AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Thierry Gillyboeuf (Traducteur)
ISBN : 2912667437
Éditeur : Finitude (07/11/2007)

Note moyenne : 3.54/5 (sur 28 notes)
Résumé :
Vivre en harmonie avec la nature, se tenir à l'écart de la société, défendre le droit à la liberté, tous les thèmes chers à H.D. Thoreau sont condensés dans les lettres qu'il adresse à son ami Harrison Blake entre 1848 et 1861. Celui-ci, avide de conseils spirituels, lui avait demandé de le guider, de lui montrer la voie vers une vie plus vraie. Nous avons là, en cinquante lettres, inédites en français, un véritable manifeste de la pensée d'Henry David Thoreau qui c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
michemuche
  31 octobre 2014
Henry David Thoreau, précurseur de l'écologie, philosophe, enseignant, le Diogène du siècle industriel d'après Michel Onfray.
Ce rebelle amoureux de la nature, apôtre de la non violence, contre l'esclavage
a eu le mérite d'aller au bout de ces convictions.
" Je suis simplement ce que je suis" ce petit livre au titre accrocheur avec une jolie aquarelle en couverture m'a fait craquer.
Dans ce récit épistolaire nous faisons la connaissance de monsieur Thoreau.
A travers ses lettres envoyés à Harrison Blake son ami il nous fait découvrir ces paysages de nouvelle Angleterre, ces montagnes, ces forêts, ces côtes sauvages.
Ce vagabond solitaire chère à Kerouac, ce promeneur solitaire entre deux escapades distille à son disciple Blake les conseilles pour une vie idéale faite de travail de vie saine et sans excès.
J'ai trouvé ce livre assez inégal, des lettres intéressantes, d'autres lassantes où la bigoterie côtoie un personnage hautain, comme dans cette critique sur un poème de Walt Whitman : " mais il y a deux ou trois textes dans ce livre dont le moins qu'on puisse dire est qu'ils sont déplaisants, purement sensuels. il ne célèbre pas du tout l'amour."
Si vous voulez connaitre ce personnage emblématique il vaut mieux commencer par le petit fascicule " la désobéissance civile" ou encore " Walden ".
merci à FX encore une fois de m'avoir fait découvrir ce personnage atypique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          547
Fx1
  09 septembre 2014
Rien de mieux que de lire ces courriers pour comprendre l'essence méme de la pensée de Thoreau . Il n'était pas seulement un fervent partisan de la nature , pour lui la vie au sein de la nature ètait en quelque sorte la seule maniére de vivre son existence pleinement . Il n'était pas un illuminé , sa pensée est au contraire trés élaborée , structurée . Il suivait un cheminement qui n'avait rien d'absurde . C'étaitun penseur libre , un vrai , pas un philosophe de salon . Cet ensemble de lettres représente le plus grand document sur la pensée de ce grand homme de l'histoire de la pensée .
Commenter  J’apprécie          150
Bruno_Cm
  31 décembre 2014
Ce recueil de lettres toutes adressées à un certain Blake se révèle tantôt plaisant, tantôt enthousiasmant et tantôt bof.
En effet, certaines des ces lettres recèlent en peu de mots l'essence de la philosophie de Thoreau, apôtre du retour à la simplicité, à la beauté de la Nature, à la compréhension approfondie de soi-même... Des thèmes qui sont d'une bluffante actualité !
Hélas parmi les lettres il y en a un bon nombre de pas très intéressantes (des histoires de détails sur des rendez-vous manqués, de trajets effectués ou pas...) que la dernière strophe du livre résume : "Faites-moi savoir si cette proposition vous tente. Je me dépêche de vous écrire à cause de la levée du courrier, et suis contraint de négliger ce qui, dans nos échanges épistolaires, a trait au domaine moral." Un peu décevant, mais en même temps l'esprit de Thoreau c'est ça aussi des éléments de réalité, banals, triviaux qui doivent ou qui permettent une certaine sublimation, par moments... Sans doute ce genre de ralentissements et détails plairont aux grands adorateurs de ce philosophe rare.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
michemuchemichemuche   20 octobre 2014
Si vous voulez convaincre un homme qu'il agit mal, agissez bien. Mais ne vous souciez pas de le convaincre. Les hommes croient ce qu'ils voient. Alors, donnez-leur à voir !
Commenter  J’apprécie          1085
Bruno_CmBruno_Cm   31 décembre 2014
Il doit être difficile, en effet, de rencontrer celle avec qui nous sommes idéalement prêts à nous unir, autant qu'il doit être difficile pour elle de nous rencontrer. Nous ne devrions faire montre d'aucune réserve, nous devrions nous donner entièrement à cette compagnie, nous ne devrions avoir d'autre obligation que celle-ci, la seule susceptible d'être aussi merveilleusement amplifiée chaque jour. Je ferai émerger mon amie de la partie inférieure de son être pour la mettre plus haut, infiniment plus faut, et une fois là, la connaître vraiment. Mais d'ordinaire, les hommes ont autant peur de l'amour que de la haine. Ils ont des engagements plus médiocres, des objectifs immédiats à atteindre. Ils n'ont pas assez d'imagination pour le consacrer à un être humain, mais en revanche, ils doivent réparer un tonneau, que diable !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
michemuchemichemuche   20 octobre 2014
Je suis simplement ce que je suis, ou du moins je commence à l'être. Je vis dans le présent. Je ne fais que me souvenir du passé, et j'anticipe le furtur. J'aime vivre....
Commenter  J’apprécie          330
Bruno_CmBruno_Cm   31 décembre 2014
Je suis content d'apprendre que je suis aussi important pour un mortel que l'est un épouvantail opiniâtre pour un fermier - de fait, je suis une gerbe de paille dans des habits d'homme, agrémenté de quelques morceaux d'étain étincelants au soleil. Comme si je travaillais dur, dans ce champ ! Mais si ce genre de vie suffit à préserver le maïs d'un homme, eh bien, celui-ci à tout à y gagner. Je ne redouterai pas vos éloges tant que vous saurez bien ce que je suis, d'une part, et ce que je pense ou entends être, d'autre part. Et surtout tant que vous ferez vraiment la distinction entre les deux, car il arrivera immanquablement qu'en louant le second, vous condamniez le premier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Bruno_CmBruno_Cm   31 décembre 2014
A quoi sert une maison si l'on n'a pas une planète acceptable pour l'y installer ? Vous ne pouvez pas supporter la planète sur laquelle elle a été bâtie ? Nivelez donc le sol au préalable. Si un homme croit, et qu'il nourrit de grandes espérances, peu importe où on l'installe et ce qu'on lui montre, il sera entouré par la grandeur (bien entendu,il n'est pas question de l'installer n'importe où ni de lui montrer n'importe quoi). Il est pareil à un homme affamé en parfaite santé qui se dit ; Ce croûton de pain est excellent !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Henry David Thoreau (28) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Henry David Thoreau
Henry David Thoreau vu par Michel Onfray
Dans la catégorie : CorrespondanceVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature américaine en anglais>Correspondance (11)
autres livres classés : correspondanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
293 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre