AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
>

Critique de DameJeuneVieille


DameJeuneVieille
  21 mai 2022
« Valse froide » est un recueil de trois nouvelles poétiques qui entraîne le lecteur dans une danse étonnante.
La première nous fait découvrir l'histoire d'une petite fille qui adore regarder les nuages et dont la danse lui évoque la symphonie de la valse d'Hector Berlioz. Comme tous les personnages de ces nouvelles, elle ne pourra échapper au destin tragique qui lui est réservé.
La deuxième nous raconte la rencontre entre « toi » et Lia Métonymie. Lia est amusante, étrange et attirante, « tu » la suis sans réfléchir à deux fois et elle t'entraîne dans une folle aventure.
La dernière met en scène les habitants d'une basse-cour dont le coq est particulièrement beau, mais sa beauté est entachée d'un défaut qui scellera son destin, et celui de bien d'autres.
Tout ceci entrecoupé de poèmes.

Ce recueil m'a fait découvrir des horizons que je n'avais jamais envisagés, je n'ai lu que très peu de poésie au cours de ma vie et j'ai trouvé qu'allier poésie et nouvelle était une merveilleuse idée. Cette oeuvre n'est pas pompeuse, elle est accessible à tous et je la recommande tout particulièrement aux lecteurs qui cherchent un renouveau.
« Valse froide » est un livre surprenant, inattendu, on s'y engouffre en pensant passer un moment agréable, il nous fait tournoyer autour des nouvelles qui s'entremêlent, nous fait expérimenter tout un tas d'émotions parfois contradictoires, puis nous lâche la main, nous laisse le souffle coupé, encore émerveillé par la beauté de cette expérience, mais aussi nostalgique que celle-ci soit déjà terminée. Puis il attrape une autre main, un autre lecteur et une nouvelle valse commence, un autre destin tragique. Je suis un peu triste à la pensée que je ne lirai plus jamais cette oeuvre pour la première fois !
Je remercie chaleureusement Pierre Thiry pour cette valse, votre oeuvre m'a envoûtée. J'ai apprécié autant le fond que la forme, votre plume n'a d'égale, envoûtante, chantante et entraînante.
Commenter  J’apprécie          60



Ont apprécié cette critique (5)voir plus