AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2896673237
Éditeur : Ada éditions (01/03/2011)

Note moyenne : 4.27/5 (sur 55 notes)
Résumé :
La fête de Yule approche;
le jour le plus joyeux de l'année.
Ma magye grandit en force chaque jour.
Mes amitiés sont florissantes.
Je devrais être heureuse.
Mais un choix se dresse devant moi,
une décision qui pourrait changer mon monde à jamais.
Suis-je assez forte pour suivre la bonne voie ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Elanorlessien
  09 décembre 2018
Je ne sais pas pour vous mais ce tome m'a fait passer par des ascenseurs émotionnels tout au long de ma lecture. C'est un tome intense, pleins d'émotions, pleins d'action qui nous montre un lien plus profond des personnages avec la magye.
Au niveau des personnages, on en apprend plus sur le passé de Selene aux travers de ses écrits tirés de son livre des ombres, les épreuves qu'elle a traversé jusqu'à l'apogée de ses pouvoirs et la naissance de son fils Cal, c'était assez intéressant et en même temps, c'était déroutant de voir sa manière de penser, voir comment elle voit l'avenir m'a fait froid dans le dos.
On nous montre aussi l'approfondissement du lien qu'il y a entre Hunter et Morgan, même s'ils ne le comprennent pas encore dans son entièreté, on suit les doutes, les zones d'ombres de leur réflexion. J'avais peur au début de voir cette relation se développer trop tôt mais au final il n'en ait rien, les personnages prennent le temps de faire le point sur ce qu'ils ressentent.
Du côté de la magye, autant le tome 05 traité des bases de la magye, autant ce tome-ci se focalise sur la magye un peu plus en profondeur, nous avons droit à une démonstration de magye noire, ses actions et ses conséquences, c'est un moment fort dans l'histoire autant pour Morgan que pour moi en tant que lectrice, ça m'a fait quelque chose de voir Hunter en action, de le voir remplir son devoir alors que l'acte en lui même est tellement difficile à supporter. J'ai été admirative de ce personnage qui se met en mode professionnel pour remplir simplement son devoir et nous montrer la complexité de son travail.
Il y a un passage que j'ai adoré dans ce livre, un passage qui traite de la magye tout ce qu'elle a de plus pure a apporter à des sorcières, c'est Alyce et Morgan qui vont nous faire la démonstration d'un cercle ou d'une cérémonie (appeler le comme vous voulez). C'est un passage magnifique, on voir clairement les deux femmes se laisser transporter par la magye, accéder à un puits de connaissances et en ressortir plus fortes et plus instruites. C'était un moment hypnotisant que j'ai adoré découvrir.
On avance également dans les questions qui se posent déjà depuis quelques tomes déjà, Qui est la personne responsable de la mort des parents de Morgan? Morgan va le découvrir grâce à Hunter et elle va aussi découvrir le lien que cette personne avait avec Maeve et Angus. C'est un moment troublant qui va prendre notre héroïne de court.
Mais alors que les questions trouvent leurs réponses, on a aussi droit à des instants émouvant, des instants qui apaisent les personnages et qui font du bien à l'histoire. Une vérité qu' Hunter découvrira et qui va le bouleverser, j'avoue que le voir laisser libre accès à ses émotions m'a vraiment émue, Hunter est un personnage qu'on apprend encore à connaître mais à ce stade là, on sait quelle type de personne il est et on ne peut que commencer à l'aimer.
Morgan aussi n'est pas en reste, elle arrive enfin à faire le point sur ses sentiments, elle nous offre un moment de tendresse et de complicité, j'ai trouvé ce départ magnifique.
Enfin le meilleur pour la fin, non ce n'est pas un tome où les choses se déroulent magnifiquement bien tout le temps, la magye noire est bien présente, elle agit dès les premières pages mais de manière très très subtil, et on ne le comprend qu'a la fin de l'histoire. On a tous compris qui est la personne qui sème le trouble et c'est sans surprise qu'elle va attaquer plusieurs fois avant les derniers chapitres. le plus troublant je pense c'est la rencontre que Morgan va faire juste avant, cette rencontre qui sera déstabilisante mais qui va nous permettre d'apporter un petit plus à cette scène.
On va avoir droit à un final vraiment surprenant, un exemple de magye, une confrontation qui va s'avérer fatale. J'ai trouvé ce passage incroyable, c'était entraînant avec un atmosphère inquiétante, c'était exactement ce qu'il fallait, l'endroit, les intentions, les interventions, j'ai adoré et été surprise aussi.
C'est un très bon tome, pleins de surprises, pleins d'émotions qui a su nous transporter dans quelque chose de profond. J'ai adoré les sensations que j'ai eu et je le classe directement dans mes coups de coeur. Cette saga est addictive mais en même temps on apprécie de la savourer.
Lien : https://mesgrimoiresblog.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JuliMaLaYa
  17 novembre 2011
J'aime toujours autant cette série.
Morgan est un peu confuse dans ses sentiments pour Cal, ce qui affecte aussi ses sentiments pour Hunter. Elle ne se sent pas la même personne quand elle est avec Hunter; elle est différente de la fille qu'elle était avec Cal. Elle a aussi peur de ne pas savoir qui elle est, et avec les incidents qui surviennent, elle se demande si elle fait partie de la lumière ou des ténèbres. Quelques petit problèmes, plus ou moins gros, pousse Morgan à se demander si elle ne serait pas ensorcelée, si quelqu'un lui veut du mal, ou si ce ne sont que des évènements normaux un peu embêtants.
Dans ce tome, Morgan progresse dans son apprentissage de la magie. Elle va subir une dure « épreuve » pour pouvoir en savoir davantage plus rapidement. Elle en ressortira mieux outillée, et plus apte à se protéger elle-même, ce qui lui servira bien assez vite. La magie est légèrement moins présente dans ce livre. L'histoire est plus concentrée sur les émotions de Morgan, son ressenti, ses états d'âme, mais c'est tout aussi intéressant.
L'écriture est toujours aussi simple et agréable, et on se rend trop vite compte qu'on est rendu à la dernière page et que c'est déjà terminé. Je n'ai pas peur de vous conseiller sa lecture, étant donné que j'ai apprécié ce roman autant que les précédents. J'ai seulement de la difficulté à expliquer ce que j'ai tant aimé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Mosaik
  15 septembre 2016
et bien voilà encore un tome riche en rebondissement surtout la fin. ca semble bizarre que ca se finisse de cette manière et que ce soit si irrévocable... j'espère pas.
au fils des tomes l'histoire monte en intensité, les sentiments montent en intensités il est impossible de lâcher ces livres dès qu'on les ouvrent, il devient urgent de connaître le dénouement.
Je crois que si je le pouvais je lirai les 15 tomes d'affilés sans m'arrêter.
Morgan semblait si naïve et à côté de la plaque au début de cette série, elle semblait faire que de mauvais choix mais elle a déjà bien évolué. Ca ne m'étonnerai pas de lire le parcoure d'une vrai guerrière dans les derniers tomes de la série
Commenter  J’apprécie          10
iarsenea
  17 juillet 2011
Je maintiens ma position : cette série devient meilleure à chaque tome ! Avec Ensorcelée, on sent la pression monter, on sent que tout s'obscurcit. En fait, cette série me fait penser à Harry Potter à de nombreux égards. Tout d'abord, le plaisir coupable que j'ai à lire chacun des tomes. À chaque fois, je me livre un combat impitoyable où ma raison me dit que c'est ridicule mais où malgré tout je veux y croire. Ensuite, comme dans Harry Potter, chaque livre est un peu fait sous la même forme. Ils sont tous intéressants du début à la fin, mais à chaque fois, on ressent un retour progressif de l'action, jusqu'au dénouement éclatant. Puis, l'auteure nous laisse dans un doute incroyable qui nous force à aller chercher le prochain tome. Finalement, on se meurt en attendant la parution du prochain livre.
C'est pourquoi j'hésite. Mon amie m'a passé le septième tome, mais c'est aussi le dernier qui soit paru en français. Ai-je l'intention d'acheter tous les autres tomes en anglais ? Je ne pense pas, car alors il me faudrait acheter les quinze tomes. Je suis comme ça : je ne peux tout simplement pas commencer à acheter des livres au beau milieu d'une série.
Alors, comme je n'envisage pas d'acheter les autres tomes, vais-je réussir à garder le plaisir de lire un dernier tome pour plus tard ou vais-je être incapable de me contenir ? L'avenir me le dira. Heureusement, j'ai d'autres excellents livres en cours de lecture. Oufff !
Lien : http://lecturesdisabelle.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Cielvariable
  15 mars 2013
Cette série est toujours l'une des plus populaires parmi les romans que je prête à mes élèves, et ce, peu importe leur degré scolaire (de1re à 5e secondaire). L'histoire est très accrocheuse, les personnages sont attachants car ils sont très imparfaits et le récit met en scène des situations émotives propres aux adolescents.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   13 avril 2018
- Je ferais mieux d'aller me laver, a-t-il dit en étirant son bras avec une grimace.

Automatiquement, je l'ai suivi jusqu'à la salle de bain du rez-de-chaussée.

Il a brusquement allumé. La pièce était petite, non rénovée et couverte de carreaux blancs de style ancien. Elle était scrupuleusement propre. Il s'est mis à fouiller dans l'armoire à pharmacie. Je me suis assise, perchée sur le rebord de la baignoire.

- J'ai quelque chose à te dire, ai-je annoncé.

Il s'est tourné vers moi.

- Ton ton ne laisse rien présager de bon.

Il a soigneusement retiré son pull sombre et déchiré de même que son t-shirt troué. Il ne portait plus que son jean, et je luttais pour ne pas regarder sa poitrine nue et musclée. Sa peau était beaucoup plus pâle que celle de Cal, d'un blanc d'ivoire, et il était plus poilu. Ses poils étaient d'un brun doré et couvraient son corps de ses clavicules pour former un V jusqu'à son pantalon, soit à la hauteur de mes yeux. Ma bouche est devenue sèche, et j'ai tenté de me concentrer sur les larges éraflures desquelles s'échappait du sang le long de ses côtes.

Lorsque j'ai forcé mes yeux à remonter vers son visage, il me regardait, ses yeux brillant presque, affichant qu'il était conscient de mon regard. Sans dire un mot, il m'a tendu une débarbouillette avant de tenir son bras loin de son flanc.

Oh, ai-je pensé en me levant et en commençant à essuyer le sang et la boue de sa peau. Mes doigts fourmillaient au toucher de son corps. Il s'est retourné pour m'aider, et j'ai vu que son dos avait aussi été touché, mais les éraflures étaient moins profondes. Sa peau était lisse et de pâles taches de rousseur étaient parsemées sur ses épaules. Je me suis souvenue qu'il était à moitié Woodbane. Cal et lui étaient nés du même père.

- As-tu l'athamé des Woodbane? Ai-je demandé. La tâche de vin?

- Oui, en fait, a-t-il dit. Et toi?

- Oui.

J'ai laissé tomber la débarbouillette dans le lavabo et j'ai attrapé l'onguent antibiotique.

- Je te montrerai la mienne si tu me montres la tienne, a-t-il dit avec un sourire vorace.

Ma tâche se trouvait sous mon bras gauche, contre mes côtes. Comme je ne pouvais apercevoir la sienne, je présumais qu'elle se trouvait quelque part sous son pantalon. Comme mon esprit ne pouvait imaginer la suite de ce scénario, je n'ai rien dit.

- Tu ne veux pas savoir où la mienne se trouve? A-t-il demandé d'un ton taquin.

Je pouvais sentir la rougeur grimper de mon cou vers mon visage. Il s'est penché vers moi et a doucement repoussé mes cheveux derrière mon épaule avant de glisser un doigt le long de ma mâchoire. Je me suis souvenue comment je m'étais sentie, blottie contre lui, et mes pensées ont perdu toute forme de cohérence.

- Non, ai-je dit sans conviction, perdue dans ses yeux.

- Je veux savoir où se trouve ton athamé, a-t-il soufflé, sa bouche près de la mienne.

À l'idée de sentir ses mains sous mon chemisier, parcourir ma peau, j'ai senti mes genoux se fléchir.

- Euh, ai-je dit pour tenter de me convaincre de ne pas retirer mon chemisier immédiatement.

Concentre-toi. Allez, Morgan.

- Cal m'a appelée ce soir, ai-je lâché.

Sa main est tombée de ma joue.

- Quoi?

Sa voix a résonné contre les carreaux de la pièce.

- En chemin, il m'a envoyé un message de sorcière. Je l'ai entendu dans mon esprit.

Le regard de Hunter s'est figé sur moi.

- Pourquoi ne pas l'avoir dit tout de suite?

Je me suis contentée de le regarder, et il a alors réalisé ce qui était survenu dès mon arrivée.

- C'est vrai. Désolé. Eh bien, qu'a-t-il dit? As-tu pu déterminer où il était? Sais-tu où il est? Dis-moi tout.

Quelques instants plus tôt, il avait été espiègle et flirteur, mais à présent, il avait repris son ton intense et professionnel.

- Il n'y a pas grand-chose à rapporter, ai-je expliqué. J'étais en route vers chez toi quand soudain, j'ai entendu Cal me dire «Morgan». C'est tout. Ça m'a totalement renversée, et j'ai projeté mes sens pour le trouver, mais je n'ai pas senti sa présence. Je veux dire, je n'ai rien senti. Et c'est tout ce qu'il a dit.

- Sais-tu où il est? M'a demandé Hunter en tenant mes épaules. Dis-moi la vérité.

- Que veux-tu dire? Je te dis la vérité! J'ignore où il est.

Confuse, j'ai rivé mes yeux sur lui. Comment pouvait-il croire que je lui mentirais à propos d'une chose aussi importante pour nous deux?

- Cal, ce salopard! S'est emporté Hunter en me relâchant.

Ses mains se sont serrées en poings, et la salle de bain semblait trop petite pour contenir sa rage.

- Tu es certaine de m'avoir tout dit?

- Certaine. Je t'ai tout dit.

Je lui ai rendu son regard noir.

- Pourquoi me traites-tu comme une criminelle? Je n'ai rien fait de mal.

Un muscle s'est contracté dans sa mâchoire. Mais il n'a pas répondu directement à ma question. Il s'est plutôt mis à me bombarder de questions.

- Te sentais-tu différente de quelque façon? Y a-t-il des périodes où te ne souviens plus de rien? Quoi que ce soit de confus ou d'étrange?

J'ai alors réalisé où il voulait en venir.

- Je le saurais, non, s'il m'avait jeté un sort?

- Non, a fait Hunter avec dédain. Il est une sorcière minable, mais il en sait plus que toi.

Il a plongé son regard profondément dans mes yeux, comme s'il pouvait y voir le reflet du sortilège. Puis, il s'est détourné. Je me sentais embarrassée et furieuse. Hunter me blessait, et je sentais que je me refermais sur moi-même. Surtout lorsqu'il a pivoté sur lui-même pour me faire face et pour ajouter :

- Tu ne me caches rien, n'est-ce pas? Tu ne ressens pas le besoin idiot de le protéger parce qu'il est un foutu beau mec et que tu le désire encore, même après qu'il a tenté de te tuer?

Ma bouche est devenue béante, et j'ai levé la main, prête à le frapper, lorsque j'ai tout compris : il était jaloux. Jaloux de mon passé avec Cal. Je suis demeurée debout là, une main dans les airs, à tenter d'absorber toute cette information.

- Déesse, quel salaud! A lancé Hunter. S'il est ici, si je le trouve...

Et alors, quoi? Me suis-je demandé. Je ne pouvais pas croire que le Hunter froid et réservé que je connaissais s'était transformé en cette furie que je pouvais à peine reconnaître, et ce, en l'espace de quelques secondes. J'en étais terrifiée.

- Hé, vous deux, avez-vous bientôt terminé? Nous a lancé Sky depuis l'autre pièce.

- Oui, ai-je répondu.

Je voulais m'éloigner de Hunter. Je me suis demandé pourquoi j'avais pu croire que de lui parler de tout cela me soulagerait ou me donnerait l'impression d'être en sécurité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   13 avril 2018
- Je ne suis pas aveugle. Peut-être que je suis stupide. Je suis surtout confuse et effrayée et tentée.

Il a plissé les yeux avant de saisir mes mots comme un serpent fondant sur un rat.

- Tentée? Tentée par quoi? Le côté obscur? Ou par Cal? C'est ça, hein? Essaies-tu de me dire que tu l'aimes toujours?

- Non! Oui! Cesse de déformer mes mots! Tout ce que je dis est que je l'ai aimé et que je pensais qu'il m'aimait. Je n'ai pas oublié ça! Ai-je hurlé. Il m'a fait découvrir la magye. Avec lui, je me sentais belle!

Je me suis abruptement tue. Ma respiration était difficile.

Un silence lourd s'est installé dans la voiture. Je sentais que Hunter luttait pour maîtriser sa colère. Que suis-je en train de faire? Ai-je songé d'un air lamentable.

Puis, son visage s'est adouci. J'ai senti sa main sur mon cou, repoussant mes cheveux et caressant ma peau. Mon souffle est resté pris dans ma gorge, et je me suis tournée vers lui.

- Je suis désolé, ai-je murmuré.

Sous ses doigts, j'avais l'impression que ma peau prenait feu.

- Qu'est-ce que tu veux? Je sais que tu étais heureuse avec Cal et je veux que tu sois heureuse avec moi. Mais je ne suis pas Cal et je ne le serai jamais, a-t-il dit.

Son visage était près du mien. Sa voix était douce.

- Si c'est moi que tu veux, dis-le-moi. J'ai besoin de tu me le dises.

J'ai écarquillé les yeux. Cal avait toujours été plus convaincant, celui qui prenait les décisions, qui me cajolait, qui me séduisait. Pourquoi Hunter me demandait-il de me rendre vulnérable?

Comme s'il pouvait lire mes pensées, il a poursuivi :

- Morgan, je peux te dire et te montrer ce que tu veux. Mais si tu ne sais pas ce que tu veux, je ne veux pas aller là. Tu dois savoir ce que tu veux et tu dois être en mesure de me le dire et de me le montrer.

Ses yeux étaient grands et vulnérables ; ses lèvres étaient chaudes et près des miennes.

Oh mon Dieu, ai-je pensé.

- Me laisser te désirer ne suffit pas, a-t-il continué. J'ai besoin que tu me désires en retour et que tu sois capable de me le montrer. J'ai besoin d'être désiré, moi aussi. Tu comprends ce que je veux dire?

J'ai lentement hoché la tête, affairée à classer une centaine de pensées.

- Es-tu capable de me donner ça?

J'avais l'impression que mes yeux étaient énormes et je me suis demandé si je le pouvais ; si j'étais assez brave. Je n'ai rien dit.

- Voilà, a-t-il fait.

Il s'est reculé, et mon corps a fait «non, non», et il a démarré la voiture, a reculé et a repris la route vers Widow's Vale. Devant la maison, il s'est arrêté et s'est de nouveau tourné vers moi.

- Je dois aller à la recherche de Cal, a-t-il dit. Tu le sais, n'est-ce pas?

J'ai hoché la tête à contrecœur.

- Ne lui fais pas de mal, ai-je dit, presque dans un murmure.

- Je ne peux pas te le promettre, m'a-t-il dit. Mais je vais faire mon possible. Réfléchiras-tu à ce que je t'ai dit?

J'ai à nouveau hoché la tête.

Hunter a pris mon menton dans la main avant de déposer une série de baisers furieux et rapides sur mes lèvres, encore et encore, goulûment, et j'ai lâché un petit bruit tout en lui ouvrant la bouche. Enfin, il s'est retiré, le souffle rauque, et nous nous sommes regardés. Il a embrayé la voiture. Étourdie, je suis sortie et je me suis engagée dans notre allée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   13 avril 2018
Il était couché sur le lit, les yeux rivés au plafond, toujours vêtu de son blouson de cuir et de ses bottes.

- Sors d'ici, a-t-il dit sans me regarder.

Je ne savais pas quoi dire. Il n'y avait rien à dire à ce moment-là. Je me suis plutôt contentée de laisser tomber mon manteau sur le sol et de me diriger vers le lit qui était constitué, en fait, d'un sommier et d'un matelas double empilés sur le sol, soigneusement recouverts d'un édredon en duvet usé jusqu'à la corde.

Hunter s'est crispé et m'a jeté un regard incrédule quand je me suis couchée près de lui. J'étais convaincue qu'il me repousserait hors du lit, mais il est resté immobile et, avec hésitation, je me suis rapprochée de lui jusqu'à ce que je sois couchée à ses côtés. J'ai posé la tête sur son épaule et je me suis blottie contre lui en enroulant mon bras contre sa poitrine et en passant une jambe sur la sienne. Son corps était rigide. J'ai fermé les yeux et j'ai tenté de sombrer en lui.

- Je suis désolée, ai-je murmuré en priant qu'il me permette de rester assez longtemps pour lui présenter de vraies excuses. Je suis désolée. Je ne savais pas quoi faire d'autre. J'ignorais ce qui allait arriver. Je ne pouvais supporter de vous voir vous faire mal, ou encore pire. Je suis désolée.

Un bon moment est passé avant qu'il ne se décontracte, et il lui a fallu encore plus de temps pour que sa main caresse mes cheveux et me serre contre lui. La nuit tombait dehors : il se faisait tard, et je n'avais pas encore bu la tisane spéciale que je devais consommer avec d'effectuer le tàth meànma brach. Mais je suis restée là, couchée avec Hunter alors qu'il me caressait lentement les cheveux, et j'ai eu l'impression d'avoir trouvé un refuge, ce qui différait complètement de ce que j'avais ressenti avec Cal. J'ignorais si Hunter pourrait me pardonner : je n'étais jamais réellement parvenue à pardonner Cal de m'avoir fait subir le même sort. Mais j'espérais que, d'une manière ou de l'autre, comme Hunter était plus mature que moi, qu'il était une meilleure personne que moi, qu'il trouverait un moyen de ne pas m'en vouloir à jamais.

C'est à ce moment que j'ai réalisé l'importance incroyable que j'accordais à l'opinion qu'il avait sur moi, à quel point ses sentiments m'importaient et à quel point je souhaitais désespérément qu'il se soucie de moi, qu'il m'admire – de la même façon que je me souciais de lui et que je l'admirais.

Enfin, j'ai pris une grande inspiration et je lui ai dit :

- Je t'aime. C'est toi que je veux. C'est le bon choix.

Et Hunter a répondu «Oui» avant de m'embrasser et d'ouvrir comme un univers en moi. J'ai eu une impression d'infini, d'intemporalité et quand j'ai ouvert les yeux pour regarder Hunter, il était entouré d'une lueur dorée, comme s'il était le soleil même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   22 mars 2016
Depuis notre première rencontre, Selene m’avait courtisée par l’entremise de son fils. Elle avait ordonné à Cal de se rapprocher de moi, ce qu’il avait fait. Elle avait voulu qu’il me rende amoureuse de lui, et il s’était exécuté. Elle avait voulu qu’il me convainque de me ranger à leurs côtés pour unir ma magye et les outils de l’assemblée de Maeve aux leurs. Ça, je l’avais refusé. Depuis, elle souhaitait deux choses : ma servilité, ou ma mort et les outils de Maeve. À présent, voilà où j’étais : dans sa maison, à sa demande, comme elle l’avait prévu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
CielvariableCielvariable   13 avril 2018
Beltane, 1962, San Francisco

Aujourd’hui, j’ai rencontré mon avenir, et je danse dans les rayons du soleil ! Ce matin, j’ai célébré Beltane dans le parc du centre-ville, et nous tous, les membres de Catspaw, nous avons fait de la magye superbe, là, aux vues de tous. Le soleil brillait, nous portions des fleurs dans nos cheveux, nous avons entrelacé des rubans autour de la perche de la fertilité, nous avons fait de la musique et nous avons fait appel à un pouvoir qui a tout illuminé. Nous avons bu du vin de fleurs de sureau, et tout autour de nous était si ouvert et magnifique. La Déesse se trouvait en moi, sa force vitale, et j’ai été stupéfaite par mon propre pouvoir.

J’ai su que j’étais prête à être avec un homme — j’ai dix-sept ans, je suis une femme. Et dès que j’ai eu cette pensée, j’ai levé les yeux pour les plonger dans ceux de quelqu’un. Stella Laban lui offrait un gobelet en papier rempli de vin. Il l’a pris et l’a siroté, et mes genoux ont presque flanché à la vue de ses lèvres.

Stella nous a présentés. Son nom est Patrick, et il est originaire de Seattle. Son assemblée porte le nom de Waterwind. Il est donc un Woodbane, comme moi et comme tous les membres de Catspaw.

Je ne pouvais le quitter des yeux. J’ai remarqué que ses cheveux marron étaient striés de gris, et des rides de sourire étaient creusées autour de ses yeux. Il était plus âgé que je ne le croyais — beaucoup plus âgé : il avait peut-être même cinquante ans.

Puis, il m’a souri, et j’ai senti mon cœur s’arrêter. Quelqu’un a glissé son bras autour de la taille de Stella, et elle s’est mise à danser en riant. Patrick m’a tendu la main, et sans y réfléchir, j’y ai glissé la mienne, et il m’a amenée à l’écart du groupe. Nous nous sommes assis sur une grosse pierre. Le soleil était chaud sur mes épaules nues, et nous avons parlé sans arrêt. Lorsqu’il s’est levé, je l’ai suivi vers sa voiture.

À présent, nous sommes chez lui, et il dort, et je suis tellement, tellement heureuse. Lorsqu’il s’éveillera, je lui dirai deux choses : Je t’aime. Apprends-moi tout ce que tu sais.

— SB
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Cate Tiernan (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cate Tiernan
Va chercher bonheur plus bas :D - La vidéo en HD c'est encore mieux.
----------------------------------------­­-------------------
Formulaire pour voter pour un livre de ma PAL d'hiver (fin des votes, le 31/03/16)
----------------------------------------­­-------------------
Les livres cités : Les 5 romans adultes : ? Les tribulations de Tiffany Trott d'Isabel Wolff ? L'impératrice des roses de Bernadette Pecassou-Camebrac ? Une enquête de Stéphanie Plum, tome 1 : La prime de Janet Evanovitch ? Les fantômes de Maiden Lane, tome 2 : Troubles plaisirs d'Elizabeth Hoyt ? Highland Pleasures, tome 3 : Les péchés de Lord Cameron de Jennifer Ashley
Les 5 romans YA : ? Blood Magic, tome 1 de Tessa Gratton ? Les voleurs d'âmes, tome 1 : de toute mon âme de Rachel Vincent ? Rebelle, tome 2 : Rumeurs d'Anna Godbersen ? Blood Ninja, tome 1 : le destin de Taro de Nick Lake ? Immortels, tome 2 de Cate Tiernan
----------------------------------------­­-------------------
Mon blog : http://bloggalleane.blogspot.fr/ Ma page FB : https://www.facebook.com/pages/Le-blo... Twitter : https://twitter.com/GalleaneL Instagram : http://instagram.com/galleane
----------------------------------------­­-------------------
Ma wish-list (aucune adresse n'y est associée) : http://www.amazon.fr/registry/wishlis... Ma wish list sur LA : http://www.livraddict.com/profil/gall...
----------------------------------------­­-------------------
Musique d'introduction : Reflection (Mulan)
+ Lire la suite
autres livres classés : wiccaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Sorcières-Tome 2

À quelle clan Morgan aimerait-elle faire partie?

Les Brightendale
Les Woodbane
Les Leapvaughn
Les Rowanwand

10 questions
23 lecteurs ont répondu
Thème : Cate TiernanCréer un quiz sur ce livre