AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de cecille


cecille
  17 août 2019
Dans ce texte très court, Thoreau réagit aux écrits de John A Etzler à propos du Paradis à reconquérir. Pour ce dernier ce sont les machines qui permettront à l'homme de vivre mieux et réaliser ses désirs comme ses rêves les plus fous, sans travailler. Il pense que l'homme va adopter de nouveaux moyens de locomotions : " On pourra se rendre d'un pôle à l'autre en deux semaines, visiter un pays de l'autre côté de la mer ...." habiter des terres inhabitables jusque là : " Toutes les terrains sauvages, même les plus hideux et les plus stériles, pourront être convertis en jardins merveilleux et très fertiles "..... Très visionnaire il écrit : " Peut-être que les générations à venir ne voudront plus habiter un monde qui se désagrège, et, profitant des inventions futures de la locomotion aérienne et de la navigation spatiale, la race humaine tout entière quittera la terre pour émigrer et s'installer sur une planète vacante ..."

Thoreau critique entre autre, le fait que dans ce livre le paradis à reconquérir, son auteur développe essentiellement le confort matériel et extérieur, en oubliant la vie intérieure, essentielle à Thoreau, ce transcendantaliste de la première heure, jusqu'à s'en éloigner par ailleurs plus tard, comme nous l'apprenons dans la deuxième partie de ce petit livre : Thoreau essayiste.

Deuxième partie que j'ai savourée comme tout au début, l'introduction de Michel Granger, professeur de littérature américaine, spécialiste de Thoreau.

Très agréable à lire, une belle présentation ... une maison d'éditions que j'ai aussi découvert à cette occasion, le mot et le Reste qui semble compter dans ses publications de bien intéressants ouvrages.

Je remercie Babelio de m'avoir permis cette lecture, de me replonger dans l'univers de Thoreau que j'affectionne beaucoup.
Commenter  J’apprécie          190



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (19)voir plus