AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2362312801
Éditeur : Castelmore (18/04/2018)

Note moyenne : 3.78/5 (sur 57 notes)
Résumé :
Quand elle emménage à Broken Falls, une nouvelle vie commence pour Kacey. Tout le monde ici est tellement gentil. Et elle se fait même des amies, Bailey et Jade, qui l'accueillent à bras ouverts. Mais, soudaine, ces dernières se montrent étrangement distantes. Et elles omettent de l'inviter à la plus grosse soirée de l’année.

Kacey, décidée à confronter ses amies, n'en aura pourtant jamais l'occasion : après la fête Bailey disparaît sans laisser de tr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (41) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  06 août 2018
Est-il judicieux de lire des thrillers pour ados lorsqu'on est plus une ado depuis belle lurette ? Certainement que non…
Ayant lu beaucoup de romans policiers, romans noirs etc, Little Monsters s'est avéré un peu trop édulcoré pour moi.
Ça commençait bien, une adolescente dont la mère est un cas social , se voit placée chez son père qu'elle ne connait pas. Elle hérite également d'une demi soeur , d'une belle-mère et du fils de celle-ci.
Tout va pour le mieux dans la meilleure petite ville, où rien ne se passe, ou tout le monde est poli, tout le monde est très gentil . De sorties nocturnes en séances de spiritisme, Kacey essaie de s'adapter à sa nouvelle vie, trouvant certaines fois , ses amies un peu pestes , jusqu'au jour où l'une d 'entre elles disparait.
Je remarque souvent dans les romans pour ados , un manque de profondeur, de descriptions. ( Ne sous estimez pas les ados , elles sont capables de faire des efforts…)
Ça partait pourtant très bien [ la pauvre ado mal-aimée qui essaie de s'adapter à sa nouvelle vie, son intégration dans son lycée, dans sa famille ], dommage que ça s'essouffle par manque d'ambition. J'ai lu tellement de meilleurs romans sur les mêmes thèmes…
Je ne comprend absolument pas la comparaison avec Gone Girl, ça n'a rien à voir (ni au niveau de l'histoire , ni au niveau de l'intensité ! )
Je n'ai pas deviné la fin, que j'ai détesté ....
Un roman que j'oublierai vite , mais qui partait bien ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          344
kuroineko
  26 mai 2018
Livre lu dans le cadre de Masse Critique. Un grand merci à Babelio pour m'avoir sélectionnée et aux éditions Castelmore pour leur envoi.
Ado à problème, famille recomposée, vie lycéenne avec les clans et les rivalités plus ou moins latentes. Sans oublier les smartphones greffés aux pouces. le roman ne débute pas dans un grand défoulement d'originalité. Pourtant, très vite et presque à mon insu, Kara Thomas m'a complètement embringuée dans son histoire. L'ensemble tenant grâce au suspense, je vais m'efforcer d'en dévoiler le moins possible pour laisser aux futurs lecteurs le plaisir de la découverte. Et de se creuser les méninges à chercher parmi les pistes laissées par l'auteure le fin mot de l'histoire.
Elle se montre particulièrement efficace pour brouiller les pistes et mélanger divers éléments au fil des chapitres. En conséquence, son livre est difficile à quitter et je n'ai renoncé cette nuit seulement parce qu'on lit moins bien avec juste un demi oeil encore ouvert.
Côté écriture, c'est un style très contemporain et littérature ado, avec plus de dialogues (et de SMS) que de descriptions. En l'occurrence, ça et le récit construit autour de la narratrice Kacey offrent à l'intrigue une dynamique qui correspond bien au suspense.
Au début, je craignais de tomber sur des personnages trop clichés. En fait, Kara Thomas étoffe à la fois les protagonistes et leurs relations. Elle nous surprend avec certaines révélations en cours de route et par l'intensité psychologique sous-jacente au récit des faits.
Little monsters est une très bonne surprise et découverte, mêlant au côté thriller des aspects sociaux et un soupçon d'ésotérisme. J'ai pris beaucoup de plaisir à me plonger dans cet univers adolescent où non-dits et faux-semblants pullulent. La tournure dramatique de l'intrigue m'a maintenue en haleine jusqu'à l'épilogue. C'est parfois là qu'un faux pas survient dans la qualité d'un roman à suspense. Mais ici l'auteure s'en tire plus qu'honorablement et accroche une dernière fois son hameçon dans l'esprit du lecteur.
Une auteure à surveiller de très près...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
BOOKSANDRAP
  08 avril 2018
> https://booksandrap.wordpress.com/2018/04/08/little-monsters-kara-thomas/

Little monsters, little monsters quand cesseras-tu de me hanter ? J'ai aimé ce bouquin dès les premières lignes. Il y a dans la plume de l'auteure Kara Thomas ce petit quelque chose qui fait la différence. Ce petit quelque chose qui fait d'un livre une excellente lecture, bouleversante et addictive et non pas simplement un chouette moment. J'ai dévoré ce bouquin. Je ne pouvais plus m'arrêter. J'ai vraiment adoré. Ce n'est bizarrement pas un coup de coeur même si nous n'en sommes vraiment pas loin. Je ne peux que je vous le recommander les yeux fermés si vous aimez les thrillers young-adult immersif, mystérieux et diablement bien mené. Une grosse réussite !
Il y a dans ce livre une ambiance très mystique. L'auteure joue beaucoup avec les esprits et le surnaturel sans jamais tomber dans quelque chose de fantastique, donc pas de panique si vous n'aimez pas ça. On est constamment entre le réel et les légendes urbaines et ça m'à beaucoup plu. Ce folklore renforçait davantage le malaise qu'on pouvait ressentir face à la disparition de Baily. On nous berce de vieilles histoires occultes, de spiritisme et de dame rouge à la manière des histoires de fantômes que l'ont pouvait se raconter plus jeune pour se faire peur. J'ai adoré cette ambiance. C'était à la fois glacial et terriblement oppressant mais c'est ce qui faisait aussi toute la spécificité du livre et mon empressement à vouloir connaître le fin mot de cette terrible histoire.

J'ai adoré me perdre dans ce roman.
J'adore ce genre de thriller psychologique pour adolescent. Tout est dans le mystère, les secrets et la manipulation. Je n'arrivais pas à m'arrêter de lire. J'étais subjuguée par l'histoire, qui pourtant, reste très classique mais qui fonctionne toujours très bien avec moi. La plume de Kara Thomas est comme je les aimes : piquante, profonde, sombre. L'auteure installe une ambiance très noire et très brumeuse et j'ai pris énormément de plaisir à me plonger dedans, essayant plus que jamais de ne pas réfléchir pour me garder au maximum le plaisir du dénouement final… Et quel final ! Mais cela je ne peux malheureusement pas vous en parler davantage. Sachez tout de même qu'il y a constamment de l'action, constamment de nouvelles pistes, et ça c'est quand même bien sympa !
Ce bouquin est une petite bombe. Il faut le découvrir. Si vous êtes sensibles à ce genre littéraire, si vous aimez les histoires tragiques qui se déroulent dans une petite ville tranquille, si vous aimez les histoires toxiques où les apparences sont parfois trompeuses mais foncez vous ne le regretterez vraiment pas ! Je n'arrête pas d'y penser et j'ai déjà hâte de retrouver la plume de cette auteure que je suivrais désormais de très près. J'ai l'impression de l'avoir lu en un clin d'oeil. Je me freinais souvent, me disant de prendre mon temps, de savourer ce thriller qui me faisait du bien après plusieurs déceptions littéraires mais je n'y arrivais pas. J'avançais trop vite à mon goût, les pages défilaient et l'histoire prenait de plus en plus d'ampleur et je n'avais qu'une envie qu'il fasse 200 ou 300 pages de plus tant ce fut une très très bonne lecture. Si vous avez l'occasion de le découvrir faites-le car même si c'est un thriller adolescent, il vaut clairement le détour !

Les personnages m'ont tous beaucoup plu à leur manière.
On suit à la fois Kacey et à la fois le journal intime de Bailey lorsqu'elle était en première année de lycée, juste avant l'arrivée de Kacey dans le groupe. Kacey est un personnage qui m'a beaucoup intriguée. Elle cache un passé sombre et difficile et je ne savais jamais où j'allais mettre les pieds avec elle. Ses réactions sont imprévisibles et me menait souvent à des fausses pistes. On découvre à quel point, les relations entre des adolescentes peuvent être complexes et perverses même par moment. On ne sait jamais qui on a devant nous, si la personne joue un jeu ou si elle nous ment et c'était vraiment terrible. C'est à mes yeux une vraie force pour le roman d'avoir écrit une histoire autour d'adolescentes. L'intrigue est basée sur la complexité des relations et particulièrement à ce moment de la vie où tout est amplifié et où tout prend toujours une ampleur démesurée. C'était vraiment bon et même si ce n'était pas parfait, je n'arrivais pas à voir les défauts tant je me suis régalée. Certains d'entres vous seront peut-être déçus en le lisant, d'autres au contraire adoreront autant que moi mais donnez-lui sa chance. Je vous le recommande bien évidemment chaudement, en espérant qu'il vous envoute comme il m'a envouté ! Mais rappelez-vous de ne pas faire confiance à n'importe qui ;)

Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Luxi
  13 avril 2018
Voilà un roman qui m'aura empêchée de dormir…
Le début de l'histoire n'a rien de très original : Kacey, 17 ans, débarque à Broken Falls après avoir dû quitter une mère fragile. Un nouveau départ au sein d'une nouvelle famille qu'elle va devoir apprivoiser : il y a la belle-mère, Ashley, le beau-frère, Andrew, et la demi-soeur, Lauren. du côté du lycée, Kacey se lie rapidement d'amitié avec Bailey et Jade : elles deviennent les inséparables « Kacey-Bailey-Jade ». Et puis arrive cette fameuse soirée à laquelle Kacey ne se rend pas. le lendemain, Bailey a disparu et les regards soupçonneux se tournent bien vite – trop vite – vers elle.
A partir de cet instant, nous suivons Kacey dans sa bataille pour retrouver son amie et découvrir ce qui s'est passé, mais nous avons aussi accès aux pensées de Bailey à travers de longues pages de son journal intime. Au départ, les liens ne s'établissent pas, on patauge dans la confusion, à l'image de ce chaos qui agite la ville. Et puis plus le roman progresse et plus ce « face-à-face » prend une tournure inattendue. Les âmes se trahissent et les machinations se dévoilent.
Je lis assez peu de thrillers psychologiques, j'avoue, et j'ai tendance à ne pas trop vouloir chercher qui a fait quoi ; j'aime me laisser porter pour que le final me frappe en pleine face. Mais dans ce roman-ci, Kara Thomas nous promène dans tous les sens avec tellement d'habileté et de rudesse qu'on ne peut s'empêcher de gamberger. J'ai aimé qu'elle mêle le surnaturel à son intrigue avec cette abominable légende de grange hantée et de « Dame Rouge ». J'ai aimé cette angoisse constante, cette oppression dans la poitrine, cette atmosphère asphyxiante et sinistre.
Les personnages sont crédibles, attachants dans leur bonté ou crispants dans leur malveillance. Kacey m'a particulièrement touchée : toujours un peu perdue mais résistante, déterminée, troublante dans ses zones d'ombre. La plume de l'auteur n'a rien de fabuleux mais son talent est ailleurs : elle vous force à tourner les pages avec frénésie à chaque fin de chapitre et ne vous laisse plus en paix avant la dernière ligne. Elle vous étourdit et vous piège, elle vous abuse pour mieux vous fragiliser, elle vous choque pour mieux vous renverser.
Et puis cette fin… que dire : c'est brillamment mené, machiavélique, splendide. Et le pire au final, c'est que c'est presque banal dans sa monstruosité : un enchaînement logique des choses qui mène au final effarant – ce qui rend cette lecture et ce dénouement d'autant plus glaçants.
Alors évidemment, une fois le livre refermé, on n'a qu'une envie : le reprendre depuis le début en connaissant sa conclusion. C'est palpitant, sinueux, fascinant. C'est un roman sur les secrets-poisons, les amitiés toxiques et les fausses interprétations qui peuvent conduire au pire. C'est un roman sur l'obsession, la manipulation, la puissance dévastatrice de la rumeur et ce qui peut chavirer en soi lorsqu'on est aveuglé par des émotions ou des sentiments extrêmes. Au fond, un vrai et tragique roman sur l'adolescence, ce pays étrange et cruel, excessif et complexe, capable de tout briser en une fraction de seconde.
Un grand merci à NetGalley et eux éditions Castelmore pour la découverte de ce thriller haletant.
Lien : https://lechemindeslivres.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
saomalgar
  24 février 2019
Thriller psychologique, page turner pour ado.
Kacey débarque à Broken Falls chez un père qu'elle ne connaît pas car sa mère, cas social, ne peut plus l'élever.
Rapidement elle se fait 2 amies, Bailey et Jade, et se rapproche de sa demi-soeur Lauren, qu'elle veut protéger et son beau-frère Andrew avec qui elle nous une grande complicité.
Mais après une séance de spiritisme qui crée une grand malaise chez Kacey, Bailey disparaît, est-elle morte ?

Kacey et Andrew sont deux personnages touchants et complexes et les lieux sont bien décrits, on a l'impression d'être à Broken Falls.
Mais malgré une belle couverture, ces deux personnages et un peu de suspense, je trouve la construction de l'intrigue "faiblarde", les coutures sont trop visibles. (ex où est la mère de Jade arrive comme un cheveu sur la soupe, Kacey a-t-elle été droguée finalement le soir de la fête, on dirait que cet élément a été oublié par l'auteur alors que tout était en place ?)
Globalement la psychologie des personnages reste superficielle : on ne voit pas assez l'évolution du personnage de Lauren, Ashley est trop compréhensive, le personnage de Jade n'est pas assez creusé tout comme le parallèle entre Jade/Bailey et Lauren/Kacey, idem pour la rumeur sur la relation entre Kacey et Andrew, on ne croit pas du tout à la culpabilité d'Andrew, trop cousu de fil blanc.
Certaines longueurs nous font perdre le bénéfice du suspense et les insertions du journal de Bailey, n'ont pas un grand intérêt.
Globalement déçue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

critiques presse (2)
Ricochet   30 septembre 2018
Un roman policier intense à la construction subtile, dont la noirceur ne ménage pas les nerfs des lecteurs.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Actualitte   03 mai 2018
Kara Thomas exploite toutes les petites perversions de la manipulation psychologique, aussi bien pour les personnages de son roman que pour les lecteurs accrochés aux pages.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   06 août 2018
C'est à ce moment que j'ai compris que les histoires de fantômes avaient tout faux : le mal n'est ni un esprit, ni un monstre, ni un revenant. Il réside en chacun de nous et ne fait pas la différence entre le jour et la nuit.
Commenter  J’apprécie          130
iris29iris29   06 août 2018
J'en ai entendu un autre dire que j'étais " une fille facile", l'expression que les footeux emploient généralement quand un premier rencard se termine en viol.
Commenter  J’apprécie          170
LesLecturesdHatchiLesLecturesdHatchi   16 avril 2018
C’est à ce moment là que j’ai compris que les histoires de fantômes avaient tout aux: le mal n’est ni un esprit, ni un monstre, ni un revenant. Il réside chez tout un chacun et ne fait pas la différence entre le jour et la nuit.
Commenter  J’apprécie          20
YuyineYuyine   11 juin 2018
Aucun prince n’allait voler à mon secours. Juste une assistante sociale avec du rouge à lèvres sur les dents et une caisse pleine de dossiers sur la banquette arrière de sa voiture.
Les filles ne sont pas des princesses, et je connais la fin de toutes les histoires sur les jeunes demoiselles en péril. Elle est rarement heureuse.
Commenter  J’apprécie          00
AurelieToutSimplementAurelieToutSimplement   13 avril 2018
Avec les filles, « pas de nouvelles » ne rime que rarement avec « bonne nouvelle ». Je me demande si ce n’est pas ma punition. Si leur mutisme n’est pas le châtiment que j’ai mérité pour avoir laissé Lauren nous accompagner, hier soir. Après tout, à cause d’elle, on a été à deux doigts de se faire pincer.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : disparitionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1623 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre