AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Etienne Schelstraete (Traducteur)
ISBN : 2745940694
Éditeur : Milan (24/09/2009)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 43 notes)
Résumé :
Le corbeau faisait peur à tout le monde. Il était tout noir. De la tête aux pieds. Personne ne l'aimait. Un jour, il eut une idée. Il suffisait d'y penser...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
PinkCatReading
  03 juin 2016
Gros coup de coeur pour cet album où un corbeau tout noir aimerait être ami avec des oiseaux colorés qui piaillent à tue-tête. Un livre sur la différence, la tolérance, l'acception de soi et l'amitié. Finalement, changer, et surtout d'apparence, pour se faire accepter n'est pas la bonne solution et ça, il faut absolument que ça rentre dans la tête de nos pioupious! Vu du côté des autres petits oiseaux que je qualifierais de tête de piafs pour ne pas dire à claques, je les ai juste trouvés odieux et apprendre la tolérance c'est indispensable aussi!
Beaucoup de couleur, des oiseaux très expressifs, une happy end...que demander de plus? Ah oui, j'aurais aimé que ça soit juste un peu plus long, mais ça va, en mode "encoooore une fois!!", on a le temps de la raconter sur tous les tons!
Commenter  J’apprécie          110
chardonette
  10 février 2016
Un gros coup de coeur pour cet album, on va suivre un corbeau qui est seul, seul au monde, car personne ne l'aime.
Quand soudain, il entend une mésange, une perruche et un pinson du coup il s'approche afin de participer à la conversation, mais ces trois oiseaux prennent peur et s'envolent... le corbeau va avoir une idée, il décide de se transformer...
C'est un album jeunesse drôle, colorée, dynamique et touchant. Je veux qu'on m'aime est une histoire qui donne envie de croire en soi et de s'accepter. Et plus largement sur la tolérance et l'amitié.
Commenter  J’apprécie          100
isabiblio
  17 octobre 2012
Maître corbeau sur son fil perché désespère de ne pouvoir se faire des amis. En effet sa taille et sa couleur font que tous le fuit tel un oiseau de malheur. le gentil corbeau décide donc d'user de quelques stratagèmes astucieux pour faire ami-ami avec les autres petits piafs intolérants. Un album coloré et intelligent qui parle du souci de se faire accepter lorsque l'on est différent. Des illustrations qui parlent d'elles mêmes pour un livre qui aborde judicieusement la tolérance et la construction de soi.
Lien : http://ma-bouquinerie.blogsp..
Commenter  J’apprécie          110
alicejo
  27 septembre 2012
Choisi pour ces magnifiques illustrations pleines de couleurs et de drôlerie, cet album nous a vraiment réjouies ma fille et moi.
Une jolie et loufoque histoire que celle de ce pauvre petit corbeau qui tente par tous les moyens de se faire accepter par ses voisins quitte à perdre sa vraie personnalité.
Une histoire qui pourra ouvrir le débat avec votre enfant sur la question de l'affirmation de soi et de l'importance de rester soi-même.
Commenter  J’apprécie          60
Livresetmerveilles
  04 décembre 2013
C'est d'abord le regard et la posture si triste de ce corbeau qui m'ont attirée, puis le titre "Je veux qu'on m'aime". Une phrase tellement parlante et vraie. Peut-on imaginer une vie sans amour ? Alors je l'ai feuilleté... Et le coup de coeur est arrivé en un rien de temps. du noir, des couleurs, une expressivité intense, je n'ai pas lu le texte car les images parlaient d'elles-mêmes et je l'ai proposé à ma fille. Elle a, sans doute, eu le même ressenti que moi, car elle a acquiescé sans la moindre hésitation !
Nous sommes donc rentrées avec un corbeau bien malheureux dans notre panier, pour le lire aussitôt et découvrir, qu'au final, c'était un petit ingénieux, prêt à usager de joyeux stratagèmes pour arriver à ses fins !
Personne n'aime le corbeau noir, pire, il effraie. À cause de sa couleur, les autres volatiles le prennent pour une "canaille". La mésange, la perruche et le pinson s'éloignent à son arrivée et piaillent dans son dos.
Mais le corbeau entend tout et se met à broyer du noir, jusqu'à ce qu'une idée saugrenue lui vienne en tête. En un battement d'aile son plan est mis à exécution et les pots de peintures rassemblés. du bleu, du jaune et il devient mésange... ça ne marche pas ; du vert, du rouge et il se sent perruche... non plus ; du gris, du rose et le voilà pinson... raté ! Les autres le fuient toujours.
Son chagrin se transforme en un torrent de larmes qui emporte les couleurs, grosses gouttes arc-en-ciel.
"Monsieur le corbeau ?" l'interpellent doucement les trois petits poltrons qui veulent savoir si les affreux énergumènes bariolés sont partis...
Lien : http://www.livres-et-merveil..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Moussaron32Moussaron32   01 septembre 2013
"Le corbeau était toujours seul. On le fuyait. On l’évitait.
-Pourquoi personne ne m’aime ? se disait-il tristement.
Un jour, il entendit gazouiller tout près de lui.
Un joyeux gazouillis. Un tapage, tout simplement.
- Ils ont l’air de bien s’amuser : se dit-il. La mésange, la perruche et le pinson étaient en grande conversation ;
- Bonjour.. fit le corbeau d’une petite voix. Pas de réponse.
Le corbeau afficha son plus beau sourire et s’approcha.
Panique ! Peur bleue ! Le cœur battant, les trois s’enfuirent à tire-d’aile.
Il reprirent leur gazouillis qu’à une bonne distance :
- C’est affreux ! hurla la mésange. Il est tout noir !
- De la tête aux pieds.. dit la perruche.
- Vous trouvez ça normal ?
- Bien sûr que non ! répondit le pinson. C’est une canaille !"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Moussaron32Moussaron32   02 septembre 2013
"Le corbeau avait tout entendu. Jamais il ne s’était senti aussi noir .
- Je ne suis pas une horreur… Pensa-t-il. Un épouvantail à plumes. Tout noir… Puis soudain, il eut un éclair. Évidemment, il suffisait d’y penser !
Le matériel fut aussitôt rassemblé.
- Je ne ferai plus peur à personne : se dit le corbeau, tout content. Et il se mit au travail. De la couleur, de la couleur. et le miracle s’accomplit.
Le corbeau se transforma en mésange, puis en perruche, puis en pinson.
Ca ne marche pas ! gémit le corbeau. Pourquoi personne ne m’aime ? Qu’est-ce que je vais devenir ? Il versa de grosses larmes et perdit toutes ses couleurs. Il était tout noir. Tout noir de la tête aux pieds…
-Monsieur le corbeau ? Une petite voix craintive interrompit ses tristes pensées. Les voilà de nouveau ses trois là ! Qu’est-ce qu’ils voulaient encore ?
- Ils sont partis ? demanda la mésange. Qui ça ? fit le corbeau
-L’affreuse mésange, l’horrible perruche et l’épouvantable pinson ! s’écrièrent-ils en chœur.
-Euh..oui, ils sont partis.. répondit le corbeau. Ils sont partis et ils ne reviendront plus jamais.
- Je m’en doutais ! s’écria le pinson.
Tu les as chassés avec ton grand bec et tes plumes toutes noires.
- Hourra ! laça la perruche. Le corbeau nous a sauvés !
Le corbeau ne put retenir un sourire. Mais il était bien trop fier pour expliquer à ses nouveaux amis ce qui s’était vraiment passé.
On verrait ça plus tard. Enfin, peut-être..."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lilimarylenelilimarylene   13 août 2010
Le corbeau était toujours tout seul. On le fuyait. On l'évitait.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
autres livres classés : corbeauVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1066 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre