AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782869300651
218 pages
Payot et Rivages (01/04/1987)
3.9/5   26 notes
Résumé :

Ike King était sans doute le plus grand propriétaire terrien de l'Oklahoma. Il avait construit son empire par le sang et la violence. Et ses fils comptaient se l'approprier par les mêmes moyens.

Arlie avait tué son frère Boz pour cela , mais Critch était de retour et avait droit à sa part. Il avait aussi une redoutable meurtrière à ses trousses, et un marshal nommé Thompson le tenait à l'oeil.

C'est un regard sans pitié ma... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
jeranjou
  04 mai 2013
Mais bon sang, mais c'est bien sûr !
"Sang mêlé" désigne le mélange de races, mais cette expression est particulièrement utilisée dans le cas de la descendance entre blancs et indiens. Maintenant, pour ce «Sang mêlé» de Jim Thompson, cela peut se traduire autrement : « Comment rougir ses mains de sang à tout bout de champ ».
Ça va, vous me suivez. Pas vraiment !
Bon, d'accord. Ne vous faites pas du mauvais sang, je vais vous expliquer.
Revenons deux siècles plutôt aux Etats-Unis. Direction l'Oklahoma où cinq grandes tribus indiennes avaient encore le droit de vivre sur ses terres, comme les Apaches par exemple.
Et ainsi, nous faisons connaissance avec Critch, un jeune escroc issu d'une riche famille, les King dont les habitudes de vie proviennent à la fois des blancs et des indiens. Dès son plus jeune âge, Critch a dû fuir les King avec sa mère prostituée et Kay son amant.
Des années plus tard, de retour au pays, il revient bien décidé à toucher son héritage, quitte à verser le sang sur ses deux frères, Boz et Arlie. Avant de prendre son train pour King Junction, il a le sang qui bouillonne pour une jeune femme qui s'avère être une tueuse en série opérant avec sa soeur jumelle. Après avoir fait l'amour avec la petite soeur, Critch la détrousse de ses 72 000 dollars cachés dans sa ceinture.
Comment va-t-il pouvoir s'en sortir avec tout cet argent ? Va-t-il toucher son héritage ? A vous de découvrir la suite…
« Sang mêlé », dont le titre original du roman est "King Blood", est un des derniers écrits de Jim Thompson. Durant le récit, on découvre avec surprise le Marshall Thompson, un homme intriguant, plein de sang-froid et d'autorité. Qui est cet homme du même nom que l'auteur? C'est alors que Jim T. confirme au milieu du roman que les personnages du Marshall et de son neveu ont bien existé. Jim T. est même le fils du neveu James Sherman Thompson, devenu Shérif dans le roman.
Hormis cet épisode étonnant, le roman est plaisant et distrayant. Loin de ses chefs d'oeuvre «L'assassin qui est en moi» et «Rage noire», «Sang mêlé» s'avère être une lecture de transition plutôt courte et facile à lire pour se payer une pinte de bon sang (1), sans se prendre la tête.
J'espère que cette critique vous aura fouetté le sang (2) en ce début de mois de mai encore bien frisquet.
(1) bien rigoler
(2) réchauffer, revigorer
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          460
JIEMDE
  03 août 2021
Quand Jim Thompson entreprend de réécrire l'histoire de la conquête de l'Ouest en mettant en lumière ses côtés les moins glorieux, cela donne Sang mêlé, traduit par Michèle Valencia, probablement un des meilleurs Thompson lus jusqu'ici.
Pas de chevauchée héroïque, de découvertes de mines d'or, de duel dans la Grand Rue, de paix des braves, ni de belle à sauver ! Dans Sang mêlé, l'homme est menteur, la femme est frivole, limite nymphomane et l'indien est veule et opportuniste. Oubliez vos clichés !
On est au milieu du XIXe siècle en Oklahoma, état d'accueil des Cinq Nations Indiennes en exil où un lopin de terre leur a généreusement - ou plutôt honteusement - été attribué. Mais depuis son fief de King Junction, Ike King rachète ces terres une à une, spoliant un peu plus les Apaches ou les pionniers venus croire en leur rêve américain. le principe de réalité et d'opportunité a déjà gagné et « The winner takes it all ».
Tout fonctionnait bien jusqu'à ce que Critch, le fils qu'Ike a eu avec une métis avant de les répudier, décide de rentrer au bercail réclamer sa part de fortune et du ranch, non sans avoir juste avant dérobé 72 000 dollars au soeurs Anderson qu'il a désormais à ses trousses. Ses deux frères, Arlie et Boz, ne voient pas ce retour d'un bon oeil, pas plus que leurs épouses indiennes.
Les éléments du drame sont en place, le vaudeville sauce cow-boy peut démarrer, arbitré par l'adjoint du Marshall, un certain… Jim Thompson ! Dans Sang mêlé, l'auteur se lâche comme jamais dans le burlesque, le cynisme, le sordide, le crado, le racisme, la misogynie et la violence. C'est cru et direct, mais que c'est drôle et que c'est bon !
Dernier roman de Jim Thompson avant sa mort, Sang mêlé est certainement un de ses meilleurs, où comme dans Rage noire, il se lâche et débride complètement sa pensée et sa plume. Ce qui ne l'empêche pas de livrer au passage quelques superbes pages d'écriture quand il se prend à décrire la ville d'El Reno et son effervescence cinématographique générée par sa communauté de cow-boys, putes, joueurs, aventuriers, bandits ou loosers.
Et si la gaudriole fait le sel de Sang mêlé, elle ne masque heureusement pas une belle étude sociologique de fond sur les relations de l'époque entre indiens, métis et hommes blancs, parfois mues par de solides amitiés à l'image de celle d'Ike King et de Tepaha, frères de coeur à défaut de l'être par le sang.
Hop, hop, hop : on se précipite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
Sachalia
  15 septembre 2021
Oklahoma, milieu du XIXème siècle, Ike King est un grand propriétaire terrien vieillissant. Il co-dirige son empire King Junction, avec son ami de toujours Tepaha, Apache. Les deux patriarches régissent le domaine avec leurs lois, leurs règles, violentes.
Ike a trois fils : Boz et Arlie, mariés aux petites filles de Tapaha. Les deux frères et leurs femmes sont rivaux car chacun veut hériter du domaine sans laisser sa part à l'autre.
Le petit dernier Critch a quitté son père très jeune avec sa mère, métisse afro-indienne, prostituée. Il est devenu un escroc sur les bons conseils éducatifs de son beau-père.
L'histoire débute avec Critch qui rencontre une redoutable femme bandit-meurtrière, il lui vole son butin puis tombe sur son frère Arlie qui le ramène au ranch. Il va pouvoir lui aussi négocier son héritage. Mais cela est sans compter sur la soeur de sa victime qui veut récupérer son bien.
On découvre dans ce roman une autre facette de la conquête de l'ouest, les rapports entre les différentes tribus indiennes ou avec les colons, le métissage, les descriptions des villes en construction (notamment Reno qui fut instructive), le fonctionnement judiciaire géré par le Marshall ou par la loi du plus fort/riche, les femmes-bandits… Jim Thompson nous offre aussi un peu de son histoire familiale car il a un lien avec l'un des personnages…
Le roman est sombre, violent mais aussi incroyable, parfois drôle. Les personnages sont perfides, roublards mais aussi humains. Cela fait du bien de ne pas avoir un tableau axé « méchants indiens » car, au contraire, tout le monde en prend pour son grade ! Ultime roman de Jim Thompson avant son décès, il mérite une plus grande publicité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
carnet-de-voyage
  14 mai 2017
Quand la mère de Critch se barra avec son amant en l'emmenant dans leur cavale, elle s'était déjà bien vautrée dans la prostitution en tout genre.....
Poutant, son mari, Ike King est un des plus gros terriens de l'Oklahoma....
L'Olklahoma, cette terre où les Indiens, quelque soit la tribu, peuvent vivre comme bon leur semble.... du moins, encore quelques temps....
Ike King a eu trois fils....
Les King vivent comme des "sangs mêlés"...
Mais si les deux ainés sont restés avec le père et ont visiblement pris ses manières brutales et épousés des indiennes, ne sont pas des agneaux, le benjamin Critch n'est pas un saint...
Quand il décide de revenir dans le giron paternel, il croise deux soeurs..... Il retrousse l'une et detrousse les deux de 75000 $...
Il y a des choses qui ne se font pas, non ?
Ce qu'il ignore, le blaireau, c'est qu'une des deux est une tueuse....
Et cette dernière se met à sa recherche...
Bonjour les retrouvailles familiales....
" On compare parfois la cruauté de l'homme à celle des fauves, c'est faire injure à ces derniers. " Dostoïevski
"Sang mêlé" de Jim Thompson est un roman noir, comme du sang séché...
On y retrouve tout ce qui a fait la richesse des grands romans de Jim Thompson....
C'est cru, mais c'est bon....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DanielGauthier
  10 mars 2010
Critch est un jeune escroc qui a quitté sa famille, emmené par sa mère, prostituée par vocation.
Il revient quelques années plus tard, bien décidé à faire valoir ses droits auprès de son père, le plus gros propriétaire terrien de l'Oklahoma, qui a bâti son empire sur le sang et la violence.
Il se heurtera à son frère Arlie (qui a déjà assassiné Boz, l'autre frère), à une serial killer, à un shérif soupçonneux...
Violence, corruption, métissage, crimes en tous genre, mais aussi peinture aiguisée d'une certaine Amérique, dans ce polar exemplaire du travail de Thompson, auteur de 26 romans traduits en français - dont pas un seul n'est à jeter.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
jeranjoujeranjou   29 avril 2013
- C’est moi qui vous invite, monsieur le conseiller.
J’insiste.
- Ne dites donc pas de bêtises. Il s’agit d’affaires M. King, et nous sommes tous les deux invités par votre père. Je… Il s’interrompit en fronçant les sourcils et il se frappa la hanche. Nom de dieu ! dit-il. J’ai perdu mon portefeuille !
- Ça alors, c’est pas de chance ! répondit Critch d’un air soucieux et compatissant. Il y avait beaucoup d’argent dedans ?
- Pas tellement. Une cinquantaine de dollars.

Merde ! pensa Critch.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
jeranjoujeranjou   04 mai 2013
- J’ai des questions à vous poser.
- Hein des questions ? Artie déglutit péniblement. […]
- Le Marshall n’aura qu’à patienter avec ses questions ou faire ce qu’il voudra !
- Faire quoi, selon vous ? dit Thompson.
- Aller vous faire cuire un œuf !
[…]
- Ce que vous venez de dire a servi d’épitaphe au dernier type qui m’a sorti la même chose, dit le Marshall. Je me demande si vous avez envie que ce soit aussi la vôtre.

Critch secoua la tête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          291
jeranjoujeranjou   06 mai 2013
Dans le temps, pensait Ike King, un ami était quelqu’un qu’on n’aurait pas tué, même si on en avait l’occasion, et vice-versa.

Un ami était quelqu’un pour lequel on aurait tué, vice-versa.
Commenter  J’apprécie          351
SachaliaSachalia   15 septembre 2021
« - ça te dit mon grand ? lui demanda-t-elle avec un regard sensuel. Puisque t'en es à tout prendre, pourquoi tu m'prendrais pas moi ?
- Comment ça ? dit Arlie avec un air idiot. Tu veux dire que je pourrais te manger ou quoi ?
- Tu peux, si c'est ça que tu veux, murmura-t-elle. Ou tu peux me faire n'importe quoi? Regarde donc un peu ces nénés."
Il tira violemment sur sa chemise et il examina la poitrine opulente à bouts roses qui s'en échappait. Il ouvrit la bouche de stupéfaction : finalement, il leva les yeux vers elle, d'un air manifestement perplexe.
- T'en as que deux, dit-il d'une voix plaintive.
- J'en ai que... quoi ? dit Ethel Anderson. Merde alors, et combien tu croyais que j'en avais ?
- Ben ça dépend si t'es une vache, une truie ou une chienne. J'crois pas qu'tu sois une vache; t'es trop dégueulasse pour partager une grange. Alors t'es peut-être une truie ou...
- Espèce d'enculé, tu te crois malin. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JIEMDEJIEMDE   02 août 2021
Voler quelqu’un de sa famille, c’est impardonnable. Voler les autres, en revanche, c’est très bien, c’est même louable.
Commenter  J’apprécie          130

Videos de Jim Thompson (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jim Thompson
L?action se déroule sur une journée, un samedi de Pâques. Tôt le matin, la foudre s?abat sur Richard Weatherford, pasteur respecté d?une petite communauté de l?Arkansas. Son jeune amant vient lui réclamer le prix de son silence : 30 000 dollars. Marié, cinq enfants, prêcheur intégriste, toujours prompt à invoquer la figure de Satan pour stigmatiser les homosexuels, embarqué dans une croisade pour la prohibition de l?alcool, Richard va tout faire pour préserver la façade de respectabilité qu?il a patiemment construite. A n?importe quel prix. Au nom du bien. Au bout de ce samedi noir, la petite ville sera à feu et à sang, mais Richard Weatherford aura réussi à sauver sa réputation?
Fils d?un prêcheur baptiste, Jake Hinkson continue à régler ses comptes. Après L?Enfer de Church Street et Sans lendemain, Au nom du bien enfonce le clou avec une rage jouissive. Admirateur de Flannery O?Connor et de Jim Thompson, Hinkson livre un texte polyphonique, radicalement noir, portrait au tranchoir d?une petite communauté étouffante, prisonnière de valeurs hypocrites et d?une morale d?un autre âge. En bon auteur du Sud, il pousse le jeu jusqu?à son paroxysme. La fin, qui se déroule un an plus tard et montre le pasteur dans son prêche de Pâques, droit devant l?armée des âmes bien pensantes, est un monument de cynisme ravageur. Entre-temps, Donald Trump est arrivé à la Maison-Blanche. Michel Abescat Dry County, traduit de l?anglais (Etats-Unis) par Sophie Aslanides, éd. Gallmeister, 320 p., 22,60 ?.
???????
+ Lire la suite
autres livres classés : oklahomaVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus





Quiz Voir plus

Jim Thompson sur grand écran

En 1972, Sam Peckinpah réalise "Guet-apens", adapté du roman "Le Lien conjugal". Il choisit Faye Dunaway et Warren Beaty pour incarner les époux McCoy ...

c'est vrai
c'est faux

10 questions
19 lecteurs ont répondu
Thème : Jim ThompsonCréer un quiz sur ce livre