AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782849902806
107 pages
Editions des Equateurs (27/02/2014)
3.83/5   15 notes
Résumé :
Denis Tillinac se veut et se vit « réac » au sens plein du terme : en réaction contre les tendances lourdes de son époque. S'il a soutenu des politiques, notamment son ami Chirac, il n'a jamais appartenu à un parti et jamais renonçé à son indépendance. Comme le « mécontemporain » de Finkielkraut, il se sent totalement en exil dans le monde contemporain. Il le juge trop mercantile, trop mécanique, trop inélégant, trop harcelant, trop immanent. C'est un « réac » métap... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
PaulMartin
  09 septembre 2022
Notre époque a comme bruit de fond celui d'un marteau-piqueur dont on nous dit qu'il est normal et même bon et nécessaire bien qu'il vous pourrisse la vie.
Et tout d'un coup le bruit s'arrête, et ça fait trop de bien, lorsqu'on ouvre le livre de Tillinac. le soulagement de ce silence vous le ressentirez en le lisant. Non, ce bruit n'était pas normal.
Un livre qui a le mérite de remettre la balle au centre face aux errements de la mode progressiste qui tente de faire croire aux gens normaux qu'ils sont hors-jeu. Une boussole dans un monde à la dérive. Un livre courageux aussi, en particulier dans sa défense de Richard Millet.
Ses recommandations pour mener une vie meilleure font un peu penser à la ‘Lettre ouverte à un jeune homme sur la conduite de la vie' d'André Maurois.
Par son solide bon sens, son apologie de la liberté de penser et sa distance avec les mouvements de masse et les pressions sociales véhiculées par les médias le livre fait parfois penser aussi à ‘L'art subtil de s'en foutre' de Mark Manson.
Je ne l'aimais pas beaucoup dans les années 1995 quand il faisait office de chien de garde de Chirac à le défendre à tout bout de champ sur les plateaux télé, mais là franchement merci Tillinac !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
MistigrifMistigrif   23 février 2014
Les mots vieillissent, et certains perdent jusqu'au souvenir de leur sens. Réac ne signifie plus une opinion politique, un réflexe passéiste ou une posture esthétique. A vrai dire il ne qualifie plus rien, il salit, il néantise. A ce titre, il a des accointances de fond avec l'imputation d'hérésie en usage dans la démonologie médiévale. Vade retro, sale réac ! C'est l'arme lourde de l'Inquisition contemporaine - l'arme des lâches car ils flinguent sans sommation, sans rien prouver, sans rien risquer, avec l'aval de l'air du temps et la complicité des puissants. C'est le mot de la fin, la balle dans le dos pour la victime de la traque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
SepoSepo   24 avril 2014
Adossé à ces invariants qui sont le long commun des sociétés humaines, le réac n'a pas de bonne, mauvaise, fausse ou double conscience à rémunérer. Il est mal dans son siècle, mais bien dans ses pompes."p.38
Commenter  J’apprécie          30
PaulMartinPaulMartin   09 septembre 2022
« Si la ‘déconstruction’ de l’humain atteignait son but ultime, si le déracinement devenait la règle, et la patrie une vieille lune ‘facho’, il [le réac] pense que l’humanité s’abrutirait dans un capharnaüm de signes et d’images avant de se noyer dans un bain de sang.
(…)
L’illusion cosmopolite repose sur la vision d’une société émancipée de tous les distinguos entre le Même et l’Autre, l’Ici et l’Ailleurs, le Nous et le Vous. Emancipée de toute altérité et ignorant ce qui distingue un peuple d’un agrégat. »
(p.83)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
jmarciojmarcio   10 août 2021
(p.17)
Cependant, de ce gros mot - réac - on m'a affublé quelquefois pour me clouer le bec, et réflexion faite, j'ose l'endosser dès lors qu'on l'époussette de ses connotations manichéennes pour lui restituer son sens plein et véridique : en réaction contre les tendances de l'époque.
Commenter  J’apprécie          00
jmarciojmarcio   11 août 2021
(p.72)
D'ailleurs j'ai été traité de "facho" qu'une seule fois dans ma vie, par un certain Onfray. Je ne le connais pas mais je me suis laissé dire qu'il ne faisait pas dans la dentelle.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Denis Tillinac (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Denis Tillinac
Dans le cabaret parisien Shéhérazade, Thierry Ardisson s'entretient avec l'écrivain Denis Tillinac.
autres livres classés : réactionnaireVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
681 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre