AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2755626232
Éditeur : Hugo et Compagnie (07/07/2016)

Note moyenne : 3.41/5 (sur 169 notes)
Résumé :
Landon est un garçon sportif, beau gosse et extrêmement gentil. Il vit agréablement avec sa mère et le mari de celle-ci à Washington, mais sa petite amie de longue date, Dakota, décide de partir étudier la danse à New York.
Afin de poursuivre de bonnes études et pour ne pas l'abandonner, il décide de la suivre. Il s'installe à New York et découvre la vie d'un jeune homme dans cette ville qui ne dort jamais.
Mais, dès leurs retrouvailles, Dakota rompt a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (53) Voir plus Ajouter une critique
Choukette
  20 août 2016
Après avoir lu et adoré After (même si sur le fin j'étais un peu moins enthousiaste qu'au début), et en voyant qu'Anna Todd avait écrit un nouveau livre sur cet univers, j'ai évidemment souhaité tenter l'expérience. Je n'avais pas trouvé Landon particulièrement intéressant dans After mais je me suis dis qu'en plongeant dans son univers à lui, et en apprenant à mieux le connaître, il pourrait peut-être devenir un peu plus attirant.
Et bien je me suis lourdement trompée... c'est une grosse déception. En fait, je pourrais aisément résumer ce livre en trois mots : ennuyeux à mourir !
Landon est un personnage qui n'a absolument aucun charisme et sa vie tourne autour de peu de choses :
- se plaindre que son ex, Dakota, l'ait quitté il y a 6 mois et nous vanter son incroyable beauté ;
- se plaindre que sa maman lui manque ;
- être content de vivre avec sa meilleure amie, Tessa. Pourtant les dialogues entre les deux personnages sont aux abonnés absents ;
- boire du café (beaucoup de café) ;
- et adorer Harry Potter. D'ailleurs j'adore moi-même Harry Potter mais il faut avouer que parfois, trop de références tue les références, surtout quand elles sont mal placées dans le récit et/ou ne veulent rien dire. Un petit exemple ? => "[...] je vois Tessa agiter les mains dans tous les sens comme un hippogriffe." Alors je ne sais pas vous, mais moi je n'ai jamais vu un hippogriffe agiter les mains dans tous les sens. Mais bon, je ne suis qu'une Moldu après tout...
Landon se répète énormément et nous rabâche ainsi à de multiples reprises que Tessa pleure toutes les nuits et qu'elle traverse une mauvaise période, que Dakota est magnifique (oui, encore), qu'il vaut mieux vivre à Brooklyn qu'à Manhattan, qu'il s'imaginait vivre autrement une fois à New-York etc etc...
Il disserte sur la moindre petite chose et nous décrit absolument tout ce qui l'entoure et tout ce qu'il fait. Vous serez ainsi ravis d'apprendre, entre autres, que le taux de chômage à Saginaw (Michigan) a explosé, que l'ascenseur qui mène à son appartement ne peut contenir que deux personnes et un sac de courses, et que quasiment tous ses boxers sont troués (so sexy, right ?).
Et pendant ce temps il s'est écoulé 150 pages et l'histoire n'a absolument pas avancé d'un pouce. En 150 pages Landon a pris deux douches, a fait deux joggings, a bu environ quinze cafés (est-ce qu'il arrive au moins à dormir la nuit ?). Ah et il a embrassé (ou du moins s'est laissé embrassé) par une fille. de quoi nous tenir en haleine n'est-ce pas ?!
Quant à son caractère, Landon est complètement soumis et transparent, il ne dit jamais ce qu'il pense/ressent vraiment, il se laisse marcher dessus à longueur de temps par Dakota qui, à part le fait de passer son temps à se servir de Landon et à le mener par le bout du nez, ne sert pas à grand chose. Elle est arrogante, manipulatrice et absolument pas sympathique.
Nora, quant à elle, a l'air un peu plus intéressante mais encore aurait-il fallu creuser un peu plus (ou beaucoup plus) le personnage pour qu'on puisse s'en rendre compte.
De plus, le récit est bourré de contradictions. Par exemple, à un moment Landon nous dit que Dakota lui a envoyé deux sms la veille et un le matin-même. Puis quelques lignes plu bas, il nous dit "je n'ai plus de nouvelles de Dakota depuis hier après-midi." Ah bon, et le texto de ce matin alors ?
Et il y a aussi ce passage où Landon nous dit "[...] je l'attrape instinctivement par les hanches. [...] mes mains remontent, remontent encore, jusqu'à ce qu'elles atteignent le haut de ses cuisses, là où son cul commence à se dessiner." Hmmm... les hanches ce n'est pas censé être au dessus des cuisses et des fesses ? Ses mains n'auraient pas du descendre plutôt ? Bref, des exemples comme ça il y en a un partout dans le récit.
En conclusion, ce tome m'a donné l'impression d'être un prologue de 380 pages ou, au choix, le journal intime de Landon, où il ne se passe rien du tout, si ce n'est beaucoup de drama complètement inutiles avec Dakota. Il n'y a pas de fin, ni même de simple conclusion à ce premier tome, et on ne sait donc toujours pas avec qui Landon finira par se marier, même si ce n'est pas bien difficile à deviner. Ceci dit, je ne pense pas que je serai assez curieuse sur ce point pour lire la suite.
Mon conseil sera donc : si vous avez aimé After, que vous voulez en garder un bon souvenir et ne pas avoir l'impression qu'Anna Todd n'a écrit ce roman que pour surfer sur la vague After : passez votre chemin.
http://le-marque-page.blogspot.fr/2016/08/landon-saison-1-anna-todd.html
Lien : http://le-marque-page.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          131
Laurapassage
  16 juillet 2016
Anna Todd, bien inspirée par les personnages de sa saga After, a continué dans sa lancée avec Before et maintenant Landon.
"Soudain, je réalise que la vapeur a envahi la salle de bains pendant que je restais là, debout, à fixer mon reflet dans le miroir, et que je revivais l'échec de ma seule histoire d'amour."
Bien que le personnage de Landon soit à l'opposé de celui d'Hardin et de toute homme de romance, je voulais découvrir comment Anna Todd avait réussi à rendre sa vie et ses histoires d'amour intéressantes. Autant vous le dire, Landon est le meilleur ami, le bon copain, le protecteur, jamais un mot plus haut que l'autre, mais pas le garçon qui fait rêver (bien qu'il conviendrait dans la vraie vie à la majorité des femmes). Mais voilà, c'est un garçon qui adore sa vie pépère, sa mère et Harry Potter. Et... il pense tout le temps, trop, à tout. Il décrypte tout ce qui l'entoure, il va pisser et il vous le dit, il va se branler et il vous le dit, il va courir, boire un café, se cogner le pied, se coiffer, s'habiller (...) et il vous le dit. Et c'est grave chiant. Ouais !
Parce que, pour ne rien vous cacher, le livre contient une trentaine de chapitres et une journée doit se dérouler en 10 chapitres. L'histoire n'avance pas, il ne s'y passe rien. Landon est naïf à souhait et soumis, il réfléchit trop et parle peu. de même, il vit en colocation à Brooklyn (il doit expliquer au moins 5 fois dans le livre pourquoi il fait bon vivre à Brooklyn et pas à Manhattan) avec Tessa, mais leur relation se résume à se croiser et se dire trois mots. A se demander s'ils sont vraiment amis. Une fille l'embrasse et il pense qu'elle n'est pas attiré par lui. Il est contre le mensonge, mais cache la vérité plein de fois...
"Même lorsque nous étions plus jeunes, elle gardait toujours ses secrets. C'était attirant, mystérieux et simple à la fois. Maintenant que nous sommes plus vieux et qu'elle a rompu avec moi en ne me donnant que peu d'explications, ce n'est plus si amusant."
Bref, vous vous dites que je n'ai pas aimé, mais c'est pire que ça. Je ne sais pas en combien de temps Anna Todd a écrit ce livre et/ou si le problème vient de mauvaises corrections de l'éditeur ou du traducteur, mais ce livre est bourré de non-sens. Par exemple, Landon dit qu'il a reçu un texto d'une personne le matin, le soir de la même journée, dans le chapitre suivant, il dit qu'il n'a pas reçu de texto de cette même personne depuis la veille. Autre exemple, il se déshabille donc enlève son t-shirt et deux pages plus loin, il enlève son sweat-shirt. C'est pas dans l'autre sens normalement ? Un dernier exemple pour vous montrer les aberrations de Landon, il explique combien sa salle de bain est minuscule et qu'en faisant 1m80, il doit s'y contorsionner et deux chapitres plus loin, il dit ne pas avoir à se plaindre car elle est plutôt grande... Quoi ??? En plus, pour nous achever, le final de cette histoire (qui n'arrive pas dans ce livre hein !) est prévisible à des milliers de kilomètres comme toutes les subtilités de son aboutissement (oui, oui, vous pouvez oublier le type de surprises que vous avez pu avoir dans After, ici les indices laissés apportent déjà toutes les réponses).
"Mais c'est bien le problème avec ce genre de colère impulsive. Vider mon sac me soulagerait sur le moment, mais je me sentirais mal ensuite. La colère n'a jamais réglé aucun problème, bien au contraire."
Du coup, Anna Todd m'a extrêmement déçue avec Landon que je déconseille fortement, même aux premiers fans d'After, car son but est pour moi uniquement commercial et non de nous faire passer un bon moment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
MissCroqBook
  11 août 2016
Un seul mot pour décrire cette lecture : déconvenue. Je suis déçue par ce livre. J'ai trouvé que le scénario était fade, qu'il manquait d'action et d'interactions entre les personnages. J'ai comme eu l'impression de lire le journal intime de Landon avec quelques dialogues mais rien de transcendant ni d'accrocheur.
Quelques mois plus tôt, Landon a décidé de tout quitter pour rejoindre New York et retrouver sa petite amie Dakota. Mais les choses ne se sont pas franchement passées comme prévu. A quelques jours de déménager, Dakota a rompu avec lui. Trop tard pour faire marche arrière, il a tout de même emménagé à New York. Sans Dakota, à ses côtés, sa vie se résume désormais à ses cours à la fac, son travail dans un café de Brooklyn et sa colocation avec Tessa.
Bien qu'il vive à New York depuis maintenant plus de six mois, il n'a pas fait beaucoup de rencontres et n'a que très peu d'amis, hormis Tessa, Posey, sa collègue et Nora, une amie et collègue de Tessa.
Alors quand Nora lui propose de l'accompagner à une soirée, il n'hésite pas très longtemps avant d'accepter. Subjugué par la beauté de la jeune femme, il n'a pas remarqué que Dakota était aussi présente à cette soirée. Bien que ce soit elle qui ait mis un terme à leur relation, Dakota va avoir du mal à accepter que Landon s'intéresse à une autre femme et va commencer à montrer des signes de jalousie. Revoir Dakota a fait remonter en lui les souvenirs de leurs jours heureux. Landon se retrouve donc tiraillé entre son attirance presque magnétique pour Nora et l'envie de retrouver son premier amour.
La description faite de Landon est bien loin de l'image qui avait été donnée de lui dans la saga After. En lisant ce premier tome, j'ai eu le sentiment de découvrir un tout autre personnage, plus grossier, qui essaie de paraitre différent. La vulgarité de certaines pensées m'a déstabilisée. Pour moi, elle ne correspond pas au Landon décrit dans After. C'est un peu comme si le personnage jouait un rôle en permanence et ça m'a dérangé.
Je crois qu'à vouloir trop tirer sur la corde du succès, l'auteure est en train de faire complètement fausse route. J'avais déjà trouvé que les deux tomes de Before n'avaient pas un grand intérêt, qu'ils n'apportaient rien de plus à l'histoire d'After. Mais là, je crois que c'est encore pire. le livre est rempli de réflexions inutiles, de longueurs et de lourdeurs de texte. Il n'y a quasiment aucune action, juste les pensées de Landon qui réfléchit et tergiverse beaucoup mais agit peu. Il y a également beaucoup de répétitions, à tel point que je me suis parfois demandé si en fait je n'avais pas déjà lu ce livre. Ses pensées sont toujours les mêmes et malgré ses séances de « brainstorming », ça n'avance pas. Bref, le scénario est plat et plutôt ennuyeux. J'ai eu du mal à me mettre dans l'histoire.
Bien entendu, je vais lire le tome suivant pour enfin découvrir qui il va finir par épouser. Mais ce sera juste par pure curiosité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Luxnbooks
  05 juillet 2016
Ne jamais dire, jamais. Je remercie les éditions Hugo Roman m'ont fait la surprise de m'envoyer Landon. Je sais ce que vous vous dites, j'avais vraiment prévu d'arrêter complètement cette série et puis, je ne sais pas After avait ses bons côtés donc je suis partie du principe que l'histoire ne pouvait pas être autant prise de tête que Hardin et Tessa. Landon est certes différent, mais indécis.
Landon est un personnage que nous avons pris l'habitude de côtoyer, sa gentillesse était indéniable dans After et ici encore, son côté ami protecteur est également très présent. Je gardais un bon souvenir de son personnage, mais en même temps je ne voyais pas ce qu'on pourrait avoir de plus à dire à son sujet. Après que Dakota sa petite-amie ait décidé de mettre un terme à leur relation de longue date, Landon a vu ses projets d'avenir commun s'effondrer. Pourtant, contre toute attente le jeune homme décidait de maintenir son transfert pour l'université de New-York, en compagnie de Tessa sa fidèle acolyte et désormais colocataire. Les deux jeunes gens partagent le même appartement depuis six mois, Landon est très pris par son travail et ses études, il tente comme il peut d'oublier Dakota, même s'ils sont plus ou moins resté en bon terme et il essaye de maintenir une relation amicale.
Le personnage de Landon colle assez à l'image que je m'étais faites de lui, ne vous attendez pas à rencontrer un mâle Alpha. le jeune homme est beaucoup plus dans la réflexion, il a cruellement manqué d'une présence paternelle dans son enfance et ses relations avec les femmes vont en être affecté. C'est un homme assez hésitant et les traumatismes de sa scolarité l'ont incité à prendre soin de son corps, par une activité sportive assez élevée. Seulement lorsque Nora va commencer à manifester son intérêt pour lui, il va avoir du mal à trouver une manière de réagir. Il faut dire qu'après plusieurs années avec Dakota, il a du mal à oublier tout ce qu'ils avaient ensemble, alors lorsqu'il va commencer à ressentir de l'attirance pour Nora, il n'avait pas prévu que Dakota reviennent s'immiscer dans sa vie. le seul problème c'est qu'en tant que lectrice, j'avais seulement envie de protéger Landon et lui offrir mon amitié, alors que généralement j'éprouve une attirance physique avec mes bookboyfriend.
Ce premier tome va beaucoup plaire aux adeptes de la série After, certes l'ambiance est différente et plus calme, mais il conserve les codes qui ont fait son succès. J'ai notamment ressenti la même forme d'énervement avec le personnage de Dakota, cette femme devrait être écartelée. Il est difficile de se faire une idée précise du caractère des deux jeunes femmes, mais le portrait qui se dessine pour son ex-petite amie n'est pas très flatteur et j'avais très envie de secouer Landon pour qu'il ouvre les yeux. Il va selon moi lui passer trop de chose et sa gentillesse va être utilisée contre lui, vous l'aurez sans doute compris je suis Team Nora, j'avais tellement envie d'en savoir plus à son sujet et j'espère que dans le tome prochain nous aurons droit à une double narration. J'aurais tendance à trouver qu'il manque un peu de rebondissement pour être totalement attaché à la locomotive, Landon est très drôle mais son retrait envers les autres, se traduit par beaucoup de monologue et j'aurais aimé qu'il interagisse davantage avec son entourage pour apporter du dynamisme et donc du rythme au récit.
J'ai retrouvé l'agréable de retrouver la plume d'Anna Todd, mais je ne vous cache pas que je reste sceptique quant à l'intérêt de ce tome. L'histoire se lit vite donc là n'est pas le problème, mais sans le chaos d'Hardin, l'intrigue reste assez inexistante. Disons que jusqu'à la moitié du livre Landon se laissait porter par la vie et sa rupture l'a rendu un peu mou. Et puis contre toute attente, il va laisser entrevoir une part de sa personnalité plus masculine qu'il n'expose jamais et j'ai commencé à le voir sous un nouveau jour, derrière l'image du geek se cache un homme sensible, qui a toujours le mot pour rire et il va être confronté à deux femmes qui n'ont rien à voir, il va juste falloir qu'il ouvre les yeux sur ce qui l'entoure. Puisqu'on ne change pas une équipe qui gagne, la fin a attisé ma curiosité.
Lien : http://wp.me/p4u7Dl-2m6
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Plume_de_laine
  19 février 2017
« Landon » Anna Todd.
J'avais tellement hâte de découvrir ce livre. Oui, j'avais hâte de retrouver les personnages d'After mais aussi la plume d'Anna Todd, et pourtant…
Nous sommes à présent dans la vie de Landon. Donc, nous suivons ses pas, ses histoires, sa vie. Bref, c'est assez intéressant car du coup, on en apprend plus sur lui, ce qui est génial dans un sens. On le connaissait mais bon, on n'en savait pas plus que ça sur lui non plus. Donc, on est heureux de le retrouver et d'en savoir plus sur lui, bien entendu.
Seulement voilà, j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire, dans ce bouquin. J'en attendais peut-être un peu trop aussi face aux livres précédents. le premier tome d'After, dès la fin du premier chapitre je voulais absolument connaître la fin de l'histoire, là, beaucoup moins. Je voulais savoir forcément au fur et à mesure que ma lecture avancée, mais pas forcément dès le départ.
Au fur et à mesure des chapitres ont finit vraiment par rentrer dedans, et avoir envie de connaître ce qu'il va ensuite se passer. Pour qui son coeur balance-t-il ? Bien entendu, donc on poursuit notre lecture. Donc oui, au fur et à mesure que les pages se tournent et que les chapitres avancent on rentre finalement dedans et là, on est à partir de ce moment, prit dans l'histoire en ayant du mal à s'arrêter. Mais cela à mit plus de temps pour moi lors de cette lecture que lors de la lecture du premier tome d'After.
Encore une fois, la plume d'Anna Todd sait nous entraîner finalement vers une lecture addictive et passionnante. On déteste certains personnages car on a l'impression qu'il n'y a que nous pour voir que c'est limite du foutage de gueule. Mais, sa plume est toujours drôle, envoutante, attirante et addictive je peux vous l'assurer.
Encore une fois, Anna Todd nous laisse sur notre fin et en plein embarras. Nous ne savons que penser. du coup, c'est là, à la fin, lors du dernier mot qui laisse planer tout le suspense, que l'on se rend compte à quel point nous avons été addict à la lecture et à quel point, attendre le tome suivant va être difficile.
En conclusion, un roman dans lequel j'ai mis du temps à rentrer, mais une fois partie dans l'histoire, je me suis laissée bercée par la belle plume d'Anna Todd sans problème. Une fin qui nous remet directement dans le suspense. Oui, Anna Todd gère encore ses fins de tomes, je peux vous le dire. On veut impérativement savoir la suite, malheureusement il faut attendre.
Je le conseil à tout ceux qui ont lu la saga After. Et c'est mieux de lire la saga After avant de lire celui-ci même si je pense que c'est faisable de le lire sans avoir lu l'autre saga avant. Au choix.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (38) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   26 juillet 2016
l’alcool n’a pas si bon goût, contrairement à ce que les personnages de Gossip Girl le laissent croire. Dix minutes après cette découverte, et trois gorgées de vodka à quarante degrés plus tard, elle s’était retrouvée la tête dans la cuvette des toilettes, à jurer qu’elle ne boirait plus jamais de sa vie pendant que je lui tenais les cheveux. Avant de remettre la bouteille dans le congélateur rempli à ras bord de son père, j’en avais vidé la moitié avant d’y ajouter de l’eau en me disant naïvement que si l’alcool était dilué, son agressivité le serait aussi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Ninie067Ninie067   22 juillet 2016
Ces yeux et cette bouche humide… elle est canon.

Elle le sait et je le sais.

Obama le sait.

C’est le genre de femme à vous mastiquer puis vous recracher comme un vulgaire chewing-gum, et vous en appréciez pourtant chaque minute. Son index tapote sa lèvre inférieure, et je reste silencieux. Elle n’est quand même pas en train de m’allumer ? Son attitude me laisse perplexe. Non pas que je m’en plaigne mais je reste quand même perplexe.

– J’apprécie que tu t’inquiètes pour moi.

Et je lui fais un clin d’œil. Est-ce que je viens réellement de faire ça ? Je me dépêche de détourner le regard, horrifié que mon foutu cerveau m’ait commandé de faire ça. Un clin d’œil ? Je ne suis pas ce genre de mec. J’ai dû avoir l’air d’un débile profond. C’est sûr et certain.

Les yeux de Nora croisent de nouveau les miens, et ses lèvres s’entrouvrent. Elle s’avance vers moi, réduisant davantage le peu d’espace entre nous. Mon corps tressaille et je recule, me cognant le bas du dos contre le lavabo. Ses yeux se posent de nouveau sur mon torse :

– T’es trop mignon.

Le mot « mignon » jure un peu, venant de quelqu’un qui respire le sexe. Cette fille n’est que pur désir, de la courbe de ses lèvres à celle de ses hanches. Moi, je suis toujours le mec mignon et gentil. Aucune femme n’a jamais fantasmé sur moi ou dit que j’étais sexy.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Flo0502Flo0502   23 juillet 2016
Je déteste la voir si malheureuse. Hardin aussi est malheureux et, bien qu'il le mérite, je n'aime pas ça non plus. Je ne sais pas quel genre de montagne Hardin devra déplacer pour obtenir son pardon, mais je sais qu'il serait capable d'en construire une lui-même s'il le fallait - une rangée entière de montagnes avec le visage de Tessa sculpté dessus - plutôt que de passer sa vie sans elle.
Commenter  J’apprécie          50
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   21 juillet 2016
Elle me prévient :
- Nous venons de passer un pacte, toi et moi. Ne le romps pas.
Je jette un œil à Lila toujours assise, elle semble contente avec sa voiture. J’interroge Nora :
- Et sinon, que se passe-t-il ?
- Je disparais.
Les mots de Nora me frappent de plein fouet et me terrifient, car je sais, je sais sans l’ombre d’un doute, qu’elle le pense vraiment.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   26 juillet 2016
Toute ma vie j’ai été le mec sympa et cette situation me convient parfaitement. Je n’ai pas besoin d’être le centre de l’attention. Même quand tout s’est écroulé autour de moi au Michigan, j’ai voulu affronter seul cette souffrance. Je ne voulais pas que qui que ce soit se joigne à ma douleur, Dakota encore moins que les autres. Inévitablement elle a eu de la peine et peu importaient mes efforts, je ne pouvais rien faire pour arranger les choses. Je devais la laisser souffrir. J’étais obligé de me retirer et de l’observer alors que son monde était en train d’éclater en mille morceaux à cause d’une tragédie que j’ai tant bien que mal essayé d’empêcher. Elle était mon pansement et j’étais son nid. Je l’ai rattrapée quand elle tombait et nous resterons unis, quoi qu’il en soit, jusqu’à la fin des temps, du fait de la souffrance que nous avons partagée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Anna Todd (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anna Todd
Bande annonce de l'adaptation cinématographie du roman After d'Anna Todd. Au cinéma le 17 Avril 2019.
"Depuis son plus jeune âge, Tessa était promise à un avenir tout tracé : une vie rangée, une brillante carrière, un mariage tranquille avec son fiancé de toujours. Jusqu’à sa rencontre avec Hardin à son arrivée à l’université. Grossier, provocateur, cruel, c’est le garçon le plus détestable qu’elle ait jamais croisé. Et pourtant, ce bad boy tatoué pourrait bien lui faire perdre tout contrôle…"
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

After tome 1

Avec qui Tessa devient ami en cours de littérature ?

Hardin
Landon
Molly
Steph

15 questions
596 lecteurs ont répondu
Thème : After, tome 1 de Anna ToddCréer un quiz sur ce livre
.. ..