AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Irisyne


Irisyne
  27 décembre 2018
J'ai lu « Les saisons immobiles » de Claude-Henri Tixier.

… Comme chaque matin, Adrien, le fils d'Alphonse et de Madon Sivestre, entame sa journée très tôt. Répétant les mêmes gestes que la veille, il marche sur le parquet qui craque, descend l'escalier grinçant et quitte en hâte sa maison bâtie à chaux et à sable pour se rendre à son travail.
Adrien fait la joie de son « papet », le vieux Joseph qui vit seul avec « Taïaut », le chien et « Canasson », le cheval. Les deux animaux vivent en totale liberté, sans contrainte, et rentrent sagement à la ferme, le soir venu. Joseph et Taïaut ont un contentieux de longue date avec « Attila », le sanglier…
Claude-Henri Tixier nous livre un témoignage touchant sur la vie rude d'un village des Basses-Alpes en 1898 et sur les personnages hauts en couleur qui y résident. Le récit ne s'arrête pas à la description du milieu rural de cette époque, l'auteur pimente l'histoire avec une romance et une intrigue policière, un crime dont l'enquête menée par le brigadier s'avérera très complexe…
L'univers paysan y est décrit dans sa réalité crue avec beaucoup de précisions. Le lecteur découvre ainsi le travail du meunier Augustin, celui du charron, Alexandre, et aussi les différentes étapes de distillation des eaux-de-vie lorsque le bouilleur de crus s'installe dans le village, un évènement qui attire autant les grands que les petits. Et puis, il y a la vieille Antonine, à la fois rebouteuse et voyante. Les gens viennent de loin pour la consulter parce qu'elle a le « don »…
Face à l'âpreté de la vie, la rudesse des tâches et les épreuves, la solidarité s'impose naturellement dans le village. L'entraide prime parfois sur l'individualisme quand les conditions s'y prêtent et grâce à la bienveillance de certains êtres humains.
Claude-Henri Tixier nous offre un roman réaliste mettant en scène des personnages ordinaires qui mènent une existence difficile. Il nous fait découvrir avec un grand souci d'exactitude la vie d'un village d'autrefois, les relations des hommes avec la nature, leurs réactions face aux coups du sort et devant la mort. Il est animé de la volonté de perpétuer la mémoire de cet autre temps, des usages, des outils et des gestes, des savoir-faire ancestraux, comme une fresque nostalgique d'un monde disparu.

Je remercie Claude-Henri Tixier pour la lecture de ce roman.


Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox