AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2355741670
Éditeur : Akileos (17/09/2014)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Henri et son grand-père tente de survivre dans leur univers post-apocalyptique désolé et hostile, hanté par des monstres qui absorbent la moindre once de couleur et transforment les êtres vivants en statues, les Langoliers. Un jour, ils sont capturés par un groupe d'hommes qui veut les utiliser comme appâts pour tuer les Langoliers. Dans le même temps, dans ce qui semble être une copie couleur de la ville dévastée, cinq hommes en armes s'apprêtent à pénétrer le mond... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
verobleue
  04 mars 2015
Un idéogramme rouge pétant sur une page blanche étincelante, Voici la couverture de la bande dessinée tant attendue, reçue des éditions Akileos pour la MC de Décembre. L'intérieur est assez épuré, avec des planches en noir et blanc et de parcimonieuses touches de couleurs.
Trois séries de personnages. Henri et son grand-père, un groupe de scientifiques et un commando d'hommes. Deux sortes de monstres, des tripodes qui dévorent la couleur et transforment les êtres vivants en statues et l'autre, à forme humaine. Deux mondes différents, un dévasté et hostile et l'autre, semblable au nôtre avec les couleurs, deux espaces temps, l'un en 2054 et l'autre plus tôt en 2046.
Cette dystopie raconte la survie du petit Henri et de son grand-père, affamés, recherchant de la nourriture dans un monde post apocalyptique en ruine.
C'est une bédé de science-fiction mais j'ai vite perdu mes repères. Une aventure qui part à toute allure sans explications de l'auteur : le grand-père revient d'entre les morts, le monstre à forme humaine porte le blouson et un objet bien particulier du gamin, deux mondes parallèles qui s'entremêlent et s'influencent.
J'ai tourné les pages avec enthousiasme, entraînée dans les courses poursuites mais lorsque j'ai atteint la dernière page , j'ai été très déçue de n'avoir trouvé aucune explication pour répondre à mes questions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
yanndallex
  11 mars 2015
Avant tout un grand merci aux éditions Akileos et aux masses critiques Babelio pour ce bel exemplaire de Brane Zero.
L'ouvrage en lui-même est beau !
Une couverture blanche pure encombrée en premier plat du strict minimum (c.à.d. le titre de la BD et le nom de l'auteur) et d'une magnifique calligraphie rouge dont j'ignore encore le sens… et le 4eme plat représentant un décor post-apocalyptique en filigrane, la même calligraphie rouge en petit et un petit texte extrait de la BD…
Superbe !
Le contenu, lui, est surprenant.
Le dessin et les mises en scène peuvent paraître basiques au premier abord, mais à y regarder de plus près, les cases sont finement travaillées en jouant sur un trait simple, des couleurs en nuance de masse grise/blanche avec quelques points de couleurs criantes contrastant avec le monde alentour ! Un superbe effet qui permet de bien mettre en place une ambiance de mal-être…
Une vraie réussite graphique !
Le scénario, quand à lui, est plutôt alambiqué sur une base de science-fiction autour de voyage spatio-temporel, et de mondes parallèles envahis de monstres détruisant tous les parallèles pour qu'il n'en reste qu'un « officiel »… Ceci en est mon interprétation.
Ce scénario ne laisse cependant pas de répit au lecteur car tout va très vite !
On s'y perd facilement et on se pose beaucoup de questions.
Il demeure encore de nombreuses inconnues à la fin du récit de ce tome.
Le travail de découpage peut donc, là aussi, ne pas paraître très au point, mais n'oublions pas qu'il ne s'agit que d'un tome 1, et que toutes les questions que nous nous posons seront, je l'espère, répondues dans le second tome.
Bref, pour résumer, ce livre est beau, simple, surprenant et original.
J'y ai passé un bon moment de lecture et d'imaginaire, et tout amateur de science-fiction y trouvera certainement son compte.
Ce premier tome est selon moi une réussite, mais je reste sceptique quant au 2eme tome… j'espère qu'il tiendra ses promesses et répondra effectivement à toutes nos questions.
J'ai cependant hâte de le voir arriver!!
Merci de m'avoir lu,
yann
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Catilina38
  03 octobre 2016
Présenté en deux volumes de 78 et 114 pages (soit une histoire de 200 pages pour un premier album, excusez du peu!), Brane Zéro illustre la politique du jeune éditeur Akileos de donner leur chance à de jeunes auteurs pour partie autodidactes, dans des formats adaptés à leurs désirs créatifs (comme le format comics des ouvrages de Ronan Toulhoat). La maquette est remarquablement efficace avec l'utilisation du logo (essentiel dans l'histoire) qui nous fait immanquablement penser à la référence majeure de Thonon (Akira). Une couverture tout a fait réussie, élégante et une continuité graphique entre les deux volumes (si l'on excepte un léger décalage de taille de caractère du texte de la quatrième entre les deux tomes… mais l'on est là dans le chipotage).
Brane zéro est un récit de SF « quantique », c'est à dire assez pointu en ce qu'il traite à la fois du voyage dans le temps et du principe du Multivers. Pour résumer sans déflorer une intrigue très bien ficelée malgré sa complexité, deux espaces-temps rentrent en résonance, mettant en danger notre réalité. Des personnages vont être envoyés dans l'autre dimension afin de trouver la source du problème, dimension où d'étranges créatures, les Langoliers, absorbent la couleur…
Il est peu de dire que le premier tour de force de l'auteur (aux dessins et au scénario!) est d'avoir construit une histoire s'inscrivant dans les concepts de la théorie des cordes, sans perdre le lecteur et en parvenant à retomber sur ses pieds. Très clairement, si Denis Bajram fait figure depuis des années et la sortie de la première Universal War de père de la BD SF, l'ouvrage de Mathieu Thonon peut aisément être comparé à son aîné dans sa construction et son originalité. Il est d'ailleurs dommage qu'il ne bénéficie pas du même succès que Block 109 (même éditeur), qui revêtait à sa sortie les mêmes qualités et les mêmes attentes: un scénario presque parfait sur des dessins très prometteurs mais en devenir. Je dirais à titre personnel que la technique de Thonon surpasse même celle de Toulhoat lorsqu'il commençait. Les pages de ville en ruine et certains plans fulgurants sont véritablement saisissants. A la première lecture la comparaison avec l'oeuvre majeure de Katsuhiro Otomo (Akira) fait ressortir les défauts (ou la progression) des dessins. Mais il est injuste de comparer le premier ouvrage d'un auteur autodidacte et un monument de la BD mondiale… Cela illustre seulement le fait que Mathieu Thonon devra à l'avenir s'émanciper de son illustre modèle pour faire fleurir son talent comme il le mérite. Au final l'on a un quasi sans faute et l'une des meilleures (et intelligente) BD SF de ces dernières années. Avec quelques années de maturité (et d'ambition) graphique de plus Brane Zéro serait entré dans le cercle des BD de référence. Rencontré à Angoulême, Thonon dit travailler sur un nouveau projet SF. Excellente nouvelle!
Lien : https://etagereimaginaire.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Luria
  28 janvier 2015
"La Brane est comme un rail sur lequel notre univers avance à travers le temps. En permanence,nos actions, nos hésitations,nos choix créent d'autres mondes parallèles, d'autres rails [...]. Mais ces mondes parallèles sont par nature éphémères, il ne peut y avoir qu'une seule réalité [...]. Cette Brane principale, notre monde, est appelé la "Brane zéro""
Cette citation qui ouvre l'histoire a de parfait qu'elle résume tout, explique sans trop en dire et qu'en rajouter dévoilerait la trame. Brane zéro c'est une bédé d'anticipation qui pose toutes les questions classiques effet papillonesque du genre mondes parallèles. Peut-on changer le passé ?, change-t-on alors notre monde ?, en devient-il un autre ?, que devient on si notre monde n'est plus qu'un parallèle et non la ligne droite, etc....
Le tout est très bien amené, très bien introduit même, car ce premier tome pose plus de questions qu'il n'en résout. le gros point noir a été pour moi le dessin. Pas assez abouti, "trop jeune", en librairie je l'aurais refermé de suite. Mais je l'ai continué tant et si bien que le livre refermé, je me suis rendue compte que je n'avais pas bougé, debout, inconfortable, tellement j'ai été prise par l'histoire. Dommage pour le trait donc mais vivement la suite !!
(Grand merci à Babélio et aux éditions Akileos : livre lu grâce à une opération Masse Critique)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (2)
BDGest   17 octobre 2014
Si ce premier tome de Brane zéro se révèle efficace, il reste à espérer qu'il réussira à développer un style plus personnel dans la suite de l'histoire.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   03 octobre 2014
Très astucieusement amené, avec ce qu'il faut d'action, de mystère et de pistes ouvertes vers une hypothétique suite qui promet d'être vraiment très prenante.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LuriaLuria   28 janvier 2015
Si quiconque, après mon départ, a la possibilité de regarder cette vidéo, c'est que j'aurai échoué.
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Videos de Mathieu Thonon (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mathieu Thonon
Découvrez le tome 1 de "Brane 0", la première bande dessinée de Mathieu Thonon, en librairie.
En quête d'un peu de nourriture, Henri et son grand-père traversent une ville en ruine hantée par des monstres qui absorbent la moindre once de couleur et transforment tout être vivant en statue : les langoliers. Alors que le jeune garçon et le vieil homme font une pause dans un immeuble dévasté, ils sont capturés par un petit groupe armé qui veut se servir d'eux comme appâts?
Toutes nos news sont sur http://www.akileos.com et sur notre page facebook : https://www.facebook.com/pages/Akileos-Editions/116841415780
+ Lire la suite
autres livres classés : univers parallèlesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox

Autres livres de Mathieu Thonon (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2522 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre