AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782368920572
242 pages
Éditeur : L'ivre-book (21/02/2014)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 15 notes)
Résumé :


Nous sommes tous génétiquement différents. Nos capacités dépendent de notre patrimoine génétique. Et ce n'est pas Jules Galio qui dira le contraire : il est l'assistant de recherches d'un des Professeurs les plus renommés dans le domaine de la génétique.

Mais lorsque la NASA fait appel à eux pour étudier le génome d'individus aux capacités particulières, Jules est loin de se douter que sa vie est sur le point de basculer : ces individ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Windvaan
  27 mars 2018
Quand j'ai commencé ce livre, je pensais me plonger, avec un plaisir anticipé, dans un thriller situé quelque part entre SF et fantastique et dont le thème m'amènerai dans le monde des mutations génétiques dû à l'évolution de notre ADN. le premier chapitre qui développe cette théorie est d'ailleurs très intéressant.
Mais à peine quelques chapitres plus loin, je me suis rendue compte que l'auteur allait me faire « subir » une nième version de « X-men » et je ne suis absolument pas fan de ces énergumènes.
Comme il y a les « gentils » (avec beaucoup de beaux bons sentiments) qui ont des super-pouvoirs, il en faut forcément des « méchants », qui, se basant sur une conjecture astronomique de Galilée, veulent (aussi) s'élever au-dessus de la peuplade. (voilà pour un résumé succinct).
Ce petit livre (d'à peine 280 pages) se lit très vite et sans prise de tête puisque écrit dans un style (très) accessible.
Après avoir compris que je ne devrai pas m'attendre non plus à un approfondissement psychologique des caractères, j'ai finalement lu cette histoire comme on regarde un téléfilm passable et bourré d'action avec des « bam ! bang ! boing ! » et des projectiles qui fusent et éclatent de partout.
Ce ne fut pas une lecture déplaisante mais elle n'a pas su répondre à mes attentes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
BVIALLET
  22 juillet 2014
Le jeune Jules Galio sert d'assistant au professeur Lombard, grand chercheur sur le génome humain. Ce dernier, qui vient de faire une importante découverte sur les mutations provoquées par un bombardement de particules cosmiques, l'annonce à la communauté scientifique lors d'une conférence à laquelle assistent également des militaires américains et des responsables de la NASA. A l'issue de son brillant exposé, ceux-ci lui proposent de constituer une nouvelle équipe pour poursuivre ses recherches aux Etats-Unis dans un laboratoire disposant de moyens plus conséquents. Peu après, Aurelia Pading, une jeune femme faisant partie des humains repérés comme ayant subi une de ces mutations génétiques, est retrouvée assassinée dans une parc public. Une carte de visite représentant un serpent se mordant la queue a été déposé à côté de son corps. Comme c'est déjà le troisième décès suspect parmi les trente deux cas étudiés par le Professeur Lombard, celui-ci décide de mettre à l'abri les autres « patients ». Y parviendra-t-il ? Et qui sont ces gens qui s'attaquent aux mutants ?
« Le testament de Galilée » relève du genre dans lequel des auteurs comme Dan Brown ou Steve Berry se sont magistralement illustrés, celui du thriller fantastique avec arrière-plan historique. Avec Tissandier point de Templiers ni de lignée cachée du Christ ni de code secret de Léonard de Vinci, mais un oeil astronomique et un sarcophage à secrets fabriqué par Galilée. Si on y ajoute une secte maléfique (« Les Originels »), des péripéties, combats, tortures, cadavres et pas mal de suspens, on dispose de tous les ingrédients de la recette d'un bon livre de divertissement. le rythme narratif est rapide et soutenu. Beaucoup de dialogues (presque trop), peu de descriptions (si on excepte les explications scientifiques intéressantes et de qualité lesquelles servent de caution à un développement qui l'est peu), des personnages esquissés à grands traits et des situations parfois à la limite du vraisemblable. En dépit de quelques répétitions et quelques petites imprécisions lexicales (teaser en lieu et place de taser par exemple), dans l'ensemble, la forme est correcte et agréable. La preuve : il est difficile de lâcher le livre tant l'action est bien menée et tant les « pouvoirs » de ces étranges mutants intriguent. On découvre ainsi un homme aux os d'acier, un autre capable de courir le cent mètres plus vite que le champion du monde, une femme qui peut changer à volonté la température de son corps et une autre capable de contorsions extraordinaires... (cf X men ?) Et surtout, à la fin de la lecture de ce premier tome, on reste sur sa faim, frustré car, parvenu un peu essoufflé à la toute dernière page, on nous annonce que, pour connaître la suite et peut-être pas la fin de cette histoire haletante, il faudra lire le second tome sous-titré « Le Parchemin ». Damned ! « Le testament de Galilée » serait-il parti pour devenir une nouvelle série terriblement « addictive » ?
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
AlouquaLecture
  16 juin 2018
Ce n'est pas la première fois que je lis une parution de Sébastien Tissandier, et que ce soit en romance ou, comme ici, en science-fiction, je trouve qu'il a une plume vraiment fluide et qui se lit sans prise de tête.
Il monte doucement dans le rythme et l'action, le temps que le lecteur prenne ses aises et s'installe confortablement, et là, c'est parti mon kiki, comme disait ma grand-mère, mais à partir de là, n'espérez même pas faire une pause pipi, ou alors emportez votre liseuse avec vous 😉 Vous voyez les films tellement prenant que vous vous sentez totalement imprégné et intégré à l'histoire ? Eh bien c'est ce que j'ai ressenti avec ce premier tome du Testament de Galilée.
Je pense que même les personnes qui ne sont pas forcément fan des livres de science-fiction, devraient apprécier ce genre de lecture, de plus, cela les ferait peut-être changer d'avis sur ce genre littéraire. Les termes scientifiques ne sont pas donnés dans le but qu'ils y ont leurs places, ils sont expliqués, ce qui fait qu'il est impossible de se perdre et de se sentir submergé par le nombre d'infos. Sur ce point, je ne peux que dire chapeau à l'auteur, car je n'étais pas une lumière en science et c'est malgré tout une chose qui me fait toujours peur avant de débuter un livre de ce genre, cette appréhension de me sentir perdue parmi tout ces termes bien spécifiques.
Nous flottons dans un univers un peu à la X-Men, sans pour autant que ce soit pareil, sans que l'on aie l'impression de déjà vu ou lu. Sébastien Tissandier c'est créé son propre univers, un univers dont le lecteur se régale du début à la fin, avec parfois une boule d'angoisse qui se pose tranquillement et qui fini par éclater. Ne vous inquiétez pas c'est une lecture sans dangers pour le lecteur 😉
J'ai acheté l'ancienne version de cette trilogie, mais ne les ayant pas encore lus (oui j'ai une PAL perso monstrueuse), lorsque cette nouvelle version à vu le jour, je ne pouvais évidemment pas passer à côté et ne pas enfin les lire. Je ne sais pas trop ce qui est changé par rapport à la version que j'ai, mais ce qui est certain, c'est que j'ai bien envie de ne pas attendre la réédition du tome suivant pour poursuivre cette aventure !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Carolivra
  25 mars 2016
Une fois n'est pas coutume, ce n'est pas livre que je vais chroniquer aujourd'hui mais trois d'un coup. En effet, je me suis (enfin!) attaquée à la trilogie de Sébastien Tissandier pendant mon week-end au Salon du Livre et je peux dire que j'ai passé un agréable moment en compagnie de ses personnages.
L'auteur nous entraîne dans un monde dans lequel certains humains ont développé des capacités hors du commun grâce à la mutation de certains de leurs gènes. Jules Galio et le professeur Lombard travaillent conjointement, à Marseille, sur cette mutation. Bientôt, ils sont contactés par la NASA, en Floride afin de livrer les résultats de leurs recherches et d'étudier des cas réels.
Rapidement, l'équipe de scientifiques se rend compte que certains de ces humains aux capacités extraordinaires sont enlevés ou assassinés. La mission de Jules devient double: protéger les membres de « la liste des 32 », des personnes aux pouvoirs uniques mais également mener l'enquête pour découvrir quelle mystérieuse organisation criminelle cherche à les éliminer. de Marseille à Paris jusqu'aux États-Unis, il n'y a qu'un pas!
L'auteur nous entraîne dans un rythme effréné sur les pas de Jules et de ces fameux « 32 ». Petit à petit les choses se mettent en place. Un peu à la manière des X-Men, le lecteur découvre les capacités de chacun des personnages. On ne s'ennuie à aucun moment et on sent clairement l'influence de certains films américains sur la plume de l'auteur. J'ai adoré en apprendre plus sur chacun de ses personnages et constater de quelle manière ils maîtrisaient leurs pouvoirs.
Parallèlement à l'intrigue pleine de rebondissements et d'actions, le narrateur mène l'enquête sur le fameux testament de Galilée. J'ai trouvé cette partie intéressante. C'est en lisant les tomes suivants qu'elle est, d'ailleurs, plus développée. J'aurais même aimé en savoir un peu plus car la théorie de l'auteur est intéressante et cohérente. Il a su très bien vulgariser des théories scientifiques et biologiques et son hypothèse tient la route.
Les personnages du roman sont attachants. Étrangement, ce n'est pas le personnage principal de Jules qui m'a le plus convaincue. J'ai, de loin, préféré Kurtis. Dans le premier tome, on ne sait pas vraiment sur quel pied danser avec lui tant son rôle apparaît ambiguë. C'est ce que j'ai préféré chez ce personnage toujours entre le noir et le gris, jamais totalement neutre dans ses actions. le personnage de Jules est également intéressant d'autant plus que l'auteur nous réserve pas mal de surprises le concernant!
Je reprocherai peut-être au roman de faire de ses personnages des être trop manichéens surtout pour le camp des « méchants » mais on pardonnera facilement à l'auteur.
Le style est fluide et se lit facilement. J'ai cependant remarqué une certaine évolution entre le tome 1 et le tome 3, beaucoup plus travaillé au niveau de la langue selon moi! Tout comme ses personnages, l'auteur a évolué et c'est assez positif.
Je resterai assez générale sur l'intrigue pour ne pas dévoiler trop de choses. le conseil que je pourrais donner serait de lire, si possible, les tomes les uns à la suite de l'autre afin de s'imprégner de l'ambiance survoltée du roman et de suivre pas à pas les aventures de Jules! Vous savez ce qu'il vous reste à faire…
Lien : https://carolivre.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Azul47
  28 décembre 2014
Je viens de terminer le 1er tome du Testament de Galilée - L'oeil. Voilà un bon roman où l'action n'est pas en reste. Une écriture fluide et visuelle plonge le lecteur en plein tourbillon. L'air fleure bon l'Xmen sans y coller pour autant. Les scènes réalistes sont émaillées d'explications scientifiques instructives et bienvenues (pour la néophyte que je suis). J'ai trouvé très adaptée l'utilisation alternative de la 1er et la 3ème personne qui nous permet d'apporter des informations inconnues du narrateur.
J'ai quitté à regret le personnage attachant de Jules... que je vais retrouver très vite puisque le tome 2 m'attend ce soir dans ma liseuse. Une bonne soirée en perspective !
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Anis0206Anis0206   19 août 2014
Noyé dans l’obscurité de l’univers, il brillait. Minuscule point lumineux parmi les deux cent trentequatre milliards d’autres composant notre galaxie. Depuis quatre virgule six milliards d’années : il brûlait. Le Soleil.
Commenter  J’apprécie          20
Anis0206Anis0206   19 août 2014
Tu ne peux pas tout enseigner à un homme,
tu peux seulement l’aider à le trouver en lui.
Galilée
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Sébastien Tissandier (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sébastien Tissandier
2197. le visage de la Terre a changé. La nature a repris ses droits sur l?Homme. Ce qu?il reste de l?humanité vit reclus dans des villes-bulles, protégées du monde extérieur par leurs champs de force. Depuis leur naissance, tous les individus subissent des injections régulières de Mnémenol, ce liquide qui protège contre les infections des spores végétales du monde extérieur.
Alice est une botaniste qui semble développer une résistance au vaccin. Aidée d?Evan, un technicien de la Bulle, elle va découvrir l?ampleur du mensonge dans lequel les humains sont plongés depuis leur naissance et tout faire pour que l?humanité se souvienne de son histoire.
Sébastien Tissandier emprunte, pour son nouveau roman, la voie de la dystopie écologique pour nous narrer les aventures de survivants enfin éveillés aux réalités de leur époque. le Mnémenol est une course-poursuite haletante au sein d?une ville entière placée sous un dôme hermétique et la coupe d?une organisation autocratique.
ISBN papier : 979-10-92961-41-6 ISBN numérique : 979-10-92961-42-3 Illustration : Fanny Liabeuf Nombre de pages (papier) : 160 Dépôt légal : octobre 2015
Date de sortie : 23 octobre 2015
Retrouvez-nous sur https://www.lepeupledemu.fr
+ Lire la suite
autres livres classés : génétiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3147 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre