AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de StephanieMarcos


StephanieMarcos
  01 février 2020

Tout d'abord, je précise que ce volume clôture la trilogie des sansonnets : Sansonnets un cygne à l'envers et Sansonnets aux sirènes s'arriment...

De plus, celui-ci est un peu spécial, en effet il s'agit d'un hommage au papa de l'auteur, le musicien Louis Thiry (1935-2019).

Aussi, les thèmes abordés sont la nature, la campagne, la musique, les saisons etc... Les sonnets peuvent être courts ou longs mais toujours écrits avec beaucoup de fantaisie comme celui-ci qui compte seulement un ou deux mots par ligne :

31° Sonnet roux

Sonnet
Roulait
Boulait,
Tonnait

Sonnait
Flâneur
Planeur,
Sonnet...

En rime,
En mime,
Il joue

À l'aigle
Espiègle
Et roux...


Enfin dans la Postface, l'auteur nous parle de son père avec émotion et nostalgie, c'est très touchant. On découvre aussi l'Histoire du sonnet et de nombreuses citations de Thomas Sonnet, Sieur de Courval entre autres.

Ainsi, avec "Sansonnet sait du bouleau... Cent sonnets c'est du boulot" le lecteur explore, rit, sourit et passe un excellent moment de lecture. L'auteur, Pierre Thiry, nous ravit toujours autant en s'amusant des mots et des rimes avec son style bien à lui !
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (4)voir plus