AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Mespetitescritiqueslitteraires


Mespetitescritiqueslitteraires
  06 mai 2018
La Princesse Elodie de Zèbrazur est une gentille princesse qui, comme toutes les princesses, aime être jolie et bien habillée. Elle vit dans un beau château entre la mer et la forêt, avec pour compagnie Madame Brichard et Augustin, un gentil chien. Mais Augustin n'est pas un chien comme les autres car il ne fait que des bêtises. Ah oui vraiment, Augustin est un chien qui fait n'importe quoi. Un petit chien tout fou, en somme... Mais entre Madame Brichard, l'intendante qui ne vit que pour ranger et nettoyer le château, et la Princesse Elodie, aimante, câline et qui lui laisse faire un peu n'importe quoi, il est difficile de trouver sa place... Cependant, pour grandir et découvrir qu'on ne peut pas toujours faire n'importe quoi, il faut faire ses propres expériences, parfois même au prix de grosses frayeurs...

Paroles d'enfants, de pré-adolescent et d'adulte

A. (6,5 ans) : Un sourire éclaire son visage lorsqu'elle lit le titre : "J'ai hâte de découvrir les bêtises du chien Augustin!"  "Oooohhhhh des dessins à colorier!" "C'est normal qu'Augustin fasse encore des bêtises, il est trop petit, il apprend! Mais il faut qu'il apprenne vite parce qu'il va se faire gronder sinon!" "Elodie et Madame Brichard c'est comme ses parents qui lui font découvrir des choses, qui supportent ses bêtises, qui réparent ses bêtises et qui le grondent."  "Moi, j'aimerais être la sirène parce qu'elle vit à la mer et c'est elle la plus forte. Elle calme tout le monde avec sa musique et n'a pas besoin de gronder. Et puis elle a un drôle de cheval."

T. (9,5 ans) : "Ce petit chien est vraiment comme un enfant et il ne sait pas encore ce qui se fait et ce qui ne se fait pas." "Il ne faut pas le disputer trop fort mais le surveiller et lui dire non quand il fait trop n'importe quoi." "J'adore la nature, c'est joli et une sirène qui chante et qui vole sur un hippocampe, même si ça n'existe pas, ça fait rêver." "Moi aussi, quand j'étais petit je me suis fait pincer par un crabe? Ca doit faire mal!"

R. (11,5 ans) : "C'est joli, c'est doux, les dessins sont bien faits. Ils me font penser aux vieux dessins animés avec Mickey" "C'est comme dans les livres que tu me lisais, il y a plein de répétitions. On sait qu'Augustin fait n'importe quoi et que la Princesse est Elodie de Zèbrazur, on ne risque pas de l'oublier!" "C'est poétique le chant des vagues et des coquillages. C'est vrai que ça apaise d'être au bord de la mer..."

Mes petites critiques littéraires (39 ans) : Je me suis endormie hier après avoir lu ce conte et je me suis surprise à ressentir les mêmes sensations qui m'envahissaient, enfant, quand ma mère me lisait une histoire le soir, au coucher. On s'endort avec la tête pleine de poésie, de douceur mais aussi de rêves et d'espoir. On sourit en lisant les (mes)aventures de la Princesse Elodie de Zèbrazur et d'Augustin le chien qui faisait n'importe quoi. Mais il serait réducteur de n'y voir qu'un simple enchaînement de péripéties. Ce conte est bien plus profond qu'il n'y paraît tant il remet en perspective l'importance de la bienveillance, de la patience, de l'écoute, de l'observation, de l'apprentissage. Il est à lui seul l'éloge de la lenteur... Prendre le temps de faire des bêtises, de grandir, de se croire invincible pour se rendre compte qu'il n'en est rien, d'observer la faune, la flore, d'apprendre à écouter la musique de la nature. Car c'est en restant connecté à cette nature fragile et délicate que nous parvenons à trouver notre place, que nous apprenons le respect et que nous laissons la poésie nous envahir.

Un merveilleux conte qui allie poésie et humour. le vocabulaire y est recherché et la syntaxe, bien que simple, met au défi la compréhension de nos petites têtes blondes. le texte est riche, les phrases sont longues. Enfin un livre pour enfants qui les pousse vers le haut!!! Les illustrations en couleur s'alternent avec les illustrations en noir et blanc, donnant irrémédiablement envie aux jeunes lecteurs de se replonger dans le conte et de se l'approprier à grand renfort de crayons de couleur. Une très belle collaboration entre un amoureux des mots, Pierre Thiry et deux amoureux des traits, Samar et Hani Khzam.

Un immense merci à Pierre Thiry de m'avoir envoyé ce merveilleux conte qui, une fois n'est pas coutume, trouvera sa place autant dans une bibliothèque d'enfant que dans une bibliothèque d'adulte.
Lien : https://mespetitescritiquesl..
Commenter  J’apprécie          80



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (7)voir plus