AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782092589717
496 pages
Éditeur : Nathan (02/01/2020)

Note moyenne : 4.19/5 (sur 74 notes)
Résumé :
Bri a seize ans et rêve d'être la plus grande rappeuse de tous les temps. Ou au moins de remporter son premier battle. Elle a de qui tenir - son père était une légende du rap, jusqu'à ce qu'il soit tué par les gangs.

Mais quand sa mère perd son emploi, que leur propriétaire menace de les mettre à la porte et que la violence enfle dans son quartier, Bri n'a plus le choix : réussir dans le rap n'est plus un rêve.

C'est une nécessité.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (37) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  26 septembre 2020
Après mon coup de coeur pour "The hate you give" et son adaptation cinématographique, je me devais d'être au rendez-vous pour le second livre d'Angie Thomas..
Et si le sujet est moins " puissant" , mon admiration est toute aussi vive...
Car au delà de l'histoire d'une gamine de seize ans qui essaie de percer dans le rap, se trouve encore un roman social. Qui mieux qu'Angie Thomas, montre la vraie vie dans les ghettos américains ?
Précarité, pauvreté, factures impayées, chômage, enfants orphelins de père, gangs, insécurité, drogue, racisme, préjugés, culture rap, malbouffe, portiques de sécurité, flics, lycée, église : ce roman, mieux qu'un reportage, est une vraie photographie de ce que peut vivre un jeune latino ou black pauvre , aux USA aujourd'hui...
Comment des jeunes peuvent-ils étudier , avoir un diplôme, réussir, s'en sortir, quitter leur ghetto dans de telles conditions ? Comment avoir la tête aux devoirs quand ta mère n'a pas payé son loyer depuis des semaines, qu'on t' a coupé le gaz et l' électricitè , qu'il n'y a rien dans le frigo, et que tes seules chaussures partent en lambeaux ? Hein comment ?
Et bien, Bri, jeune black , orpheline de père (rappeur tué par un gang), une jeune fille dont le frère a renoncé à ses études en fac pour faire bouillir la marmite que la mère (ex droguée), n'arrive pas à faire bouillir, oui... Bri a trouvé la solution, faire du rap ... Et c'est qu'elle est douée, la petiote ! Les mots surgissent de sa bouche comme les bijoux d'un conte de fée...
Mais quand la machine s'emballe, quand ses textes sont mal interprétés, quand ça peut se retourner contre elle, quand le gang ennemi cherche à se venger d'une rime, comment faire ? Opérer un rétro pédalage ou bien foncer droit dans le mur des emmerdes ?
Un roman qui claque comme un reportage, une héroïne plus vraie que vraie, une pauvreté qui révolte, et un roman pour adolescents , social, très social et infiniment attachant.
A lire et à faire lire...
Pour adolescents mais pas que...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          562
Bazart
  27 décembre 2019
FAMILLE, FÉMINISME, AMITIÉ, AMOUR, ARGENT, RACISTES, INJUSTICE , et surtout RAP : voici les thématiques les plus appropriées pour définir le nouveau roman "parée pour percer" d'Angie Thomas qui avait écrit ce formidable roman The Hate U gave qui avait donné son aussi formidable film.
Brianna surnommé Bri est une adolescente de 16 ans qui habite dans un quartier où le calme n'est pas le mot qui le designerait parfaitement.

Après la mort de son père, lorsque Bri étais encore petite, sa mère décide de se renfermer dans la drogue en espérant que cela cacherait sa tristesse.
Lorsqu'elle se rend compte du pétrin dans lequel elle met sa fille et son fils nommé Trey , elle les abandonne chez leur grand parents. Depuis, même lorsque leur mère les récupère, l'adolescence ne peut appeler sa mère "maman" suite à cet épisode qui a cassé un fil important dans la relation "mère-fille".

Quelques années plus tard leur mère les abandonnant en pleure reste un cauchemar qui revient régulièrement.
Son père à été tué par les Crowns, un gang terrifiant qui n'hésitera pas à s'en prendre également à sa fille, alors qu'il devenais une légende du rap.

La jeune adulte suit donc le chemin de son père : devenir rappeuse.

Mais lorsqu'elle se fait mettre à terre par les deux surveillant du lycée qui s'en prenne régulièrement aux noirs et aux latinos, que son manager l'utilise pour la faire passé pour une "racaille" ou encore une "rat-du-guetto" pour se faire de l'argent, que l'on parle d'elle plus négative que positivement, que sa mère perd son boulot, qu'elle à faillit se faire tuer par le célèbre gang, que sa tante se lance dans des projets dangereux pour aider sa famille mais que ça tourne mal et qu'elle se réveille dans une maison sans lumière et sans gaz, Bri se sent près à exploser et n'a plus qu'une chose dans la tête ; percer dans le rap.
J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman qui fout les jetons mais aussi qui est très émouvant et très accrochant.
Difficile de décrocher du livre quand on l'a commencé.
Le livre peut paraître gros - 500 pages quand même- et on peut penser qu'on ne va pas aimer si on est pas fan du rap mais ça n'as rien à voir avec ça.
Il suffit simplement de rentrer dans l'histoire. Les personnages sont vraiment attachants surtout le personnage principal.
On s'inquiète même pour nos personnages quand il ont des problèmes.
De plus j'adore la façon de penser de Bri, elle veut tous faire pour réussir et sauver sa famille et je trouve ça touchant.
Bref, je vous conseille à 100% de lire ce livre qui sortira le 2 janvier 2020 car pour moi c'est le meilleur roman du moment et de l'année 2020 même si elle est pas commencée :o)
critique d'éléna 10 ans
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          242
argali
  05 janvier 2020
Je ne suis pas fan de rap, surtout américain, car il véhicule une image dégradante de la femme, comprend beaucoup de violence et de vulgarité. Je connais cependant ce monde par mon fils et mes élèves qui eux l'apprécient. Angie Thomas nous présente ici des personnages tellement attachants qu'on entre rapidement dans l'histoire et qu'on souhaite savoir ce qu'ils vont devenir.
Malgré une vide famille déstructurée, un père décédé, une mère dysfonctionnelle, Bri est une jeune fille comme tant d'autres, grandissant dans un quartier pauvre et sans repère parental. Par son choix de faire du rap, elle va devenir peu à peu, malgré elle, la porte-parole de sa génération. Elle devra lutter pour y arriver, pour que ses mots portent et soient entendus. Dans le monde de la musique, dirigé par des adultes, elle n'a pas toujours les codes et sera souvent bousculée, manipulée, exploitée. Elle a aussi les défauts de son âge, est parfois maladroite, naïve ou prend de mauvaises décisions, ce qui rend le personnage crédible.
Pour Bri, comme pour de nombreux rappeurs célèbres, la musique est le moyen de s'en sortir et de faire vivre la famille. Mais ce sera au prix de renoncements, de remises en question et de moments durs.

Angie Thomas, auteure de « The hate you give », a une écriture agréable, très bien traduite par Nathalie Bru, et une sensibilité à fleur de peau. Que ce soit les mots des jeunes, ceux du rap, ou ceux de la narration, ils claquent sans faux-semblants.
Cette brique de 500 pages peut être lue dès 14 ans me semble-t-il. Elle parle des relations familiales, d'amitié et d'amour mais aussi de racisme, d'injustice et de féminisme. Cette histoire devrait intéresser les adolescents, fans ou non de rap car le message de l'auteure est plutôt universel. C'est un plaidoyer pour l'égalité des chances qui donne la force de croire en ses rêves. Chacun pourra s'y retrouver.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
LeaTouchBook
  16 mai 2021
Après l'énorme coup de coeur que j'ai eu pour The Hate U Give, j'attendais la parution de Parée pour percer avec grande impatience !
Dès les premières lignes j'ai retrouvé tout ce que j'avais aimé dans son roman précédent : une héroïne forte, une histoire émouvante et une écriture unique en son genre. La musique est au coeur de ce livre : la musique comme moyen de s'en sortir, comme moyen d'expression, de changer les choses.
Ce livre est un très bel hommage au pouvoir des mots, à la puissance créative et artistique. Angie Thomas est une romancière d'un immense talent et on ressent son expérience en tant que rappeuse via ce rythme si addictif qui donne envie de lire ce roman à voix haute. En effet tout le long de ce livre j'avais envie de me mettre à chanter ces phrases si fluides et musicales, si vraies et si énergiques composées par la romancière. Je tiens aussi à remercier Nathalie Bru pour sa traduction de qualité.
En plus de l'aspect musical, ce livre porte des messages importants. Avec Angie Thomas aucun personnage n'est manichéen, ils ont tous leurs défauts et leurs qualités, ils ont tous leur part d'ombre et de lumière, leurs moments de gloire, de joie et de peine. Bri est une héroïne très attachante, elle essaye de trouver sa voix, de trouver sa place au sein de la société, elle essaye de s'en sortir, de sortir de la pauvreté à laquelle est confrontée sa famille, elle espère trouver la gloire dans le milieu de la musique mais le plus difficile est de ne pas se perdre en chemin...
C'est un roman féministe, un roman sur l'injustice, un roman sur le racisme, un roman sur la famille, l'amitié, l'amour. C'est un roman sur le courage qu'il faut pour s'assumer comme on est, affronter le regard des autres et se tenir droit, la tête haute.
En définitive, Parée pour percer est un très beau roman qui confirme encore une fois à quel point Angie Thomas est une incroyable romancière. Vivement son prochain roman !
Lien : https://leatouchbook.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Analire
  08 janvier 2020
Angie Thomas est une auteure américaine, à l'origine du bestseller The Hate U Give, paru l'année dernière, qui a connu un tel succès qu'il vient d'être adapté au cinéma. Dans la lignée de son premier roman, l'auteure publie Parée pour percer. Ses deux histoires rassemblent plusieurs points communs : chacune met en scène une jeune protagoniste noire, vivant dans un quartier malfamé d'une ville des État-Unis, qui est victime de racisme, d'inégalité, qui en plus, doit faire face quotidiennement à la violence, physique et verbale, ainsi qu'à la pauvreté.
Dans Parée pour percer, Brianna – Bri pour les intimes -, est une jeune fille noire, rêvant de percer dans le rap, pour suivre les traces de son père, célèbre rappeur, reconnu et adoré, qui s'est fait assassiner par un gang malveillant. Bri est douée pour raper, c'est ce qu'elle aime, c'est ce dont elle rêve, mais sa mère ne l'entend pas de cette oreille. Selon elle, Bri doit privilégier ses études avant la musique. Secrètement aidée et soutenue par Tante Pooh, la soeur de sa mère, Bri se rendra à plusieurs reprises à des battles de rap, où sa notoriété ne fera que croitre. Si son projet de percer dans la musique est sur la bonne voie, tout n'est pas tout rose dans sa vie personnelle : Bri est victime d'inégalités et de violences au lycée, sa famille est au bord de l'expulsion, les gangs lui tournent autour, lui reprochant ses paroles de chanson, trop crues et provocantes.
Mais Bri ne quitte pas son rêve des yeux : devenir rappeuse, envers et contre tout et tous. J'ai aimé le courage et l'abnégation de cette jeune fille, qui n'est pas aidée par la vie, très peu soutenue, mais qui se bat pour atteindre ses objectifs. Un bel exemple pour notre jeunesse française !
Angie Thomas m'a plongée dans un univers qui m'était totalement inconnu et qui m'a, pour ainsi dire, glacé les sangs à plusieurs reprises. Imaginez-vous dans un quartier malfamé, avec des gangs, des armes, de la drogue. Imaginez-vous des meurtres, souvent peu élucidés, des policiers quasi inexistants, des bagarres, violentes, sanglantes, des injures en veux-tu en voilà. C'est la vie de la rue, c'est la vie de Bri. Dépaysée, j'ai été à plusieurs reprises effrayée pour Bri, cette jeune fille qui semble fragile, mais qui agit souvent avec impulsion, sans penser aux conséquences qui peuvent découler de ses actes.
Un roman rythmé, entraînant et électrisant, qui aborde de nombreuses thématiques contemporaines intéressantes : le racisme, l'inégalité, la violence, la drogue... sorte de livre préventif et constructif pour les adolescents.
Lien : https://analire.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   25 septembre 2020
Je suis pas débile. Jay essaie de tout faire bien mais on est dans la merde. On n'a déjà plus le gaz. Le mois dernier, on a reçu un avis d'expulsion. Presque tout son salaire part dans le loyer. On est au régime sandwich jusqu'à sa prochaine paie.
Mais si elle n'a plus de boulot, il n'y aura pas de prochaine paie.
Et sans prochaine paie, on n'aura peut- être plus jamais le gaz.
Ou à manger.
Ou un toit.
Et si...
- Ne t'en fais pas, Bri. Dieu veille sur nous, ma chérie.
Le même Dieu qui a permis qu'une église la licencie ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
iris29iris29   25 septembre 2020
Les flics font des rondes sans arrêt ; c'est devenu normal à Garden Heights. C'est censé être genre " salut, je suis le nouvel agent de proximité qui vous veut du bien", mais ça ressemble plutôt à un "attention les renois, on vous a l'oeil";
Commenter  J’apprécie          170
iris29iris29   28 septembre 2020
D'un côté, il y a mon frère , qui fait tout comme il faut sans rien obtenir. Et de l'autre, Tante Pooh, qui aligne les conneries et qui nous nourrit.
C'est comme ça. Les dealers de mon quartier sont les seuls à ne pas galérer.
Commenter  J’apprécie          180
iris29iris29   26 septembre 2020
Tante Pooh est à plat ventre, mains menottées dans le dos. Un flic la palpe.
- S'il vous plaît. Mon Dieu, s'il vous plaît...
Mais Dieu m'ignore. Le flic sort un sachet de la poche arrière du jean de tante Pooh. On visera plus le ciel, la cocaïne s'est mise en travers de notre chemin.
Commenter  J’apprécie          140
iris29iris29   26 septembre 2020
Je remets mon sweat à capuche Dark Vador et enfile mes fausses Timberland. Et non, c'est pas des vraies. Les vraies coûtent aussi cher qu'une facture d'eau.
Commenter  J’apprécie          260

Videos de Angie Thomas (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Angie Thomas
Découvrez une courte interview d'Angie Thomas, qui répond à nos questions et nous parle de son dernier ouvrage Parée pour percer - Tu peux pas m'arrêter, publié aux éditions Nathan en janvier 2020.
PARÉE POUR PERCER - TU PEUX PAS M'ARRÊTER
Prends le micro, trouve tes mots. Fais-toi entendre ! Résumé : Bri a 16 ans et rêve d'être la plus grande rappeuse de tous les temps. Ou au moins de remporter son premier battle. Elle a de qui de tenir – son père était une légende du rap, jusqu'à ce qu'il soit tué par les gangs. Mais quand sa mère perd son emploi, que leur propriétaire menace de les mettre à la porte et que la violence enfle dans son quartier, Bri n'a plus le choix : réussir dans le rap n'est plus rêve. C'est une nécessité. Roman, dès 13 ans.
Plus d'informations sur l'ouvrage ici : https://www.nathan.fr/catalogue/fiche...
Suivez toutes les actualités de nos Romans Grand Format Fiction Ado sur notre page instagram et facebook Lire en live et sur notre site www.lireenlive.fr
+ Lire la suite
CONVERSATIONS et QUESTIONS sur ce livre Voir plus
autres livres classés : Hip-hopVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

The Hate U Give

Comment s'appelle le petit frère de Starr ?

DeVante
Seven
Sekani

12 questions
70 lecteurs ont répondu
Thème : The Hate U Give de Angie ThomasCréer un quiz sur ce livre

.. ..