AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782803601042
64 pages
Éditeur : Le Lombard (07/06/1996)

Note moyenne : 3.48/5 (sur 25 notes)
Résumé :
Cet album comporte deux histoires :
"Signé Caméléon" - Un soir comme les autres, Ric Hochet raccompagne son vieil ami, le commissaire Bourdon… Devant la porte de son domicile, le commissaire se fait renverser par une voiture. Heureusement sain et sauf, il regagne son appartement pour découvrir qu'il a été cambriolé et qu'un dossier top secret a été dérobé !
"Traquenard au Havre" - Dans les rues du Havre, Ric est percuté par une autre voiture. L'autre c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
belette2911
  03 février 2013
C'était au temps où Ric Hochet était un vrai enquêteur... C'était au temps où les scénarios étaient excellents et bien pensés.
A mon humble avis, les premiers albums de Ric Hochet sont les meilleurs en ce sens que les aventures du journaliste détective sont de "vraies" enquêtes policières et que ces albums là ne sont pas pourris par des éléments "fantastiques" (même si le fantastique n'est jamais que apparent puisque toujours de main humaine) et que les explications de "fin" sont logiques et pas capillotractées comme dans certaines aventures.
Si vous êtes sages, je vous en parlerai.
Deux aventures dans ce premier album :
"Signé Caméléon" - le commissaire Bourdon a été cambriolé et un dossier top secret a été dérobé ! Sur une bouteille, une empreinte d'un truand reconnaissable entre toutes...
Un soupçon d'espionnage mêlé d'enquête policière. Heureusement que Ric est là, parce que sans lui, je ne sais pas comment ferait le commissaire Bourdon.
Bien que les preuves qui accusent les coupables soient plus grosses qu'une montagne, Bourdon fonce comme un taureau.
L'aventure est bien faite et je n'avais pas soupçonné le coupable la première fois, bien que je me sois demandé pourquoi le dessinateur avait fait un aussi gros plan d'une certaine chose. Il nous mettait sur la voie en quelque sorte, après avoir essayé de nous embrouiller avec un comportement bizarre d'un inspecteur de police.
Bon, après 36 lectures, on perd le plaisir de la découverte, on ne suspecte plus un autre, mais j'aime toujours relire les premières enquêtes de Ric et je le trouve mieux dessiné que maintenant.
"Traquenard au Havre" ensuite. Un industriel croise la route de Ric et lui confie que fils a été enlevé...
Ce qui est un peu gros, c'est que l'homme en question face confiance à Ric au point de lui confier la rançon.
Nous on sait qu'il ne la volera pas, mais pas l'homme. Hormis ce détail, l'histoire est bien faite, pas de temps mort et happy end.
Les explications sont logiques et pas tirées au forceps.

Lien : http://thecanniballecteur.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          244
jamiK
  11 juillet 2017
Deux histoires de Ric Hochet, à ses début. C'est pour le moment des enquêtes policières très classiques : "Signé Caméléon" et Traquenard au Havre". le duo flic/journaliste fonctionne bien et est plutôt sympathique. L'intrigue est un peu trop prévisible, on sent tout de suite la fausse piste dans laquelle l'auteur veut nous envoyer, mais peut-être que 50 années de série TV sont passées par là depuis et ont usé ce type de scénario jusqu'à la moelle, le dessin est encore une peu hésitant, surtout dans "Signé Caméléon". Il reste le charme désuet d'une vieille série suivie dans le Journal de Tintin.
Commenter  J’apprécie          130
ChristianAttard
  01 janvier 2019
Depuis 1958, paraissaient de manière épisodique dans « Le journal Tintin » de courtes énigmes présentées par Ric Hochet, détective-reporter. le jeune Ric fumait la pipe sur une petite vignette et un dessin unique accompagnait l'intrigue dont la solution n'était dévoilée que dans le numéro suivant du journal. C'était « Relevez le gant » et cela s'adressait aux lecteurs sans idée même de gains ou de concours.

La formule marquera et sera même reprise à la télévision dans "Un intrigue par jour" présentée par le comédien Henri Crémieux.
Puis fut publiée la première bande dessinée « Signé Caméléon » sur deux pages, elle était signée Tibet qui dessinait déjà Chick Bill, Duchateau en écrivait les histoires et les décors était eux clairement indiqués comme étant de Mittéï.
Le tout était excellent, très bien dessiné et rythmé. 

Le premier des 78 albums de la série classique de Ric Hochet contient les deux premières histoires policières parue dans Tintin « Signé Caméléon » et « Traquenard au Havre ». 
Suspicion, diffamation, Enlèvement, rançon, fausses pistes et vrais coupables sont au programme de ces deux récits ou le commissaire Bourdon aura bien besoin du jeune reporter et inversement.
Ce qui frappe le lecteur de Ric Hochet en dehors de la fameuse ligne claire et la qualité de l'ensemble texte et dessin dus à une véritable petit équipe. le réalisme des véhicules, l'étude des cadrages et du mouvement des personnages définissent déjà un style remarquable qui sera la marque de cette série.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
TableRonde
  11 juin 2016
Voilà un très vieil ami.
Les premières (une bonne vingtaine) aventures de Ric Hochet sont vraiment intéressantes : bien ficelées, captivantes, une bonne intrigue. le scénario est solide, le dessin, certes celui en vigueur dans ces années là, est agréable et de qualité.
Les amateurs de belles voitures seront comblés.
A ce titre, elles méritent toute notre attention et, partant, de figurer dans une bonne bibliothèque de BD.
Certes, depuis, je lui ai fait de légitimes infidélités. Elles ont vite perdu de l'intérêt : dessin facile, scénario capilo-tracté... Toutefois, le reste de la famille a réussi à rester passionné pour la suite des aventures, même les albums plus récents.
Voici les premières aventures de notre héros.. En effet, il s'agit en fait de deux histoires d'une trentaine de pages chacune : Signé Caméléon & Traquenard au Havre.
Dans la première, un malfrat défie la police en dérobant différentes choses et en laissant de nombreux indices qui accusent un ancien repris de justice. Ce dernier a pourtant systématiquement un alibi.
La seconde histoire relate un kidnapping d'un enfant au Havre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
HORUSFONCK
  05 octobre 2016
Il me souvient d'avoir lu, pour la première fois, cet album emprunté à la bibliothèque pour tous de mon enfance, à la fin des années 60.
Un souvenir inoubliable, pour ces deux épisodes qui inauguraient Ric hochet en épisodes longs, dans l'hebdomadaire Tintin... Et la longue série des albums des aventures du célèbre journaliste.
Le premier épisode, avec ses truands repentis, rappelle certains films policiers des années 50... Qui se cache-donc derrière l'énigmatique signature en forme de tatouage d'un bandit disparu?
Le deuxième épisode se rapproche du classique roman noir américain, tempéré par le fait que l'histoire s'adressait à un public (aussi) de jeunes lecteurs... Une affaire d'enlèvement avec demande de rançon., avec un "méchant" cupide mais pas sanguinaire.
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
MonsieurToukiMonsieurTouki   31 octobre 2013
Le patron a défendu de le tuer, sers-toi de tes poings!
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Video de Tibet (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Tibet
Tibet et Duchateau parle du dernier Ric Hochet "Puzzle Mortel" (2008)
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3794 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre