Accueil Mes livres Ajouter des livres
Découvrir
Livres Auteurs Lecteurs Critiques Citations Listes Quiz Groupes Questions Prix Babelio
EAN : 9782709668743
200 pages
J.-C. Lattès (06/10/2021)
3.53/5   19 notes
Résumé :
« Je regrette d’être devenue mère Si c’était à refaire, je m’abstiendrais. »

Le regret maternel est le tabou ultime dans une société où la maternité est glorifiée et le plus souvent associée à un panel d’émotions positives.
Pour la première fois, dix femmes racontent à travers des témoignages d’une intensité et d’une sincérité rares les différentes facettes de ce sentiment méconnu et troublant.

Un document unique et passionnant... > Voir plus
Acheter ce livre sur

Lireka Fnac Amazon Rakuten Cultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
soeurcierelitteraire
  22 octobre 2021
Sujet encore méconnu, le regret de la maternité déclenche toujours l'incompréhension et des réactions vives, émotionnelles et indignées. Dans « Mal de mères », la productrice et réalisatrice Stéphanie Thomas redonne à ses mères regrettantes un visage humain.
Difficile de se détacher complètement de ces témoignages et de ne pas émettre un jugement. Nous sommes contionné•e•s dès l'enfance à voir la maternité comme naturelle et à devoir se battre pour sortir des sentiers battus si on le souhaite. Mais ces témoignages, aussi choquants peuvent-ils nous paraître, sont nécessaires pour que nous puissions tous•tes faire le choix conscient de devenir parent ou pas, en se détachant de la pression sociétale et de nos éventuels traumas familiaux.
L'autrice offre une réflexion particulièrement intéressante : si ces femmes étaient des « mauvaises mères », elles ne s'intéresseraient pas à leur regret maternel. La reconnaissance de ce sentiment est le fruit d'une introspection souvent douloureuse. Et se fait souvent dans le silence le plus total, même si la parole se libère, notamment sur le compte @le_regret_maternel.
Un livre indispensable et libérateur, pour les mères comme pour les personnes qui ne veulent pas d'enfant. J'ai reconnu dans le regret de ces mères certaines de mes peurs actuelles dès lors que je m'interroge sur mon désir d'enfant si fugace et fragile.
+ Lire la suite
Commenter   J’apprécie          12 1
chezchafran
  25 octobre 2021
Avez vous déjà regretté d'être mère? Êtes vous heureuse de ne pas avoir eu d'enfants? voici le pire tabou pour une femme car maternité et regret sont paradoxaux voir contre nature . Qui irait avouer publiquement avoir regretté d'être mère dans cette société ou on idéalise ce rôle . C'est ce que la sociologue Orna Donath a étudiée et l'auteur de cet essai ayant interrogée 10 femmes qui éprouvent des regrets , ont tentées de nous expliquer. J'ai adoré ce livre qui nous montre enfin que regret ne veut pas dire fuir nos responsabilités, ne pas aimer notre progéniture ou la maltraiter. Non! regretter ,c'est regretter la liberté perdue , notre carrière que nous avons du mettre en veilleuse et tous les sacrifices que vous découvrirez qu'une femme doit faire pour que la race ne s'éteigne pas. J'ai compris pourquoi maintenant je ne suis pas pressée de devenir grand mère moi qui vient tout juste de renouer avec cette liberté. Je donne 9/10
Commenter   J’apprécie          7 0
DianeTats
  30 décembre 2021
Le "mal de mères" ou plus clairement le regret d'avoir enfanté n'est pas pour moi quelque chose d'étrange. Bien que n'étant pas directement concernée j'ai voulu mieux comprendre ces maman aimantes qui m'ont avoué que si c'était à refaire elles préféreraient ne pas avoir d'enfant.
Le livre de Stéphanie Thomas est certes intéressant, mais il n'a pas abordé la raison qui fait que certaines de mes amies regrettent d'être mères et n'encouragent jamais la maternité.
Les 10 témoignages cités concernent plus ou moins une même catégorie de personnes : leur regret porte principalement sur leurs difficultés personnelles à remplir leur rôle de mère. Elles se préféraient libres, sans enfant, elles n'ont pas cet "instinct" maternel.
Mes proches regrettent d'avoir enfanté pour des raisons bien différentes. L'une d'elles, par exemple (parente de mon mari), s'évertue, avec son mari, à aider leur fils alcoolique de près de 40 ans. Il habite avec eux, ne travaille pas, insulte beaucoup. Elle l'aime de tout son coeur, elle n'a pas eu de difficulté à accueillir son bébé, mais il l'a tellement fait pleurer dès l'adolescence qu'elle regrette amèrement d'avoir eu un enfant. Elle estime que ni son fils n'est heureux, ni elle.
Pareillement des femmes regrettent d'être maman par rapport au triste monde dans lequel elles ont amené une nouvelle vie. Elles comprennent que leur désir de protéger leur progéniture ne pourra pas être comblé.
Stéphanie Thomas n'aborde pas du tout ce genre de situation.
C'est malgré tout un livre intéressant, le sujet y est traité avec délicatesse. Sans doute que bien des femmes se sentiront enfin comprises.
+ Lire la suite
Commenter   J’apprécie          1 0
Blankette
  30 octobre 2021
qu il est appréciable de voir publier un livre qui s attarde sur le côté plus sombre de la maternité et qui casse un peu l'idéologie d un monde édulcoré. oui devenir mère est merveilleux mais c est un peu près tout aussi angoissant rien de fou à se dire que sachant la vie d angoisse qui nous attend certaines de recommenceraient pas si c'était à refaire!!
Commenter   J’apprécie          4 0


critiques presse (1)
Lexpress   29 novembre 2021
Un livre poignant et dérangeant qui explore un tabou encore tenace.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Luna456 Luna456   14 décembre 2021
le regret naît d'une pression sociale qui voudrait que chaque femme ait vocation à devenir mère, bonne si possible, et l'expérience de chacune d'entre elles conditionne son rapport à la maternité
Commenter   J’apprécie          1 0
DianeTats DianeTats   30 décembre 2021
Et aussi étrange que cela puisse paraître, c’est justement l’intérêt que ces femmes portent à leur regret qui fait d’elles des femmes investies dans leur rôle de mère.
Commenter   J’apprécie          1 0

Video de Stéphanie Thomas (1) Voir plus Ajouter une vidéo
« L’enfant du double espoir » : un doc pour changer le regard sur les « bébés médicaments »
autres livres classés : baby blues Voir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

Lireka Fnac Amazon Rakuten Cultura




Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1235 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , famille Créer un quiz sur ce livre