AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782081409446
448 pages
Flammarion (15/05/2019)
3.68/5   34 notes
Résumé :
De tous temps, l'homme n'a cessé de lever les yeux vers le ciel. Observant la régularité de certains cycles, il a forgé une conception mouvante du cosmos, appuyée sur deux notions clefs : l'espace et le temps.
Dans ce texte très illustré, Trinh Xuan Thuan nous conte les prouesses astronomiques de nos ancêtres et décrit l'irruption de la science moderne, des intuitions de Copernic jusqu'aux fulgurances d'Einstein, qui consacra l'espace-temps.
Chemin fai... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Jipi
  02 octobre 2019
Pour un scientifique, la plus grande découverte n'est elle pas celle qu'il conçoit et qu'il ressent au plus profond de lui-même?
Féconder l'éprouvante et longue constitution d'un ensemble de pierre ne servant qu'à entretenir les perceptions de leurs concepteurs sur le lever et le coucher du Soleil semblait le seul moyen à une certaine époque d'être au plus près des étincelles de Phébus traversant le firmament.
Nos ancêtres tout en guettant vaillamment un partenariat cosmique bien hypothétique n'ont-ils pas fait uniquement que de festoyer en compagnie de leurs acquis sensitifs n'étant que les cercles concentriques de Stonehenge, le rêve de Brahma, le disque de Nebra, le cycle yin-yang, la pyramide de Kheops et le zodiaque de Dendérah?
De centraliser leurs acquis sur Sirius et les Dogons, le Pueblo Bonito, la splendeur d'Angkor Vat, l'almageste, le schéma d'Apianus, le paradoxe d'Archytas, les dessins d'Andreas Cellarius et le système du monde de Thomas Digges.
Que faire d'autre pour un savant livré à lui-même que de se nourrir du seau de Newton, du relationnisme de Leibniz, des jumeaux de l'espace, des prisons de lumières, de la longueur de Planck, des univers-iles de Kant, de la mousse quantique, de la nuit noire et de la selle de cheval.
Rien à se mettre sous la dent venant d'un cosmos têtu refusant obstinément de nous dévoiler de lui-même réellement ce qu'il est.
Finalement l'univers est-il quelque chose à part ce que nous lui assignons ?
Tout en le regardant il ne se trouve plus au dessus de nos têtes mais dans les esprits, temples, tablettes, coutumes, codex, almanachs, hiéroglyphes, formules, peintures et bronzes assurant la pierre d'angle entre un mutisme cosmique et un esthétisme mental et artistique.
L'univers n'est plus qu'un organe gravé, tapissé, synthétisé, racoleur et vulgarisé dont les arcanes ne sont qu'une information spectacle distillée par des auteurs médiatisés semblant uniquement vouloir se constituer une postérité.
Vertiges du cosmos tout en étant valeureux ne ressemble qu'à un énième état des lieux certes goulument imagé mais ne faisant que dérouler un historique sur une discipline ne semblant plus disposer de données nouvelles pour continuer à s'exprimer.
Aucun picotement conséquent depuis Einstein et sa relativité. Tout semble consommé. On ferme la boutique?
La plus grande défaite de la compréhension de l'univers par les idées (dépendante de leurs égocentrismes, de leurs conflits générationnels, de leurs phénomènes controversés et de leurs équations délirantes) n'est elle pas de n'avoir pas sue ou voulue s'approcher au plus près de sa chose en soi, c'est-à-dire rien.
Le silence meurt quand on prononce son nom.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          151
Arimbo
  10 août 2020
Excellent ouvrage de vulgarisation sur notre Univers. L'auteur décrit de façon chronologique la relation de l'être humain avec le cosmos depuis la préhistoire jusqu'à nos jours.
Dans une première partie sont décrits les différents aspects de la connaissance des astres dans l'Antiquité, puis au Moyen Âge. L'apport majeur des Grecs y est bien expliqué, soulignant ce point essentiel de l'émergence d'un esprit scientifique qui vise à comprendre les faits et non à s'en tenir à une explication mythique.
Puis, l'auteur nous décrit le virage extraordinaire que représentent les travaux de Copernic puis de Galilée. La terre n'est plus le centre du monde mais est un astre qui, comme d'autres tourne autour du Soleil.
Puis la théorie de la gravitation de Newton, et la découverte de l'électromagnétisme par Maxwell.
La partie la plus passionnante est celle consacrée aux travaux prodigieux d'Einstein, d'abord la nature corpusculaire de la lumière puis les deux théories d'Einstein: la théorie de la relativité restreinte puis celle de la relativité générale. Les explications données sont les plus claires que j'ai jamais lues.
Puis l'auteur nous emmène sur le chemin des grandes découvertes du 20 ème siecle: comment on a découvert les galaxies, puis le Big-Bang, l'expansion de l'Univers, la courbure nulle de ce dernier, la matière noire et l'énergie noire.
Un autre chapitre est consacré à la relation de l'Univers au monde de l'infiniment petit, le monde quantique, aussi aux interactions à grades distances dans un Univers qui est un tout.
La dernière partie est plus sujette à caution, car l'auteur nous expose sa vision panthéiste, "spinoziste" de l'Univers et de son histoire. Je ne partage pas l'opinion de l'auteur qui fait de l'Homme en quelque sorte la magnifique perle d'un univers ordonné dont il ne pouvait qu'émerger. Certes, c'est merveilleux de se dire que nous sommes les seuls à pouvoir rendre compréhensible cet Univers où nous sommes. Mais on pourrait aussi se dire que l'apparition de l'espèce humaine a été la pire chose qui puise arriver à notre Terre, et que de toute façon l'humanité disparaîtra dans un Univers qui se refroidira sans fin. Et, donc je trouve que le destin de l'espèce humaine et de l'Univers semble bien absurde et vidé de sens
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
OldestPi
  01 juin 2020
C'est la première fois que je lis un livre de M. Trinh Xuan Thuan, dont j'abrégerai le nom par la suite en TXT.
L'idée m'en a été donnée en juin 2019, par France Inter qui, parlant du livre " Vertige du Cosmos" intitulait son émission : "Trinh Xuan Thuan, un astrophysicien que tout le monde s'arrache"
Une remarque préliminaire : dès les premières pages, je me suis posé la question : "Ce livre a t-il été écrit en français ou est-ce une (mauvaise) traduction ?
Et bien non ! Selon la biographie de TXT, de nationalité vietnamienne et américaine, il aurait fréquenté le lycée Jean-Jacques-Rousseau de Saïgon puis des universités américaines d'où il serait sorti bardé de diplômes scientifiques et écrirait ses livres de vulgarisation scientifique en français.
Il n'empêche; sa prose est curieuse. Mettons qu'il a un style particulier...
Sur le fond, le livre se propose, du moins dans la première partie, de promouvoir une nouvelle discipline scientifique : l'archéo-astronomie, que l'on peut résumer par recherche et étude des connaissances astronomiques des anciennes civilisations, TXT s'attache surtout à citer les travaux des archéo-astronomes analysant l'usage de l'astronomie dans les constructions anciennes telles que Carnac, Gizeh, Stonehenge....
Ce livre se veut être un livre scientifique. Alors pourquoi parler de l'homme prénéanderthalien (que l'on ne connaît que par quelques débris d'os et vieux crânes) en termes «d'univers magique» : pour l'homme le jour était illuminé par «l'esprit Soleil», la nuit par «l'esprit Lune» etc... Ce sont de belles inventions de TXT qui ne sont étayées par aucun élément scientifique.
Ceci n'est pas très grave, mais pour un livre qui se veut scientifique, cela colore les futures lectures d'une teinte douteuse.
Suivent quelques formules ou expressions malheureuses : mon ebook est truffé de textes surlignés avec pour note « Que cela signifie t-il ? »
Exemple … avec une combinaison de plusieurs chiffres, on arrive à reproduire n'importe quel rapport voulu ,,,,
Mais ceci ne sont que des maladresses de style,
Beaucoup plus grave à mon sens, parlant des grottes de Lascaux, l'auteur évoque des fresques sur lesquelles on trouve « d'intrigants groupements de points » qui évoqueraient des « amas d'étoiles ». TXT nous dit bien que cette interprétation est « discutée », mais ne nous cite pas divers ouvrages parlant de pseudosciences : à l'époque ces « étoiles » étaient sous l'horizon observable dans la région de Lascaux (Galaxies à Lascaux, de Frédéric Lequèvre (book-e-book))
Parlant de la pyramide de Khéops (on se demande ce qu'elle vient faire dans « Vertige du Cosmos »), TXT nous parle des découvertes récentes de cavités décelées par des détecteurs à muons (encore un concept mal expliqué, qui donne surtout envie d'en savoir un peu plus) et conclu son propos par « la nouvelle cavité s'avère n'être pas une chambre mortuaire », sans aucunement étayer son propos. Alors que l'égyptologue Zahi Hawass, ancien ministre des Antiquités égyptiennes, dans un entretien au Daily Express du 14 novembre 2019, a exprimé sa conviction que "le corps de Kheops pourrait effectivement être caché dans ce vide".
Devant cette accumulation de propos, à mon sens, peu scientifiques et maladroits, j'ai, après 140 pages environ, renoncé à lire les parties suivantes, en ne jetant qu'un coup d'oeil sur le sommaire, J'ai vu qu'effectivement TXT papillonnait entre Newton, Pythagore, Platon, Ptolémée, Aristote, l'astronomie arabe, Galilée, Képler, Einstein, la relativité, la physique quantique, Plank, Bohr, Heisenberg, etc..... Au total 460 pages quand même.
Un dernier point : TXT ajoute avoir inséré un index en fin de livre pour retrouver idées et concepts. 80 pages. Mis à part le fait de savoir que le mot lumière est cité 60 fois, celui de soleil 70 et que le terme année-lumière n'y figure pas, on se demande si un tel sommaire est bien utile ou simplement destiné à augmenter le nombre de pages. Mais ceci est de la polémique.....
En résumé un livre très décevant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
jefdebourges
  20 août 2021
J'ai peiné à lire ce titre.
Certes la démarche "vues du ciel des préhistoriques aux humains d'aujourd'hui" me plait.
Mais l'auteur complexifie outre mesure les théories d'Einstein.
Non pas que ces théories ne soient pas complexes, mais elles peuvent être vulgarisées de manière bien plus simple (Voir les titres d' @Etienne Klein ).
Cette approche "humains face à dieux" puis "représentés par des prêtres ou gourous" puis démontés par la connaissance scientifique n'est pas nouvelle. Mais toujours aussi actuelle.
Oui du géocentrisme nous sommes passés à héliocentrismes puis à banlieue du lactocentrisme, puis à un point indéfini dans l'infini .. si l'infini existe bien sûr !
Si vous aimez ce genre d'histoire (de sciences et de connaissances) puis-je vous conseiller le cours Cosmologie d' @aurelien Barreau ?
Dont voici le lien vers le 1er cours (https://www.youtube.com/watch?v=zjIC6jIQRKQ) sur 11.
Bah oui, le sujet est vaste et demande du temps.
Qu'est-ce que le temps ? On en cause plus tard ?
Livresquement votre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Astrobook21
  04 juillet 2021
La nuit est belle. Même si elle est aujourd'hui menacée par l'étalement sans limite de la pollution lumineuse et des projets ridicules de publicité spatiale. Et c'est sans doute pour cela que depuis la nuit des temps, les Hommes se sont émerveillés devant ce spectacle de la nature.
D'abord objet de culte, de mythes et de croyances, les premiers Hommes ont érigé divers monuments en s'inspirant du ciel. Stonehenge en est le parfait exemple. Par leurs talents d'observateurs, des alignements ont pu être mis en évidence avec le lever de certaines étoiles.
Si pendant de nombreux siècles, la compréhension du ciel n'était pas une priorité, il faut attendre les babyloniens, les égyptiens et les grecs pour que de réels progrès puissent être effectués. Les égyptiens avaient un intérêt plutôt pratique sur les questions astronomiques. Les babyloniens ont conçu les premiers calendriers, etc…
C'est le début d'une révolution des connaissances qui dure depuis 3 à 4000 ans. Et elle est bien partie pour durer !
Le modèle géocentrique de Ptolémée, aura vécu quasiment 2 000 ans avant que Copernic, soutenu par Bruno, Kepler, Galilée et autres talents de l'astronomie, ne viennent à bout de ce modèle venu à bout de souffle. Non sans peine d'ailleurs !
Et c'est aujourd'hui sur les bases acquises il y a plusieurs siècles, que nous forgeons nos théories pour expliquer la physique d'aujourd'hui. Les théories de la relativité d'Einstein, la mécanique quantique, les hypothétiques multivers, tous font l'objet d'études approfondies pour tenter d'expliquer l'Univers dans lequel nous baignons.
Dans cet ouvrage, notre guide n'est autre que Trinh Xuan Thuan, auteur de nombreux livres de vulgarisation. Il nous mène sur les grandes théories de l'Univers et comment nous sommes arrivés à un tel niveau de connaissance. Lorsque l'on a encore en tête les premières lignes du livre et ce que l'on peut y lire en fin, cela force le respect !
Mon avis : une très bonne lecture pour les débutants. Pas très compliqué au niveau des notions abordées, vous serez sans doute séduits par le style de l'auteur. Il n'y a que la dernière partie du livre qui m'a laissé (un peu) songeur notamment lorsque l'on évoque les croyances (au sens religieux). Mais c'est une habitude avec l'auteur qui aime parler de sa foi. Cela ne remet pas en cause la qualité globale de l'ouvrage qui mérite vraiment d'être mis en valeur.
Lien : http://astrobook21.blog/2021..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
LeMonde   17 mai 2019
Dans son nouveau livre, l’astrophysicien retrace la profondeur de champ et l’histoire multimillénaire du vaste cosmos.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
jpercevaljperceval   17 mars 2020
VAGUES DU PASSÉ OU FLOTS DU FUTUR ?
La perte du maintenant universel implique que mon présent peut être le passé de quelqu’un d’autre et le futur d'une tierce personne, s’ils sont tous deux en mouvement par rapport à moi. Et si, pour d’autres, le futur existe déjà et le passé est encore présent, alors tous les instants se valent. Il n’existe plus de moment privilégié, ce qui est totalement différent de notre représentation psychologique habituelle du temps.
Nous visualisons en effet le temps à l’image de l’eau d'un fleuve qui passe. Ancrés dans le présent, nous contemplons le fleuve du temps qui s’écoule, éloignant les vagues du passé et amenant les flots du futur. Le passé s’en est allé, s’estompant dans nos souvenirs, tandis que le futur est encore à venir et n’existe que dans nos espoirs et nos rêves. Seul le présent possède une réalité palpable. Nous accordons ainsi au temps une dimension spatiale et c’est cette représentation du mouvement du temps dans l’espace qui nous donne la sensation du temps qui passe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
jpercevaljperceval   10 mai 2020
Nous disons « le temps passe, il s’écoule ». Nous nous
représentons le temps psychologique comme l’eau d’une
rivière qui coule, ou les flots d’un fleuve qui passe. Ce faisant,
nous accordons à ce temps une dimension spatiale et c’est
cette représentation du mouvement du temps dans l’espace
par rapport à nous qui nous donne la sensation du passé, du
présent et du futur. Le présent seul existe. Le passé s’en est
allé et s’est perdu dans les méandres de nos mémoires. Le
futur, encore à venir, n’existe que dans nos rêves et nos
espoirs. Jean d’Ormesson a exprimé cette seule « réalité » du
présent ainsi :
« Depuis que le monde est monde, il n’a jamais été qu’au présent. Aucun
être vivant n’a jamais vécu ailleurs qu’au présent. Jamais dans le passé,
jamais dans l’avenir. Nous pouvons nous souvenir du passé, nous
pouvons faire des projets pour l’avenir — mais toujours dans le présent.
Un éternel présent règne sur l’univers. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rosjulrosjul   11 avril 2022
"À l'été 1900, Einstein vient de terminer ses études universitaires de physique à la célèbre École polytechnique fédérale de Zurich, en Suisse. Il a toutefois des difficultés à se faire embaucher comme assistant dans son ancienne université à cause de son non-conformisme, guère apprécié par ses professeurs et collègues. En attendant, il pivote en donnant des cours dans de modestes écoles suisses, se sentant comme un paria tenu à l'écart, mal aimé et abandonné de tous."

"...dans trois de ses publications, Einstein établit de façon définitive la réalité des atomes, démontre la nature corpusculaire de la lumière, inaugurant ainsi avec le physicien allemand Max Planck l'ère de la mécanique quantique, et unifié énergie et matière."

"...dans le quatrième article, la théorie de la relativité...."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JipiJipi   13 octobre 2019
L’attirance envers un univers observable de quatre cent milliards d’étoiles éparpillées dans un rayon de quarante sept milliards d’années lumière n’empêche pas de quitter difficilement la baie de Somme par une belle soirée d’été entouré des siens.
Commenter  J’apprécie          20
JipiJipi   18 octobre 2019
Ne cherchez rien et vous découvrirez le tout.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Trinh Xuan Thuan (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Trinh Xuan Thuan
Rencontre exceptionnelle avec Trinh Xuan Thuan, astrophysicien de renommée mondiale et grand vulgarisateur Vertige du cosmos paru aux éditions Flammarion. Entretien avec Raphaël Dupin. Cap Sciences et la librairie Mollat s'unissent pour proposer ECHO, un cycle de conférences de grandes personnalités, destiné à faire résonner les états contemporains de la pensée.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2330456/xuan-thuan-trinh-vertige-du-cosmos
Notes de Musique : Youtube Library
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : astronomieVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
366 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre