Désormais sur mon blog : http://charybde2.wordpress.com/2014/06/10/note-de-lecture-politique-adam-thirlwell/
Commenter  J’apprécie          30
vegalia
  10 avril 2014
Cet essai a pour thème l'écriture de la poésie, la definition du poème. L'auteur définit son rapport avec d'autres questions fondamentales telles que l'image, la modernité, la voix, etc. , et avec son métier de poète. C'est une belle réflexion sur pourquoi écrire de la poésie, ce que sa lecture vous apporte, son avenir.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Charybde2Charybde2   10 juin 2014
Les conceptions sont nombreuses touchant le fait de parler pendant le sexe. Il y a de nombreuses façons de parler pendant le sexe. Certains aiment crier des ordres. Par exemple, ils disent : "Suce ma queue". Les ordres peuvent devenir très paradoxaux. Par exemple parfois un garçon va dire : "Demande-moi si tu peux sucer ma queue" – ce qui est ordonner une demande. Ou une fille ou un garçon va dire : "Dis-moi de sucer ta queue" – ce qui est ordonner un ordre. Ce qui métamorphose presque l’ordre en demande. D’autres veulent que ce soit leur partenaire qui parle. Ils veulent entendre des obscénités gutturales et profuses. Ce qui est particulièrement excitant quand quelqu’un soupçonne son ou sa partenaire d’être coincé. D’un autre côté, il y a des gens pour qui la parole est simplement rassurante. En fait, parfois ils n’ont même pas besoin de la parole pour obtenir le réconfort dont ils ont besoin. Le bruit suffit amplement. Pour ces gens, le bruit est une version de la parole. L’autre extrême, je suppose, implique un certain degré de déplacement de la réalité ou de jeu de rôle. Beaucoup de gens aiment être quelqu’un d’autre pendant le sexe. Beaucoup de gens aiment imaginer que quelqu’un d’autre est quelqu’un d’autre pendant le sexe."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
brigittelascombebrigittelascombe   15 janvier 2013
Les histoires d'amour sont compliquées.Elles impliquent plus d'une personne.Cela signifie que chaque détail peut être ambigu.Et j'aime assez cette idée.
Commenter  J’apprécie          50
brigittelascombebrigittelascombe   15 janvier 2013
C'étaient des membres éminents du groupe surréaliste.Ils pensaient que le fait de parler franchement de sexe était un début nécessaire à la création d'une société juste et parfaite.Ils pensaient que c'était le premier pas politique.
Commenter  J’apprécie          20
brigittelascombebrigittelascombe   15 janvier 2013
Quand vous avez quatorze ans, vous êtes dégingandée et masculine.Quand vous avez vingt-cinq ans vous êtes longue en jambes et élégante.C'est ironique.C'est psychologique.
Commenter  J’apprécie          30
brigittelascombebrigittelascombe   15 janvier 2013
Quand on rencontre son amour pour la première fois, c'est souvent ordinaire, et même banal.Il y a des gens qui trouvent ça inacceptable. C'est souvent trop banal.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Adam Thirlwell (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Adam Thirlwell
Martin Quenehen a un livre pour vous "si vous n'aimez pas les orgies sexuelles, les expos... .Un livre pour l'été, le conseil du jour ! Martin Quenehen, producteur de Ping Pong vous propose un livre à découvrir pour cet été. Son choix ? "Candide et lubrique" de Adam Thirlwell. A partir du 4 juillet et jusqu'au 28 août, retrouvez la grille estivale de France Culture ! Tous les détails ici > http://bit.ly/28QJC1e
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Londres et la littérature

Dans quelle rue de Londres vit Sherlock Holmes, le célèbre détective ?

Oxford Street
Baker Street
Margaret Street
Glasshouse Street

10 questions
919 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature anglaise , londresCréer un quiz sur ce livre