AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Jacqueline de Romilly (Éditeur scientifique)
EAN : 9782251003252
265 pages
Les Belles Lettres (01/07/1990)
4.33/5   9 notes
Résumé :
Ecrire « un trésor pour l'éternité » telle était l’ambition de Thucydide. Elle fut amplement satisfaite : La Guerre du Péloponnèse n’a jamais cessé d’être lue et reste de nos jours un des chefs-d’œuvre de la littérature antique. Sur son auteur cependant, nous n’avons que peu de renseignements. Thucydide est né entre 460 et 455 dans une famille aisée du dème d’Halimonte. Grand admirateur de Périclès, il participe à la vie politique d’Athènes et fut stratège. Cette ch... >Voir plus
Que lire après La Guerre du Péloponnèse. Tome 1 : Introduction, Livre IVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
A mon sens, c'est un incontournable, notamment en géopolitique, le jeu des alliances, la guerre sur terre et sur mer... Thucydide s'exprime dans un langage efficace, compréhensible de tous. On apprend bon nombre de choses sur les cités-état grecques, juste après la tentative d'invasion perse. J'ai ainsi pu être renseigné sur le rôle de Périclès l'Athénien ou bien celui de Brasiadas, le Lacédémonien. Plus largement, on comprend très bien l'esprit de chaque camp, les Athéniens, entreprenants, maritimes et offensifs (leur excès de confiance leur coûtera la victoire finale à cause d'une expédition hasardeuse en Sicile), et les Spartiates, terriens, conservateurs et défensifs. Cette lecture peut s'accompagner, pour ceux qui sont férus d'histoire, d'un manuel historique, ce qui permet de mieux placer les faits sur un calendrier, Thucydide ne précisant pas toujours la date, ou bien se rapportant à une datation par rapport à des événements dont le lecteur ne sait pas la date, comme des jeux olympiques ou bien des saisons.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
L'Athénien Thucydide a écrit l'histoire de la guerre entre les Péloponnésiens et les Athéniens et raconté les divers incidents de cette lutte. Il a commencé son œuvre au début même des hostilités, prévoyant combien cette guerre serait importante, combien plus mémorable que celles qui avaient précédé : il en avait pour preuve les immenses ressources de tout genre avec lesquelles les deux peuples allaient s'entre-choquer, et les dispositions des autres États de la Grèce qu'il voyait ou prendre parti immédiatement, ou méditer dès lors de le faire. C'est là, en effet, le plus vaste mouvement qui jamais se soit produit chez les Grecs; il embrassa une partie des barbares, et ébranla pour ainsi dire au loin l'univers. Les événements qui ont immédiatement précédé et ceux qui appartiennent à une époque plus reculée ne pouvaient, dans l'éloignement, être exactement connus ; toutefois, après avoir poussé mes investigations le plus loin possible dans le passé, et à en croire les indices qui m'ont paru certains, je ne pense pas que ces événements aient offert rien de bien remarquable, ni sous le rapport militaire ni sous aucun autre.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Thucydide (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Thucydide
Cours de François Jullien
Les cours méthodiques et populaires de philosophie permettent à toutes et tous de se familiariser avec la philosophie, son histoire, ses auteurs, ses concepts. Axées ce semestre autour des « concepts de combat », les questions abordées chaque semaine par un philosophe différent couvrent des pans variés de la discipline.
En savoir plus sur les cours méthodiques et populaires de philosophie : https://www.bnf.fr/fr/agenda/les-cours-methodiques-et-populaires-de-philosophie
Qu'ai-je le droit d'espérer ?
« Qu'ai-le le droit d'espérer ? » est la troisième question posée par Kant, après celles portant sur la connaissance et la morale. Kant la croit universelle, mais n'est-elle pas singulière dans sa formulation juridique et son rapport à la rationalité ? En quoi elle est à la transition de deux âges de la culture européenne. Dans sa tradition, l'espérance a un contenu religieux : l'immortalité de l'âme et la béatitude au paradis (la « belle espérance » de Platon et dans le christianisme). Dans sa modernité, l'espérance est tournée vers l'Histoire : la croyance au Progrès et le bonheur sur Terre. Or, qu'en est-il aujourd'hui avec le retrait du religieux et l'effondrement des utopies révolutionnaires (quand il n'y a plus de « lendemains qui chantent », voire quand on n'est plus sûr du sort de la planète) ? Notre espérance est en miettes… Dois-je y rajouter la Covid ? Peut-être faut-il donc apprendre à concevoir, non plus en bloc, mais précisément, c'est-à-dire de façon qui ne soit pas idéologique, ce que peut être une espérance politique, comme seule issue qui reste quand le rapport de forces est défavorable (Thucydide en donne une analyse exemplaire). Ou bien ce que peut être une espérance de l'impossible faisant rayonner l'existence présente (Kierkegaard ose l'aborder de façon radicale). Reste aussi à penser si l'on ne peut pas vivre sans espoir sans être pour autant désespéré : ne serait-ce pas cela la lucidité ?
+ Lire la suite
autres livres classés : histoireVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (31) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3163 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *}