AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2848653965
Éditeur : Sarbacane (25/08/2010)

Note moyenne : 3.11/5 (sur 9 notes)
Résumé :

« Moi ce que j'aime c'est quand. Ce que j'aime c'est. Pas finir mes phrases. Juste respirer, sans que personne le sache. » Laura se réfugie au fond de la réserve de son père, épicier. Et surtout dans sa tête et avec ses mots, pour faire face à son rendez-vous hebdomadaire forcé avec François Foret, devenu son « dépuceleur du genou »?

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Juin
  27 août 2014
" Ce que j'aime c'est " me taire, ne pas terminer mes phrases, me terrer au fond de la réserve.
Parce que ce qu'on ne m'a pas demandé c'est si cela me plaisait ce que je faisais.
Parce que je livre 3 clients de mon père. Trois clients c'est peu. Mon père il est épicier, le petit commerce c'est difficile...Alors ses clients il les bichonne.
Je livre Germaine Lepic, " qui n'a plus personne dans sa vie, qu'un fils qui s'en fout .." Avec elle je fais une partie de domino, on parle un peu, elle me serre contre elle. Besoin d'un peu de contact.
Il y a Théo aussi, il a vingt-quatre ans. Il est triste, tout le temps, chagrin d'amour. Théo pour qui je m'inquiète mais qui " est comme de l'eau fraîche dans mon désarroi".
Et puis un nouveau client François Foret. Totalement paralysé depuis des années. Lui c'est un dépuceleur de genou, et sa main " je la contemple, horrifiée, se poser comme une araignée molle, sur mon genou" Cette main que je pose sur mon genou. A sa demande et avec la complicité de sa femme sans doute.
Un court roman , mais les phrases claquent comme des gifles. Quelle détresse chez Laura, 13 ans 1/2, qui souffre d'une situation qui la dépasse, qui la dégoûte et qui n'arrive pas à trouver d'aide... Même si elle a conscience peu à peu qu'elle ne risque pas grand chose. Qu'elle peut se rebeller " Je pouvais lui dire des mots qui tuent "
Comme souvent dans cette collection on lit ce livre d'une traite, le souffle un peu coupé, l'histoire est forte, l'écriture puissante..Laura parle et on écoute. Elle se débat dans ce monde de grands et Marta Thomas a les mots qui font mouches.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Ganache
  22 février 2016
J'adore pourtant Martine Pouchain mais là, je n'ai pas accroché à l'histoire. Étrange réaction de la narratrice, fin toute aussi étrange. Niveau style, rien à dire, comme toujours.
Commenter  J’apprécie          30
Mirabilia
  08 décembre 2010
Rendre visite à une vieille dame ou un handicapé, c'est gentil. Mais comment réagir si l'homme sur son fauteuil devient un « dépuceleur du genou » ?
Lisez la suite en cliquant sur le lien !
Lien : http://123otium.canalblog.co..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
OdlagOdlag   04 février 2015
Je suis la seule qu'il soit parvenu à faire entrer à l'intérieur avec le tacite concours de sa femme et de mes parents. Et qu'il peut donc toucher. Pas la première fois, il n'a pas osé, mais la deuxième, oui.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : AbusVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Livres et auteurs chez PKJ (pocket jeunesse)

Qui est l'auteure de "Eleanor & Park" et "Carry on" ?

Cat Clarke
Marika Gallman
Rainbow Rowell
Jo Witek

20 questions
68 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature pour adolescents , jeune adulteCréer un quiz sur ce livre