AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Alice Seelow (Traducteur)
EAN : 9782226220004
236 pages
Albin Michel (06/04/2011)
3.19/5   26 notes
Résumé :
Peter vit dans un musée avec son grand-père, le gardien. Il en connaît les secrets les plus enchanteurs et sait ouvrir des dizaines de portes dérobées. Un jour, Peter rencontre une étrange vieille dame dans une pièce secrète du musée. Celle-ci lui offre un livre intitulé Comment vivre pour toujours en lui faisant promettre de ne jamais le lire. Mais Peter ne peut résister à la tentation, et bascule dans un autre monde. « On se trouve plongé dans un univers où l'imag... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Witchblade
  04 décembre 2015
Livre lu dans le cadre du challenge ABC 2015-2016.
Je suis bien contente de cette petite lecture dont la couverture m'avait envoûtée quand je l'avais acheté. Une couverture très énigmatique ainsi que son titre promettait une histoire intéressante. Ce qui a été effectivement le cas. Que je vous explique maintenant pourquoi !!
En premier lieu, l'univers. Nous évoluons dans un monde quasi clos, à savoir un immense musée où notre jeune personnage principal, Peter (10 ans), aime se balader et plus particulièrement dans les recoins les plus obscurs de celui-ci. Son seul compagnon de jeu est Archimède, un chat, qui semble hors-norme. Après une curieuse rencontre, Peter va découvrir un nouveau monde dans le musée. Celui-ci ressemble à une immense bibliothèque où les livres sont des maisons habitées. Cet univers m'a bien plu entre celui du musée et de la bibliothèque où il est important de ne pas oublier le passé et nos origines pour ne pas refaire les mêmes bêtises.
Et en deuxième lieu, l'histoire. Peter nous fait voyager d'un monde à l'autre grâce à son courage et à sa curiosité. Il n'apprécie que d'être dans le musée où son grand-père est gardien des clefs et où il vit. Il s'y sent chez lui et c'est son immense terrain de jeux. La 4ème de couverture dévoile beaucoup trop d'informations à mon goût, ce qui est bien dommage pour un livre aussi court. L'auteur nous décrit tout ce que voit Peter. Il n'y a certes pas beaucoup d'actions mais Peter n'ayant que 10 ans, cela ne m'a pas dérangé outre mesure, surtout que ce petit livre se lit tout seul. On entre facilement dans l'imagination de l'auteur et elle change de beaucoup d'autres. Elle est certes simple car basée sur un musée et une bibliothèque mais l'auteur a su créer une histoire très intéressante sur fond de labyrinthe et d'infini. Ce livre est trop court pour que j'en fasse un réel résumé et son sujet guère novateur (la mort, la maladie, l'éternité) mais tourné de telle façon que, pour ma part, les pages se sont tournées toutes seules.
Comme vous l'aurez compris, ce petit roman a été une bonne surprise et j'ai très apprécié suivre les péripéties de notre petit Peter, qui pense en premier lieu au bien-être des siens plutôt qu'en priorité, au sien. Lecture donc très agréable que je vous recommande si vous aimez que l'on vous parle des livres différemment. Pour ma part, dès que ma PAL aura diminué, je suivrais les prochaines publications de cet auteur.
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          282
captaincrochette
  11 décembre 2021
J'ai choisi de lire les 100 portes secrètes pour sa couverture : un labyrinthe, l'éternité, des chats noires, des clefs magiques … autant de symboles comme la promesse d'un récit savoureux, fantastique, comme je les aime.
Au commencement de l'histoire, il y a un musée et Peter, 10 ans, notre héros solitaire qui y vit avec sa mère et son grand-père. le vieil homme est décrit tel un magicien dans un livre d'image : cheveux blancs comme neige couvrant ses oreilles et se confondant avec sa longue barbe. Il est le gardien des clefs du musée. Ainsi, chaque soir, après avoir récupérer les quatre-vingt dix sept clefs des employés, il verrouille les nombreuses portes du musée, enfermant « Peter, la mère de Peter et lui même, tous les trois figés dans le temps, en phase avec les vestiges dormants du passé ».
La nuit, Peter aime à arpenter les couloirs du musée, ses galeries, ses surprenantes collections en compagnie de son chat Archimède, qui a l'étrange don de surgir à tout moment et de toute part … Nous commençons à deviner la présence de certains mystères … « Il y avait des secrets dans le musée, des ombres entraperçues au bord du regard, des mouvements soudains, des lumières voilées et des bruits étouffés, spécialement la nuit » peut-on lire dés les premières pages. Nous voilà tenus par le récit et avides d'en savoir plus. Tous ces longs couloirs à l'intérieur de ce musée, toutes ces portes, ce dédale infini : vers où ? Vers qui ? Quel mystère entoure la disparition, au sein même du musée, du père de Peter ?
Apparaissent alors de nouveaux personnages, nourrissant l'intrigue et le suspens. La première à ouvrir le bal des étranges et inquiétantes rencontres de Peter : « Bathline une vieille femme étrange, qui lui remet un livre appelé Comment vivre sans fin, en lui faisant promettre de ne jamais le lire » nous indique la quatrième de couverture.
Le premier tiers du livre a cette qualité de narration qui fonctionne plutôt bien et qui m'a particulièrement séduite. le décor est posé, l'auteur nous tient dans les filets de son intrigue finement construite et développée …
Puis le récit bascule quand Peter découvre une nouveau monde à l'intérieur du musée. S'enchaîne alors une succession de rencontres insolites au détour de lieux surréalistes, étranges ou effrayants. Ici aucune limite à l'imaginaire, au temps, à l'espace. L'auteur a tous les droits et exploite cette liberté à foison. Dans ce deuxième tiers du récit, j'ai été déçue par certaines longueurs entourant ces rencontres et ne servant pas forcément l'intrigue.
Le début du livre ayant été si pleins de promesses, j'ai outrepassé l'ennuie ressenti dans la traversée de cette partie de la lecture. Et quelle bonne idée j'ai eu ! J'ai retrouvé dans les dernières pages les ingrédients tant appréciés du début. Peter aura su, grâce à son courage, trouver certaines réponses, assez pour nous satisfaire, nous lecteurs, me semble-t-il.
Une lecture que je conseille donc tout de même à nos jeunes lecteurs curieux, qui aiment les labyrinthes et le mystère.
A partir de 10 ans.
A tous les autres lecteurs plus grands également *-*
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lizouzou
  28 novembre 2012
Peter a 10 ans et vit avec sa mère et son grand père dans un musée, puisque ce dernier en est le gardien. C'est un garçon assez solitaire qui cherche à savoir ce qui est arrivé à son père, porté disparu au sein même du musée ! Peter a bien l'intention d'éclaircir ce mystère, il part donc vers un des passages secrets qu'il ne connait pas encore. Il y rencontre une vieille dame qui ressemble beaucoup à une sorcière et qui s'appelle Bathline. Celle ci lui remet un livre et lui donne l'ordre de ne surtout pas le lire sous peine de devenir immortel...
Je n'en dirais pas plus pour ne pas trop en dévoiler et vous laisser découvrir les différentes aventures et épreuves que devra affronter Peter !
En effet ici l'auteur emmène son lectorat dans un monde nouveau où l'aventure est le maître mot ! Je ne me suis pas du tout ennuyé durant ma lecture et je me suis plusieurs fois interrogé sur le fin mot de l'histoire : Peter va-t-il réussir ? Va-t-il retrouver son père? Arrivera-t-il à ne pas ouvrir le livre ? Bref, un roman qui interroge le lecteur et qui nous livre une histoire pleine de rebondissements !

J'ai beaucoup l'idée de passages secrets au coeur du musée, même si pour moi l'idée d'y habiter m'a un peu paru étrange ! On y retrouve d'étranges créatures, d'étranges mondes, qui correspond bien à l'univers si spécial des musées !
Ce livre se lit très vite et la couverture rend bien hommage au bouquin : un labyrinthe qui reprend bien l'idée des passages secrets et un jaune qui attire bien l'oeil !
Enfin, j'ai trouvé l'idée très originale et c'est ce qui en fait un bon livre d'ado ^^

Lien : http://lespetitslivresdelizo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Bonaparte
  05 mai 2016
Je ne sais pas trop quoi penser de ce livre... le synopsis est alléchant et l'histoire m'a de suite fait penser à un mélange entre L'Histoire Sans Fin, Coeur d'Encre et La Nuit au Musée. Et, effectivement, on retrouve un peu de ces trois univers au sein de ce seul roman. Et je pense que c'est ce foisonnement d'idées, très bonnes au demeurant, qui m'a un peu gênée. En effet, l'auteur a beaucoup de bonnes idées : cet univers parallèle, le livre au centre de l'histoire, des disparitions, des malédictions... Sauf que tout cela est un peu trop pour un one shot... Peut-être ce roman aurait-il dû être le premier tome d'une série ?
L'univers est très original, ce qui est un des gros points forts de ce roman. J'ai aimé déambuler avec les héros dans les deux mondes, fascinants tous les deux. Malgré tout, j'ai trouvé un certain manque de cohérence entre toutes les actions : on passe d'un côté à l'autre sans quasiment aucune explication. Les personnages nous entraînent d'une aventure à l'autre sans demander le pourquoi du comment, et nous, pauvres lecteurs, sommes obligés de suivre le mouvement...
Quant aux personnages, je les ai trouvés sympathiques mais un peu fades, sans réel relief. Peter est drôlement mature pour un garçonnet de dix ans, alors qu'il lui arrive des choses quand même assez conséquentes ! (chut, spoilers...) J'ai bien aimé le chat Archimède et Festival. Sinon, les autres personnages ne me laisseront pas un souvenir impérissable...
En bref, une histoire qui aurait pu être fantastique si développée sur plusieurs tomes... Dommage...
Lien : http://rhapsodyinbooks.eklab..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
glow
  19 juin 2011
Il y a une dizaine d'années est sorti un album jeunesse prénommé le livre disparu, publié aux éditions Circonflexe. Il fait écho au livre les 100 portes secrètes qui vient d'être publié chez Albin Michel Wiz, par le même, Colin Thompson. On y retrouve le même monde onirique où une bibliothèque est un univers, et où chaque livre est une maison…
Un musée pour terrain de jeu
Tous les soirs, après la fermeture du musée, le jeune Peter a le musée pour lui tout seull. Son grand père est le gardien des clés du musée, et vit donc dedans avec sa fille et son petit-fils. Mais un jour, le monde de Peter va se transformer, quand au détour d'un passage secret il rencontre une très très vieille femme qui lui donne un mystérieux livre avec pour seule et unique consigne : Ne Pas le Lire. Ainsi commencent les aventures de Peter dans le musée… et dans un autre monde…
Quand les livres deviennent un monde à part entière
Peter atterrit malgré lui dans un monde fait uniquement de livres ou chaque ouvrage est une maison ; leurs habitants voient leur personnalité très liée au livre dans lequel ils habitent. Ainsi se monde-bibliothèque est rangé comme suis....
lire la suite sur le blog !
Lien : http://glowmoonlight.unblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
WitchbladeWitchblade   08 janvier 2016
- Des créatures ? Quel genre de créatures ?
- Je ne sais pas. Je ne les ai jamais vues. Mais mon papa dit que lui, il les a vues. Il a dit qu'elles étaient trop décomposées pour qu'on puisse dire à quoi elles ressemblent.
- Ça me rappelle le genre d'histoires horribles que les adultes racontent aux enfants pour les obliger à obéir. Des fables.
Commenter  J’apprécie          150
WitchbladeWitchblade   07 janvier 2016
Peter comprit que discuter avec ces trois vieillards était peine perdue, autant essayer de débrouiller une grosse pelote de fils pleine de nœuds. C'était le genre de chose qui pouvait rendre fou, aussi fou que ces trois-là. Ils avaient peut-être été sages en leur temps, mais maintenant ils étaient aussi fous que des chapeliers.
Commenter  J’apprécie          140
WitchbladeWitchblade   09 janvier 2016
Le problème avec les mythes et les contes de fées, (…) c'est qu'il est presque impossible de savoir s'ils sont vrais ou faux. C'est une question de foi. Si vous croyez très fort en quelque chose, alors cela est suffisant pour en faire une vérité.
Commenter  J’apprécie          130
WitchbladeWitchblade   07 janvier 2016
Hors du musée, [Peter] se sentait comme une pièce de puzzle qu'on aurait rangée dans la mauvaise boîte, mais à l'intérieur, il avait la sensation d'être à l'abri de tout.
Commenter  J’apprécie          140
WitchbladeWitchblade   10 janvier 2016
Les choses les plus importantes sont souvent les plus simples. C'est leur grande simplicité même qui fait qu'elles nous échappent.
Commenter  J’apprécie          170

autres livres classés : mondes imaginairesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3805 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

.. ..