AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782234081086
280 pages
Stock (05/10/2016)
3.55/5   10 notes
Résumé :
C'est l'histoire d'un type né en Algérie en 1951, rentré en France en 1962, devenu médecin en 1980 pour exercer en Afghanistan, en Haïti, au Maroc, puis conseiller de ministres, foudroyé un matin par le destin, et le lendemain nommé Consul général de France au Kurdistan, le premier de l'histoire.

De l'humanitaire à la diplomatie, debout, à dos de mulet ou en fauteuil roulant, de dispensaires de fortune en palais, Frédéric Tissot a vu la fureur d'un di... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique

Charpenté comme une armoire normande, Frédéric Tissot, “ marche dans les pas du combattant peshmerga, à l'approche du repaire du PDKI, un cri troue le silence ,”Tchêêê”, un combattant kurde lui fait signe,” bienvenue au médecin français” (page 25), exprime l'Iranien, le Dr Ghassamlou, de l'état-major Kurde. Frédéric Tissot est devenu l'un des premiers French Doctor. Il nous livre brut de décoffrage, l'histoire de ses campagnes au service de l'humanitaire.

Dans ce "Tchêêêé" aux syllabes terribles, et ineffaçables “qui est là?”, en kurde, “il y avait toute ma vie, mon engagement viscéral aux côtés du peuple kurde, il y avait le berceau d'une aventure qui se poursuivrait 27 ans plus tard avec ma prise de fonction au Kurdistan d'Irak comme premier consul général de France.”

Un récit poignant, glaçant parfois, amer mais où l'espoir ne s'est jamais éteint.

C'est un parcours d'une bouleversante singularité, à l'extrême limite du possible, où quelques constats terribles viennent interroger nos propres certitudes.

L'homme debout finira assis dans un fauteuil roulant, c'est fou ce que l'on va vite en roulant.

Quelle fierté j'ai ressenti à l'idée qu'il m' a fait ce somptueux cadeau de me raconter sa vie.

Cette rencontre avec l'élu des kurdes, et l'ennemi de Dieu, en 1981, ce petit médecin français, C'est lui.

Soignant au Pakistan les réfugiés après l'arrivée des troupes russes, c'est lui,

le French Doctor qui soigne à l'autre bout de la terre des blessures provoquées par nos armes, vendus et exportés par nos marchands à des tyrans, et cet épisode de la bombe au phosphore, p 65, c'est lui.

le Maroc, où les femmes meurent en couches, les enfants de diarrhées, les soldats de petites plaies maltraitées et c'est comme ça! Cette femme vient de faire 10 km à dos de mulet, son bébé a déjà le bras entre ses jambes, p 76. Qui la sauvera?

C'est encore lui....

la résolution 688 du conseil des Nations unies est enfin signée le 5 avril 1991, le conseil de sécurité reconnaît la situation particulière du Kurdistan irakien, proclame son intégrité territoriale, et de toutes les zones qui forment l'Irak et particulièrement le Kurdistan p 148.

C'est la plus belle éclaircie pour Frédéric Tissot qui consacrait sa vie à dénoncer le génocide grandissant envers les kurdes d'Irak.

Sa vie apporte aussi sont lot de cruelles désillusions, comme ce déjeuner avec François Mitterrand à Latche, où je l'avais prié, supplié de mettre un terme à la guerre de s'engager. Il m'avait répondu Placide, glacial :”Docteur il y a 17 conflits de ce type dans le monde, l'histoire fera son oeuvre.”. Implacable sentence de l'homme d'État à un pauvre couillon saturé de bonne volonté à la conscience dépressive”, page178.

Après l'opération réussie en Somalie, malgré les sarcasmes de la presse, un autre épisode s'ouvre en Afghanistan après le départ des talibans.

Un épisode d'une tout autre nature et qui débouche sur une catastrophe humanitaire, un excès de zèle, un excès de tout, 180 O.N.G. déboulent dans un pays exsangue où chacun veut planter son drapeau et s'acheter une conscience toute neuve. le projet de santé publique que doit conduire le docteur Tissot tourne au fiasco.

C'est la presse qui va dicter sa loi, c'est un hôpital pour enfants, qui va émerger, comme un symbole, où il sera bientôt de bon aloi de venir opérer des enfants atteints des situations les plus critiques.

Mais, pour l'Afghanistan et le système de santé à mettre en place est un échec, tout est mis sur le fleuron de la technologie hospitalière implantée au coeur de Kaboul, salué par beaucoup de pontes, artistes, industriels, avec une mention spéciale à Madame Chirac.

Aujourd'hui de grands chirurgiens se montrent sur les écrans de Kaboul pour effectuer les opérations les plus pointues, mais quid du reste du territoire, les derniers reportages télévisuels n'en parlent pas.

Un récit qui dérange, un peuple qui se cherche encore, le Kurdistan, un livre bouleversant qu'il faut absolument découvrir.

Depuis j'ai un autre regard sur nos Frenchs Doctors.

Commenter  J’apprécie          210

Voilà un homme qui a passé sa vie à parcourir le monde, enfin une partie Afghanistan, Kurdistan, Maroc. Loin des codes conventionnels habituels il a soigné, discuté, argumenté.

Un matin, au volant de ma voiture, je l'ai écouté. Il était interviewé par Léa Salamé sur France Inter. Ses mots, son engagement m'ont interpellée et j'ai eu envie de lire son livre.

Une belle histoire d'un homme infatigable qui aurait déplacé des montagnes pour arriver à ses fins : soigner, soulager.

Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation

Je l'ai vu, ce film,

je ne pense qu'à çà, dans ma cellule depuis 8 jours.

A Ankara, Je sais ce qu'il font aux prisonniers,

Même les peshmergas dans la montagne en tremblent comme des petites filles.

p 154

Commenter  J’apprécie          130

Des dollars par milliards, des bailleurs, de la bonne volonté, des ONG motivées, tout cela en 2002, Kaboul en regorgeait. Mais c'était chacun pour soi. Aucune coordination. Pas de vision. Pas de coopération avec le ministère de la Santé local. Des actions sporadiques et spectaculaires inadaptées qui faisaient en général plus de bien aux donateurs qu'aux Afghans. (p. 241)

Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Frédéric Tissot (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frédéric Tissot
Depuis mercredi, la frontière entre la Turquie et la Syrie s?embrase après l?intervention militaire décidée par le président turc Recep Tayyip Erdo?an dans des zones contrôlées par les forces kurdes. Quels sont les enjeux de ce conflit ?
Pour en parler, nous accueillons Frédéric Tissot, médecin et ancien consul général de France à Erbil, au Kurdistan d'Irak, et Frédéric Encel, docteur en géopolitique, maître de conférences à Sciences Po et auteur de ?Mon dictionnaire géopolitique? aux éditions PUF.
L'Invité des Matins de Guillaume Erner - émission du 28 août 2019 À retrouver ici : https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins/offensive-turque-en-syrie-le-jeu-dangereux-derdogan Abonnez-vous pour retrouver toutes nos vidéos : https://www.youtube.com/channel/¤££¤21Abonnez-vous7¤££¤6khzewww2g/?sub_confirmation=1
Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture
+ Lire la suite
autres livres classés : Aide humanitaireVoir plus




Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
240 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre