AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de MenInBooks


MenInBooks
  02 mai 2018
Une lecture à l'effet mitigé même si elle n'est pas désagréable en soit avec une narration qui d'emblée t'annonce une couleur très orientée sur une romance purement erotique. Je vous laisse seul juge du choix des couvertures -une assez classique peut être plus accordée avec le contenu et l'autre d'un gout plus ou moins de bon aloi !! Je me pose encore la question sur la justification du choix du titre mais il faut avouer que chez Dreamspinner c'est plutôt courant!
On est dans une ambiance à mi chemin entre Downtown Abbey et les Ténardier avec un léger relan de Boyslove à la Jane Austen (ouais puriste austenien vas y fouette moi j'aime ca!!). Une intrigue principalement portée sur un aspect sexuelle, puisqu'il s'agit d'un deal "paye ta dette en couchant avec moi", sans être pour autant vulgaire (quelques termes me semblent par moment un peu malvenus mais bon... choix d'auteur ? choix de traduction? D'autres ont l'air en revanche presque hors contexte temporel ). La part belle est laissée aux scènes rapides et sensuelles plutôt qu'a une quelconque introspection des personnages à qui il manque pour le coup une certaine personnalité, le marché est aussi vite mis en place qu'il est énoncé: pas de perte de temps.
Les Méchants nantis trop gâtés sont ce qu'ils sont et le gentil souffreteux semble se contenter trop facilement de son sort .Nous sommes en 1834 et l'homosexualité parait presque anodine et coutumière dans une époque pourtant assez réactionnaire.

Vous l'aurez deviné ,il s'agit d'une lecture "facile" ,maniant très bien toutes les ficelles de la romance addictive qui rendent vos doigts maîtres de leurs propres actes et les poussent à tourner les pages les unes après les autres .Et ouais, on se laisse aller comme ce pauvre Ashton à attendre inlassablement un Géo (non non il ne trouve pas tout #referenceduneautreepoque) chaque fin de semaine pour les voir assez rapidement tomber en amour. Une pure romance traditionnelle avec une relation qui n'a de contrainte que le nom, on est loin de la dark , de la soumission ou tout autre panoplie du genre.
Une longue période de doute accule notre héros victorien à revoir ses sentiments qu'il sait pourtant être déjà bien acquis a l'home de ses rêves. La vie au domaine est sobrement restitué , pas de grands événements historiques entrecroisés ou même quelques faits d'époque, pas d'intrigue infâme à déjouer ... Juste une immense tristesse et une solitude persistante qui habitent Ashton depuis son plus jeune âge et que Géo semblait avoir comblé pendant quelques temps.

Une histoire dans le fond pas trop mal écrite mais qui aurait bien mérité un peu plus de travail pour en faire un récit un peu plus dans l'air de l'époque ,une histoire un peu plus palpitante et un traitement des personnages un peu moins léger.
On aime bien Ashton ,le gentil maltraité ,certes, on déteste facilement sa famille de relous qui lui coûte un rein chaque mois alors qu en tant que maître héritier du domaine il pourrait juste les foutre dehors au lieu de jouer les grands seigneurs et on a plus de mal à percevoir quoique ce soit de Géo tant son personnage est transparent.
C'est un roman à lire lors d'un trajet en train par exemple sans avoir peur de louper une ligne ou de perdre le fil , un petit moment pour se passer le temps d'une façon plus agréable que d'éclater les bulles à Bubblewitch.Yop.
Lien : http://meninbooks.eklablog.c..
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr