AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782203099913
324 pages
Éditeur : Casterman (16/03/2016)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 65 notes)
Résumé :
Lorsque son père disparaît sans donner de nouvelles, Violette se lance immédiatement à sa recherche à travers l'Univers, accompagnée de deux amis un peu "spatiaux"...
Baleines de l'espace, gang de motards interstellaires, stations orbitales de luxe... Une grande odyssée galactique par l'auteur de Blankets et Habibi!
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
Bibalice
  26 mars 2016
Je suis faible, j'avoue. Il me suffit de voir un vaisseau flotter dans le ciel d'une page de BD pour que je devienne fan de la BD en question. Je donne mon argent facilement, lâchement, à tout auteur qui dans sa couverture montre ne serait-ce que l'ombre d'une planète obscure, d'un personnage en combinaison spatiale ou de la carcasse d'un destroyer percé de lasers oranges et bleus.
Que le génie Craig Thompson, auteur des très appréciés Blankets et Habibi, s'embarque dans une aventure spatiale ne pouvait que m'enchanter même si le thème et le pitch (l'histoire d'une famille dont l'unité est menacée par un désastre écologique à base de diarrhée de baleine) avait de quoi me laisser un brin perplexe. J'aime les aventures spatiales mais déteste plus que tout les aventures familiales dans lesquelles parents et enfants se partagent les premiers rôles. Les histoires sont toujours un peu les mêmes, il y a systématiquement ces morales un peu pénibles et ces moments gênants où les parents disent à quel point ils aiment leurs enfants qui doivent affronter seuls certains dangers.
Il y a d'ailleurs bien un peu de cela dans Space Boulette mais cela n'est -surprise !- jamais gênant car il s'agit, disons-le, d'une nouvelle grande réussite pour Craig Thompson qui livre un roman graphique à mourir de rire. Certes, il s'adresse probablement avant tout aux enfants qui pleureront de rire devant certaines situations où il est question de caca de baleines spatiales mais les adultes ont tout aussi fréquemment qu'eux l'occasion de s'amuser au fil des pages que ce soit devant les situations ou les dialogues, brillamment écrits.
L'auteur s'est amusé à parsemer le récit et les dessins de références bibliques, littéraires ou issues de la pop culture pour s'assurer que les adultes ne s'ennuieraient pas et cela est réussi. On peut passer des heures sur la BD ou la relire plusieurs fois pour capter toutes les blagues et les références. Mention spéciales pour les dessins, à la fois magnifiques et archi-détaillés même s'il est certains qu'une partie des lecteurs sera repoussée par leurs couleurs très vives et certaines représentations (les baleines sont elles assez moches).
Le récit en lui-même, énième variation sur la sortie de l'enfance et le pouvoir de l'amitié, est sympathique mais vaut principalement pour ses personnages tous très attachants. Ce sont des "outcasts", des gens rejetés par des entourages, des milieux sociaux, des "familles" auxquels ils pensaient pourtant appartenir. Aucun personnage n'est négligé et ils participent tous au récit.

Une BD à lire absolument donc si vous aimez les grandes aventures spatiales et si, bien sûr, les histoires de cacas cosmiques ne vous rebutent pas.
Bravo à l'auteur et à l'éditeur de l'édition française, Casterman, qui a eu la lumineuse idée d'ajouter quelques notes très intéressantes sur la traduction du récit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          262
Shan_Ze
  30 novembre 2017
J'avais déjà noté cette BD il y a plus d'un an à la suite de la critique de Bibalice. Parce que c'était Craig Thompson, l'auteur de Blankets… le titre m'ayant légèrement faire tiqué (on dirait un titre d'un film de série B). Evidemment, rien qu'avec l'image de couverture (et le titre !), on devine que ça sera une histoire de space opera. Violette est une fille intelligente et quand son père disparait suite à une mission, elle part à sa recherche à l'aide de deux amis, Zachée, le dernier de la lignée des Lumpkins et Elliot, un poulet faisant parfois des crises. Peu de temps morts dans ce comics, même s'il faut le temps de se mettre dans l'ambiance : des familles habitant dans des trailers park dans l'immensité de l'univers, des bestioles extraterrestres assez impressionnantes et des vaisseaux spatiaux sortis d'une imagination débridée. le défilé de couleurs vives (cheveux, écrans, bestioles…) fait un peu mal aux yeux au début (et pourtant, j'en ai lu des mangas colorés !) mais on s'habitue.
Space boulettes est une aventure complètement farfelue, construit avec beaucoup d'humour. Craig Thompson n'hésite pas à semer quelques références bibliques ou à d'autres oeuvres, dans ses textes comme dans ses dessins. D'ailleurs, certaines n'ont pas pu passer la barrière de la langue originale et il y a un appendice très intéressant à la fin (du traducteur ?) qui explique le titre français (le titre anglais a plus de gueule) et les différentes références de l'auteur à la culture américaine.
Au final, ce roman graphique loufoque m'a beaucoup plu, j'ai beaucoup ri aux blagues et bien apprécié cette Violette pleine d'héroïsme et d'idées. Craig Thompson ne manque pas d'originalité (vous découvrirez le danger de la diarrhée de baleine) et n'a pas perdu son coup de crayon (différent de Blankets même si on le retrouve parfois dans quelques dessins). Pour tous ceux qui aiment les aventures spatiales ne respectant aucune loi physique et les extraterrestres un peu fous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
jamiK
  08 août 2017
BD à lire comme un livre de doodles où un "Où est Charlie" sous LSD, bourré de détails, de couleurs psychédéliques, de dessins dynamiques qui semblent êtres animés. L'histoire, une petite fille qui veut sauver son papa, est une sorte de conte initiatique loufoque, où les baleines de l'espace ont la diarrhée et les vaisseaux spatiaux on des cornes de cerf. c'est bourré de clins d'oeils, ça part dans tous les sens, les images foisonnent, si bien qu'après la lecture, on peut revenir fouiner du regard dans les déchèteries cosmiques et autres fouillis intersidéraux. Une BD à apprécier comme un dessert trop sucré, on a pas peur d'être écoeuré, et on le sera surement mais on s'en fout, c'est trop bon !
Commenter  J’apprécie          180
Noctenbule
  01 février 2017
Impossible de ne pas savoir qu'un nouveau roman graphique de Craig Thompson était publié. A force de le voir, j'ai compris que c'était un signe qu'il fallait que je lise et que je n'allais pas être déçue. Certains pourraient avoir peur puisque c'est un gros pavé mais les pages se tournent très vite car on est pris dans le tourment de l'histoire.
Violette va affronter de terribles dangers pour sauver son père aider d'un poulet savant névrosé qui fait souvent des référence biblique et d'un petit extraterrestre orange très en colère. Les obstacles sont nombreux mais ni le courage et ni la force ne lui manque. Plus le temps avance et l'adversité devient rude, plus les personnages apprennent à se connaître et à s'aimer. Ensemble, ils forment un groupe d'amis et même une famille, car pour la plupart, ils sont les derniers de leur race. Ce qui prouve que l'on apprendre à s'aimer malgré des différences physiques visibles.
Tout seul on va plus vite mais ensemble on va plus loin. C'est le message qu'il en ressort. Car malgré les épreuves, ils vont rester ensemble. En plus, d'autres personnes vont venir les aider. de même pour la scène de fin, où le père va prendre une décision assez extraordinaire et pleine d'humanité. Une beau message d'entre-aide et d'amour.
J'adore les personnages des baleines de l'espace qui dévorent des planètes et qui font des déjections énergétiques. Un magnifique clin d'oeil Moby Dick d'Herman Melville. Les baleines deviennent agressives car les hommes essaient de trouver le moyen de gagner plus d'argent qu'importe l'immoralité de leurs actions. Heureusement qu'il y a des enfants pleins d'humanité qui veulent que le monde tourne plus rond. La bd à destination première des enfants est une critique du capitalisme, des classes sociales, de l'égalité, de l'exploitation des hommes, de la discrimination....
La famille ne se plaint pas de sa condition de vie qui est dans un confort à l'opposé des riches qui vivent confinés dans une station spatiale confinée et protégée de tout. Une notion de classe sociale que les enfants peuvent très appréhender jeune lorsqu'ils ne peuvent pas forcément avoir ce que les autres ont pour une question de moyen financier. J'ai trouvé que c'était abordé avec beaucoup de finesse et de vraisemblance.
Par chance, à la fin tout fini bien et tout le monde se retrouve dans la joie et la bonne humeur. L'adversité rapproche et permet de découvrir qui sont les vrais amis.
Le bonus à la fin sont des explications complètes sur l'histoire, sur les références, les clins d'oeil que nous n'aurions pas vu à la première lecture... Mais aussi des informations sur les modifications dues à la traduction. Des informations qui permettent de voir autrement la géniale bd.
Bref, qu'importe votre âge, qu'importe d'où vous venez, plongez les yeux grands ouverts dans cette fantaisie spatiale. Votre imaginaire va prendre le dessus et des références à des livres, des films et des dessins vont s'imprimer en surimpression. Partez à la rencontre de Violette, vous allez être conquis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
vinch64
  23 mars 2016
Je ne suis pas un grand spécialiste en bandes dessinées mais j'adore les romans graphiques. Mes auteurs préférés sont Alan Moore, Charles Burns et Craig Thompson. Pour ce dernier, j'avais adoré son « Habibi » qui a vraiment été une grosse claque aussi bien graphique que scénaristique.
Pourtant, sa dernière bande dessinée « Space Boulettes » ne me tentait pas plus que ça. Mes principaux blocages étaient les suivants :
- le titre que je trouve très moche voire même ridicule. Dans l'édition collector, le traducteur explique tous ces choix en accord ou pas avec Craig Thompson. Cette partie est très intéressante par contre les arguments concernant ce choix de titre ne m'ont pas convaincus.
- le côté bande dessinée pour enfants car ce n'est pas ce que j'aime à priori,
- la couleur car j'adore le noir et blanc en BD et Craig Thompson excelle dans ce registre.

Du coup, j'ai attendu de lire quelques critiques sur des blogs ou webzines pour me convaincre que j'arriverai à digérer ces « Space boulettes ».
Je ne parlerai pas trop de la trame principale de l'histoire qui est assez basique et peut gêner de prime abord par ses aspects scatologiques (mais ça a fait beaucoup rire mes enfants). Pour la faire courte, le carburant de base dans le futur sera synthétisé à partir de caca de baleine de l'espace et il sera souvent question de diarrhée.
Et finalement le fil rouge est la quête de Violette qui veut sauver son père envoyé en mission secrète par son travail.
Si on s'arrête là, ça ne paraît pas très intéressant mais c'est sans compter sur le talent hors pair de Craig Thompson pour intégrer d'innombrables niveaux de lecture dans ses histoires. Les enfants passeront un très bon moment avec l'histoire en surface mais l'adulte se régalera des nombreuses références : Star Wars, Moby Dick et la Bible en tête. Les thématiques évoquées en parallèle sont l'écologie, la mondialisation, la déconnexion des « élites » par rapport au monde réel, l'évolution de la structure familiale, …
Si on ajoute à ça des dessins magnifiques et fourmillant de détails ainsi que des personnages inoubliables (mention spéciale à Elliott et Zachée qui représentent la rigueur et la folie de Violette), je peux dire que cette bande dessinée est vraiment géniale même si à la base ce n'est pas ce que je lis habituellement.
Je conseillerais de prendre la version collector qui contient en bonus de fin une interview du traducteur et une autre de Craig Thompson agrémentée d'esquisses et d'artworks.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
BoDoi   31 mars 2016
Un rythme échevelé, baigné de blagues, de personnages improbables, aux noms étranges.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
Shan_ZeShan_Ze   28 novembre 2017
- Et on a dépensé tout mon argent de poche en bonbons. Comment font les adultes pour "budgéter" ? (Violette)
- C'est simple, il suffit de soustraire, d'arrondir, et de prévoir correctement les... (Elliot)
- Tu crois que c'est le moment pour un cours de maths ? (Violette)
Commenter  J’apprécie          150
beklfbeklf   19 novembre 2016
- Cet individu est un criminel !
- Non... C'est mon ami Zacchée !
- Est-ce qu'il tient son nom du petit bonhomme qui est grimpé au sycomore ?
- Tu te moques de moi ?!
- C'est une référence biblique.
- Eh ben, je ne suis pas religieux. Ni un "petit bonhomme". Je suis le dernier des Lumpkins !
- Peu probable. Les Lumpkins étaient grands et maigres.
- T'en as déjà vu ?
- Ils ont tous disparu.
- Pas tant que je serai là. Eh ouais ! Je suis l'orphelin de mon espèce ! Et toi ? Tu dis que t'es un poulet, hein ? Pour moi, les poulets c'est des filles. Pour les mecs, on dit Coqs !
- Mon père est un Coq... Je me sens donc plutôt poulet.
- Mais ça veut rien dire !
- Mon espèce à moi, au moins, n'est pas une erreur de la nature.
- Viens que je te montre la nature de tes erreurs !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BibaliceBibalice   26 mars 2016
-M.Chou, allez-vous laisser le SYSTEME exploiter de respectables travailleurs tels que vous pour satisfaire les appétits énergétiques insatiables des ELITES ?

-Appétits ? Je peux gagner des GATEAUX ?
Commenter  J’apprécie          60
BibaliceBibalice   26 mars 2016
-Ceci est mon journal personnel de rêves.
-De rêves ? J'ai fait le rêve qu'un jour toutes les espèces vivront en parfaite HARMONIE !
-Prosaïque. Ce que je relate est beaucoup plus sophistiqué. Je déchiffre les symboles d'une énigme spirituelle ! Champignons ! Equations mathématiques ! Licornes en origami ! Disques tournoyants !
Commenter  J’apprécie          30
BibaliceBibalice   26 mars 2016
On équipe nos [unités d'intervention] lourdement : missiles, lasers, grenades au plasma, lance-flammes, obusiers, matraques, bazookas, bombes H et balles à picots. Puis on les décore d'un visage souriant et du logo de l'entreprise.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Craig Thompson (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Craig Thompson
Lorsque son père disparaît sans donner de nouvelles, Violette se lance immédiatement à sa recherche à travers l'Univers, accompagnée de deux amis un peu « spatiaux »... Baleines de l'espace, gang de motards interstellaires, stations orbitales de luxe... Une grande odyssée galactique par l'auteur de "Blankets" et "Habibi" !
« Space Boulettes », de Craig Thompson, en librairie le 16 mars 2016 !
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3501 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

.. ..