AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081353709
Éditeur : Flammarion (11/03/2015)

Note moyenne : 3.44/5 (sur 16 notes)
Résumé :
«Courir est mon plaisir. Une échappée belle à portée de jambes. Courir est un besoin. Une bulle qui suspend la vie. Courir offre une liberté insolente. Une ligne de fuite. Mais courir peut rendre prisonnier. Moi, courir m'a sauvé.» Pendant 42 km 195, le héros emmène le lecteur sur le parcours mythique du marathon de Paris, kilomètre après kilomètre. Ce roman est aussi un voyage historique depuis la bataille de Marathon, un tour du monde de 42 courses parmi les plus ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
brunoplace62
  09 septembre 2015
42km195, le roman qui raconte pourquoi vous courez
Certains courent pour mieux réfléchir. D'autres ont besoin de réfléchir pour savoir pourquoi ils courent. C'est le cas de Bernard Thomasson, journaliste à France Info et marathonien. Dans un roman singulier, 42km195, qui emporte le lecteur sans jamais l'essouffler, le romancier dévoile sa passion pour la course à pieds. Auteur de plusieurs romans et d'un recueil de nouvelles, il a couru près de 20 marathons dans le monde.
A l'image de son idole, Benedict Maverick, dont il cite largement des extraits du livre Mes 42 marathons, le narrateur analyse beaucoup sa façon de courir, les manières de courir des autres mais aussi les lieux des marathons du monde entier. le roman conte en fait la renaissance d'un transplanté cardiaque confronté à son premier marathon, le marathon de Paris. le lecteur est dans la tête du marathonien pendant toute la course. Un chapitre par kilomètre parcouru. Et pendant chaque kilomètre les impressions du coureur, et ses réflexions sur un marathon célèbre toujours illustrées par les écrits de Maverick.
Les 240 pages du roman fourmillent de références culturelles, littéraires sur le marathon. le passionné de course à pieds y apprendra une foule de choses qui lui permettront de briller au départ (ou à l'arrivée) d'une compétition. Saviez-vous par exemple qu'on ne doit pas l'origine de la distance de 42 kilomètres et 195 mètres aux Athéniens mais plutôt à la couronne britannique ? Aux Jeux de Londres en 1908, le marathon partait du château de Windsor pour se terminer au stade de White City, à l'ouest de Londres. le trajet, mesuré précisément à 42,195 km, devient par la suite la distance officielle du marathon. Auparavant, Pierre de Coubertin avait fixé la distance à 40 km, en 1896, pour les premiers Jeux olympiques. On y apprend de multiples autres choses : que la fameuse Blue Line, la ligne bleue, trace la distance exacte des courses ; qu'ASICS signifie Anima Sana In Corpore Sano ou encore que les femmes n'ont été officiellement acceptées qu'en 1987 sur les marathons olympiques…
En foulant aux côtés du narrateur le marathon de Paris mais aussi les plus grands marathons de la planète (Madrid, New-York, Boston, etc.), le lecteur court un voyage historique qui l'emmène de la bataille de marathon aux 42 courses les plus réputées du monde mais réalise aussi une promenade philosophique et culturelle dans la tête d'un néo-sportif et comprend mieux ce qu'est cette aventure humaine très particulière de courir ensemble avec des inconnus pendant plus de trois heures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
raynald66
  16 novembre 2015
Bon témoignage d'un marathonien sur la distance mythique de 42.195 kms.
A chaque kilomètre, l'auteur nous décrit ses sensations.
Ma bibliothècaire m'avait réservé ce livre car je cours régulièrement et pratique la compétition mais pour l'instant je n'ai pas dépassé le semi marathon (21.1 kms).
Peut être plus tard, peut être ...
Commenter  J’apprécie          130
gonewiththegreen
  18 mai 2015
Quinze jours après avoir bouclé mon 4ème marathon et mon second MDP, je me suis attaqué au livre de Monsieur Thomasson qui trônait depuis un petit moment sur mes étagères.
C'est l'histoire d'un greffé du coeur qui s'attaque au marathon de Paris pour diverses raisons dévoilées dans le livre. Si le héros ne m'a pas particulièrement ému, le récit de sa course n'étant que peu linéaire, ce livre est toutefois un très bel hommage à la course à pied et particulièrement au marathon. A travers un auteur fictif , dont l'oeuvre a amené le héros à la course à pied , sont présentés les plus connus des marathons de la planète, de NY à Honolulu, en passant par Tromsö, Montréal, Berlin ou le Benin !
Il y a également dans ce livre une multitude d'anecdotes sur les différents marathons olympiques, plus ou moins connues.
Enfin , l'auteur en profite pour faire de la course un guide touristique de Paris, là aussi avec " moultes" anecdotes intéressantes.
Bon personnellement, au 30ème "kilo" , je ne suis pas en état de regarder le pont Mirabeau !
Le livre est également un recueil de citation, d'Echenoz à Murakami , toutes ayant trait à la course à pied.
Il y a donc beaucoup de choses en 281 pages et finalement l'histoire du héros est presque secondaire .Elle le fut pour moi en tous les cas.
J'aurais aimé que différents points soient abordés plus longuement comme la préparation d'un marathon, la solitude après le 30 ème, mais après Murakami , c'est compliqué de se jeter dans l'aventure, le côté business qui émerge... ce n'était sans doute pas le but.
C'est toutefois une très bonne introduction au monde du marathon et les multiples anecdotes rendent ce roman très agréable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Tesla2015
  29 décembre 2017
Je n'étais peut-être pas le bon public pour ce roman, en effet je connais un peu le monde de la course mais je ne la pratique pas.
La première critique que je souhaite faire c'est que l'auteur ne s'est pas foulé à écrire l'ouvrage puisque presque la moitié de chaque chapitre consiste à citer/ copier-coller l'ouvrage d'un autre auteur. Certes il n'y a pas plagiat mais je trouve ça gonflé. J'aurai préféré lire l'ouvrage l'autre auteur pour ensuite découvrir les commentaires de monsieur Thomasson.
La deuxième critique : je n'ai peut être pas fait assez attention en lisant le résumé mais j'attentais quelque chose d'autobiographique. L'auteur est journaliste et le livre n'est pas à la hauteur de celui qui l'a écrit. Je trouve le récit pauvre, il y a un pseudo suspens sur la greffe cardiaque, des mièvreries quant à l'absence d'une copine ou une soeur. Je trouve également qu'il manque toute une partie sur l'avant et l'après : on ne sort pas d'un marathon comme d'une petite promenade bucolique dans les bois.
Il y a par contre des points positifs : on découvre Paris à pas d'Homme, à la lenteur du coureur/ marcheur, là ou l'individu intègre le paysage sans le traverser. Les informations qui ponctuent ce récit sont comme une brise d'été : agréable, poétique et surtout, elles allègent le récit et y apportent de l'intérêt.
Le deuxième point positif c'est que l'auteur parvient indubitablement à nous transmettre son amour pour la course à pied, il donne envie de s'y essayer, il donne l'envie de se sentir voler et ce tout en donnant les aspects négatif de la course à pied sur les articulations, notamment .
Dans l'ensemble et malgré les points positifs, je pense que ce livre est décevant par son histoire mais j'espère qu'il convaincra d'autres lecteurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Nominoe
  24 août 2016
Je n'avais jamais cédé aux sirènes du livre audio et puis dans le cadre d'une préparation à un trail de 56 km j'ai craqué. Quoi de mieux qu'un livre sur la course à pied pour occuper mon esprit lors des longues sorties en solitaire. D'autant plus que le héros et narrateur de 42 km 195 - Philippe - s'apprête à courir son premier marathon, celui de Paris, le seul et unique marathon qui figure à mon compteur. Des similitudes qui m'ont permis de ressentir avec plaisir les émotions qui traversent le narrateur et de retrouver tous ces petits gestes familiers et ces rituels auxquels s'adonnent les adeptes de la course à pied.
Au rythme d'un chapitre par kilomètre, le lecteur se retrouve embarqué dans les pensées de Philippe tout au long de sa quête de cette distance mythique. Car oui les marathoniens pensent et parfois divaguent durant la course et Philippe nous parle de son enfance, de sa femme, de sa greffe du coeur… et de littérature. Bernard Thomasson a lu les grands classiques de la course à pied et, se positionnant en héritier, fait référence à tous ces écrivains : Murakami, Echenoz, Sillitoe, MacNab, Chambaz,...et un certain Benedict Maverick auteur d'un mystérieux ouvrage intitulé “Mes 42 marathons”. Curieux, autant les autres noms me sont familiers celui-ci est inconnu au peloton. Et l'auteur de citer des passages entiers de son livre à chaque chapitre. Une abondance qui permet vite de comprendre la supercherie même si elle a visiblement échappé à certains.
Ce Benedict Maverick, fort de ses 42 marathons courus, est un antagoniste intéressant du débutant Philippe qui permet à Thomasson de parler de nombreux marathons à travers le monde et de livrer un grand nombre d'anecdotes sur cette épreuve mythique.
En revanche, l'auteur n'échappe pas à quelques trivialités voire des niaiseries lorsque - par exemple - le coureur panique parce qu'il ne retrouve pas sa femme et sa fille sur le bord de la route. Mais malgré ces petits défauts l'ouvrage reste plaisant et donne envie de s'élancer à nouveau sur la distance de 42 km 195. Merci Bernard Thomasson pour cela car - en partie - grâce à votre livre je me présenterai de nouveau sur la ligne de départ d'un marathon le 16 octobre prochain.
Et si l'esprit du marathon devait résider dans une seule phrase, celle du grand Emil Zatopek demeure la plus fameuse :
“Si tu veux courir, cours un kilomètre, si tu veux changer ta vie, cours un marathon”
Lien : http://lecafesport.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Mary63Mary63   29 juillet 2017
............je me retrouve à proximité d'un aveugle accompagné de ses deux suiveurs. La trentaine, un corps affûté, le souffle régulier, il est bien entraîné. Tous les trois sont reliés par une cordelette. Ils courent très près les uns des autres et se parlent régulièrement. Je suppose qu'au moindre virage serré , ou pour éviter un trottoir, ses guides le tiennent par le coude, ou lui attrapent le poignet. Malgré tout, entre ses deux protecteurs valides ce garçon doit posséder une confiance absolue en eux, et en lui, pour poser sans hésiter un pied devant l'autre à une telle allure. Courir au milieu de cinquante mille personnes sans en voir aucune, n'y-a-t-il pas de quoi prendre peur, devenir parano ? Aurai-je à sa place cette force-là ? Rien n'est moins sûr. Certes, les handicapés partent avant les autres, mais ils se font vite rattraper. Ils savent qu'ils seront noyés dans la masse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Bernard Thomasson (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bernard Thomasson
L'Histoire à la carte by TM de Thierry Marx et Bernard Thomasson aux éditions De La Martinière
Tous les dimanches, sur France Info, Thierry Marx et Bernard Thomasson animent une série érudite et gourmande, L'Histoire à la carte. Chaque semaine, l'homme de radio et le chef étoilé présentent un produit de saison, en déclinent l'histoire, les propriétés et les anecdotes. Dans le beau livre de l'émission, ils mêlent l'histoire à la gastronomie et proposent des recettes aussi variées qu'intemporelles (couscous, moules marinières, crêpes suzettes...). Une approche de l'histoire côté cuisine sublimée par la photographe Mathilde de l'Ecotais et les illustrations de Serge Bloch.
http://www.lagriffenoire.com/l-histoire-a-la-carte.html
Vous pouvez commander sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com
+ Lire la suite
autres livres classés : course à piedVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Coupe du monde de rugby : une bd à gagner !

Quel célèbre écrivain a écrit un livre intitulé Rugby Blues ?

Patrick Modiano
Denis Tillinac
Mathias Enard
Philippe Djian

10 questions
838 lecteurs ont répondu
Thèmes : rugby , sport , Coupe du mondeCréer un quiz sur ce livre