AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782280419567
324 pages
Harlequin (04/09/2019)
3.39/5   117 notes
Résumé :
En amitié, un dérapage est si vite arrivé...

Darcy se sent piégée. Les dernières volontés de sa grand-mère sont très claires : si Darcy et son frère jumeau veulent toucher leur héritage, ils doivent rénover le cottage qu’elle leur a légué. Et qui son frère a-t-il choisi pour les y aider ? Tom, son meilleur ami. Un fruit défendu aussi connu sous le nom d’homme-idéal-crush-de-toujours que Darcy aimerait beaucoup croquer. Cela fait dix ans qu’elle s’arra... >Voir plus
Que lire après Drague interditeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (32) Voir plus Ajouter une critique
3,39

sur 117 notes
J'aime bien lire de temps en temps une bonne comédie romantique bien légère et un peu décalée, c'est ce que j'attendais de Drague Interdite de Sally Thorne qui m'offrait un cadre inédit : une rénovation de maison avec des amis d'enfance à la tension sexuelle palpable au centre.


C'était la première fois que je lisais une romance de Sally Thorne et je suis bien embêtée. J'ai beaucoup le scénario de l'histoire, c'était hyper amusant de suivre cette rénovation sous haute tension. En revanche, côté écriture, j'ai eu un gros soucis. Sans parvenir à mettre exactement le doigt dessus, j'ai eu le sentiment d'une écriture très maladroite où la plume et les intentions de l'autrice ne parvenaient pas à être synchro. Cela donnait un décalage fort désagréable parfois avec de grosses incohérences ponctuelles pas du tout agréables. Et pourtant en même temps, impossible de lâcher le roman tant je voulais voir comment ça allait se terminer pour nos amis d'enfance et la maison de la grand-mère de l'un d'eux qu'ils rénovaient. Étrange.

J'ai sûrement résisté et tenue jusqu'au bout parce que je suis une grande fan des amis d'enfance qui finissent par se mettre ensemble après avoir caché leurs sentiments ou s'être ratés pendant longtemps. C'est le cas de Darcy et Tom. La première est issue d'une famille aisée qui est venue en aide au second, qui en quelque sorte est devenu le troisième enfant de la famille, Darcy ayant un frère jumeau, mais Tom s'est toujours senti à part. Darcy aussi a longtemps eu ce sentiment, notamment parce qu'elle souffre d'une maladie cardiaque handicapante. En grandissant, Tom lui a avoué ses sentiments mais Darcy n'a pas su y répondre et a pris la fuite. Depuis Tom a avancé et s'est fiancé, elle passe donc son temps à voyager pour ne pas avoir à vivre avec ses regrets. Mais quand leur grand-mère meurt, son frère et elle hérite d'une maison qu'ils doivent faire retaper afin de la vendre et Tom étant justement entrepreneur dans le bâtiment, ça tombe sous le sens de lui demander. Les voilà partis à se croiser et recroiser sur le chantier de cette rénovation.

J'ai de suite adoré la caractérisation du couple principal, même si chacun aura aussi des petites choses qui m'ont bien embêtée. Darcy est une baroudeuse, une fille qui ne s'en laisse pas compter et qui compte bien ne pas être limitée par sa maladie. En attendant de pouvoir repartir, elle travaille donc dans un bar de motards. Elle sait aussi ce qu'elle veut et elle adore jouer à draguer Tom, cependant elle s'y prend souvent comme un pied et je n'ai pas aimé ce côté vulgaire dont l'autrice l'a affublée, même si je reconnais que ça fait du bien de voir un cliché masculin retourné contre eux. Mais j'ai préféré son côté plus fragile, sa passion pour la photo et ses peurs vis-à-vis de son problème cardiaque, ou encore son insécurité chronique, son besoin de contact et sa relation compliquée avec son jumeau. Tom, lui, c'est l'ami rêvé. Il fait office de tampon entre les jumeaux depuis toujours. Il a toujours été là pour chacun d'eux, c'est une bonne pâte. Peut-être un peu trop justement, il est assez lisse, trop gentil et avant son craquage vers la fin, je le trouvais un peu ennuyeux, je l'avoue. J'ai eu franchement du mal avec ses réponses timides face aux avances de Darcy.

Clairement le gros plus de l'histoire fut ce chantier de rénovation. J'ai adoré le suivre. C'était trop drôle de voir Darcy s'incruster sur celui-ci et vouloir y participer d'une façon où d'une autre, commettant des bourdes, jouant les gros bras, titillant Tom sans arrêt. Il y avait également une forte dimension émotionnelle dans cette maison, maison de coeur de l'enfance du trio, et plusieurs passages furent douloureux pour Darcy. C'était cependant fort dynamique de suivre le chantier et les aléas de celui-ci.

Autre point fort de cette romance, les personnages secondaires. Je me suis beaucoup amusée à détester le frère jumeau de Darcy, qui est une petite pourriture, il faut le dire. Je ne sais pas si c'est voulu mais l'autrice en a fait un vrai schizophrène, tantôt adorable avec elle et Tom, tantôt détestable. Ô comme j'ai aimé pester après lui. Je suis à l'inverse totalement fan de la meilleure amie de Darcy, une couturière fabriquant des culottes avec des insultes sur les fesses. Excellent ! Et je me suis aussi vite attachée aux gars du chantier, le bougon Colin et le jeunot Alex, même si on ne les croise pas assez à mon goût.

La romance, elle, en soit est assez classique au final. Il faut juste imaginer un renversement des rôles assez déstabilisant parfois, avec une héroïne fonceuse qui drague à mort l'objet de ses désirs, tandis que celui-ci joue les mijaurées. Mais leur passé rend leur histoire touchante. On est ému par leur vieille amitié, leurs lointains sentiments inavoués et leur peur de changer quelque chose à leur trio de toujours. Les scènes où ils se tournent autour sont souvent drôles et émoustillantes, finissant régulièrement par une bêtise. Les scènes de sexe sont parcimonieusement choisies et écrites par l'autrice pour avoir de l'importance et elle n'oublie pas de les rendre drôles et pétillantes en plus de sexy.

Drague Interdite n'a peut-être pas été exactement la romance que j'attendais et la plume de Sally Thorne n'est peut-être pas aussi policée que je l'aurais souhaité, mais j'ai passé un bon moment sur ce chantier à voir nos amis d'enfance se tourner autour, sous le regard des ouvriers et de leurs amis et proches, pour finalement tomber dans les bras l'un de l'autre malgré les obstacles. C'était drôle et mignon tout plein, une plume un peu moins maladroite et une héroïne moins vulgaire, ainsi qu'un héros plus pro-actif, et cela aurait été parfait !
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
Commenter  J’apprécie          60
Ayant eu un coup de coeur magistrale pour « Meilleurs ennemis » (d'ailleurs, je suis joie qu'il soit adapté au cinéma!), allant jusqu'à le relire, sans ressentir la moindre lassitude, il me paraissait normal, de choisir « Drague interdite », dans la masse critique de babelio. Je remercie infiniment les éditions Harlequin, pour l'envoi de ce service presse. Quel bonheur j'ai eu, quand j'ai appris avoir été sélectionné, pour le recevoir.

Darcy est une femme qui aime la liberté et passer d'une relation a une autre, sans se poser. Depuis qu'elle connaît ses sentiments pour Tom, le meilleur ami de son frère jumeau, elle ne peut rester sur place et pour cause, celui ci est en couple avec Megan. Un jour, elle le retrouve au seuil du cottage auquel il sera en charge de rénover et elle comprend alors, que son attirance pour lui n'a pas disparu, bien au contraire. Avec difficulté, elle tente de rester indifférentes à ses sentiments, seulement le caractère spontanée et honnête de la jeune femme ne sera pas de cet avis, surtout quand elle apprend que le beau et parfait Tom est un homme libre, maintenant.

La première chose que j'ai envie de dire, par rapport aux personnages de ce livre, c'est leur imbécillité ! Ceci n'est pas dit méchamment, s'ils n'étaient pas comme cela, il n'y aurai pas d'histoire. Je dis cela, car à cause de nombreux non-dits, ils ont gâchés de nombreuses années à se faire la tronche, à s'éviter, à se jalouser alors que, s'ils avaient été honnête, avaient mis leur fierté de côté, ils seraient tous heureux à en péter des arcs-en-ciels. Mais ce n'est pas le cas. Ce que j'apprécie, à travers eux, c'est que les clichés sont inversés ! Darcy est une femme aux caractères trempées, qui couchent beaucoup sans sentiments, dragueuse... Tom, lui, c'est un romantique. Il est gentil, ne veut être l'homme que d'une femme, c'est quelqu'un de stable et semble parfait, en tout point de vu. Et concernant les jumeaux, on s'attendraient à ce qu'ils s'entendent bien, et bien c'en est tout le contraire ! J'ai vraiment apprécié cette originalité, dans ce récit, le fait que l'auteure aille, la où on s'y attend pas. Elle a créée des protagonistes qui selon moi, sortent de l'ordinaire, tout en étant bien construits, même si à certains moments, j'avais envie de les bousculer pour qu'ils réagissent et parlent à coeur ouvert !

Quand j'ai découvert le personnage de Darcy, j'ai apprécié ce petit bout de femme caractérielle qui n'a pas sa langue dans sa poche. Elle est pas normale, intérieurement et extérieurement, avec sa coupe à la garçonne et son coeur fragile. Dans la vie, elle sait ce qu'elle veut et ce qu'elle ne veut pas et n'hésite pas à le faire savoir. Mais à travers sa dureté, il y a une certaine douceur chez elle, présente quand elle est au côté de Tom ou que l'on ressent, quand elle s'adresse à son frère. Depuis toujours, elle a été mis à l'écart à cause de ses problèmes de santé. Ça m'a beaucoup touché, cette facette d'elle. À sa place, j'en voudrais beaucoup à mes proches, s'ils avaient fait la même chose qu'à elle, me couver de cette façon, me protéger en me mettant à part d'eux. Mais ce n'est pas son cas Avec son jumeau, leur relation n'est pas au beau fixe. Depuis toujours, il y a une certaine tension entres eux, qui fait qu'ils rentrent toujours en conflits, quand ils se parlent. J'avoue avoir eu beaucoup de mal avec lui, car j'avais cette impression qu'il ne voulait pas que sa soeur soit heureuse, seulement on apprend un peu plus-tard, les raisons de cette gueguerre. Tom est un garçon réservé quand il est proche des jumeaux. Voulant faire tout bien, il est en stress constant, se met la pression pour que tout soit parfait et conviennent à ses deux amis qu'ils considèrent comme sa famille. Il pense qu'il leur doit tout et comme ils le mettent sur un piédestal, il se sent obligé d'être parfait, peu importe les difficultés. Jamie, quant à lui, j'avoue ne pas savoir qu'en penser. Son côté moralisateur m'a déplu, et j'ai trouvé gonflé certaines de ses réactions face à Darcy. Mais son amour pour elle, pour sa soeur m'a fait fondre mon coeur.

Avant de lire ce récit, j'ai pu lire des avis mitigé, voir même négatif. J'avais une certaine appréhension du coup, de l'ouvrir, mais j'ai ensuite lu un commentaire le concernant, qui était plus que positif. J'ai alors mis mes à priori de côté, avant de le commencer. Et j'ai bien fait ! C'est une histoire qui est vraiment touchante et mignonne. Ce n'est pas un coup de coeur, mais ce n'est pas une déception. le petit point faible que je pointerai du doigt, c'est la fin qui m'a paru abrupte. La résolution des problèmes, les révélations concernant les relations, par rapport au jumeau, j'aurai apprécié que ce soit plus développé. Ça m'a semblé bien trop rapide à mon goût et je trouve cela dommage. Mais en revanche, les petites déclarations entre les deux tourtereaux, Darcy/Tom étaient adorables, même s'il est regrettable qu'ils aient passé tant de temps à prétendre ne pas avoir de sentiments amoureux, l'un pour l'autre. Aussi, j'avoue que je m'attendais à tout autre chose, en lisant le résumé. Je pensais que le frère allait être bien plus présent dans l'histoire, physiquement parlant, ce que j'aurai beaucoup apprécié.

Concernant la plume de l'auteure, je l'aime toujours autant. Elle a cette façon d'écrire bien à elle. Les personnages se cherchent et se trouvent, ils s'attirent et se repoussent, se chamaillent et sa câlinent. Les trois-quart du roman, on sent le charme s'opérer entre eux, et c'est ça qui est bon. En tant que lecteur, on attend avec une certaine impatience, le moment où ils se laissent aller, à leur attirance. Sally sait prendre son temps et nous faire languir. J'aime aussi à quel point elle arrive à bien retranscrire les émotions des personnages, afin qu'on ressentent les mêmes. Et l'humour aussi ! Il y en a dans ce roman, tout comme la précédent histoire de l'autrice. Elle réussi encore, à me faire sourire, à me faire rire et à rendre mon coeur tout mou.

En conclusion, Drague interdite est une belle histoire qui a su me toucher. J'aime les personnages, le fait que les clichés soient inversés les concernant. Les relations qu'ils entretiennent entre eux m'ont plus également. Encore une fois, je suis séduite par la plume de l'auteure, même si ce récit n'est pas un coup de coeur, comme l'a été sont prédécesseur, « Meilleurs ennemis »
Lien : https://ivredemots.weebly.co..
Commenter  J’apprécie          30
Après avoir lu meilleurs ennemis que j'ai bien aimé j'ai voulu voir ce que Sally Thorne avait en tête avec drague interdite.

C'est une véritable déception pire encore un véritable supplice à lire j'ai passé de meilleurs moments avec mes lectures obligatoires de 5 eme.

Autant j'ai parfois ri, apprécié l'histoire et les personnages de Lucy et Joshua dans meilleurs ennemis là c'était une catastrophe.
L'histoire de départ ne m'intéressait pas du tout mais bon je veux lire le développement d'une relation donc bon si l'intrigue me tente moyen j'essaye quand même.

Nos deux protagonistes sont amis d'enfance, lui vient d'une situation familiale compliqué et pauvre. Il est recueilli par la famille de notre protagoniste féminin et de son frère jumeau.
Des la première et rencontre c'est le coup de foudre pour Darcy qui idéalise Tom toute son adolescence.

Elle décide de «  fuir » vers ses 18 ans et voyage partout dans le monde et vit de son boulot de photographe.

Au début du roman on retrouve Darcy barmaid rebelle et rock n roll ( tout au long du Roman on aura plutôt affaire à une jeune femme immature, qui pleure sur elle-même, impulsive, qui se met parfois en danger, qui n'écoute personne, qui fuit quand la situation se complique ). Elle vit dans la maison de sa grand-mère décédée et doit la rénover pour la vendre et partager la vente avec son frère jumeau ( qui ne vaut pas mieux qu'elle. Exigeant, fouineur, qui s'implique un peu trop dans la vie intime de sa soeur ?).
Les travaux seront conduits par Tom son béguin de toujours qui ne lui cède toujours pas.
Ils se retrouvent tous les deux à vivre dans cette maison et dès le départ elle cherche à le faire céder même si elle le croit toujours avec sa fiancée.
Lui n'est pas mieux puisqu'il lui cache sa rupture, cache son passeport pour qu'elle ne puisse pas repartir.


Une grosse partie du livre repose sur cette drague incohérente qui fait du surplace et surtout qui est incohérente. On a sent que Tom est attiré par elle mais qu'il est tourmenté à cause de son amitié avec le frère jumeau de Darcy et qui ne veut pas entamer quoique ce soit avec elle. Darcy de son côté veut tout de lui ( elle compte en pourcentage combien il lui appartient ).
Elle finit par apprendre qu'il n'est plus en couple et lui hurle dessus de la ba*ser ( très gros moment de gêne). Il ne se passera rien et ils continueront de rénover la maison.

Vers la fin du livre ils se mettent ensemble et couchent ensemble ( ce qui rend furieux le frère jumeau qui semble avoir de gros problèmes quant à la vie sexuelle de sa soeur et celle de Tom ).
Tom demande à Darcy de ne surtout rien dire à son frère ( elle le dit le lendemain quand il passe à la maison ).
Darcy a des problèmes cardiaques et doit faire des examens ( tout au long du livre on parle de ses problèmes de coeur et de ses médicaments périmés ou qu'elle ne prend pas ce qui énerve tout le monde autour d'elle mais bon ça ne change rien apparemment pour elle. Elle continue de parler de son «  petit coeur fragile » sans jamais vraiment y faire attention. C'est plus une excuse pour elle).

Tom part ( il ne supporte plus les chamailleries des jumeaux, leur manque de respect et toute cette histoire et on le comprend ). Il finit par revenir et tout est beau !

Pour parler du livre; ça ne va pas du tout. Une énorme partie du livre consiste à des passages de Darcy se plaignant, de ses tentatives de séduction de Tom et des travaux et de Darcy qui se plaint. On a une scène de sexe qui fait lever les yeux au ciel, des chamailleries et une réconciliation.
J'ai eu l'impression que Sally Thorne avait une idée de départ de meilleurs amis d'enfance sur coup d'amour interdit avec le déco d'une maison d'enfance mais elle a du se perdre en chemin car on sent qu'elle prolonge prolonge prolonge son récit dans l'attente d'une illumination pour conclure. Les phrases n'ont pas sens et ne se suivent pas par moment. C'est bâclé, écrit à la va vite, vide avec des personnages parfois horripilants à qui on a aucune mais aucune envie de s'attacher.

Comparer meilleurs ennemis à drague interdite c'est comparer un âne à un cheval. Autant meilleurs ennemis était écrit correctement avec du sens, des personnages avec des défauts et des qualités et une relation mais là les personnages sont mal écrits, puérils, plein de défauts, obsessionnels et incohérents encore une fois. le style est mauvais, on voit qu'elle ne sait pas où elle veut aller avec cette histoire, certains éléments semblent important mais on reparle jamais. Certains paragraphes n'ont ni queue ni tête ( on apprend au milieu du bouquin qu'elle aurait pu être en couple avec tom et qu'il l'aime depuis toujours mais elle a préféré fuir à l'étranger à ne rien y comprendre ) je pensais que c'était peut être la traduction mais non apparemment en anglais c'est la même chose.

J'ai du me forcer à le terminer juste pour être sure et certaine que c'était de la daube et le verdict est tombé. Oui c'était nul nul nul à ne jamais rouvrir.

Darcy a eu Tom à 100% et moi à 100% sûre de ne jamais recommander ce livre à qui que ce soit.
Commenter  J’apprécie          00
Darcy, vivote de sa passion, la photographie, mais elle sera au pied du mur et devra bosser comme serveuse dans un bar pour motard, pour réussir à vivre. C'est une dure à cuire, elle ne se laisse pas faire, elle s'est même rendue moins féminine pour éviter l'approche des hommes.
Mais derrière son mur de haute sécurité se cache une âme brisée par le décès de sa grand-mère, l'ignorance et la méchanceté de son frère jumeau, mais surtout sa maladie cardiaque, que tout le monde ne cesse de lui faire remarquer en la dorlotant.
Une jeune femme forte en apparence qui trouve son refuge dans les photos, mais surtout dans la fuite, partant souvent sur un coup de tête à l'autre bout du pays.
Sa survie vient du meilleur ami de son frère, leur ami d'enfance, sur qui elle a projeté tous ses rêves, mais son frère lui a interdit de s'en approcher.
L'histoire est basée sur la romance interdite entre Darcy et Tom, qui va revenir pour rénover, avec son équipe, la maison familiale.
S'il y a bien un perso que j'ai détesté, c'est le frère, un mec hautain, qui frôle la méchanceté et qui, sans ménager les sentiments de sa soeur, lui enfonce à répétition un poignard dans le coeur. Ce qui est ambigu, car il est toujours là en train de la surveiller, et il a peur pour elle.
Cette relation frère/soeur est très particulière, car on voit tout l'amour qu'ils se portent sans vraiment arriver à se le dire.
J'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire au début, je n'ai pas trouvé Darcy très attachante, mais quand on comprend son histoire et son passé, on ne peut que l'aimer et avoir envie d'être amie avec elle. C'est une personne entière et fière, qui prend facilement la fuite pour se protéger sans penser à mal.
Une belle histoire d'amour, d'amitié et de fratrie sur fond de rénovation et de changement de vie, mais aussi de remise en question.
Commenter  J’apprécie          80
J'ai choisi de lire ce roman, car je n'avais pas trop le moral et je recherchais une lecture qui me ferait sourire et passer un bon moment. D'expérience, je sais que l'auteure propose ce type de romans et cette histoire m'a tout de suite inspirée.

On démarre fort avec la présentation de l'héroïne, que nous découvrons dans son milieu professionnel, celui qu'elle fait occasionnellement : barmaid. Darcy, un prénom plutôt masculin pour un petit bout de femme plein de peps. Elle a du répondant, de l'aisance parmi les autres et affirme sa position en tant que femme, et non en tant qu'objet ou que sais-je encore. A travers la présentation de son personnage, on apprend directement plusieurs choses sur elle : qu'elle a un frère jumeau, qu'il y a toujours eu cette lutte du pouvoir entre eux et qu'il l'a toujours devancé. Ils ne se voient plus trop, on apprendra plus tard pourquoi.

Mais il y a aussi un homme, et elle le connait depuis toujours. Lui, c'est l'homme-idéal-crush-de-toujours, Tom, le meilleur ami, l'ami fidèle, comme un frère et ce depuis qu'ils ont huit ans. Et on comprend très vite, qu'il est celui qu'elle a toujours aimé, celui qui l'a toujours fait craquer ! Il revient dans sa vie, et ce pour rénover la maison de sa grand-mère décédée, où elle vit. Ok, c'est bien mais elle ne s'attendait pas à ce que se soit lui que son frère lui envoie, celui qu'elle tente d'éviter car elle l'aime depuis tant d'années. Face à cette surprise, elle devrait fuir comme elle en a l'habitude mais elle ne peut pas, et finit de toute façon par prendre la décision de rester l'aider à faire ses travaux.

Tom, Darcy et Jamie son jumeau, se connaissent depuis toujours. Ils ont grandi ensemble, et Tom a trouvé chez eux un foyer. Il a toujours été celui qui temporisait le fort caractère des deux jumeaux et sans le savoir il a toujours été celui tant convoité par les deux, en amitié, fraternité et en amour pour Darcy. Mais Tom reste aussi un personnage qui a besoin de faire ses preuves, de prouver qu'il n'est pas que la troisième roue du carrosse, qu'il peut aussi se montrer indispensable. Qu'il peut lui aussi, réussir quelque chose, c'est un sentiment de mal être qu'il a besoin de changer pour complètement s'épanouir. Ce chantier requiert alors une très haute importance pour la réussite de cet accomplissement de soi. J'ai beaucoup apprécié découvrir sa personnalité, il est touchant et c'est très compréhensible de voir à quel point tout cela est important pour lui. A côté de lui, Darcy a elle-aussi pris des décisions radicales concernant son avenir professionnel, décisions dictées par ses émotions et sur ce qu'elle vit au jour le jour. Peu comprennent pourquoi elle a arrêté la photographie de portrait alors qu'elle était si douée, et nous apprenons au fil des pages pourquoi elle en est venue à cela.

L'amour sous quelques formes qu'il soit, est très présent dans cette histoire. Les jumeaux sont têtus et ont des caractères très marqués, et s'ils se sont disputés, on sent bien que ça les travaille. Tous deux sont assez drôles et l'analyse de la façon dont ils se comportent est assez intéressante. La fragilité du coeur de Darcy a été longtemps le leitmotiv de toute action, ou au contraire de non action, et encore aujourd'hui, tout le monde est aux petits soins pour elle, à son grand damne. Tom a sa place parmi eux, mais les jumeaux vont devoir le lui prouver, car il est difficile pour lui de se sentir légitime. L'amour qui les unit tous les trois est quelque chose de fort et leur permettra d'avancer dans la bonne direction pour que chacun puisse y trouver son compte.

Sally Thorne nous propose de suivre cette romance d'après le point de vue unique de son héroïne. C'est toujours au départ, un peu frustrant de ne pas avoir la double narration, car on a toujours envie de savoir ce qu'il se passe dans la tête de cet homme qui accompagne le personnage féminin. Mais c'est aussi très enrichissant de n'avoir que ses réactions à elle, et de pouvoir interpréter celles de Tom à travers son regard, qui est en fin de compte le regard qu'elle porte sur sa petite personne. Un regard peu réjouissant quand on constate qu'elle ne voit rien de positif dans sa petite personne. Nous allons vivre ainsi avec les émotions et sentiments de Darcy, et les réactions de Tom qu'elle interprète, et ce dans une très bonne ambiance. Souvent à deux, en huit clos par moments car les espaces restent plus restreints avec les travaux, la tension sexuelle et plus encore joue sur leurs nerfs, et sur les nôtres aussi car nous n'attendons qu'une chose, qu'ils craquent ! et ils seront résistants tous deux, différemment mais un pas en avant, trois pas en arrière, cela a de quoi exacerber les émotions.

J'ai passé un très bon moment avec cette jolie histoire. Il y a d'abord cette héroïne qui croque la vie et est un véritable baroudeur dans le monde entier, pour rattraper tous les moments où enfant, elle n'avait pas le droit de bouger. C'est un peu une revanche sur la vie, une façon de profiter de sa liberté qu'elle a acquise en devenant adulte. Ces voyages sont aussi autre chose, une fuite vis à vis des sentiments qu'elle éprouve pour Tom, en couple avec une autre. Darcy a commis quelques erreurs, sous l'impulsivité de son caractère, mais ce qu'elle éprouve pour lui n'a jamais changé. Cette cohabitation aura raison d'elle, mais de lui aussi, leur relation va prendre un virage certain, mais il sera semé d'embuches. Lui, on le découvre différemment, à travers le regard de Darcy, mais il est craquant.

Sally Thorne nous offre de beaux personnages, touchants, attachants et aux caractères indomptables, on ne s'ennuie pas avec eux. Elle a répondu à mes attentes quand j'ai ouvert ce livre, celles de m'immerger dans une jolie histoire et de sourire, et ressentir aussi ces émotions que le coeur de Darcy a du vivre. Tom m'a beaucoup plu, c'est quelqu'un de bien. Les autres personnages ont tous leurs rôles à jouer, mettant en évidence certains faits concernant les personnages principaux. N'hésitez pas à venir faire la connaissance de Darcy, elle est pleine d'énergie contagieuse !
Lien : http://www.livresavie.com/dr..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
On est tous rassemblés dans la cuisine. Je me sers une seconde tasse de café et au moins huit paires d'yeux se tournent vers moi.
Il fait beaucoup trop chaud avec tous ces hommes dans la pièce et leurs déodorants m'écœurent, alors je vais ouvrir la fenêtre. Évidemment, elle est bloquée. J'essaie la technique habituelle, mais elle ne bouge pas et je tire d'un coup sec. Je suis en train de me donner en spectacle. Personne ne pipe mot.
- Aller, petit emmerdeuse ! Dis-je dans un murmure.
Quelqu'un éclate de rire.
- Bonjour, commence Tom.
Le bruit des bottes qui raclent le sol indique que tout le monde se redresse pour écouter le patron.
- Je sais que certains d'entre vous ont été prévenus un peu tard. Merci d'être venus.
Il soulève la fenêtre pour moi avec deux doigts. Soulève, secoue, et contracte joliment un biceps.
Cette maison n'en fait vraiment qu'à sa tête.
Commenter  J’apprécie          20
Il fait glisser ses doigts sur ma peau. Jamais je n’aurais imaginé que de si grandes mains puissent être si délicates. L’idée qu’il trouve ma peau douce me rend dingue. Il devient timide, puis coule un regard de côté vers Vince. Quand ses yeux se posent de nouveau sur moi, ils sont plus perçants.

— Si tu m’appartenais, je prendrais soin de toi. Je parie que ça ne t’est pas arrivé souvent.
Mon cœur rate un battement. Ces paroles, prononcées à voix haute, mettent tous mes sens en éveil.
Commenter  J’apprécie          10
Étrangement, j’aimerais que Jamie soit là. Il mettrait fin à ce silence pesant avec son bagout habituel, en faisant des blagues et en nous lançant des vannes. J’ai l’impression d’être à deux doigts de briser mon amitié avec Tom. Et quand ça arrivera, j’aurai perdu une autre personne à qui je tiens.

Loretta, mes parents, Jamie, Tom, Truly. Combien d’êtres chers me reste-t-il ? Je suis tentée de prendre la fuite. Personne ne peut me quitter si je suis la première à partir.
Commenter  J’apprécie          10
— Tu te comportes vraiment bizarrement, Keith. Arrête de t’affaler sur ma voiture.
— Tu le sens, n’est-ce pas ?
Il baisse la tête vers moi, une expression étrange sur le visage. Comme s’il avait besoin d’éternuer.
— Un troupeau de dinosaures qui charge ?
Ça ne le fait pas rire. Il continue de me fixer et de m’empêcher de partir.
— Quoi ? Je suis censée sentir quoi ?
Il pointe le doigt entre nous deux.
— Toi et moi. Ce qu’il y a entre nous.
Choc + surprise = colère.
— Bon sang, Keith, de quoi est-ce que tu parles ?
— J’ai remarqué que tu me regardais souvent.
— Évidemment ! Tu es le gilet pare-balles qu’on garde sur le tabouret près de la porte !
Il s’apprête à me toucher le bras mais je le retire.
— À ta place, j’éviterais. Je ne suis pas sûre que ta femme serait vraiment fière de toi, là
Commenter  J’apprécie          00
— Alors ignore-moi.
— Tu es très dure à ignorer.
Il jette un regard de côté vers la maison, le sourcil froncé.
— Voilà où on en est. Aujourd’hui commence le projet sur lequel j’espère bâtir ma carrière et je n’arrive pas à me concentrer.
— Car tu as envie de me plaquer contre un mur et de m’embrasser, dis-je, provoquant Valeska, cette bête en lui qui réagit toujours en ma présence, qui me protège et me traque. Et tu le ferais devant tout le monde. Tu aimes avoir mes clés dans ta poche. Tu ne supporterais pas qu’un autre les détienne.
Il inspire et expire plusieurs fois.
— Dis-moi que j’ai tort.
— Je ne répondrai pas à ça.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Sally Thorne (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sally Thorne
Tout est sous contrôle (sauf toi !) - Sally Thorne
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus

Lecteurs (0) Voir plus



Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1417 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..