AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2709644894
Éditeur : J.-C. Lattès (28/01/2015)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 30 notes)
Résumé :
1933. Clara Vine, jeune et jolie actrice anglaise pleine d’ambition, décide de partir tenter sa chance à Berlin, sur les conseils d’un ami. Elle découvre alors les studios mythiques de l’Ufa et se retrouve rapidement coincée dans le cercle des femmes des hauts dirigeants nazis, dont la petite amie de Goering, Emmy Sonnemann, et l’impressionnante Magda Goebbels.
Lorsque Leo Quinn, agent sous couverture travaillant pour le renseignement anglais, rencontre Clar... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
doublepage
  29 mars 2016
Ce n'est pas facile lorsqu'on est l'épouse de Philip Kerr d'écrire un livre dont l'intrigue se déroule dans le Berlin des années 30. Forcément on va être amené à comparer.
Ce livre raconte l'histoire de Clara Vine, jeune actrice anglaise, qui se rend à Berlin dans l'espoir de faire du cinéma. Comme je l'ai indiqué, nous sommes en 1933 et Hitler vient d'être nommé chancelier.
Tout semble déjà se mettre en place, la violence d'un régime qui va mettre l'Europe à feu et à sang d'ici quelques années est déjà très palpable.
Il y a comme une chape de plomb qui s'est abattu sur Berlin et qui se ressent à chaque page.
Clara qui au départ n'est qu'une actrice parmi tant d'autres, va se révéler une espionne remarquable. Il ne s'agit pas ici de collecter des secrets militaires mais de prendre l'air du temps. Comme elle est devenue une intime de Magda Goebbels, elle rend compte auprès des services secrets britanniques, de tous les petits travers des dignitaires Nazis.
J'ai particulièrement aimé cette partie , Jane Thynne nous dresse un portrait fort bien documenté de l'élite du 3eme Reich et de tous ces petits secrets.
Par contre, j'ai trouvé que l'intrigue mettait trop de temps à démarrer (à partir de la page 400). Magda Goebbels qui connaît de graves problèmes dans son couple demande à Clara de l'aider à correspondre avec un de ses anciens amants (juif de surcroit). Cette histoire qui semble incroyable aurait mérité d'être davantage développé (notamment le double jeu des services secrets britanniques).
Pour conclure, je dirais que ces aventures sont prometteuses mais que les intrigues y gagneraient en étant plus travaillées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Metehera
  22 octobre 2016
J'ai beaucoup apprécié ce roman même si quelques petits bémols sont à déplorer.
Ce livre raconte les aventures de Clara Vine, jeune actrice anglaise, qui en 1933 se rend à Berlin dans l'espoir de faire du cinéma, alors qu' Hitler vient d'être nommé chancelier.
Ont sent des les premières lignes la tension écrasante qui règne à Berlin à cette époque. La violence d'un régime qui va mettre l'Europe à feu et à sang d'ici quelques années est déjà très palpable.
Clara va très vite être confronter aux dignitaires nazis sans savoir quoi faire. Elle qui au départ n'est qu'une actrice parmi tant d'autres, va se révéler une espionne remarquable.
Mais là où l'on va sentir tout le talent de l'auteure c'est qu'elle ne va pas lancer son héroïne à la poursuite de quelques secrets militaires fumeux mais au contraire rendre l'histoire beaucoup plus réaliste avec les comptes rendus sur l'air du temps et des travers personnels des dignitaires Nazis.
On sent que l'auteur s'est appliquée et s'est bien documentée pour coller à la réalité en documenté sur l'élite du 3eme Reich et de tous ces petits secrets.
Le plus gros bémols pour moi aura été l'intrigue autour de Magda Goebbels . J'ai trouvé d'une part qu'elle mettait trop de temps à démarrer et d'autre part un peu surréaliste à côté de toute les précautions que l'auteur a pris pour coller le plus possible à la réalité. de plus cette histoire aurait mérité d'être davantage développé
En bref, je dirais que la partie sur le troisième reich avait été très bien traité, que l'histoire est prometteuse mais que les intrigues manque d'approfondissement.
Je recommande à tout ceux qui apprécient les livres sur les années 30 à Berlin mais qu'une touche de romance et d'intriques ne dérangent pas !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Laviniaa
  10 mars 2015
Clara Vine est une jeune femme de bonne famille. Fille d'un député conservateur anglais, elle a eu une enfance relativement calme et une excellente éducation. Malgré tout ça, elle décide de bouleverser le chemin classique prévu pour les demoiselles comme elle en devenant actrice. Elle se lance à corps perdu dans son rêve et après quelques années de petits boulots dans des pièces de province elle décide de tout quitter pour aller rencontrer un réalisateur à Berlin sur le conseil d'une vague connaissance.
Là-bas elle se fera vite remarquée par un proche du nouveau ministre Goebbels, l'un de ses assistants. Par un étrange hasard de circonstance, Clara va se retrouver plongée dans les hautes-sphères nazies. Par hasard aussi, elle commencera à espionner tout ce petit monde pour Leo Quinn, un agent anglais.. Mais jusqu'où Clara ira pour récolter des informations?

Rah, je le sentais particulièrement bien, ce roman, et j'ai eu mille fois raison! Je l'ai adoré, du début à la fin.
La partie la plus intéressante dans ce roman - ou en tout cas celle qui m'a le plus passionnée - est sans aucun doute l'époque, tout simplement, ainsi que le contexte. L'intrigue se passe en 1933, le national-socialisme prend alors de plus en plus de place et les choses changent petit à petit. Les juifs commencent à être maltraités, les femmes sont reléguées dans leur rôle de mère et d'épouse et les gens ont peur de prononcer une quelconque parole qui pourrait les envoyer dans un cachot sordide de la Gestapo. C'est horrible mais passionnant de voir tout ça de ce côté-là! D'être si proche de Goebbels, de sa femme, de cette élite franchement terrifiante. C'est un point de vue qu'on ne voit que très rarement et j'ai trouvé ça vraiment impressionnant. J'y étais, j'y croyais! On sent un énorme travail de recherche dans chaque phrase écrire par l'auteure. Elle monte bien quelques petites théories pour les besoins du récit mais la plupart des événements qui se passent sont totalement réels, tous les détails aussi.
Bon, il ne faut pas vous attendre à un espionnage à la James Bond, Clara s'occupe surtout des petites choses de la vie quotidienne, de la vie de couple des Goebbels, de leur relation avec Hitler, des avancées dans le milieu du cinéma.. Ce sont des détails mais des détails importants. Clara est dans le cercle très intime de ces personnages et j'ai juste été totalement plongée dedans, comme elle. C'est relativement calme au début mais petit à petit on sent la tension monter, on sent que Clara se retrouve piégée de plusieurs côtés et on a peur pour elle, forcément. C'est une femme forte et courageuse, assez froide aussi, pourtant je me suis beaucoup attachée à elle. Sa relation avec Leo la rend plus touchante mais ce qui est vraiment bien c'est que ce côté du récit ne prend pas trop de place, le secret de leurs liens permet de se concentrer sur le principal et de ne pas tomber dans la mièvrerie, de rester surtout dans le cadre historique.
En fait, je n'ai qu'un seul reproche à faire à ce roman: c'est trop court, j'en veux encore! J'ai vu qu'un deuxième tome vient de sortir en anglais, j'ai follement hâte de retrouver Clara et de voir où elle en est. C'était passionnant, touchant, même un poil éducatif.. le tout présenté de manière personnelle et super agréable à lire, le genre de roman que j'adore et que je ne peux que conseiller à ceux qui apprécient les bons romans historiques.
Lien : http://mamantitou.blogspot.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Oona
  02 juin 2015
Je suis un peu embêtée pour rédiger ma critique car Les Roses noires constitue le premier opus d'une série mixant intrigue historique et d'espionnage dont la suite n'est pas encore publiée.
Clara Vine est une jeune actrice anglaise qui débarque à Berlin en 1933, peu après l'élection d'Hitler à la Chancellerie. Elle découvre une ville où règne une chape de plomb. Les nazis ont perverti tous les échelons du pouvoir; a fortiori les domaines culturels tel le cinéma.
En effet, la comédienne parvient à décrocher un rôle dans une production de l'UFA mais comprend très vite que si elle souhaite poursuivre sa carrière, elle devra se commettre avec l'intelligentsia nazie, dont Magda et Joseph Goebels.
Dans une société où délation, corruption,fanatisme, antisémitisme et traque des opposants politiques engendrent des "disparitions" suspectes, Clara a choisi son camp!
Suite au meurtre d'Helga, sa seule amie, Clara accepte de travailler pour les Service secret britannique comme espionne...
Ce roman offre au lecteur une intrigue au début prometteur. le style est vif et l'auteur semble s'être sérieusement documenté. Vivement la suite...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Meylleen
  20 avril 2015
L'histoire se déroule en 1933. Clara est une jeune anglaise, une femme plutôt indépendante, qui a ses propres idées et qui a décidé qu'elle souhaitait être actrice alors que ses parents s'attendaient à une carrière beaucoup plus classique pour une jeune femme. Au cours d'une soirée avec son fiancé Dennis et quelques amis, celui-ci fait quelques remarques, suggérant clairement qu'il s'attend à ce qu'elle arrête son métier après leur mariage. Et alors qu'un ami de Dennis qu'elle ne connait même pas lui parle d'un producteur qui pourrait éventuellement lui proposer un rôle au cinéma, Clara n'hésite pas une seconde, elle quitte son fiancé, sa famille et son pays et part pour l'Allemagne pour rencontrer ce fameux producteur.
Clara débarque donc à Berlin peu de temps après l'arrivée d'Hitler au pouvoir, porté par le parti national-socialiste. Elle rejoint l'UFA, une importante société de production de cinéma mais qui commence à être régenter par les nazis à des fins de propagande. Pour Clara, tout ne se passe pas comme prévu, et elle se retrouve malgré elle à se rapprocher des plus grands dirigeants nazi et surtout de leurs épouses, en particulier Magda Goebbels, la femme du ministre de la Propagande. C'est alors que Leo Quinn, travaillant pour l'ambassade d'Angleterre voit en Clara une occasion intéressante d'obtenir des informations et il lui demande de jouer les espionnes.
L'auteur maîtrise bien le sujet. On assiste à la montée du nazisme, la propagande, la fascination que provoque Hitler, les nombreux changements pour les femmes qui ne doivent plus travailler mais s'occuper de leur foyer, à la fuite des juifs qui commencent à être maltraités. le contexte est riche et bien retranscrit. L'histoire à travers Clara permet d'avoir un point de vue particulier, elle se retrouve avec les épouses des hauts dirigeants et on découvre leur quotidien, leur discussion parfois extrêmement normales, leur coté humain. du point de vue du lecteur, on sait bien sûr la suite de l'histoire, mais on est là en 1933 et on sent que les personnages ne soupçonnent pas ce qui va se passer. C'est assez terrifiant !
Du point de vue de l'intrigue, j'ai adoré suivre Clara, le personnage est attachant et sa position délicate offre quelques bons moments de suspens voire d'angoisse et de réflexion. Un vrai coup de coeur pour ce roman historique d'espionnage qui mêle parfaitement l'imaginaire et le réel !

Lien : http://raconte-moi.net/2015/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations & extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
SioSio   14 février 2015
- Monsieur Quinn, j'aime mon pays. Quelles que soient nos sympathies politiques, nous, les Allemands, nous ne sommes pas comme les Russes, vous savez. Nous sommes civilisés. Ni comme les Italiens. Jamais nous ne deviendrons fascistes. Vous verrez. C'est l'heure des nazis pour l'instant, mais ce sera notre tour ensuite.
Leo haussa les sourcils.
- Vous trouvez incroyable que je puisse dire ça après ce que je viens de vivre ? Peut-être. Mais ces voyous ne sont pas tout. Le coeur de ce pays est à présent assoupi. Les gens sont lents à réagir, mais ils se soulèveront. Je vous le promets.
Leo jeta machinalement un rapide regard à l'ivrogne solitaire affaissé sur le bar dont il avait noté la présence.
- Ainsi, vous n'avez pas peur ?
- Non. Ce n'est pas de la peur que je ressens. C'est de la honte. J'ai honte à l'idée que ce gang meurtrier pourrait ramener mon pays au XIVe siècle. Mais ça ne durera pas, cher Monsieur Quinn. ça ne durera pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
doublepagedoublepage   27 mars 2016
La réalité, ma chère, c'est que, si on le leur permettait, les Juifs et les communistes prendraient tout. Ils sont comme ça. Regardez ce que les bolcheviks ont fait à la famille royale russe. Je crois que je n'oublierai jamais la photo dans le journal, quand tous les enfants du Tsar ont été assassinés. Assassinés de sang froid. Tous ces petits visages alignés. Quel genre de personne peut faire une chose pareille? Ces pauvres enfants. Des images comme celles-là vous reviennent perpétuellement en tête
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
SioSio   14 février 2015
Il flottait sur la ville comme un gaz toxique, s'infiltrant à travers les portes fermées. Il y avait des arrestations, bien souvent sans aucune raison apparente, et l'on pouvait voir, à l'aube, des hommes encore abrutis de sommeil grimper en trébuchant dans des véhicules de police. Leo observait tout cela avec un désespoir croissant. C'était comme être prisonnier d'un rêve paralysant où vous regardiez la catastrophe vous engloutir peu à peu, sans pouvoir rien faire pour l'en empêcher.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
doublepagedoublepage   22 mars 2016
Ce n'était pas un hasard si les nationaux socialistes adoraient l'opéra. C'était vraisemblablement la seule forme artistique suffisamment bruyante pour couvrir les cris de protestation dans la rue.
Commenter  J’apprécie          30
millyjessmillyjess   13 septembre 2017
Quel genre d'homme lui plaisait ? Si l'on avait posé la question à Marie dix ans plus tôt, elle aurait répondu sans hésiter, un homme tout droit sorti de Jane Austen en passant part Charlotte Brontë. Un homme capable d'être intelligent, sensible et simple en même temps. Trouver les trois réunis était aussi dur que de gagner à une machine à sous ....
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : berlinVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1030 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre