AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Blandine Longre (Traducteur)
ISBN : 2012020895
Éditeur : Hachette (05/01/2011)

Note moyenne : 3.95/5 (sur 224 notes)
Résumé :
LA NUIT DERNIÈRE, tout mon univers s'est écroulé. Et j'ai dû mettre les voiles. DISPARAITRE. Incy est allé trop loin. Lui, mon meilleur ami, celui avec qui j'ai fait les quatre cents coups. D'habitude, je ne donne pas dans le sentiment. Mais, cette fois, c'est différent.
Il n'avait pas le droit d'agresser ce type sans raison. Et surtout, jamais il n'aurait dû voir cette MARQUE dans mon cou, que je cache depuis des siècles. Parce que j'ai oublié de vous dire :... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (61) Voir plus Ajouter une critique
Saiwhisper
  02 juin 2017
« Immortels » est une saga dont on m'a parlé en bien de façon unanime… du coup, je dois avouer que j'ai rapidement placé ce premier tome en haut de ma PAL… J'avais hâte de voir si cette série était aussi bien qu'on le prétendait. Verdict ? Ce n'est pas trop mal, mais je dois avouer que cela ne m'a pas non plus transcendée : il me manque un petit quelque chose pour être conquise… Ainsi, à moins de la trouver en médiathèque, je ne pense pas lire la suite…
Tout d'abord, j'ai apprécié le fait que les immortels soient plus des mages que des vampires. Cela change. On est plus dans un monde de sorcellerie avec de la magie noire, des cercles pour officier en groupe ou l'utilisation de pierres. de plus, le côté retour à la nature ou petite maison dans la prairie m'a amusée. Il est vrai que cet endroit m'a fait songer à des vacances dans une ferme écologiste : les résidents font tout eux-mêmes avec des éléments bios, se promènent tous les soirs pour admirer les étoiles, tout se fait en commun, etc. C'est un lieu coupé du monde. Je comprends que des personnages cherchent à se ressourcer là-bas… Dans l'ensemble, les pages se lisent avec facilité : c'est une lecture légère avec de l'humour, en particulier grâce aux réflexions de Nastasya… Nastasya, justement, parlons-en : je ne sais pas quoi penser d'elle. J'ai adhéré au fait qu'elle soit plutôt grande gueule avec de la répartie toutefois, j'ai fini par trouver que cela faisait trop. On a du mal à lui donner de la crédibilité : bien qu'elle soit âgée de plusieurs siècles, qu'elle a été mère et qu'elle a subi des drames atroces par le passé, elle se comporte comme une adolescente et s'en vante ! Telle une véritable gamine, elle fait des crasses aux autres, tape une gueulante dès qu'elle ne va pas bien et, pire, fait celle qui se fiche de tout mais pleure dès qu'on ne la remarque pas. C'est réellement son caractère bizarre et pas forcément cohérent qui fait que j'ignore si j'ai apprécié cette héroïne ou non.
Malheureusement, le gros souci de cet ouvrage vient du fait que l'intrigue est décidément TROP longue à démarrer ! On est plus sur un tome transitoire qui permet d'apprendre à connaitre les personnages, à comprendre leurs maux et leur personnalité. Hormis l'accident du taxi et une tentative de meurtre où l'on devine en deux pages qui est le/la coupable, il ne se passe rien. C'est ça qui m'a manqué : du suspense, une action plus ou moins constante ou des rebondissements inattendus. Là, c'est un rythme tranquille : on découvre les lieux et les pensionnaires, le drug-store avec Meriwether dont le père est affreux, les boutiques avec Dray la gothique rebelle, etc. S'il fallait faire un pourcentage, on serait à 15% d'action… Ce qui est très peu pour moi. En plus du fait que le récit soit majoritairement des réflexions, j'ai eu du mal avec la romance. Je n'ai rien contre les héroïnes qui ont des papillons dans le ventre dès qu'elles croisent un bellâtre, cependant c'est souvent le même scénario avec une relation « je t'aime, moi non plus » : les deux tourtereaux se cherchent, se chamaillent, fantasment l'un sur l'autre et se désirent. La révélation concernant leur passé commun a été en trop, tout comme le triangle amoureux avec Nell ! Je n'ignore pas que le roman s'adresse à de jeunes ados néanmoins, on est trop dans la caricature. de plus, j'aime lectures de cette tranche d'âge d'habitude. Hélas, cette romance avec Reyn a plutôt eu tendance à m'exaspérer…
J'ai bien conscience que j'ai plus apporté d'éléments négatifs, mais je tenais à signaler ce qui m'avait dérangée au cours de ma lecture qui, pourtant, n'était pas si mauvaise. Je pense que les autres tomes de la série sont plus sympathiques que celui-ci, car on est vraiment une mise en bouche où l'on pose les bases. C'est dommage… Je m'attendais à autre chose, mais ce sentiment mitigé est resté jusqu'au bout : à la fin du livre, il n'y a pas de gros retournements de situation ou de révélation étonnante qui vous met en haleine. Dans un sens, c'est bien, car on a plus ou moins une conclusion tranquille et pleine d'espoir… Mais d'un autre côté, cela ne me donne pas envie de foncer sur le second tome, car je n'en ressens pas le besoin. Certes, il y a encore beaucoup de mystère à résoudre. Il y a également des personnages qui n'ont pas abaissé toutes leurs cartes, toutefois cela ne me dérange pas plus que ça pour le moment… Dans tous les cas, j'espère que la suite fera décoller un peu l'intrigue principale ! Bref… Qui lira verra !

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
pititecali
  12 novembre 2012
Mon avis: 4/5 Encore un moment de détente tranquille dans un univers pas trop compliqué mais très addictif

Il semblerait que j'aie plutôt de la chance avec mes lectures en ce moment. Si les coups de coeur ne sont pas légion, je passe néanmoins de bons moments, détente et histoires prenantes sont au programme depuis quelques temps.
Pour être totalement honnête, ce livre-ci, j'étais vraiment persuadée de ne PAS le lire. La couverture est SI hideuse (c'est affreux !! Pourquoi tant de haine ?), que je m'étais juré que je ne me l'achèterais en aucun cas ! On est con quand on est aussi superficiel que moi...
Eh oui, moi il me faut de la beauté (alors oui, comme c'est très subjectif l'esthétique, on va dire qu'il me faut quelque chose à mon goût...), un objet-livre que j'aie plaisir à tenir dans mes mains, à toucher. Un petit quelque chose qui fait que je reviens 30 fois sur la couverture en cours de lecture, sans me lasser de l'admirer, que je comprenne au fil des pages pourquoi la couverture est ce qu'elle est.
Et là, franchement, c'était vraiment vraiment pas le cas.
Alors comme je suis superficielle et futile, ce livre-là, j'avais dit "non merci".
Mais ça, c'était sans compter sur les copines. Ma copine Vany, de la Vanythèque a du juger que le jeu en valait la chandelle, puisqu'elle m'a envoyé ce premier tome (ainsi qu'un certain nombre d'autres livres, il y a environ un an et demi, il n'est jamais trop tard pour rembourser ses emprunts ! Aheum !) afin de me permettre de le découvrir.
S'il m'a fallu tant de temps pour m'y mettre, c'est, encore et toujours, à cause de cette satanée mocheté de couverture. Pas moyen de me décider. Mais bon là, trop c'est trop, je ne vais quand même pas garder ses livres en otage jusqu'à la saint Glinglin ( j'adore cette expression !) donc, il fallait que je lise les derniers pour pouvoir tout lui renvoyer
J'ai donc pris mon courage à deux mains et me suis jetée à l'eau, ou plutôt, me suis jetée dans mon lit, sous la couette, avec les 350 pages et quelques de ce roman.

Bon, et bref, je l'admets, j'ai eu TORT (profitez, ça n'arrive pas si souvent que je le reconnaisse !)
Si l'emballage n'est franchement pas à la hauteur de mes goûts de poule de luxe, je dois avouer que la gourmandise qui se cache dedans, elle, est plutôt fondante et sucrée !
Sans être un chef d'oeuvre littéraire, le style de l'auteur, simple, souple et fluide, nous embarque avec force et vigueur, dans une histoire très prenante. C'est ce que j'appelle une lecture efficace, pas de chichi, direct dans le vif du sujet, et on est pris au jeu à la minute où l'on ouvre ce livre.
J'ai toujours été attirée par les histoires de sorcières, que je chéris bien plus que les vampires et autres loup-garous à la mode, et découvrir celle-ci fut une source de plaisir assez intense.
Ce roman est bien monté, et mieux encore, on ne le referme pas frustré et anxieux, à se ronger les ongles jusqu'à pouvoir lire le T2. La fin pourrait presque être une fin en soi. Je lirai probablement la suite quand même hein, mais j'avoue que pour le coup, je suis plutôt contente de pouvoir attendre sans être dans tous mes états. Avec toutes les sagas dont on nous abreuve depuis quelques temps, ça fait du bien de terminer une lecture dans un autre état que l'hystérie totale et la crise de manque :)
J'ai trouvé les personnages intéressants et attachants, le perso principal notamment, Nastasya (et bon nombre d'autres noms !). Elle est le "je" de cette histoire racontée à la première personne, et on entre bien dans sa tête, sans faire d'effort. On la comprend, elle est crédible, cohérente. Et sympathique aussi, même si l'auteure prend un malin plaisir à ne pas nous la montrer sous son meilleur jour, et surtout pas au début. Elle n'est pas niaise, ni molle, elle a du répondant, et du mordant. Bref, on s'attache vite à elle !
Et ensuite, il y a Reyn... Ahhh Reyn... mystérieux, et sombre, imposant, carré, autoritaire et charismatique. Un vrai mâle, comme on les aime !
Il y a ensuite toute une flopée de personnages secondaires, ou en tout cas secondaires dans ce tome, car je ne doute pas qu'ils prendront plus d'importance dans les suivants, et je les ai tous trouvés intéressants. J'en ai aimé certains, d'autres beaucoup moins, mais ils m'ont tous fait ressentir quelque chose. Incy, le meilleur ami de Nastasya, m'a effrayée, River m'a apaisée, Nell m'a irritée...
Et il n'y a ici PAS de triangle amoureux !! (Youhouuu !!) Nan mais attendez, pas de vampire ? Pas de loup-Garou ? Pas de triangle amoureux ? Pas de dépendance aux tomes suivants ? Mais ce livre est d'une originalité crasse ma parole !! :D
Voilà, donc en bref, une lecture fort sympatoche, peut-être pas la lecture de l'année, peut-être pas celle qui nous en montrera le plus au niveau du style littéraire, peut-être pas la plus méga originale of the world, mais un livre qui se lit très bien, qui détend, une histoire qui m'a prise au ventre, que j'ai suivi avec énormément de plaisir, et même d'entrain (quand je lis en journée, en général, c'est que je suis bien à fond dedans), DONC une lecture que je peux vous recommander sans aucun problème, ni aucun remord d'ailleurs.
A l'occase, va falloir que je me trouve le tome 2 maintenant, merci bien VANY hein !! :D

A bientôt !

Cali
Lien : http://calidoscope.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          133
verobleue
  06 janvier 2012
Nastasya est immortelle : elle semble avoir 18 ans mais en a 459.
Ces dernières décennies, en remplissant le vide de sa vie dans l'alcool, la drogue, les histoires d'amour sans amour, elle est devenue un monstre d'égoïsme et de froideur, détachée de tout.
Jusqu'à ce terrible soir à Londres, lorsque son meilleur ami Incy, immortel lui aussi, brise le dos d'un chauffeur de taxi pour une raison futile. Nasty est bouleversée par cette cruauté gratuite et est dévorée par la culpabilité de n'avoir rien fait pour empêcher ce drame. Elle s'enfuit, désirant trouver la lumière et la joie de vivre. Une joie perdue à la mort de sa famille et de tous les êtres aimés. Car en étant immortelle, elle change sans arrêt de vie, de nom, survit à tout, aux humains et aux animaux auxquels elle s'était attachée et finit par se forger une carapace pour ne plus en souffrir. C'est cette motivation qui va la pousser à changer, et à devenir meilleure. Elle va alors décider de se rendre dans une ferme aux Etats-Unis pour immortels en mal d'existence.
Nastasya va ainsi se libérer du lourd poids de son passé, va apprendre à contrôler ses pouvoirs d'immortelle, tomber amoureuse, se faire des amis humains et immortels.
Ciblé Young Adult, « Immortels » de Cate Tiernan est un roman original qui change des vampires, également immortels. Ce roman arrive à rendre Nastasya attachante et proche des humains. Les flashs back aident à comprendre pourquoi elle est arrivée à adopter un tel comportement et pourquoi elle est tellement blasée.
La trame du livre tient bien la route et j'ai apprécie la mythologie romancée entourant l'origine des immortels. le récit ne manque pas d'humour et même l'histoire d'amour est plausible.
Le seul bémol s'adresse à la couverture du livre moche et peu attrayante.
J'attends la suite, savoir si Nastasya réussit à échapper à ses anciens démons.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
InMyBookWorld
  18 août 2012
Nastasya est née immortelle. Grandissant normalement jusqu'à l'âge de 16 ans, elle ne vieillit ensuite en apparence que d'un an tous les 100 ans. Aujourd'hui elle a plus de 400 ans, et en parait à peine 18. Elle a vécu énormément de choses, perdu de nombreuses personnes, assisté à des massacres, notamment celui de sa famille. Tout ça, elle l'a enfui le plus profond en elle, menant une vie de débauche, noyant ses souvenirs et son ennui dans l'alcool et les hommes. Jusqu'au jour où son meilleur ami brise le dos d'un chauffeur de taxi un peu trop grande gueule, et lui fait prendre conscience de la vie qu'elle mène, de l'être qu'elle est devenue. C'est la douche froide.
Elle décide de fuir ses amis qu'elle ne reconnaît plus, et se réfugie auprès d'une immortelle tenant un centre pour immortels un peu perdus. Là-bas, elle va travailler sur elle-même, se ré-approprier sa vie, revenir à la source.
J'ai eu un peu de mal au début à entrer dans cette histoire et à m'y intéresser. Mais ça s'est vite arranger, et je me suis même surprise à enchaîner les chapitres, vous savez, on se dit allez un de plus et j'arrête, et paf, l'auteur nous surprend avec un truc et on tourne finalement encore les pages et à 2h du mat, ben, on dort toujours pas !
Pourtant, il ne se passe pas grand chose en fin de compte, mais l'auteur a l'intelligence de ne pas tout dévoiler d'un coup et laisse planer constamment un sentiment de mystère et de danger. Au fur et à mesure des chapitres, des épisodes du passé de Nastasya se dévoilent, en particulier le drame qui a touché sa famille. J'ai adoré ces passages que j'ai trouvé très intéressants. L'auteur prend aussi son temps pour nous expliquer le monde des immortels, leur magie etc, et une fois encore, j'ai aimé ce concept, de ne pas tout dévoiler d'un coup en nous assommant avec des tas de détails. Même si certaines choses étaient prévisibles, j'ai parfois été surprises par les révélations, et ça, j'aime !
Côté personnages, au début, je n'était pas très fan de Nastasya, mais par la suite, ses sarcasmes et son côté grande gueule m'ont séduite, et j'ai aimé découvrir une héroïne fragilisée par son passé, car après tout, on ne sort pas indemne de 400 ans de vie. J'ai compris le personnage de Nastasya qu'on rencontre au début, et pourquoi elle était comme ça, et je me suis attachée à elle.
Reign, le dieu viking, est un personnage attachant, et non, pas pour son côté beau gosse ! On lui découvre peu à peu une sensibilité, et une immense douleur qu'il cache de son mieux, je l'ai trouvé vraiment touchant.
Il y a plusieurs pensionnaires immortels, et quand ils se retrouvent tous pour manger par exemple ou encore pour certains cours, ça donne des situations assez intéressantes et souvent drôles.
Le personnage le plus mystérieux est le meilleur ami de Nastasya. Même si on sait peu de chose sur lui et qu'il n'apparaît pas beaucoup dans son premier tome, on devine un personnage complexe et qui semble être bien plus que ce que l'on voit.
J'ai tendance à me méfier de River, peut-être sa gentillesse que je trouve un peu too much, je ne sais pas trop, mais je ne serais pas surprise qu'elle se dévoile autrement par la suite.
Pour finir, ce fut une lecture passionnante, avec des personnages torturés par leur passé où tout n'a pas toujours été rose, de la magie, du mystère, des révélations, de l'amour, de la jalousie... argh ! il me faut le tome 2 !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
gerry29
  06 février 2011
Mon avis:
J'ai abordé ce livre, en ne sachant trop si l'histoire allait me plaire. Mais le thème, les éternels me plaisait énormément. Par conséquent j'avais peur d'être déçue si l'histoire n'était pas suffisamment développée.

Et pour le coup, j'ai été agréablement surprise! Je dois même avouer, que plus j'avançais dans cette lecture, plus je m'immergeais dans l'histoire de Nastasya!

Cette jeune fille... pas si jeune que ça au final, a l'apparence d'une fille de 19 ans, mais en réalité est née en 1551.

Au début du livre, elle est paumée, par des centaines d'années de vie, d'abus en tout genre, et le jour où elle voit son ami Incy détruire la vie d'un homme à l'aide de magie noire, elle sait qu'il est temps de fuir.

Nous assistons donc dans ce 1er tome, à la fuite de Nastasya vers une institution qui lui viendra en aide: River's Edge.

La jeune immortelle va se retrouver face à elle même, afin de tenter de vivre en harmonie avec son âme. Ainsi, elle va devoir cohabiter avec d'autres immortels, dont certains font partis intégrante de son douloureux passé...mais ça, elle va le découvrir.

J'ai vraiment beaucoup aimé cette lecture. Je l'ai trouvé très différente de ce que j'ai l'habitude de lire. Nastasya est un personnage fort qui m'a agacé au départ et que j'ai réussi à comprendre en referemant ce livre.

J'ai adoré la façon dont l'auteur, tout au long de ce livre, à glisser des informations essentielles à la compréhension du passé de Natsy, au moyen de flashbacks historiques. le récit est imagé, je m'y croyais!

La palette de personnages qu'a imaginé Cate Tiernan, est vraiment bien assortie. Tous sont bien développés notamment River, Reyn, Solis, Nell, Incy et Nasty. Des protagonistes différents, mystérieux, qu'on aime ou qu'on déteste!

Ce premier tome bien construit laisse entrevoir une suite alléchante! Qui pourquoi pas, pourrait bien se transformer en coup de coeur!

Ma note: 9,5/10
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
CallieCallie   05 mars 2012
Reyn est apparu à son tour. Je l'ai fusillé du regard, la mâchoire crispée. J'étais en colère et j'en oubliais toute prudence.
-Vas-y, ai-je lancé sèchement en lui indiquant le sol. Elle vient de foutre en l'air une heure de boulot! Te gêne surtout pas pour moi!
-Je suis certain qu'elle ne l'a pas fait exprès, a-t-il répondu avec son léger accent étranger.
C'étaient les premiers mots qu'il m'adressait depuis une semaine.
- Bien sûr que non! ai-je rétorqué d'un ton sarcastique. Elle n'a pas dû faire le rapprochement entre les dalles propres, que je me suis cassée le cul à récurer, et ma présence dans cette pièce! Et tu en es certain vu que t'es qu'un gros débile! ai-je ajouté d'une voix plus forte.
J'avais envie de lui balancer ma brosse à la figure, à défaut de pouvoir la jeter sur Nell. Après des jours passés à l'éviter, il fallait que je donne libre cours à ma fureur, et je parlais sans plus réfléchir.
-De la même manière que tu prétends ne pas voir qu'elle se meurt de désir pour toi! Ca doit être vachement dur d'être un dieu auprès des femmes! ai-je poursuivi sans pouvoir m'empêcher de parler. T'es tellement génial qu'elle bave devant toi depuis des semaines, qu'elle s'arrange toujours pour être tout près de toi et qu'elle est peut-être même en train de te concocter un philtre d'amour!
Les yeux dorés de Reyn se sont écarquillés et il m'a dévisagé plus attentivement. Je m'attendais à une réponse plus mesurée, mais ça n'a pas été le cas- lui ausi était peut-être fâché contre Nell et s'en prenait à moi.
-Oui, aussi dur que d'être le fantasme de tous les hommes! a-t-il vivement répliqué. Des cheveux pareils à la neige, des yeux comme la nuit, des paroles dures, mais une douceur...
Il s'est brusquement arrêté, l'air horrifié. C'était la première fois qu'il laissait entrevoir autant d'émotivité depuis mon arrivée à River's Edge.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
MiakaMiaka   04 janvier 2011
Il y a eu des périodes où j'étais vraiment belle. J'ai des traits symétriques, de jolis yeux, une bouche pulpeuse, de hautes pommettes et ainsi de suite. À l'occasion, quand je contrôle la situation, je sais que je peux être séduisante. Seulement, cela ne m'était pas arrivé depuis une quarantaine d'années. Je me savais aussi maigre qu'une junkie, avec mes cheveux hérissés, d'un noir artificiel criard. J'avais certainement l'air d'une momie ou d'une victime du choléra. Les vêtements que je portais étaient dépareillés – les seuls que j'avais trouvés qui n'étaient pas tachés et que j'avais enfilés à la hâte. Bref, je n'aurais pas pu avoir pire allure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
MiakaMiaka   04 janvier 2011
- Chaque maison possède un objet magique, qui demeure généralement secret, même s'il y a des légendes à propos du couteau cérémoniel d'Awaynat. Il peut aussi s'agir d'un livre, d'un globe de cristal, d'une baguette ou d'une bague, où tous les pouvoirs d'une fontaine sont concentrés. Le chef de la maison peut s'en servir pour lancer de puissants sortilèges.
Ou encore une amulette par exemple. Mon amulette. La tête me tournait.
– Un jour, j'ai vu le tarak-sin de Coral Bay, a annoncé Charles.
– Vraiment ? S'est étonnée Brynne.
– Oui, a-t’il affirmé avec gravité. C'était une poupée Barbie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
verobleueverobleue   04 janvier 2012
Je suis née en 1551, un joli chiffre bien symétrique. Quatre cent cinquante ans plus tard, on me demande encore ma pièce d’identité dans les bars. Avant que vous vous mettiez à crier, Waouh, génial ! laissez-moi vous dire à quel point c’est pénible. Je suis une adulte. Depuis presque toujours. Pourtant, je ne peux sortir de cet état d’adolescence éternelle, et je ne peux pas modifier mon apparence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
MiakaMiaka   04 janvier 2011
Sylvia's, un resto routier qui se trouvait au bord de la nationale, cherchait une serveuse et m'a aussitôt embauchée.
Durant tous ces siècles, j'avais réussi à ne jamais faire ce genre de boulot. Mais cette période était sur le point de s'achever. Pourtant, ce n'était pas si difficile : les gens passaient commande et on leur apportait à manger, voilà tout. Je n'avais pas à cuisiner ni à m'occuper de la caisse. Les doigts dans le nez. La première heure, j'ai dû apprendre à repérer où tout se trouvait. La deuxième s'est transformée en docudrame démoralisant et irritant sur tout ce qui pouvait mal se passer dans un resto graisseux à l'heure de pointe.
J'ai démissionné deux secondes avant d'être virée – sans même avoir pu goûter au cake à la meringue et au citron qui me narguait depuis le comptoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Cate Tiernan (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cate Tiernan
Va chercher bonheur plus bas :D - La vidéo en HD c'est encore mieux.
----------------------------------------­­-------------------
Formulaire pour voter pour un livre de ma PAL d'hiver (fin des votes, le 31/03/16)
----------------------------------------­­-------------------
Les livres cités : Les 5 romans adultes : ? Les tribulations de Tiffany Trott d'Isabel Wolff ? L'impératrice des roses de Bernadette Pecassou-Camebrac ? Une enquête de Stéphanie Plum, tome 1 : La prime de Janet Evanovitch ? Les fantômes de Maiden Lane, tome 2 : Troubles plaisirs d'Elizabeth Hoyt ? Highland Pleasures, tome 3 : Les péchés de Lord Cameron de Jennifer Ashley
Les 5 romans YA : ? Blood Magic, tome 1 de Tessa Gratton ? Les voleurs d'âmes, tome 1 : de toute mon âme de Rachel Vincent ? Rebelle, tome 2 : Rumeurs d'Anna Godbersen ? Blood Ninja, tome 1 : le destin de Taro de Nick Lake ? Immortels, tome 2 de Cate Tiernan
----------------------------------------­­-------------------
Mon blog : http://bloggalleane.blogspot.fr/ Ma page FB : https://www.facebook.com/pages/Le-blo... Twitter : https://twitter.com/GalleaneL Instagram : http://instagram.com/galleane
----------------------------------------­­-------------------
Ma wish-list (aucune adresse n'y est associée) : http://www.amazon.fr/registry/wishlis... Ma wish list sur LA : http://www.livraddict.com/profil/gall...
----------------------------------------­­-------------------
Musique d'introduction : Reflection (Mulan)
+ Lire la suite
autres livres classés : immortelVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Immortels, tome 1 - Cate Tiernan

Combien cette série a-t-elle de tomes?

1
2
3

10 questions
32 lecteurs ont répondu
Thème : Immortels, Tome 1 de Cate TiernanCréer un quiz sur ce livre
.. ..