AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2877723844
Éditeur : Editions Errance (01/12/2009)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :

Strabon (63 av. J.-C.- 24 apr. J.-C.) est un écrivain grec d'Asie Mineure du début de l'Empire (il est presque l'exact contemporain de l'empereur Auguste). Le seul ouvrage qui nous soit parvenu de lui est sa Géographie, en dix-sept livres, unique en son genre. Le livre IV, consacré à la Celtique transalpine, à la Bretagne et aux Alpes, est une référence incontournable pour tous les travaux sur la Gaule, qu'ils é... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
Chri
  15 janvier 2012
On a pratiquement sous les yeux un manuscrit qui date de 2000 ans ! les pages de gauche sont en grec, et les pages de droite en français.
Le texte n'est pas une fable, mais un véritable manuel de géographie de la Gaule, l'un des rares qui nous reste de cette époque, et qui en fait un document archéologique capital pour comprendre les gaulois.
La traduction est donc un exercice scientifique, qui exige de son auteur, des connaissances approfondies en grec et en archéologie.
Le résultat est un bon moment de lecture en suivant le cheminement méticuleux des 2 auteurs, antique et contemporain, pour révéler une histoire authentique de nos ancêtres les Gaulois : pour tous ceux qui ne prennent pas pour argent comptant ce que nous racontent les manuels scolaires.
Commenter  J’apprécie          120
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
finitysendfinitysend   30 août 2012
5 –

A leur franchise, à leur fougue naturelle les Gaulois joignent une grande légèreté et beaucoup de fanfaronnade, ainsi que la passion de la parure, car ils se couvrent de bijoux d'or, portent des colliers d'or autour du cou, des anneaux d'or autour des bras et des poignets, et leurs chefs s'habillent d'étoffes teintes de couleurs éclatantes et brochées d'or. Cette frivolité de caractère fait que la victoire rend les Gaulois insupportables d'orgueil, tandis que la défaite les consterne. Avec leurs habitudes de légèreté, ils ont cependant certaines coutumes qui dénotent quelque chose de féroce et de sauvage dans leur caractère, mais qui se retrouvent, il faut le dire, chez la plupart des nations du Nord. Celle-ci est du nombre : au sortir du combat, ils suspendent au cou de leurs chevaux les têtes des ennemis qu'ils ont tués et les rapportent avec eux pour les clouer, comme autant de trophées, aux portes de leurs maisons. Posidonies dit avoir été souvent témoin de ce spectacle, il avait été long à s'y faire, toutefois l'habitude avait fini par l'y rendre insensible. Les têtes des chefs ou personnages illustres étaient conservées dans de l'huile de cèdre et ils les montraient avec orgueil aux étrangers, refusant de les rendre même quand on voulait les leur racheter au poids de l'or.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
autres livres classés : archéologieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1030 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre