AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Le Cosmos et le Lotus (35)

ibon
ibon   14 février 2013
Nous n'avons aucune idée de 96% du contenu de l'univers!
Le renard de Saint-Exupéry ne croyait pas si bien dire quand il confiait au Petit Prince:
"L'essentiel est invisible pour les yeux"
Commenter  J’apprécie          290
Tatooa
Tatooa   03 août 2015
En décrivant en détail les réactions nucléaires responsables de l'alchimie créatrice des étoiles, Fowler a démontré que nous sommes tous faits de poussières d'étoiles !
Commenter  J’apprécie          152
Aela
Aela   08 janvier 2012
Les étoiles et galaxies ont aussi une histoire: elles naissent, évoluent et meurent.
Les étoiles suivent des cycles de vie et de mort qui se mesurent en milliards d'années.
Au moment où j'écris ces lignes, la Terre nous entraîne à travers l'espace à 30 km par seconde dans son voyage annuel autour du Soleil.
Celui-ci emmène à son tour la Terre dans son périple autour de la Voie Lactée à 230 km/ seconde.
La Voie Lactée tombe elle-même à 90 km/s vers sa compagne Andromède.
Et ce n'est pas fini:
Le Grouoe local qui contient notre galaxie et Andromède tombe à quelque 600 km/s, attiré par l'amas de la Vierge et par le superamas de galaxies le plus proche du superamas local, celui de l'Hydre du Centaure.
Le ballet ne s'arrêtepas là:
ce dernier tombe quant à lui vers une grande agglomération de dizaines de milliers de galaxies appelée le "Grand Attracteur".
Le ciel immuable et statique d'Aristote est bel et bien mort.
Tout n'est qu'impermanence, changement et transformation.
Commenter  J’apprécie          140
Eric75
Eric75   26 mars 2014
La bibliothèque du Centre culturel français à Saigon constituant aussi une source inépuisable d'ouvrages anciens et nouveaux, je m'y rendais assidûment. cela me permis de fréquenter non seulement les grands auteurs français - Dumas, Hugo, Verne, Saint-Exupéry me passionnaient -, mais aussi de découvrir les écrivains du monde entier. Les détectives Sherlock Holmes et Hercule Poirot, sous la plume d'Arthur Conan Doyle et d'Agatha Christie, me séduisaient particulièrement. Le processus de reconstitution du crime et de découverte du coupable, dicté d'abord par l'intuition puis par une déduction logique et rationnelle, m'attirait instinctivement. Je me rendrais compte bien plus tard que c'est le processus même de la découverte scientifique en astronomie : l'événement astronomique étant survenu il y a des millions, voire des milliards d'années auparavant, le chercheur, tel Sherlock Holmes, arrive sur la scène bien longtemps après que le « crime » a été commis ; c'est à lui d'examiner soigneusement la scène des faits, de rassembler les indices les plus significatifs et d'élaborer un scénario qui les intègre de façon cohérente.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
GalaxioN
GalaxioN   05 septembre 2015
Le scientifique explore le monde objectif, l'artiste se concentre davantage sur le monde subjectif, intérieur. C'est d'ailleurs cette objectivité qui fait que la science se pratique volontiers en collaboration, tandis qu'il est en général plus difficile de travailler à plusieurs à une même oeuvre d'art.
Commenter  J’apprécie          110
GalaxioN
GalaxioN   02 septembre 2015
J'étais époustouflé qui Feynman, une des sommités de la physique contemporaine, prenne le temps de répondre patiemment aux questions que des gamins de dix-huit ans lui posaient, quand il ne plaisantait pas avec eux. Et j'étais tout aussi stupéfait de la liberté incroyable dont faisaient preuve les étudiants, certains allant pieds nus, tout débraillés, à des cours donnés par un prix Nobel !
Commenter  J’apprécie          110
Tatooa
Tatooa   06 août 2015
Quand l'horloge cosmique sonnera quelques dizaines de milliards d'années (rappelons que l'univers actuel a un âge de 13,7 milliards d'années), la Voie Lactée ne sera plus qu'un îlot perdu dans la vaste immensité du cosmos. Les centaines de milliards de galaxies maintenant accessibles à nos télescopes se seront tellement éloignées que nous ne pourrons plus les voir. Seules resteront visibles les centaines de galaxies appartenant au superamas de la Vierge, dont la Voie Lactée fait partie. Et les études astronomiques que nos lointains descendants pourront alors entreprendre seront extrêmement limitées, car il y aura très peu d'objets à observer dans le ciel.
Commenter  J’apprécie          110
enkidu_
enkidu_   29 avril 2016
Pendant quelque dix siècles, la pensée confucéenne, née en Chine au Ve siècle avant notre ère, importée lors de la période de domination chinoise qui dura jusqu’au Xe siècle, fut en effet le support intellectuel et idéologique du Vietnam constituant la doctrine officielle des concours de mandarinat organisés dans le Vietnam d’antan sous la haute autorité de l’empereur lui-même. De l’an 1075 jusqu’au début du XXe siècle, le dernier concours ayant eu lieu en 1919, les jeunes Vietnamiens les plus doués devaient ainsi non seulement disserter sur la littérature, la morale et la politique, mais aussi composer un poème et rédiger des textes administratifs. Ouverts à tous (sauf aux comédiens et aux femmes), les concours n’avaient lieu qu’une fois tous les trois ans. La première étape consistait à passer les concours régionaux. Seuls ceux qui les avaient réussis pouvaient se présenter aux concours impériaux organisés dans la capitale. Les candidats reçus décrochaient le titre de tien si, l’équivalent du doctorat français. Il y avait chaque fois très peu d’élus, à peine quelques dizaines parmi les milliers de candidats. Pendant les dix siècles que dura le concours, un peu plus de dix mille « doctorats » seulement furent décernés.
(...)
Au-delà du respect pour l’éducation, le confucianisme m’a aussi profondément marqué par sa notion de ren, qui peut être traduite par « plénitude d’humanité » ou « amour de l’humain » et qui constitue la pierre angulaire de l’enseignement confucéen. Confucius (551-479 av. J.C.) est le premier penseur en Chine à placer clairement l’homme au centre de sa réflexion. (pp. 15-17)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Tatooa
Tatooa   10 août 2015
Dans un atome, un électron ne se contente pas de suivre sagement une seule orbite, mais peut être partout la fois. Par quel prodige ? En revêtant son autre visage, car l'électron, le photo, ou tout autre particule, possèdent une double personnalité : ils sont à la fois particule et onde. La particule,quand elle est onde, peut se propager et occuper tout entier l'espace vide de l'atome, comme des ondes circulaires causées par une pierre qu'on lance se propagent et occupent toute la surface d'un étang.
Commenter  J’apprécie          90
Aela
Aela   08 janvier 2012
La lumière permet aussi d'étudier les mouvements des astres. Car rien n'est immobile dans le ciel. La gravité fait que toutes les structures de l'univers - étoiles, galaxies, amas de galaxies.. - s'attirent et "tombent" les unes dans les autres.
Ces mouvements de chute s'ajoutent au mouvement général d'expansion de l'univers.
Tout est mouvement et changement.
Nous ne percevons pas cette agitation frénétique parce que les astres sont trop distants, et notre vie humaine trop brève;
C'est la lumière qui nous révèle cette impermanence du cosmos.
Elle change de couleur quand la source lumineuse bouge par rapport à l'observateur.
Elle se décale vers le rouge si l'objet s'éloigne, et vers le bleu si l'objet s'approche.
C'est en mesurant ces décalages vers le rouge ou vers le bleu que l'astronome parvient à reconstruire les mouvements cosmiques.
Commenter  J’apprécie          70




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Philo pour tous

    Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

    Les Mystères de la patience
    Le Monde de Sophie
    Maya
    Vita brevis

    10 questions
    295 lecteurs ont répondu
    Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre