AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Catherine Bonhomme (Traducteur)
EAN : 9782878331684
32 pages
Éditeur : Circonflexe (01/11/1998)

Note moyenne : 4.3/5 (sur 46 notes)
Résumé :
Peter recherche comment ne jamais vieillir, le seul livre disparu dans une bibliothèque extraordinaire. La nuit tous les livres s'animent et les allées deviennent des avenues.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
blandine5674
  16 mars 2017
Comment peut-on faire un album si merveilleux ? Rarement vu une illustration aussi fournie. Des livres partout, des couleurs, et surtout des jeux de mots où il est possible de passer des heures. Allez pour le plaisir, je cite quelques titres de livres :
Le vilain petit bavard,
Les trois mousses à terre,
Le vieil homme est amer,
Les quatre filles du moteur Darch,
La guerre des moutons,
Le silence de l'amer,
Le rouget noir,
Angélique banquise des anges,
Bol de nuit,
Les contes du chat percé,
Le roman du homard,
Les aventures de Tom saveur,
Gros Blanc,
Les pépins de la colère,
Les mémoires d'un crâne,
etc, etc, etc...
Une histoire sur le vieillissement et le temps qui passe... que l'on ne voit pas passer avec cette pépite.
Commenter  J’apprécie          184
ninoule69
  04 octobre 2015
Peter, jeune garçon, vit dans les profondeurs secrètes d'une bibliothèque hors du commun. Il passe ses nuits à la arpenter et à l'explorer ; jusqu'au jour où il constate la disparition d'un livre plein de promesses : "Comment ne jamais vieillir". Raison de plus pour partir encore plus loin à l'aventure dans les endroits les plus inexplorés de son univers. D'ailleurs, il espère aussi trouver le secret de l'immortalité.
Cet album, devenu un classique, est magique. La quête de l'enfant et ses découvertes ont un grand intérêt. Mais, pour moi, l'enchantement réside dans chaque petit recoin des illustrations qui font vivre sous nos yeux ébahis, comme en lecture, les rues d'une immense cité-bibliothèque. Balcons, planchers, canaux, ports et fenêtres ouvertes sur l'infini (ou sur des vies quotidiennes se déroulant juste là devant nous), des escaliers de pierre, de bois, des échelles de fortune, des rambardes guident notre regard et nous livrent moultes scènes des plus anodines aux plus surprenantes : ici, une fillette fait sa toilette, là, une souris nargue un chat ; ici, un homme regarde la télévision, là, une sorcière sort de son atelier ; ici, le sable s'égrene dans un sablier, là, il coule en rivière d'un sablier brisé, etc. Chaque fois que je pars à l'aventure du regard dans ces denses illustrations, elles me procurent le plaisir inouï d'être hors du temps et de l'espace comme si j'étais Alice poursuivant le lapin blanc dans son trou. J'ajouterai que les titres des livres ornant les rayons de cette bien originale et très vivante bibliothèque m'amusent ; j'ai un très grand faible pour "Si Rano Deberge raque !", "Rartatatin de Ratascon" et "Les pépins de la colère". Je n'ose pas imaginer la foule d'ateliers d'écriture que cet ouvrage unique peut inspirer, avec, par exemple :
- le détournement des titres de sa propre bibliothèque (le mieux serait à l'aide de collages, de mettre en scène, en images, cette nouvelle bibliothèque imaginaire et rêvée)
- des portraits imaginés, tant physiques que moraux, des personnages que Peter pourraient rencontrer dans cette bibliothèque
- l'écriture d'une nouvelle étape dans l'itinéraire de Peter, dans laquelle on décrirait, par exemple, le quartier des pirates, celui d'un commissariat ou celui des marins.
Vous l'aurez évidemment compris, je suis une inconditionnelle de ce livre, qui est à la fois une histoire, un bel objet, des aventures et surtout une merveille.
Lien : http://lewebpedagogique.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
liliba
  01 mars 2014
Cet album est une véritable merveille ! Je l'ai découvert grâce à une affiche à la bibliothèque de l'école de mon fils et me suis ensuite aussitôt offert ce petit bijou que depuis je ne cesse de parcourir tant il est riche.
Dans cette grande bibliothèque, tous les livres sont là, tous ceux qui ont été publiés dans le monde. Tous, sauf un, le livre qui s'intitule Comment ne jamais vieillir. Cela ne gêne pas beaucoup les autres ouvrages qui une fois la nuit tombée s'animent, prennent vie : c'est en fait un mini monde parallèle, immense, dans lequel les livres sont les maisons, chacune avec sa personnalité, mais dont on ne voit pas les habitants, sauf à la fin.
Peter vit avec ses parents et sa soeur dans l'album Confitures de coings, quinze recettes, on aurait pu faire pire ! Il est le seul à connaître l'existence du livre manquant et décide de le retrouver, pour ne jamais vieillir. Chaque nuit, à l'aide de son chat Brian, ils parcourent l'immense bibliothèque, cherchant le livre dans tous les rayonnages. Mais ils ne trouvent rien pendant plus de deux ans, jusqu'à ce qu'il fasse la connaissance de quatre vieillards…
Une belle histoire sur le temps qui passe et la vie, et aussi une incitation à jouer avec les titres de romans, qui sont détournés pas l'auteur.
Vous trouverez sur internet de nombreuses études très poussées sur cet album, notamment ici où chaque page ou presque est disséquée et analysée, ou ici également (lisez-les, c'est passionnant !).
Je vais de ce pas m'offrir les autres albums de Colin Thompson qui ont l'air également magnifiques, même s'ils ne parlent pas de livres…

Lien : http://liliba.canalblog.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
zagzaguel
  08 juillet 2016
En rangeant ma classe, j'ai trouvé ce livre. Heureuse rencontre! Car depuis longtemps je voulais le lire et voir à quoi cela ressemblait à l'intérieur car déjà le couverture était alléchante.
Et bien je ne suis pas déçu, car ce n'est pas seulement dans une histoire de quête du livre perdu, mais dans un véritable monde que nous découvrons. Chaque page est un véritable trésor de détails et de références aux livres.
Nous suivons la quête de Peter qui cherche le seul livre qui manque dans la bibliothèque: celui du secret de la vie éternelle. Petite reflexion philosophique tout au long du chemin que l'on fait avec le héros. Vivre longtemps est-ce vraiment vivre? Faut-il accepter de vieillir? Qu'est-ce que le bonheur? Un enfant seul risque de passer à côté mais accompagné dans sa réflexion il pourra comprendre d'autres choses.
De plus on a envie de revenir sur les pages, car les détails sont tellement foisonnants que partout où on pose le regard on trouve des références. de plus des éléments récurrents apparaissent au fil des pages. Un petit jeu de cache-cache très sympathique.
En bref un très bon album qui est destiné à un public de bon lecteur car il doit avoir déjà un bagage littéraire pour comprendre certains jeux de mots dans les illustrations. En lecture seul 10 ans, mais je conseille d'accompagner l'enfant dans sa lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
Mladoria
  04 février 2020
Déniché en occasion, cet album est un grand souvenir: ma première lecture empruntée dans le cadre d'un cours sur la littérature pour la jeunesse et il m'avait laissée une forte impression.
A la relecture, la joie de redécouvrir les planches est intacte. On ne lit pas cet album pour l'histoire, somme toute très simple, voire simpliste. Elle ravira les très jeunes lecteurs cependant. Ce qui compte dans ce livre, ce sont les détournements de titres dans cette sublime double page où s'étale une bibliothèque. On prend plaisir en tant que lecteur adulte averti à parcourir les différents titres détournés, le travail de traduction est assez impressionnant.
Les graphismes fins et colorés donnent vraiment envie de de lire et relire rien que pour le plaisir de ce monde où les livres sont habités, un monde aux multiples détails où les dessins éclipsent complètement l'histoire qui devient au final tout à fait secondaire.
Un livre à découvrir à tout âge et qui ne vous apportera pas la même expérience de lecture selon l'âge que vous avez et votre rapport aux livres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          102

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
bouquelisbouquelis   12 février 2009
Lorsque la bibliothèque était fermée et que le gardien de nuit s'était endormi dans son grand fauteuil, les étagères s'animaient. Des portes et des apparaissaient au dos des livres, des lumières s'allumaient, des voix s'échappaient d'entre les pages.
Commenter  J’apprécie          70
dedansodedanso   21 mars 2014
Par une porte dérobée il conduisit Peter dans un jardin chinois. Le garçon n'avait jamais rien vu de plus beau. Une brise légère faisait frémir des arbres délicats. Leurs fleurs tombaient dans des bassins d'eau limpide où des poissons nageaient en silence.

Une caille chinoise picorait la terre entourée d'une nuée de papillons aux couleurs éclatantes. Peter aurait bien aimé prendre le temps de s'arrêter pour admirer ce merveilleux jardin. Mais le vieil homme poursuivait son chemin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JangelisJangelis   30 novembre 2017
Il se glissait le long d'étagères contenant des ouvrages ayant visiblement beaucoup servi : histoires de cow-boys, livres en braille étrangement silencieux, plans de cités perdues.
Commenter  J’apprécie          20

Dans la catégorie : MétéorologieVoir plus
>Sciences de la terre et des autres mondes>Géologie, météorologie, hydrologie générale>Météorologie (31)
autres livres classés : livresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1130 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre

.. ..