AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 978B01F48G9SE
Éditeur : Stéphane Tinner (02/05/2016)

Note moyenne : 3.55/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Le corps inerte d'une femme gît sur les marches d'escaliers du parking sous-terrain. Affolée à l'idée d'être accusée à tort, la jeune fille qui a improvisé cette rencontre s'échappe à travers la place déserte, puis disparaît. Rien ne s'est déroulé comme elle l'a imaginé. Protéger la fillette, c'est la seule chose qui compte.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
colorandbook
  17 avril 2017
Note 14/20
Avis : Dans l'ensemble, j'ai assez bien aimé ce livre, malgré quelques défauts selon moi. Déjà, un manque de rythme au début du livre, une écriture par moment un peu trop lourde et descriptive, et certains passage un peu longs. Mais malgré tout, cela reste une lecture très agréable.
Ici, nous somme plongés dans une histoire de disparition d'enfant. Un sujet lourd mais abordé assez légèrement ici. Vous n'aurez pas de scène de torture ou autre. Par contre, le livre comporte quelques scènes érotiques : pour les plus jeunes ou ceux qui ne supportent pas, je préfère prévenir.
Les personnages sont plutôt intéressants. J'ai trouvé qu'ils étaient plutôt approfondis, intéressants mais pour moi, pas assez attachants. Mais j'ai quand même passé un bon moment avec ces personnages. Je pense que je me serais plus attachée à eux si on avait plus approfondi leurs sentiments ou leurs émotions.
La plume de l'auteur est plutôt agréable à lire. Même si pour moi, par moments, elle était un peu lourde et trop descriptive. Au début, elle manquait de rythme mais une fois que l'auteur avait posé ses bases, la plume est devenue beaucoup plus fluide et agréable à lire.
En bref, c'est un assez bon livre malgré quelques points négatifs. L'histoire un peu longue à démarrer, trop de flashbacks un peu désordonnés mais utiles quand même ou bien même le fait que je ne me sois pas vraiment attachée aux personnages, ou la plume parfois trop lourde. Il y a quand même beaucoup de points positifs. Une intrigue alléchante qui donne envie de connaître le dénouement, des personnages plutôt approfondis, et une plume qui s'est allégée au fil des pages.
Les personnages :
Nous retrouvons ici principalement Guillaume et l'inspecteur Duvanel
On découvre dans un premier temps Guillaume, un homme d'une trentaine d'années. Tout lui réussit dans la vie, il a un bon travail dans la finance. Il est très amoureux d'Emilie une jeune femme pétillante et avenante et ils vont bientôt se marier et avoir un enfant. C'est un homme courageux, ambitieux, bon, mais il a du mal à exprimer ses sentiments. C'est un personnage que j'ai beaucoup aimé.
Puis on a l'inspecteur Duvanel, un vieux flic un peu cliché. Il est bougon mais très logique, réfléchi et posé. C'est un personnage que j'ai beaucoup apprécié. J'ai surtout aimé voir comment il gérer son enquête et sa vie familiale un peu compliquée.
On a aussi Sara, le premier amour de Guillaume, qui était mariée lors de leur rencontre. C'est une femme drôle, pétillante, passionné et attachante même si je n'ai pas toujours été en accord avec ses valeurs ou des choix. C'est étonnamment le personnage auquel je me suis le plus attachée.
Enfin, on a les personnages secondaires. Simon, un jeune homme, coureur de jupons et meilleur ami de Guillaume, il m'a beaucoup fait rire.
On a aussi les parents de Guillaume. Sa mère est sous la coupe de son mari, de manière très forte, un homme très carriériste, dans la politique.
On a également Paul le mari de Sara, un homme que j'ai eu du mal à cerner, mais que j'ai trouvé très intéressant. Avec Paul, on voit ses enfants Sofia, une jeune adolescente intelligente et attachante, et Lucas, le petit garçon qui est kidnappé ici.
L'histoire:

Tout commence alors que Guillaume vient d'apprendre qu'il va être papa. Il reçoit peu de temps après une invitation Facebook de son première amour de jeunesse, Sara avec qui il a entretenu une relation compliquée mais passionnelle, il a d'ailleurs eu beaucoup de mal à l'oublier.
Guillaume reçoit un message de celle-ci qui lui demande de se revoir. Il accepte après courte réflexion, espérant avoir des réponses aux questions qu'il se pose depuis des années.

Mais lors du rendez-vous, Guillaume a une mauvaise surprise. Ce n'est pas Sara qui l'attend mais un homme à l'accent anglais. L'homme lui montre des clichés et des preuves à charge contre lui. L'Anglais prétend que Lucas, le petit garçon qui s'est fait enlever avec Sara, sa mère, est celui de Guillaume et qu'il a tout prévu pour que Guillaume soit accusé. Il le fait alors chanter.
Une course contre la montre commence alors, entre l'inspecteur Duvanel qui enquête sur la disparition du petit et Guillaume qui va tout faire pour retrouver Sara et Lucas. Entre saut dans le temps pour comprendre la relation entre Guillaume et Sara, révélation et rebondissement, on plonge dans cette machination pour essayer de comprendre le fin mot de l'histoire. Où sont Sara et Lucas? Guillaume va-t-il réussir à les retrouver? Ou va-t-il être accusé de leur enlèvement?
En bref, l'histoire est vraiment intéressante, malgré un début un peu long, mais nécessaire car les nombreux flashbacks permettent de mieux comprendre les enjeux et les réactions de Guillaume. Mais dès lors (la moitié environ) que l'enquête prend vraiment place, j'ai eu du mal à lâcher mon livre, je voulais le fin mot de cette histoire

L'auteur:

J'ai trouvé que la plume de Stéphane Tinner plutôt agréable à lire. Mais pour moi, par moments, elle était un peu trop lourde car trop descriptive. Pour moi, il rentrait trop dans certains détails, ce qui alourdissait le récit. Mais l'auteur a du vocabulaire et a une plume qui reste agréable à lire.
Conclusion :
Je vous le conseille malgré tout. Certes ma chronique peut paraître mitigée mais j'ai passé un bon moment de lecture, surtout dans la deuxième moitié du livre. Accrochez-vous les 100 premières pages et après quand l'enquête commence vraiment, le livre devient tout de suite plus palpitant.
L'histoire est vraiment pas mal, malgré des flashbacks trop présents et longs et des passage selon moi trop longs et inutiles. Ce qui amène à une enquête un peu longue à commencer. Mais j'ai été surprise des révélations et retournements de situation et j'ai aimé découvrir petit à petit le fin mot de cette histoire. Je trouve aussi que l'histoire passe un beau message sur les risques d'Internet, des usurpations faciles d'identité et de Facebook.
Les personnages bien que très peu attachants pour moi, sont bien travaillés. J'aurais aimé rentrer un peu plus en profondeur dans leurs sentiments, cela aurait apporté un petit plus, mais ils restent tout de même intéressants à suivre.
En bref, c'est un bon roman, que j'ai plutôt bien aimé, malgré quelques points négatifs, je vous le conseille. Bien que la plume de l'auteur ait été par moments un peu lourde, ce qui a cassé le rythme de l'histoire, qui reste intéressante à lire. Des personnages intéressants mais qui pourraient être un peu plus approfondis. le livre reste un bon petit roman policier

Lien : https://colorandbook.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Anaisseriallectrice
  10 août 2016
C'est grâce aux réseaux sociaux que j'ai fait la connaissance virtuelle de Stéphane Tinner, auteur suisse qui a publié récemment son premier auto-édité, Pour te protéger. L'auteur m'a contactée pour me proposer son livre à chroniquer, et vu qu'il s'agit d'un thriller et en plus auto-édité, je n'ai pas hésité un seul instant!
Pour te protéger, c'est l'histoire de Guillaume, jeune trentenaire issu de la haute société Suisse, qui est recontacté par son ex Sara. Alors que Guillaume file le parfait amour avec Emily, et qu'ils vont apprendre très rapidement qu'elle est enceinte, il est contacté sur Facebook par son ex, la sulfureuse Sara qui l'a abandonné il y a dix ans sans un mot, le laissant dans un difficile chagrin d'amour. Quand Sara lui propose d'aller boire un verre, Guillaume n'hésite même pas. Alors que sa fiancée s'occupe de préparer leur mariage, il se rendra dans une chambre d'hôtel de Genève, lieu du rendez-vous (Goujat!!!) . Sauf que ce n'est pas Sara qui l'attend, mais un mystérieux inconnu qui lui apprendra qu'un enfant est né de sa relation avec Sara, et que s'il veut les retrouver tous les deux vivants, il devra lui verser une très forte somme d'argent.

Le style d'écriture de Stéphane est agréable, il n'y a que peu de coquilles dans le livre et le jeu d'écriture est agréable et n'est pas lourd ni pompeux, ce n'est pas une écriture qui nous triture le cerveau, c'est écrit simplement et honnêtement. C'est une écriture récréative, on se laisse porter par le récit et les pages s'enchaînent rapidement.
L'action commence assez rapidement, Sara recontacte Guillaume dans les premières pages du livre, la rencontre intervient assez tôt et donc, la rencontre avec l'élément perturbateur aussi. Je me suis dit que du coup le livre allait continuer sur ce rythme. Pourtant, pendant toute la première partie du livre, ce sont les relations de couple qui ont été mises en avant, au détriment de l'action visant à sauver son fils prisonnier. Les passages évoquant la relation entre Guillaume et Emily, son actuelle compagne, et surtout les passages qui se déroulent 10 ans plus tôt avec Sara sont trop présents pour moi. Je n'aime pas, dans mes lectures, retrouver trop de passages amoureux, pleins de bons sentiments, assister à des scènes d'amour entre un couple qui s'aime etc. Parce que ce n'est pas mon type de lecture, et j'insiste sur ce point car certains lecteurs avec des goûts plus soft y trouveront très certainement leur compte (Julie-Anne si tu me lis!) car il faut vous souvenir de ce que j'ai détaillé plus haut, je trouve que c'est un livre qui est bien écrit!
Et puis arrive la dernière partie du livre, sur la dernière centaine de pages environ. Et là on rentre vraiment dans le vif du sujet, dans l'enquête, dans le dénouement final qui est cohérent et bien travaillé. On assiste au dénouement aussi bien du côté des enquêteurs, que de l'ensemble des protagonistes, le livre étant écrit à la 3è personne permet d'avoir un point de vue d'ensemble. Alors que certains auteurs ont la fâcheuse tendance de bâcler la fin, Stéphane a réussi à nous tenir jusqu'à l'épilogue, en détaillant tous les rouages de l'histoire.
Je reste donc, grâce à la focale faite sur l'enquête à un tournant de l'histoire, sur une impression assez positive. Je pense que ce livre peut convenir aux lecteurs de thrillers qui sont plus modérés que moi et qui n'ont pas forcément besoin de cadavres en bouillis, de meurtres violents, pour pouvoir prendre leur pied.
Je remercie par ailleurs Stéphane pour m'avoir accordée sa confiance en mon confiant son premier bébé pour chronique!
Lien : https://anaisseriallectrice...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Chroniquesanshistoire
  06 mai 2017
Je remercie Stéphane Tinnier pour m'avoir fait confiance en me partageant son premier roman auto-édité.

Dans ce roman, nous découvrons Guillaume, un homme avec une belle carrière, une belle femme et des projets d'avenir et de famille. Tout semble bien aller jusqu'au jour où un message de son ex, Sara, le bouleverse. Sara était le grand amour de Guillaume mais c'était une histoire compliquée d'avance car elle était mariée, maman d'une petite fille et a mis un terme soudain à leur histoire, sans explication. Alors à l'arrivée de ce message, tout bascule dans l'esprit de Guillaume.
Et nous voilà embarqués dans un kidnapping d'enfant, une demande de rançon, des menaces, des secrets qui se dévoilent peu à peu, un père trop présent, une enquête policière et un passé à affronter une nouvelle fois.

Malgré un prologue qui nous plonge tout de suite dans un drame sans que l'on ai la moindre piste sur ce qu'il vient d'arriver, j'ai trouvé que ce roman avait des longueurs dans sa première moitié. J'ai eu du mal à rester accroché car on alterne présent et passé avec des longues descriptions qui, à mon avis, ne sont pas toutes utiles. L'histoire met beaucoup de temps à démarrer et je trouve que c'est le gros point négatif de ce livre.
La seconde moitié, en revanche, s'accélère. C'est nettement mieux ! Comme si l'auteur avait prit confiance au fil de ses pages.
Les personnages sont intéressants et assez approfondis je trouve. Je n'ai pas trop aimé Guillaume car à plusieurs moments je l'ai trouvé un peu trop « chochotte » et ennuyeux mais ce n'est pas dérangeant à la lecture. Au contraire, c'est bien de ne pas avoir des personnages parfaits ou lissés. Guillaume est un homme réel qui n'est jamais arrivé à oublier son premier amour. Et lui même ne le sait pas.
L'histoire en elle-même est bien construite et on sent que l'auteur l'a bien pensée avant de l'écrire. C'est ce qui rend le roman agréable à lire et fluide dans ses mots.
À mon avis, en réduisant les grosses descriptions qui alourdissent l'écriture et en allant plus rapidement au fait, cela deviendrait un très bon polar. Car le reste est là : bonne intrigue, dévoilement inattendu, plusieurs personnages avec des secrets à chaque fois, rebondissement…
Le sujet fort du livre est traité d'une façon totalement nouvelle et j'ai beaucoup aimé cela. L'auteur ne cherche pas à trop en faire. Je ne peux vous en dire plus car je ne veux pas dévoiler l'intrigue donc… bonne lecture !

Ma note : 15 / 20

Si je le conseille ? Oui pour ceux qui aiment les polars accessibles, sans scènes violentes ou saignantes. Malgré quelques longueurs, c'est un roman accessible et il se lit bien.
Un bon polar à découvrir et une plume qui s'améliorera au fil des prochains romans, j'en suis certaine !
Lien : https://sanshistoire.wixsite..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MadieMadie
  21 juin 2017
La quatrième de couverture le laisse deviner, l'intrigue tourne autour d'une enquête policière, mais il ne s'agit pas d'une enquête classique comme on s'y attend, où serait le fun ?
Bien sûr, il y a l'implication de la police mais en tant que lecteur, on suit beaucoup plus Guillaume Chapuis. Il est le personnage principal et l'inspecteur Duvanel est relégué au second plan.
Guillaume est gestionnaire de fortune à Genève, alors que vient-il faire dans une enquête de disparition ? Et puis quel rapport avec le premier paragraphe de la quatrième de couverture ?
Avec ce personnage on jongle sans cesse entre passé et présent. Il y a quand même un laps de temps de dix ans entre l'enquête en cours et ce qui s'est passé avant.
La quatrième de couverture est tellement énigmatique et certains détails minimisés qu'on ne sait pas quoi attendre de notre lecture, mais c'est justement pour ça que j'ai choisi de lire ce roman.
Sans surprise je n'ai pas réussi à faire le lien entre les premiers chapitres et le résumé du livre. Je faisais peine à voir, je n'ai pas arrêté de revenir sur le prologue, le résumé et le chapitre que je lisais sur le moment.
Vous vous êtes sûrement rendu compte que dans la vie tout tourne autour de l'amour n'est-ce pas ? Vraiment tout. La roman ne fait pas exception, une histoire d'amour est à la clé de tout, mais ce n'est que plus tard qu'on comprend tout ça.
Guillaume nous embarque dans ses souvenirs, nous fait vivre cet amour et ses sentiments. Mais pas de panique il ne s'agit pas d'un roman d'amour, l'enquête sur la disparition est toujours présente.
En fait grâce à cela, l'auteur arrive vraiment à nous captiver et ce dès les premiers chapitres. Ce questionnement constant que le lecteur éprouve le pousse justement à continuer sa lecture. Rapidement on devient focalisé sur le livre et non l'écriture, le style de l'auteur.
(......)
Une révélation tombe à un moment, on ne s'y attendait pas du tout, c'est un choc. Et quand on se fait à cette idée, eh bien Guillaume lui n'est pas au courant. Et nous en tant que lecteur on attend avec impatience qu'il le sache aussi.
Vous savez ce sentiment où vous avez limite envie d'entrer dans le livre ? C'est ce que j'ai ressenti, je me demandais « mais qu'est-ce qu'il va en penser ce pauvre Guillaume ? » Enfin, vous comprendrez ce que je veux dire quand vous lirez ce passege .
Et puis toute cette histoire de disparition, qui en est l'auteur, pourquoi avoir fait ça. Et vous vous souvenez du « corps inerte de la femme sur les marches » ? Je l'avais presque oubliée, eh bien on se demande aussi qui est-elle. Quand on le sait enfin, on se demande comment elle est morte, pourquoi elle est morte. Mais q'est-ce qui s'est bien passé ?
Vous voyez, que des questions tout au long de ce livre.
Je dois avouer que la fin m'a laissé sur ma faim. Ça été dur à avaler, moi qui suis toujours en quête de justice. Mais d'autres apprécieront sûrement.
Lien : https://1motalafois.com/pour..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LeslecturesdeMaryline
  02 octobre 2017
Tout commence par une romance. Guillaume est jeune, il rencontre, lors de ses études, une jeune fille, Sara, dont il tombe éperdument amoureux. Les deux amants entretiennent une relation secrète pendant plusieurs mois, jusqu'à ce que Sara ne donne plus signe de vie. Guillaume est désespéré mais il se fait une raison : Sara est mariée, elle a une fille, elle a donc choisi de protéger sa famille.
Dix ans plus tard, alors que Guillaume est promu à un brillant avenir, qu'il est sur le point de se marier et que sa compagne est enceinte, Sara refait surface. Tout va basculer. Guillaume sera pris au piège de ses sentiments et il va vite être mêlé à une disparition d'enfant et à un meurtre.
J'ai beaucoup aimé ce polar, cette course-poursuite contre le temps. le passé et le présent sont utilisés de belle manière, l'auteur sait garder le suspense tout en nous menant petit à petit à une histoire complexe mais si simple finalement. le rythme est soutenu, la cadence est infernale, je me suis plongée entièrement dans ces pages, dans ce drame qui pourrait très bien être une histoire vraie finalement.
Le coupable n'est connu qu'à la fin et je n'ai jamais réussi à trouver le fin mot de l'histoire avant que l'auteur nous le révèle. C'est très important dans un polar de passer d'un coupable à un autre, de changer d'avis à chaque page, d'être sûr de soi à un moment puis de se rendre compte que finalement, ce n'est pas ça. C'est ce que je recherche dans un polar et ici, je l'ai trouvé, alors je suis contente.
La plume de l'auteur est intéressante, il réussi à nous tenir en haleine du début à la fin, il met les personnages dans notre poche, je les ai tous aimé, même les méchants finalement étaient bien adaptés . Tout est très bien orchestré par une écriture fiable et le dénouement nous laisse entrevoir un jolie suite, du positif dans un monde parfois si cruel. Merci à l'auteur pour tout ça, ma lecture fut des plus agréables.
Lien : http://leslecturesdemaryline..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   13 juin 2017
Son travail était devenu une drogue. Plus il travaillait, plus il s’illustrait et recevait de gratitude en retour, ceci compensant son chagrin. Le peu de temps libre qui lui restait était consacré à parfaire son anglais et étudier ses ouvrages de finance.
De toute façon, il savait au fond de lui qu’il n’aurait jamais dû s’engager avec une femme mariée, qui plus est, avec un enfant. L’amour l’avait aveuglé et il ne pouvait s’en prendre qu’à lui. Plus jamais, il ne recommencerait et ne s’impliquerait autant dans une aventure. Du moins, c’était une façon de se convaincre qu’il maîtrisait la situation, mais au fond de lui, il savait que c’était faux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   13 juin 2017
Amoureux comme il l’était de cette femme, cela avait été facile de l’attirer vers eux, c’est du moins ce qu’ils avaient imaginé, et ça avait fonctionné. Et s’il l’avait été, ils détenaient de toute façon son fils et auraient employé tous les moyens pour arriver à leur fin, même si leur proie avait été plus méfiante. De ce qu’il savait du passé de ce type, il était prêt à tout pour défendre les liens qu’il avait tissés à jamais avec Sara. Cette naïveté touchante servait leur manigance depuis le début.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   13 juin 2017
Les hormones sécrétées bouillonnaient et ne demandaient qu’à être expulsées. Emily se colla contre lui et lui caressa la tête avec attention. Remué par ce moment de détresse, il était plus que jamais déterminé à soulever ciel et terre pour affronter ce péril. Impliqué contre son gré dans ce drame, il devrait se battre, quelle qu’en fût l’issue, et ne laisserait personne détruire la vie de ceux qu’il aimait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   13 juin 2017
Ils font l’amour et recommencent aussi souvent que le temps le leur permet. Leurs corps s’enchevêtrent, leurs baisers débordent sur chaque partie de leur corps. Il n’y a aucune pudeur entre eux, aucune maladresse. C’est la symbiose parfaite de deux enveloppes charnelles issues du même moule. Le seul langage qu’ils connaissent est celui de l’embrassement, des caresses, de la tendresse, suivis de périodes intenses où seul le plaisir compte. La jouissance absolue est l’unique récompense.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
colorandbookcolorandbook   17 avril 2017
conscient d'avoir blessé ces personnes qui l'avaient côtoyé Guillaume réalisa qu'il s'était fait des ennemis à cause de son comportement
Commenter  J’apprécie          40

autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2007 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre